Lizzie a été bousculée 

Pauvre Lizzie ! On a été méchant avec elle. Elle prenait d’assaut le Capitole, et on l’a bousculée. Et pourtant, elle ne faisait rien de mal : « Je venais juste faire la Révolution ! »

On n’est vraiment plus en sûreté nulle part.

Partager :

14 réflexions sur « Lizzie a été bousculée  »

  1. Oui, lorsque j’ai vu ces pauvres gens entrer dans le bâtiment uniquement pour se prendre en selfie et ressortir illico, genre journée du patrimoine, je n’étais pas trop inquiet. On ne voyait ni charge humaine, ni objet volant, ni arme quelconque, ni mise à feu, ni dégradation importante, ni mouvement de panique… que des téléphones portables et des gens qui marchaient entre les cordes de délimitation des passages !
    il y avait quand même un risque faible qu’un nombre conséquent de Proud-boys ou autres violents soient hors caméra en train de faire du grabuge dans le sous-sol, mais rien ne laissait montrer cela. Je n’avais par contre pas pensé qu’ils puissent avoir été arrêté préventivement. Ou alors ils sont vraiment peu nombreux !

    2
  2. La fragmentation a touché la femme unidimensionnelle et l’homme unidimmensionnel.
    (Pour qu’on en atteigne ce point d’incongruité)
    Ils n’ont au fond fait qu’une apparition spectrale dans les Trente glorieuses, un effet de bord.

    Accusé Marcuse, levez vous.

    1. Juste histoire de bien bousiller sa vie pour que dans quelques temps elle revienne beaucoup mieux équipée, la rage au ventre et plus rien à perdre?

  3. FInalement, c’était peut-être une bonne chose cette petite révolte !

    Republican Rep. Adam Kinzinger said his calling for the 25th Amendment to be invoked and President Trump to be removed from office is “the right thing to do for our democracy.”

    “We in essence have a President that seems unmoored from reality. We’re getting indications of staff leaving in droves. And I think just for the sake and survival of this moment, it’s far bigger than politics. And the 25th Amendment putting Vice President Pence in charge until the President can lead again, which obviously in a short amount of time, probably will not happen, is the right thing to do for our democracy,” he said to CNN’s Erin Burnett.

  4. François Corre:
    Désolé ce n’est absolument pas ce bandeau que je souhaitais mettre en avant !
    Je voulais parler de l’article du journal ou il était question pour votre premier Ministre devant l’urgence sanitaire !!! de je cite: « repartir pour un an car à défaut d’inscrire TOUT DE SUITE!!!! dans la loi-un régime pérenne de gestion des urgences sanitaires- le gouvernement prévoyait (décision à prendre demain vendredi) de prolonger un état d’urgence sanitaire strict jusqu’au 01/06 et un régime transitoire jusqu’au 31/12/2021. Pour le reste, c’est pire ici en Belgique Mr Corre. En effet, pour une population de 11.000.000 d’habitants nous nous permettons le luxe d’avoir 6 Ministres de la santé tous ignorant de la chose bien entendu, un Premier Ministre élu par le FEM de Davos en 2015 et pour 5 ans « Youg Global Leader et un Ministre Fédéral de la santé issu de l’institut Delors donc pas vraiment des souverainistes ! En ce qui concerne la population celle-ci est majoritairement très âgée- principalement en Flandre- et la plupart des jeunes générations sont molles du bulbe grâce à Mrs facebook, Twiter, Tik tok etc… En France vous avez encore la chance d’avoir une minorité réactive à ce qui se passe actuellement. Vous avez bien de la chance croyez-moi.

  5. Ces visiteurs du Capitole triés sur le volet, truffé de journalistes et de caméra qui streamaient en live « l’élite » des supporteurs de Trump, m’a donné une idée du peu de marge de manoeuvre que le pouvoir américain possède. Ils se sont glissé dans le coeur de la démocratie comme dans du beurre, protégés par les images live qui les liaient avec la meute immobile, ces 40% d’Américain à qui Trump a donné corps et qui pesait de tout leur poids dans cette démonstration.
    Le discours de Biden en réponse à cette tentative de putsch est un éloge à la solidarité, aux antipodes du capitalisme et de la finance prédatrice qui va immanquablement faire le lit du torrent avenir des promesses non tenues et de la montée du ressentiment chez les Trumpistes.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.