Covid-19 : Les admissions en réanimation sont stables, par a113

La courbe bleue représente le taux de variation des admissions en réanimation (en comparant la moyenne des 7 jours courant à celle de la veille) appelé ici  : « dynamique » (d%)
si >0 , les services se remplissent
si=0 , situation en plateau
si<0 , les services se vident. 

la courbe rouge est la courbe en valeur absolue lissée sur une semaine des entrées en réanimation (multiplier par 100 pour obtenir le chiffre réel.)

Même situation stable qu’au début de la semaine, voire une petite tendance à la baisse des entrées en réanimation, que l’on constate également sur la baisse de l’occupation à l’hôpital.

Rien de décisif  car le nombre de cas positifs est toujours important (± 20000) , en partie expliqué par une inflation des tests (attention car beaucoup de tests « antigéniques », beaucoup moins fiables que les PCR).

Le taux de positifs continue de diminuer (<4%).

Il reste une situation préoccupante sur le Nord-Est, surtout Nancy.

Le variant « anglais » se diffuse en Europe, et semble plus contagieux sans être plus virulent.

Les états européens se décident à faire plus de séquençages de génomes (Raoult doit être content).

Cordialement et Bonnes Fêtes !

Partager :

57 réponses à “Covid-19 : Les admissions en réanimation sont stables, par a113”

  1. Avatar de baloo
    baloo

    Coucou,

    C’est une trés bonne idée de moyenner les ES , car je viens d’apprendre dans le canard de cette semaine l’existence de lits de réanimtation fantomes !

    Pas de rebond; c’est une bonne nouvelle.

    Bonne journée

    STéphane

    1. Avatar de lit75
      lit75

      @baloo

      L’article du canard était intitulé « Ces tests qui fabriquent de faux malades », (23/12) et indique que selon une étude des laboratoires Biogroup, « 63 % des patients déclarés contaminés par ces tests rapides se sont révélés indemnes après un test PCR de vérification ». A priori certaines marques de tests ont des performances très mauvaises, mais le ministère de la Santé ne fera le ménage que le 4 janvier.

      Sur le sujet il y a aussi un article du New York Times https://www.nytimes.com/2020/11/02/health/coronavirus-testing-quidel-sofia.html traduit sur le site Les Crises https://www.les-crises.fr/etats-unis-inquietude-sur-la-fiabilite-des-tests-rapides-chez-les-personnes-asymptomatiques/

      « Les chercheurs ont également dépisté le virus chez 1 551 autres personnes sélectionnées au hasard et ne présentant aucun symptôme. Dix-neuf d’entre elles ont été testées positives par le PCR ; parmi celles qui l’ont fait, seules six ont été repérées par le Sofia. [ un test antigénique] »

      Par contre ils sont très grassement facturés à l’assurance maladie : https://www.liberation.fr/france/2020/12/23/tests-antigeniques-pharmacies-la-narine-marchande_1809595

      1. Avatar de a113
        a113

        @lit75
        L’article du canard était intitulé « Ces tests qui fabriquent de faux malades »,
        ils cherchent toujours le scoop…

        de toute façon , les diagnostics sont « codés » par des médecins sur la base de données cliniques + biologiques+radiologiques (+ éventuellement histologiques )
        ce qui permet de « consolider » ou non un diagnostic fait sur un test plus ou moins fiable comme le sont tous les tests et notamment les antigèniques (par contre les PCR seraient utilisés en France avec trop de phases de polymerisation , donc trop sensible).
        dommage d’ailleurs que pour les antigéniques , on ne se contente pas de ne les utiliser que chez les symptomatiques.

        1. Avatar de lit75
          lit75

          @a113

          Tout d’abord, merci pouv votre travail et pour prendre le emps de répondre.
          Oui le Canard est parfois un peu trop sensationnaliste..

          J’ai vu cette interview sur le site TheConversation.com de 3 chercheuses de l’Inserm a propos d’une étude qu’elles ont publié dans Nature.

          https://theconversation.com/en-france-la-sous-detection-des-cas-de-covid-19-limite-la-capacite-a-controler-lepidemie-152494

          Je pense qu’on y lit en creux ce qu’il faudrait (ou aurait fallu faire) mais comme le disait Paul Jorion dans sa video d’hier, avec un Etat qui n’est plus capable de planifier quoi que ce soit, c’est très compliqué.

          Merci aussi pour le lien vers le blog de Mediapart. « Castex, en tant que Directeur de l’Hospitalisation et de l’Offre de Soins au ministère de la santé fut l’homme qui défendit et mit en place cette réforme. Il déclarait au Monde en 2006 : « ce système nécessite un gros travail de pédagogie. Il a le mérite, d’obliger tous les établissements à se regarder avec lucidité. » ». Le mot pédagogie me donne de plus en plus envie de voir rouge ! Je ne sais pas jusquu’à quel point ceux qui ll’emploient et l’écoutent sont conscients de son étymologie (gr pais, paidos : enfant, ago je conduis = acte de conduire les infants), mais comme il est infantilisant !

          1. Avatar de a113
            a113

            « avec un Etat qui n’est plus capable de planifier quoi que ce soit, c’est très compliqué »
            pour cela que je pense que « l’effondrement » a dèjà eu lieu et que nous sommes dans un état de sustentation artificiel , voire d’hypnose créé par nos systèmes de gouvernance .
            « oh temps , suspends ton vol.. »
            l’article de Nature fait effectivement une synthèse des critiques faites depuis le début de l’année aux mesures voire « anti-mesures » prises par l’état pour faire face à la crise.
            je crains qu’on le constate à nouveau avec la campagne vaccinale .
            puis-je me tromper svp !

            1. Avatar de lit75
              lit75

              Cette réforme de la tarification à l’acte dans les hôpitaux est un exemple typique de la manière dont est organisée l’impuissance de l’Etat.

          2. Avatar de Paul Jorion

            There Is No Alternative : si vous n’êtes pas d’accord avec moi, c’est que j’explique mal que c’est la SEULE option, il faut que j’améliore mes qualités de pédagogue.

