80 réflexions sur « Vidéo – Chroniques de l’effondrement N°3 »

  1. Je me permets de recopier mon dernier message sur le fil précédent :

    Message de Lin Wood (celui qui voulait mettre à mort Mike Pence (notamment) pour trahison… (et banni de Twitter aussi, bien sûr) :
    https://twitter.com/AdeSouzy/status/1348044471905222660

    Il annonce des émeutes violentes et conseille à ses partisans de faire 12-12 jours de réserve de nourriture. Les rumeurs de marches armées vers les bâtiments fédéraux pour permettre à Trump de mettre en place l’état de siège et envoyer sa milice « Sécurité intérieure » sont à considérer sérieusement.

    Deux dates entendues : 17 janvier et 19 janvier. Je pencherai pour la première.

    1. Les extrêmistes de droite se sentent pousser des ailes suite à l’attaque du Capitole, considérant celle-ci comme une réussite.
      https://www.rfi.fr/fr/am%C3%A9riques/20210109-%C3%A9tats-unis-l-extr%C3%AAme-droite-prend-rendez-vous-pour-le-20-janvier?ref=tw_i

      Des barrières grillagées de 2,5m de haut ont été placées autour du Capitole, suffisantes pour éviter le passage d’excités, mais pas pour bloquer un camion bélier. Pourquoi ne pas les avoir mises derrière les plots ? Un camion qui les attaque quasi parallèle à eux peut en détruire quelques uns…
      https://twitter.com/i/status/1347968726281416704
      Espérons qu’ils rajoutent des plots en béton devant tout cela.

  2. Bonjour
    il faudrait parler du rôle des GAFA qui interdisent de parole Trump, subitement !!!!??? mais qui on fait sa promotion et l’on laisser parler pendant plus de quatre ans. Est-ce aux GAFA d’interdire la liberté de parole, ou a la justice et au politique ???….Est-ce les GAFA qui dirigent le monde et contrôle la démocratie ? . bizarre, bizarre.
    Les Médias, réseaux sociaux, influenceurs divers, n’ont pas arrêter de manipuler les algorithmes. faisant la promotion de Trump, Bolsanero, du Brexit….
    Comme je le dis, on est dans l’aire de la manipulation, du tripatouillage, de plus en plus …..
    Après , avoir bien chauffer a blanc les populations , les avoir instrumentaliser, cela leur pête a la gueule

    23
    1. Il y a des lois, dans un régime démocratique, qui interdisent la publicité d’actes violents ou séditieux, d’incitations diverses (au coup-d’état, à la haine raciale, …). Mais pas aux mensonges ou à la moquerie.

      Trump a toujours été dans le mensonge et la moquerie. Il est passé aux messages de haine, d’incitation à la violence et à la sédition depuis peu. Il ne respecte pas la loi. C’est d’autant plus grave qu’il est à la tête des responsabilités. Donc on lui coupe les réseaux sociaux, c’est pour moi une mesure saine.

      L’ère de la manipulation, c’est l(ère trumpiste, où en quatre ans, il a sorti plus de 30.000 mensonges répertoriés (ceux qui sont publiques). On ne compte même pas ceux qui l’ont été dans la sphère privée. Il n’y a pas plus manipulateur qu’un pervers narcissique. Trump est un très grand pervers narcissique. Vous êtes visiblement une de ses victimes.

      3
      1. Le problème c’est les lois dans une démocratie c’est les juges qui les font appliquer, pas les chefs d’entreprise multimillionnaires… Bien évidemment qu’il fallait couper son compte mais il est tout aussi évident que ça devait être exigé de twitter par un juge. Au cas ou vous ne seriez pas au courant whatsapp (facebook) a coupé le réseau a Podemos la dernière semaine avant les élections en Espagne et il n’avaient pas tenté le moindre coup d’état… Qui plus est il n’y a pas mieux pour conforter les partisans de Trump dans leur idée de complot. Enfin quand on voit Le Point qui publie une vidéo YT intitulée F Ruffin vole au secours de D Trump parcequ’il a tenu à peu près les même propos que je tiens ici peut être qu’on ferais peut être bien de ne pas regarder que la paille dans l’oeil du voisin…

        Un truc que n’avait pas vraiment prèvu P Jorion (ou il nous a pas assez mis en garde)) : l’effondrement va être aussi long qu’écoeurant, il va effectivement falloir se prèvoir des vacances de temps en temps, comme on pourra, sinon on tiendra pas le calice jusqu à la lie 🙁

        1. Les décisions des gafa l’ont été comparativement à leurs règles d’utilisation imposées à chaque utilisateur. Il n’y a pas besoin a piori de juges dans ce cas, à partir du moment où ces règles respectent les lois du pays, tant en ce qui concerne la liberté d’expression que le respect de l’Etat de droit. A posteriori si, si le sanctionné estime qu’il y a eu abus. Je n’ai pas entendu Trump porter l’affaire en justice.