      2. Avatar de PASQUET Régis
        PASQUET Régis

        Je me rappelle ceci ( daté du 9 juin 2020 )

        Denis Robert – Le Media
        https://www.youtube.com/watch?v=vrjmY_ffgAg

        Introduit par le texte suivant que rien ne m’autorise à juger :

         » Quand le physicien David Mendels, l’invité de Denis Robert du TPA de ce soir, est rentré de voyages en janvier dernier et qu’il a vu grimper les taux de contamination au Covid en Asie, il a compris vite que les tests sanguins individualisés seraient un des enjeux et une des solutions du problème. Directeur technique d’une start up française – Xrapid-, spécialisée en intelligence artificielle et microbiologie, forts de leur expérience avec les tests pour la malaria, lui et ses collègues ont rapidement mis au point un système infaillible pour mesurer la fiabilité des tests Covid. C’est ce qu’il nous explique ce soir : « Le Covid est un virus trop petit pour être vu en microscopie optique mais quand est arrivé la crise en France, on avait déjà deux ou trois mois de retard sur les Chinois et les Coréens qui avaient développé des tests de diagnostic rapide. »

        Se basant sur un appel d’offres du Ministère de la défense pour aider à vaincre l’épidémie, profitant du confinement, l’équipe autour de David Mendels s’est mise au travail : « On s’est dit qu’on allait mettre en route notre projet. On a pu sortir un prototype en une semaine ». Un prototype de testeur de tests. Après les choses ont trainé un peu. Mais face à la quantité de laboratoires se mettant à fabriquer des tests dans un but pas uniquement humanitaire, des médecins parisiens de l’hôpital du Kremlin-Bicêtre, missionnés par l’Institut Pasteur, ont collaboré, leur envoyant 5 des 11 tests représentant plus de 2’000 dispositifs à tester. Le marché du test Covid -vendu en pharmacie autour de 40/50 euros et sur Internet entre 15 et 99 euros- est très lucratif.

        Jusque-là, tout va bien. C’est ensuite que l’histoire défie l’entendement. Le Ministère de la santé a homologué une liste de 23 tests le 20 mai dernier, dont la plupart, selon les propres termes, du physicien sont « tout pourris ». Entendez par là qu’ils peuvent diagnostiquer des personnes saines comme étant malades du Covid. Et plus grave, des personnes malades, saines. Sur les 11 tests sur lesquels a travaillé David Mendels, un seul a franchi la barre de la fiabilité selon les critères établis par la haute autorité de santé (HAS) en matière de spécificité et de sensibilité. Pourtant dans la liste finale, la plupart y compris les pires, ont été homologués par le Ministère.

        « Je ne suis qu’un scientifique donc je ne sais pas s’il y a malveillance ou incompétence derrière cela » explique, sidéré, le docteur en physique « Mais quand les résultats se perdent à plusieurs niveaux comme c’est le cas ici, on est en droit de se poser la question de ceux qui contrôlent les contrôleurs. Et on est également en droit de nous demander si tout s’est passé de la sorte pour la gestion de la crise du Covid ? »

        La réponse est malheureusement oui. Cet entretien révèle un nouveau scandale de santé publique et montre que, pour des raisons troubles, sans doute liées au lobbying des labos, des tests -remboursés par la sécurité sociale- dont on savait qu’ils étaient peu voire pas fiables, ont été mis en vente. Plus précisément, cela signifie que depuis trois semaines maintenant, des personnes qui pensent ne pas avoir le Covid puisqu’elles ont été testés négatives, l’ont certainement… « 

        1. Avatar de lit75
          lit75

          Même pas besoin d’avoir recours à de la manipulation. Les politiques veulent prouver qu’ils font quelque chose assurer leur future ré-élection. Les tests pas directement en contact avec le patient n »ont visiblement pas d’exigence de mise sur le marché aussi forte que celles des médicaments ou des vaccins.

          Du coup les performances des tests sont auto-évaluées par les fournisseurs. A part ce qui est vraiment critique (et encore, même là c’est pas toujours évident ) tout es affaire d’auto-évaluation/. Bah ouais pas besoin d’avoir recours à des organismes publics de contrôle ou de régulation, la « main invisible du marché » faisant miraculeusement le tri entre le bon grain et l’ivraie…

          Dans cet article, par exemple, https://www.thelancet.com/journals/lancet/article/PIIS0140-6736(20)32261-3/fulltext on voit le premier ministre slovaque sortir, lors de la campagne de tests antigéniques de masse, la notice du test RapidGEN et réciter « il y a une spécificité de 99,68% and une sensibilité de 96,52% »

          Au fait, le résultat de cette campagne n’a pas l’air bien glorieux. https://bibbase.org/other/covid-19?sort={%22field%22:%22stats.confirmed%22,%22order%22:-1}&offset=0&filters={%220%22:true}&granularity=0&search-county=%22%22&search-Province/State=%22%22&search-Country/Region=%22Slo%22&log=null&deaths=0&confirmed=1&avg=1&big=false&perDay=true&regions=[%22country-,Slovakia%22]

      3. Avatar de baloo
        baloo

        Coucou,

        Je ne pense pas que c’etait dans cet article. IL évoquait le comptage des lits de réanimation des chu et disait que dans certains hopitaux des lits déclarés occupés étaient vides et vice versa, d’ou les lits de réas fantomes. Donc, il est plus judicieux de moyenner, puisque cela lisse les variations, voila voila.

        Quant aux tests, c’est nouveau, on a le nez dans le guidon, c’est un indicateur de plus au milieu de tous ces indicateurs plus ou moins fiables. Aux décideurs d’essayer de comprendre quelque chose, en écoutant les chercheurs qui cherchent, les savants qui se trompent, les sachants qui doutent et inversement et réciproquement.

        .. Et le vaccins qui vaccinent bien sur !

        Pendant ce temps les labos, les pharmaciens font de belles marges. (c’était dans un article il y a quelques semaines ) (mais ont beaucoup bossé aussi)

        Bonne soirée

        Stéphane

        1. Avatar de lit75
          lit75

          Bonsoir Stephane,

          Oui l’article avait deux parties. La première partie concernait la fiabilité des tests antigéniques., et la seconde l’histoire des lits de réanimation fantôme (le fait que les statistiques sur les sorties ne sont pas très bien remontées. Effectivemet – je ne sais pas si c’est son intuition, son expérience, ou s’il a plus d’informations – a113 a choisi de suivre depuis le début ce qui semble être la statistique la plus fiable.

          Il y avait un autre article en octobre sur les statistiques, décès, hostpitalisations et tests. Toutes avaient leurs limites.

    2. Avatar de a113
      a113

      Bonjour Stephane
      oui , il y a toujours eu des lits et des malades « fantomes » , les différentes couches de bureaucratie cochent plus ou moins les cases en fonction de divers facteurs , souvent liés à la disponibilité en personnel pour les gérer (donc fluctuant avec les congés de maladie , les vacances et plus recemment la gestion des départs à la retraite) .
      c’est pour celà que je préfère « travailler » sur les flux (même si les diagnostics indiqués par les médecins sont aussi très fluctuant … difficile de répondre à la demande de la secretaire qui en fin de journée ne manque pas de vous dire « vous avez bien rempli les diagnostics de la journée… » )
      mais , lissé sur une période , ça reste fidèle à la réalité …
      de toute facon , quantité de lit , cela ne veut rien dire , si on n’a pas le personnel soignant pour prendre en charge les patients.
      fut un temps (avant 1976 , et que Raymond Barre ne deviennne premier ministre (Simone Veil , ministre de la santé)) , on l’on calculait la capacité hospitalière en nombre de soignants /habitants.
      c’est de là que date l’introduction du fameux numerus clausus.
      dès le départ de Jack Ralite en 1983 (qui avait essayé de corriger cette inflexion ,(présidence Mitterand)) , s’en fut fini de la politique de santé centrée sur les besoins de la population et l’aire libérale a envahi de secteur de la santé (entre autre)

      1. Avatar de a113
        a113

        petite correction :
        « ..c’est de là que date l’introduction du fameux numerus clausus….. »
        en fait 1971 , verification faite , présidence Pompidou , donc , Simone Veil , ministre de la santé.
        et Castex a terminé le travail en installant la T2a (2004).
        https://blogs.mediapart.fr/jean-marc-b/blog/040720/castex-monsieur-t2a-casseur-de-l-hopital
        https://www.lequotidiendumedecin.fr/liberal/exercice/demographie-medicale-le-paradoxe-francais

      2. Avatar de baloo
        baloo

        Coucou,

        OUps, je n’ai pas déroulé toute la discussion.
        Intéressant , je ne connaissais pas l’histoire du numérus clausus? Je croyais que c’était beaucoup plus ancien.
        C’est un point de vue trés interessant, le nombre de soignant / habitant pour calculer le budget de la santé.

        Bonne soirée

        Stéphane

  2. Avatar de Ruiz

    Il semble que nous soyons en meilleure posture que début octobre, avec un réglage de mesures pil poil pour stabiliser l’épidémie, dommage que ce soit à ce niveau.
    Un raidissement des mesures dès maintenant pourrait sans doute le faire baisser à court terme.

    1. Avatar de a113
      a113

      @Arnaud
      dommage ce réductionnisme sinophobe.
      avant de proliferer de façon épidemique , un agent infectieux se developpe de façon endémique (donc peu de cas , trop isolés pour attirer l’attention des soignants sur la spécificité de la maladie).
      on retrouve donc des traces de ce virus dans de nombreux endroits sur la planète (des chercheurs Milanais en ont trouvé dans le cadre d’une enquète épidémiologique sur des patients cancéreux effectuées entre 09/2019 et 01/2020)
      il y a d’autres exemples ….
      dès que la maladie a pu être identifiée fin décembre (les chinois étaient en pleine épidémie de grippe et ont eu bien du mal à faire pour la première fois au monde , le diagnostic différentiel Covid-autres-IRA ,ce qui est normal
      le génome a été séquencé par les chinois et transmis à la planète entiére , ce qui a permis par exemple au Allemand de mettre au point les premiers tests PCR dès janvier 2020.
      la souche qui a sévi dans le Wuhan , a été stoppée sur ce territoire , les pays voisins (vietnam,taiwan et les autres provinces chinoises (wuhan=50.000.000 habitants vs chine entière 1.250.000.000 hbts) ont rapidement isolés leur population et ont évités une épidémie ).
      le variant qui a sévit en Europe , tout de suite après (fin janvier) , était plus contagieux et pathogéne …. mutation en arrivant en europe ? mutation et transmission à l’homme d’une forme virale présente de facon endémique in situ chez des animaux (piste du vison)?
      qui plus est , les lignées animales ayant pu transmettre le virus à l’homme (chauve souris) sont présente ailleurs en Chine que près du Wuhan ….

      enfin , le monde de la science est largement plus ouvert que le monde politique :
      cf l’histoire du labo p4 , inauguré en 2017 par Cazeneure et le mari de Mme Buzyn (Yves Levy)
      http://www.ipubli.inserm.fr/bitstream/handle/10608/10133/2017_36_44.pdf?sequence=1
      https://www.sudouest.fr/2020/05/09/quels-sont-les-liens-entre-la-france-et-le-laboratoire-de-wuhan-pointe-du-doigt-par-les-etats-unis-7471178-10861.php

      1. Avatar de Arnaud
        Arnaud

        Bonjour A113,
        En quoi l’article est il sinophobe ?

        1. Avatar de a113
          a113

          Bonjour Arnaud,
          le titre ++++ : « les silences de la chine ……. » me parait induire une vision de ce pays inspirant la peur (phobos) , ca me rappele le titre d’un bouquin de Peyrefitte « quand la Chine s’eveillera » ou la chanson de Dutronc (« Sept cent millions de chinois , Et moi, et moi, et moi »)
          en résumé , pourquoi associer une référence geo-politique à un agent infectieux ?
          je m’interroge par ma remarque sur cette inclinaison franco-francaise ( à ma connaissance ) à craindre quelque chose de la Chine. qui ne date pas d’hier :
          « ….
          «Quand la Chine s’éveillera, le monde tremblera.» Cette affirmation prophétique est attribuée à Napoléon. L’empereur l’aurait prononcée en 1816, après avoir lu La relation du voyage en Chine et en Tartarie de Lord Macartney, premier ambassadeur du roi d’Angleterre en Chine, ou à une autre occasion à Sainte-Hélène.

          En 1973, Alain Peyrefitte, homme politique et écrivain français, en a fait le titre d’un livre. Son analyse pourrait se résumer ainsi: vu leur nombre, quand les Chinois auront atteint une culture et une technologie suffisantes, ils pourront s’imposer au reste du monde. Et dès 1996 déjà, Alain Peyrefitte écrivait: «La Chine s’est éveillée». Que n’écrirait-il pas aujourd’hui, alors que fusent de tous côtés des mises en garde. »
          https://l-express.ca/leveil-de-la-chine/#:~:text=%C2%ABQuand%20la%20Chine%20s'%C3%A9veillera,autre%20occasion%20%C3%A0%20Sainte%2DH%C3%A9l%C3%A8ne.

          mais je n’ai sùrement pas bien compris ce que vous vouliez dire en citant cet article , désolé.