          Concernant le cas de Trump et quelques autres insurrectionneurs,, il est possible que les GAFA aient eu la visite du FBI qui a dû leur expliquer les risques imminents de coup d’État et guerre civile.

          2
          1. Leurs règles ne sont pas des lois, elles n’ont pas été décidées démocratiquement. Ce n’est pas un constructeur automobile qui écrit et fait respecter le code de la route que je sache… Si on transpose la situation à n’importe quel autre secteur l’aberration de la situation saute aux yeux! Vous diriez quoi si Rengeot (qui vous à vendu une voiture qui roule à 200) venait vous la saisir pour excès de vitesse? ça vous paraitrait normal?

            On a le droit de penser que censurer Trump est un bonne chose ET que le fait que ce soient les GAFAM qui s’en chargent et une mauvaise chose.

            Auriez vous peur qu’on vous qualifie de Trumpiste si vous avez le malheur de critiquer le fait que les GAFAM le censurent….???

            https://www.elperiodico.com/es/politica/20190423/podemos-whatsapp-cierra-canal-podemos-elecciones-generales-2019-7419831

            Ils ont quand même coupé Podemos parce que leurs conditions d’utilisation ne permettent pas la communication massive SIC très fort pour un réseau social n’est il pas… Evidemment ça ne posait aucun problème pour les autres partis … Parlons en de leur règles, on les connait, elles disent tout simplement : « vous acceptez qu’on fasse absolument tout ce que l’on veut sans avoir aucun recours et c’est à prendre ou à laisser. »

            A la lumière de la video de P Jorion sur le GAFAMI : Il y a une différence entre le fait qu’on leur ait permis d’avoir ce pouvoir et le fait qu’ils agissent de manière à ce qu’on ne puisse pas faire marche arrière… Ils coupent surtout Trump parce qu’ils savent très bien ce qu’il est en train de faire et pour cause : ils nous font la même et quand il s’agit de confisquer le pouvoir il ne peut en rester qu’un…

    2. Une partie de la réponse semble venir de cette loi de 1996, le « Communications Decency Act », la « section 230 »,. Ce nous ramène presque à la préhistoire du Web (an 2 Avant l’Avénement de Google).

      https://www.theatlantic.com/ideas/archive/2021/01/trump-fighting-section-230-wrong-reason/617497/

      En fait l’article explique qu’en 1991 (an 7 AAG, donc), un tribunal fédéral avait estimé que le forum Compuserve sur lequel le conenu n’était pas modéré n’était pas responsable pour le contenu publié sur son site (et était considéré comme un simple distributeur) La même année, un tribunal de New York avait estimé que le forum Prodigy, qu ilui, en revanche était modéré était responsable pour le contenu publié sur son site. La section 230 du Communications Decency Act stipule que les fournisseurs de forum sur Internet ne sont pas responsable du contenu, même si celui-ci est modéré.

      Twitter, Youtube et Facebook sont régis par cette loi, et en fait sans elle, leur existence serait probablement impossible.

      2
  3. Cher Paul Jorion,
    Un jour de 2009 ou 2010 , ma mémoire me fait défaut , j’assistais à une conférence du très très regretté Bernard Steiggler Lors de cette conférence il cite , presque incognito, le nom de Paul Jorion.
    Tiens, me dis-je, qui est-ce ?
    C’est ainsi que j’ai fait votre connaissance et vous suis depuis.
    Pour cela je commence à vous connaître dans votre manière de penser.
    Aujourd’hui pour rejoindre un des thèmes abordés dans votre vidéo je retire cette hypothèse de travail : que peut-on faire des analyses prédictives que l’on peut glaner ici et là.
    C’est une question que je me pose de plus en plus fréquemment . Partout dans les médias nous trouvons des analyses qui nous alertent: réchauffement climatique, recul de la démocratie, montée des populismes, crises économiques, crises sanitaires, etc….
    Mais qu’est-ce qu’on en fait ? Quelle action est menée pour essayer d’enrayer ces problématiques?
    Nous sommes conscients d’un effondrement , nous savons le quantifier, mais comment traduire dans des faits réels cette conscience ?

    2
    1. C’est un thème que j’évoque souvent : il y a d’un côté ceux qui comprennent, qui tirent les leçons, qui savent ce qu’il faudrait faire, et de l’autre côté, il y a le gouvernement qui fait ce que lui dit le MEDEF ou l’équivalent local.

      11
    2. Il me semble que Geoffroy de Lagasnerie a proposé récemment des éléments de réponse à cette interrogation. Il dit en substance que la gauche imagine à tort que la droite agit comme elle le fait par méconnaissance de ‘ce qui se passe’ réellement. Alors nous réunissons et publions des informations ou allons manifester pour faire savoir notre désaccord dans l’espoir d’une prise de conscience conduisant au changement.