          1. Avatar de Arnaud Castex.
            Arnaud Castex.

            Les éléments factuels donnés par le journalistes au sujets de études chinoises publiées et retirées et leur chronologies sont suffisamment probants pour étayer un « silence de la Chine » relatif à la recherche de l’origine du virus.
            Je trouve egalement la comparaison avec Peyrefitte hors sujet.

          2. Avatar de Pierre-Yves Dambrine
            Pierre-Yves Dambrine

            A113
            Bien sûr le gouvernement chinois n’a pas été totalement opaque, des données ont été communiquées mais elles sont incomplètes, on n’a pas eu jusqu’ici la transparence qu’on était en droit d’attendre d’un pays où les premiers cas ont été observés.
            Il faut lire l’article de Stéphane Fourcart, c’est une enquête (certes pas définitive mais qui explore des pistes, et qui en écarte d’autres) qui montre les difficultés rencontrées par épidémiologistes pour accéder aux données chinoises, notamment la base donnée de l’institut de virologie de Wuhan.
            L’article de Fourcart se termine en montrant le peu d’empressement que les autorités chinoises ont d’accueillir une équipe sur son territoire et notamment à Wuhan pour enquêter sur les origines de l’épidémie.

            Et quand bien même l’équipe pourrait se rendre en Chine, bien tardivement, trop tard peut-être, ses membres sont triés sur le volet, et au moins un de ses membres présente un conflit d’intérêt.
            A mon modeste niveau, en lisant la presse en langue chinoise dès le 26 janvier j’avais indiqué les difficultés rencontrées par le Pr Guang Yi l’éminent épidémiologiste de Hong-Kong qui s’étant rendu à Wu Han, lequel avait dit n’avoir pas pu accéder aux données des laboratoires de Wuhan.
            https://www.pauljorion.com/blog/2020/01/26/coronavirus-rififi-en-chine-par-pierre-yves-dambrine/

            1. Avatar de Ruiz

              @Pierre-Yves Dambrine
              « constitue un test pour la résilience de Chine »
              Le test semble passé haut la main, un peu moins pour les USA où Donald Trump a su financer en crash program les seuls vaccins disponibles, un peu moins pour UK où la vaccination a largement commencé, un peu moins en Union Européenne où l’autorisation a tardé pour que tout le monde commence ensemble, dans une gesticulation communautaire et médiatique, un peu moins en France où la gesticulation n’est que symbolique et progressive.

              A moins que nos gouvernants ne soient superbement informés et craignent pour la généralisation du vaccin et s’efforcent tout en faisant mine de l’appliquer, de ralentir le programme de vaccination afin de préserver la population, et les risques pour les finances publiques en cas de désastre sanitaire à venir.

              Il n’en reste pas moins fort instructif de se reporter aux articles et contributions de ce blog de janvier 2020 et de voir que malgré les incertitudes (taux de létalité) beaucoup était déjà connu, transmission interhumaine par des asymptomatiques ou en période d’incubation, exponentielle, et de s’interroger sur les mesures prises et la prise de conscience et actions des Salomon, Buzyn, Philippe et Macron.

              1. Avatar de Pierre-Yves Dambrine
                Pierre-Yves Dambrine

                Ruiz,
                Il faut rendre à César ce qui est à César.
                La Chine et les autres grandes puissances, chacun a eu sa part dans ce fiasco épidémiologique et de part à d’autre et pour des raisons différentes.
                En Europe parce qu’on avait oublié les pandémies passées. Et parce que nos économies ne sont livrées pieds et poings liés à la Chine en délocalisant nos productions, nous trouvant alors sans défense quand il fallut nous protéger.
                Oui, tout était déjà connu de ce qui pouvait l’être dès la mi-janvier, sur ce point nos gouvernants, mais aussi, plus surprenant, certains de nos médecins Infectiologues, et pas seulement le caricatural Raoult, ont été défaillants, voire nuls.
                3 mois de perdu d’après le docteur Klein médecin Français qui se trouvait à Wuhan lorsque l’épidémie  sévissait dans cette ville, et qui a conseillé Macron, sans que ses recommandations n’aient été suivies d’ailleurs à son grand regret lorsqu’il s’est exprimé en Avril.
                https://www.franceinter.fr/monde/philippe-klein-j-ai-conseille-a-emmanuel-macron-un-confinement-strict-tout-arreter-pendant-quinze-jours

                Il a fallu que la pandémie touche l’Italie pour qu’enfin il y ait un début de réaction proportionnée à la gravité de la situation. Et sans masques !
                Ils ont été incapable d’effectuer un travail de veille épidémiologique celui-là même qui était effectué sur ce blog.

                Coté Chinois, le risque épidémique était bien identifié, mais le système de santé au niveau local n’était pas préparé (cf les Wuhan files : https://www.franceinter.fr/monde/les-wuhan-files-preuves-a-l-appui-cnn-revele-que-la-chine-a-minore-la-crise-de-la-covid-19 ) et surtout la nature du régime politique chinois prédisposait à une censure d’informations vitales pour stopper dans l’œuf le développement d’une pandémie.
                Résilience de la Chine, oui, mais pas transparence. Et je suis pas certain que si une autre crise survenait, sous une autre forme, le système bureaucratique et autoritaire chinois réagirait beaucoup mieux.
                Soit-disant la Chine disposait d’un système d’alerte sanitaire ultra performant mis en place suite à la crise du SRAS, , informatisé et tout tout, cela n’a pas empêché un grave dysfonctionnement au début de l’épidémie.
                Qu’on songe au retard qu’a pris la Chine pour admettre la transmission inter-humaine, en cheville avec l’OMS. Ce furent de précieuses semaines de perdues pour sonner l’alarme au niveau mondial.

                1. Avatar de Ruiz

                  @Pierre-Yves Dambrine la transmission inter-humaine celà devait bien arranger l’OMS que celà ne soit pas prouvé (éléments de langage de l’époque), ce qui permettait aux bureaucrates de retarder la déclaration de pandémie.
                  Alors que par principe de précaution, les mesures auraient du être prises en attendant la preuve contraire.
                  D’ailleurs Taiwan (l’autre Chine) qui ne fait pas partie de l’OMS ne s’y est pas laissée prendre.
                  De là à ce que soit une des raisons du retrait des USA par Donald…
                  Par ailleurs c’était aussi l’intérêt de la Chine de ne pas attirer l’attention sur la transmission inter-humaine, alors que tout l’effort de communication était fait pour évoquer la transmission d’origine animale depuis un marché au poisson et avec la stigmatisation du pangolin largement reprise.

    2. Avatar de baloo
      baloo

      Coucou,

      Je ne comprend pas bien ce qu’on reproche à la chine sur ce point. Ils ont découvert l’origine virale de la maladie en quelques semaines, ont trouvé le virus et l’on séquencé à la même vitesse et ont donné le resultat à tout le monde.
      Quand on pense à l’épidémie du sida,la controverse sur la découverte du virus et même de son existence, après des années de tatonnement ….
      Alors moi je trouve les progrès extraordinaire au contraire.

      Après, la vie en chine, ses camps, son droit du travail, la liberté de dire toutes les conneries qu’on veut, c’est autre chose, comme dit l’autre, çà fait pas envie.

      Bonne journée

      Stéphane

  3. Avatar de Ruiz

    Bonne nouvelle, Enfin des masques FFP2 seraient disponibles en pharmacie pour tout public, depuis quelques semaines.
    Il n’est plus besoin de s’adresser aux magasins de bricolage, les masques de type médical (canard) sont même de fabrication française, et ne sont plus réservés aux soignants.
    Assez curieusement la levée de cet embargo s’est fait dans la plus stricte discrétion.

    protection supplémentaire pour les personnes à risques en ce temps de fêtes et de rencontres.

  4. Avatar de ilicitano
    ilicitano

    Bonjour A113

    Merci pour les courbes qui confirment bien le plateau haut sur lequel nous sommes depuis plusieurs semaines.
    La situation semble stabiliser , mais pas au mieux.
    L’après fêtes de fin d’année nous montrera si l’ensemble de la population a été raisonnable dans ses comportement face au virus .
    En ce qui me concerne et chez mes proches : réunions familiales très restreintes.

    Concernant votre commentaire:
    « je crains qu’on le constate à nouveau avec la campagne vaccinale . puis-je me tromper svp ! »

    Je crains que vous ayez, hélas , raison.

    https://www.rtbf.be/info/belgique/detail_pfizer-ne-pourra-fournir-a-la-belgique-que-la-moitie-des-vaccins-attendus-debut-janvier?id=10652302

    Quelle sont les capacités de production?

    A titre de comparaison , le Maroc, qui utilise le protocole HCQ+AZH depuis le début de l’épidémie avec un taux de mortalité de 195 décès/million d’habitant soit 5 fois moins que les pays occidentaux , prévoit de vacciner sa population en 12 semaines et devrait avoir à la fin de cette année 10 millions de doses de vaccin Sinopharm , provenant de Chine , avant d’en fabriquer, à partir de 2021, 30 millions après transfert de technologie , fin novembre ,du laboratoire Sinopharm vers un laboratoire de production marocain.

    https://fr.le360.ma/societe/hydroxychloroquine-tout-sur-le-premier-medicament-generique-fabrique-au-maroc-223427

    https://www.bladi.net/mission-scientifique-chinoise-maroc,76633.html

    https://www.bladi.net/maroc-avions-chine-vaccins-anti-covid-19,76248.html

    http://afrique.le360.ma/maroc-algerie-tunisie/politique/2020/12/20/32911-maghreb-covid-19-tout-sur-les-vaccins-et-programmes-de-vaccination-selon-chaque

    2900 postes de vaccination
    26730 personnels médicaux ( médecins, infirmières, étudiants)
    12 semaines
    La logistique est opérationnelle et a été testée le 20 décembre

    1. Avatar de Ruiz

      @ilicitano avec plus de 19000 doses reçues la France a pu en toute transparence vacciner moins de 50 personnes hier, ce qui montre l’état de préparation de notre logistique et le bon usage rapide que nous faisons des doses reçues (et qui semblent manquer ailleurs).
      Alors que les Médias se font l’écho que les français traînent des pieds et que le vaccin est le seul espoir.

      1. Avatar de Ruiz

        Anne Christine Lang députée LaRem de PARIS (LCI) crache le morçeau :
        « La campagne a toujours été prévue pour commencer le 15 janvier ! »

    2. Avatar de François Corre
      François Corre

       » le Maroc, qui utilise le protocole HCQ+AZH depuis le début de l’épidémie »
      Ah, un futur exil possible pour prof trottinette ? 🙂

    3. Avatar de lit75
      lit75

      D’après de ce que j’ai compris, à ce stade, Sinopharm n’a pas terminé la phase 3 de ses essais cliniques.

      Ci-dessous un article de la RTBF du 27 décembre :

      https://www.rtbf.be/info/monde/detail_pourquoi-le-maroc-a-choisi-le-vaccin-chinois-sinopharm-pour-lutter-contre-le-covid-19?id=10661539

      « Mais les données n’ont pas encore été publiées, puisque la phase III est toujours en cours. Des données intermédiaires seront probablement publiées dans les semaines à venir, avant les données définitives, d’ici plusieurs mois… Il n’y a rien d’anormal. C’est exactement comme ça que Pfizer a communiqué. »

      « En revanche », enchaîne Jean-Michel Dogne,[ expert au niveau de la sécurité des médicaments et des vaccins auprès de l’Agence européenne des médicaments et de l’OMS.] « là où ça pose question, c’est lorsque la Chine autorise sur son territoire une vaccination à un stade expérimental précoce du vaccin, en dehors du cadre clinique, auprès d’un million de personnes. Ça, aucun autre pays n’a accepté de le faire… D’où les inquiétudes ».
      (…)
      « Mais l’Agence européenne des médicaments affirme qu’à ce jour, la Chine n’a pas introduit une demande d’autorisation de mise sur le marché. Les Chinois ne voient probablement pas d’intérêt à venir sur le marché européen ». »

      1. Avatar de Ruiz

        @lit75 de toute manière les chinois ne peuvent plus faire de test de phase III chez eux, ils n’ont plus de malades !

        1. Avatar de ilicitano
          ilicitano

          Les tests de phases 3 , randomisés et double aveugle , de vaccins Sinopharm et Sinovac ont été faits ou sont en cours dans plusieurs pays : Maroc, Brésil ,Pérou , Turquie , Indonésie , Emirats Arabes Unis,…….

          Les EAU ont démarré leur campagne de vaccination après approbation du vaccin Sinopharm
          https://lematin.ma/express/2020/covid-19-emirats-approuvent-vaccin-sinopharm/349195.html

          Pour les infos sur l’ensemble des vaccins en cours sur Phases 1,2,3:

          https://www.who.int/publications/m/item/draft-landscape-of-covid-19-candidate-vaccines

          Cliquer sur le rectangle bleu download (149,8Kb) c’est un fichier Office Excel:

          Vous serez sur Summary qui donne une vision globale

          Aller sur Clinical => tous les vaccins s’y trouvent qui sont classés par ordre d’avancement de phase

          Bonne lecture

          1. Avatar de lit75
            lit75

            Voici un article de Nature sur le vaccin Sinopharm.

            https://www.nature.com/articles/d41586-020-03563-z

            “Chinese state-run companies, like Sinopharm, can produce billions of doses. They have the capacity and expertise,” he [Dong-Yan, virologuede l’Université de Hong Kong] says. “They need to have an open and transparent system, but they are not good at doing that,” he adds.
            (..)
            « The UAE reported the phase III efficacy data before Sinopharm did, and the company has yet to confirm that they are correct. Neither the UAE, Bahrain nor Sinopharm have released the data used to make the 86% efficacy claims. “They give no real data. That’s a bit weird,” says Zhengming Chen, an epidemiologist at the University of Oxford, UK. “It’s difficult to tell how well the vaccine works. I hope it is real.” »

            « Les compagnies d’état chinoises comme Sinopharm peuvent produire des milliards de doses. Ils ont la capacité pour cela », dit-il [[Dong-Yan, virologuede l’Université de Hong Kong]. « Il faudrait qu’ils aient aussi un système ouvert et transparent, mais ils ne sont pas très bon pour cela », ajoute-t-il.
            (…)
            « Les Emirats Arabes Unis ont communiqué le chiffre de l’efficacité de la phase III avant Sinopharm, et pour l’instant, la compagnie ne l’a pas confirmé. Ni les Emirats Arabes Unis, ni Bahrein, ni Sinopharm n’ont publié les données utilisées pour étayer l’efficacité annoncée. « Ils ne donnent pas de vrais données. C’est un peu bizarre », dit Zhengming Chen, épidémiologiste à l’université d’Oxford, au Royaume-Uni. »Il est difficile de dire jusqu’à quel point ce vaccin fonctionne. J’espère qu’il fonctionne vraiment ».

            De toutes façons je pense qu’il faut garde à l’esprit à quel point il y a de la géopolitique derrière tout ça en écoutant les communications des uns et des autres.

            En attendant, AstraZeneca a également, du retard, au moins en Europe

            https://www.lefigaro.fr/societes/covid-19-le-vaccin-d-astrazeneca-pas-pret-pour-une-approbation-rapide-selon-l-autorite-europeenne-des-medicaments-20201229

            Même chose, pour l’instant AstraZeneca n’a pas fait de demande d’autorisation à l’agence européenne du médicament.

              1. Avatar de lit75
                lit75

                Oui mais visiblement ils ont pas envie de le donnder à l’UE, au moins pour l’instant.

                1. Avatar de lit75
                  lit75

                  En fait, l’agence européenne des médicaments estime également que les essais cliniques du Astra Zeneca ne sont pas suffisants :

                  https://www.huffingtonpost.fr/entry/vaccin-astrazeneca-oxford-feu-vert-ue-janvier_fr_5fed6ce1c5b6e7974fd1ebd9

                  La Grande-Bretagne n’a donné qu’une autorisation d’utilisation d’urgence.

                  C’est vraiment pas une bonne nouvelle ; c’est quand même chez eux que résidaient l’espoir dune fourniture en masse. Voir le graphique des commandes auprès des différents labos dans cet article :

                  https://www.lesechos.fr/monde/enjeux-internationaux/covid-la-course-aux-vaccins-dans-le-monde-1274215

                  En résume :

                  * AstraZeneca/Oxford : KO pour l’instant, donc.

                  * Sanofi/GSK : KO pour l’instant, ils ont annoncé que le vaccin ne sortirait pas avant la fin de l’année.

                  * Novavax : ils viennent juste de commencer leur phase III (https://2m.ma/fr/news/covid-19-debut-des-essais-de-phase-3-du-vaccin-experimental-americain-novavax-20201229/)

                  * Johnson & Johnson ; phase 3 en cours résultat fin janvier (https://www.leparisien.fr/societe/vaccin-contre-le-covid-19-johnson-and-johnson-table-sur-des-resultats-fin-janvier-08-12-2020-8413177.php)

                  * Spoutnik V : j’avoue que j’ai du mal à me faire une opinion. Ca polémique quand même pas mal. Exemple : https://www.latribune.fr/entreprises-finance/industrie/chimie-pharmacie/vaccin-de-singe-l-ue-accuse-la-russie-de-calomnier-les-concurrents-de-son-spoutnik-v-pour-preserver-ses-parts-de-marche-869241.html
                  Le truc le plus objectif que j’arrive à repérer provient d’un journal indien indiquant que des essais de phase III doivent commencer mi-janvier à Kolkata/Calcutta https://indianexpress.com/article/cities/kolkata/sputnik-v-phase-3-trial-covid-vaccine-cmsdh-kolkata-7117715/. De toutes façons, l’UE n’en a pas commandé.

                  * Sinovac : il n’y a pas beaucoup d’infos. Voir cet article de la BBC : https://www.bbc.com/afrique/region-55261702 (je savais pas que la BBC publiait des trucs en français). Des essais de phase III ont été mené au Brésil. Le gouverneur de l’Etat de Sao Paulo devait annoncer la veille de Noël le taux d’efficacité il s’est finalement borner à déclarer que le vaccin avait dépassé « le taux minimum d’efficacité » https://www.lesechos.fr/monde/ameriques/covid-le-bresil-teste-le-vaccin-chinois-a-reculons-1276641,

                  Pour l’instant on n’a que le Pfizer/BioNtech dont la production et la distribution en masse est de toute évidence problématique (je ne sais pas oùù en est le Moderna en Europe). Globalement toutes les infos me semblent converger pour prédire qu’on n’aura pas une vaccination de masse avant l’été.

                  En Israel pays qui a commandé massivement le vaccin de chez Pfizer et Moderna et a décidé de payer ses doses 43 % plus cher https://www.futura-sciences.com/sante/actualites/vaccin-vaccin-anti-covid-19-sont-pays-accelerent-ceux-sont-traine-84960/ pour ., les autorités promettent que la majorité de la population sera vaccinée en mars 2021 , ce qui devrait permettre d’atteindre la fameuse immunité de groupe, mais cela dépend fortement de la capacité des fourniseurs à livrer https://www.haaretz.com/israel-news/.premium-israel-s-ambitious-vaccine-drive-is-set-for-success-as-netanyahu-seeks-election-gain-1.9406513 . Le calendrier prévu de livraison est E millions en décembre 1 million en janvier par Pfizer, 4 millions en Février. Moderna devrait livrer 1 millions de doses en Mars soit un total de 10 millions ; comme il faut deux doses par personnes, 5 millions de personnes pourraient avoir été vaccinées en mars.

        2. Avatar de Ruiz

          [rectif] si à Beijing attendons la suite et la méthode …

          Visiblement notre coopération autour de la création du Labo P4 ne va pas jusqu’à avoir des facilités d’accès aux (ou de l’intérêt pour les) vaccins chinois

        3. Avatar de lit75
          lit75

          Les chinois annoncent toujours une centaine de cas pas jours en moyenne :

          https://bibbase.org/other/covid-19?sort={%22field%22:%22stats.confirmed%22,%22order%22:-1}&offset=0&filters={%220%22:true}&granularity=0&search-county=%22%22&search-Province/State=%22%22&search-Country/Region=%22china%22&log=null&deaths=0&confirmed=1&avg=1&big=true&perDay=true&regions=[%22country-China%22]

    4. Avatar de Ruiz

      @ilicitano hydroxychloroquine fin de partie
      https://sfpt-fr.org/covid19-foire-aux-questions/1094-la-chloroquine-ou-l-hydroxychloroquine-sont-elles-efficaces-pour-prevenir-ou-traiter-l-infection-par-coronavirus

      Ce n’est pas parce qu’une étude paraissant dans une revue à comité de lecture par les pairs comme The Lancet peut être bidonnée (et retirée) que ses conclusions sont fausses ….

  5. Avatar de Otromeros
    Otromeros

    …  » Alors que les Médias se font l’écho que les français traînent des pieds et que le vaccin est le seul espoir.  »

    A quand des doses de vaccin décongelées atteignant leur limite de péremption..??.. et finissant subrepticement à la poubelle..?
    Impossible?? Non , non , d’ailleurs  » impossible n’est pas français  » !

    (( Au moins pour les grands centres..)) ..Création d’un site internet de candidatures à la vaccination « F.I.F.O. » pour les citoyens qui le souhaitent sans réserve .
    Quelque soit l’âge et/ou l’état de santé. Seulement s’engager à se déplacer dans les deux? heures? de la requête du centre/de l’endroit de vaccination régional et d’y être disponible à l’endroit&heure indiqués.
    Un liste d’attente localisée informatisée quoi..!

    1. Avatar de Pierre-Yves Dambrine
      Pierre-Yves Dambrine

      Tout se passe comme si le gouvernement s’ingéniait à créer l’attente qui manquait pour vaincre les réticences quant à la vaccination. IL évoque un site qui n’est pas encore opérationnel. Le risque est qu’il soit victime de son succès. La bonne nouvelle tout de même c’est qu’on peut estimer que les anti-vaccins ont dores et déjà perdu la partie. Les réticents quant à eux en nouveaux convertis réclameront à corps et à cris leurs doses. 😉

      1. Avatar de Ruiz

        @Pierre-Yves Dambrine
        Technique de manipulation des masses à la Parmentier pour imposer la consommation humaine de pommes de terre à des Gaulois récalcitrants.

        1. Avatar de lit75
          lit75

          Je connais assez mal cette histoire, en fait mais on ne pouvait pas complètement en vouloir aux Gaulois d’être récalcitrants à la pomme de terre. A part le tubercule (et encore sous certaines conditions), toute la plante est toxique !

          1. Avatar de Hervey

            @lit75
            Vous avez la frite !
            Gardez la chambre !

            1. Avatar de lit75
              lit75

              La pomme de terre fait tellement partie de notre vie quotidienne qu’on la presque oublié :

              https://www.centre-antipoison-animal.com/pomme-terre.html

              Cela n’a pas dû être une mince affaire de convaincre les gens de la consommer. Et pourtant, certains historiens considèrent que l’introduction de la pomme de terre a pratiquement mis fin aux famines en Europe.

          2. Avatar de Ruiz

            @lit75 faut-il répandre des fake-news (infox) comme pour l’Hydroxychloroquine …
            Merci pour ce ? rappel / information oubliée !

      2. Avatar de lit75
        lit75

        @Pierre-Yves Dambrine en fait un autre des problèmes, c’est ça : les conditions d’exercice du pouvoir sont suffisamment opaques de sorte que le citoyen ne soit pas en capacité de déterminer si on fait face à de la pure incompétence ou un formidable machiavélisme.

        Mais je pense que globalement, le gouvernement est quand même pommé face à la complexité du Monde. Voir par exemple, dans « le Canard Enchaine » du 30 décembre en page 2 l’épisode du projet de loi sur le « régime pérenne de gestion des urgences sanitaires »., qui disait que le vaccin pourrait être exigé pour certaines activités, alors que le président de la République avait déclaré avant que la vaccination ne serait pas obligatoire. « Personne au gouvernement – et c’est le plus étonnant dans l’histoire – n’a prêté attention au mot « vaccin » qui figure dans le texte incriminé et a mis le feu au poudre.L’Elysee et Matignon n’ont rien vu. Ni le ministre de la Santé ni la secrétaire générale du gouvernement, qui entre autre, prépare et valide les projets de loi, n’ont tiré le signal d’alarme. Tout s’est passé comme si le projet de loi, rédigé de longue date, n’avait pas été relu avant d’être présenté en Conseil des Ministres ».

        1. Avatar de Juannessy
          Juannessy

          Ça prouve surtout que la préparation d’un projet de loi est moins sensible à la cote d’opinion du jour et à la nécessité « d’écouter la vox populi » au quart de tour ,qu’exigent les temps modernes .

      3. Avatar de ilicitano
        ilicitano

        Bonjour

        PYD:
        « Tout se passe comme si le gouvernement s’ingéniait à créer l’attente qui manquait pour vaincre les réticences quant à la vaccination »

        40% de français prêts à se faire vacciner soit 26 millions.
        Les autres suivront progressivement.

        Mettre en place à l’échelle nationale une logistique de froid à -80° nécessite:
        – l’achat des matériels
        – la réception, l’installation et la qualification des super congélateurs capables de recevoir des milliers ,voire dizaine de milliers, de doses pour vacciner dans chaque département.

        Il y a 1 million d’infirmiers et infirmières et 80.000 médecins , donc pas de problèmes d’ »injecteurs » et de prises en compte des problèmes médicaux de chacune des personnes voulant se faire vacciner

        Janvier sera le mois de la mise en service de cette logistique , de la réception des doses Pfizer ( 500.000 par semaines) et de la montée en quantité des personnes vaccinées.

        500.000 doses par semaine soit 2 millions par mois soit 1 million de vaccinés , ce n’est pas suffisant.
        Il va falloir d’autres usines de production de Pfizer et d’autres vaccins.

        1. Avatar de lit75
          lit75

          On avait déjà discuté de cela dans les commentaires d’un autre article.

          https://www.usinenouvelle.com/article/made-in-france-delpharm-produira-des-doses-du-vaccin-covid-19-de-pfizer-biontech.N1030284

          A priori il faut six mois pour mettre en route une ligne de production (dans une usine déjà existante). Les investissements semblent relativement modestes, par contre ; l’article parle de 10 millions d’€ et 40 à 60 recrutements.

          1. Avatar de ilicitano
            ilicitano

            Moderna vient d’être acceptée par l’UE

            Par contre concernant les commandes de l’UE passées à Moderna

            https://www.bfmtv.com/economie/vaccin-le-patron-de-moderna-tire-a-boulets-rouges-sur-la-strategie-europeenne_AN-202101060247.html

  6. Avatar de timiota
    timiota

    Pour ce qui est de la vaccination et des réticences, il me semble que dans le meilleur des mondes, il serait bon
    d’expliquer ce qui arrive à tous les ARN dans le cytoplasme, et notamment aux ARNm (messagers) du type du vaccin:
    Ils sont dégradés assez vite par toute une machinere de « RNases » nombreuses et actives.
    (Elles rendent les manipulation in vivo de l’ARN très compliquées, il faut contourner leur rôle destructeur).

    Pour faire court, voici la plus utile sans doute à la dégradation de l’ARNm pour le « mettre en morceau », ce qui permet aux morceaux d’être réutilisés
    là où d’autres machines cellulaires les transportent et les réutilisent.

    C’est l’ l’exosome https://fr.wikipedia.org/wiki/Exosome .

    Il n’y a pas d’équivalent évident dans l’analogie micro-processeur de l’ARN comme étant la « RAM ».
    La RAM doit être effacée + ou – explicitement lors des réallocations de mémoire aux variables etc (en C par exemple).
    On pourrait vaguement penser à la DRAM, où c’est la simple décharge de la capacité qui fait que l’info se perd si non régénérée (toutes les ~1ms).
    Mais la fuite d’une capacité n’a pas le côté « lego métabolique » des RNases avec l’ARN…

    Bon, en tout cas, je continue à dire (en voyant l’article wiki ARN où la fin de son cycle est racontée sur 3 lignes contre 297 pour tout le reste) que notre aveuglement au cyclage en biologie sous couvert de raconter le lego « constructeur » qu’il faut certes comprendre, cet aveuglement, donc, est symptomatique du même aveuglement à notre métabolisme technique (ou social si on veut) que nous pratiquons du côté des déchets. Tant que les déchets étaient tirés de la matière organique ou des cailloux sans trop de retraitement, ça allait [[dans les rares cas où il s’agissait d’un minerai métallique qui avait le bon et rare goût de ne pas se réoxyder, on en a fait, au choix, le métal précieux de référence (l’or) ou des applications niches (le Platine dans les paratonnerres, du temps qu’il ne valait pas trop cher) ]].

    Maintenant qu’on a les plastiques, les composites, les dioxines, Lithium et Cobalt en goguette (batteries), et qu’on a rempli la poubelle à CO2 et ajouté quelques onces de CH4, NOx etc, ça ne va plus vraiment.

    Pas trop H.S., mais pas trouvé mieux pour le loger, ce petit mot !

    1. Avatar de Ruiz

      @timiota
      C’est bien ça, mais où sont les références et surtout avec des U trafiquées ?
      « Ils sont dégradés assez vite par toute une machinere de « RNases » nombreuses et actives.
      (Elles rendent les manipulation in vivo de l’ARN très compliquées, il faut contourner leur rôle destructeur). »
      Jusqu’à quel point contourne-t-on sans trop contourner.

      Pour reprendre l’analogie (très approximative ) disons le vocabulaire, des DRAM (dynamiques !) qui s’effacent d’elles-mêmes en quelques ms si on ne les réinscrit pas, si on les remplace par des mémoires flash (celle des clé USB et disques solid-state) pour que ça marche, est-ce que l’information ne reste pas accessible à long terme …

    2. Avatar de Ruiz

      @timiota
      Merci pour le lien
      « L’exosome a été découvert pour la première fois comme RNase en 1997 »
      Il est probable que la plupart de nos médecins traitants n’en aient pas entendu parler pendant leurs études.
      Par des visiteuses médicales depuis ?
      C’est quand même une science plus récente que la doxa pasteurienne.

      « certains médicaments utilisés dans les chimiothérapies anticancéreuses agissent en bloquant l’activité de ce complexe.  »
      est-ce une contre-indication ou un risque latent encourru …

      Tout celà fait penser aux mécanismes de vieillissement et à la variabilité d’effet en fonction de l’age pour lequel il ne semble pas y avoir à l’heure actuelle de début de théorie …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Contact

Contactez Paul Jorion

Commentaires récents

Articles récents

Catégories

Archives

Tags

Allemagne Aristote bancor BCE Boris Johnson Bourse Brexit capitalisme centrale nucléaire de Fukushima Chine Confinement Coronavirus Covid-19 dette dette publique Donald Trump Emmanuel Macron Espagne Etats-Unis Europe extinction du genre humain FMI France Grèce intelligence artificielle interdiction des paris sur les fluctuations de prix Italie Japon John Maynard Keynes Karl Marx pandémie Portugal psychanalyse robotisation Royaume-Uni Russie réchauffement climatique Réfugiés spéculation Thomas Piketty Ukraine ultralibéralisme Vladimir Poutine zone euro « Le dernier qui s'en va éteint la lumière »

Meta