      Mais rien n’y fait ! Tout au plus parvenons-nous quelquefois à contrarier un projet de poursuite du changement, revenant à la situation antérieure qui ne convenait déjà pas. Mais nous nous réjouissons quand-même de ce qui semble être un succès et qui n‘est en réalité qu’une étape dans notre échec.

      Pour illustrer cette pente de l’échec : en raison de la séquence électorale outre atlantique, Joe Biden et son équipe auront certainement à cœur de mener une politique de ‘modération’ en gardant à l’esprit, comme cela sera bien compréhensible, qu’il ne faudrait surtout pas trop pencher à gauche. Exit donc les idées du courant Sanders ; les AOC et consorts pourront aller se rhabiller. Or, en raison même des années Trump, de ce qu’elles ont révélé, la droite s’est déportée un plus loin de sorte qu’une politique à visée ‘consensuelle’ de centre gauche (surtout aux USA) sera de fait bien droitière, CQFD.

      La question subsidiaire est alors : comprenant bien (à présent) que sortir des informations ou réaliser des prédictions ne changera rien aux agissements de ceux dont nous espérons attirer l’attention, que faire ?

  4. bonjour
    Suite manipulation voir : BIGDATA
    Se souvenir de cambridge analytica revue européenne media numérique n° 48 borris Barraud
    et big data et manipulation électorale.
    le rôle des fréres Koch milliardaires ultra liberaux, ultraconservateur les Echos 10 oct 2013.

    1. Après, si vous ne souhaitez pas être dans les bigdata, faite comme moi, n’ayez aucun compte de réseaux sociaux. C’est simple.

      Plus compliqué, c’est de paramétrer son PC pour supprimer les cookies et autres trackers … Il y a des outils pour cela.

      Après, le problème des bigdata est différent du problème du respect de la loi, même et surtout par un président. Si vous ne voyez pas la différence, c’est embêtant.

      1
      1. La surveillance va très certainement au delà .
        Mail , recherche Google , âge , applications , films , vidéo , lecture , géolocalisation, probablement votre présence même sur ce site, favoris , contacts etc…

        Suivant le type de pubs qui apparaissent , le type de réponses associées à vos recherches sur des moteurs ou une plateforme vidéo, on a déjà une idée du niveau et de la qualité de de traçage , qui n’ira qu’en s’amplifiant .
        Pour l’instant , les IA du net ne sont pas encore hyper performantes.
        Pour aller encore plus loin , comprendre ce qui est , et ce qui vient :
        https://www.youtube.com/watch?app=desktop&v=4-zXLmKAmHw&feature=emb_logo

        1
      2. pour ce faire : pas de réseau social et des logiciels libres, même pour le système. On vit très bien sans aucun microsoft. Sûr il faut se renseigner, framasoft est la première étape

        1
        1. « C’est toutefois le moment choisi par Framasoft pour annoncer, en septembre 2019, la fermeture, ou la restriction, d’une vingtaine de ces services d’ici à 2022. Une décision présentée comme logique. Si Framadate (alternative à Doodle, 38 000 mises en ligne mensuelles) ou Framapad (Google Doc, 387 000 occurrences créées) font partie des rescapés, d’autres n’ont pas décollé et sont aujourd’hui trop lourds à maintenir en comparaison de leur faible audience.
          C’est le cas de Framabee, un agrégateur de moteur de recherche, devenu inutilisable en partie parce que Google refusait de traiter les requêtes émanant de l’outil libre. « 

          « Quand on a lancé “Dégooglisons Internet”, ça revenait un peu à escalader l’Himalaya en tongs, mais on a finalement plutôt réussi notre coup. Ce n’est pas parce qu’une bataille a de grandes chances d’être perdue qu’il ne faut pas la mener. »

          https://www.lemonde.fr/pixels/article/2019/12/27/chez-framasoft-des-chatons-pour-sortir-des-gafa_6024230_4408996.html

          3
          1. La suite logique est surtout de multiplier les chatons (hébergements locaux https://chatons.org/fr/chaton/framasoft) pour héberger ces plateformes libres au plus près de leurs utilisateurs, comme expliqué dans l’article du Monde. Il est aussi urgent de se planifier des vacances, que de ne pas rater les verres à moitié pleins… Voir même de se concentrer dessus pour éviter les biais de confirmation dans la morosité ambiante. Ça n’empêche pas la lucidité 🙂

  5. Les dernières estimations indiquent qu’il y aurait plus d’armes que d’habitants aux USA, mais environ la moitié serait en possession de 3% de la population, un peu comme la richesse du pays quoi. :-\
    Ça ne dit pas la proportion des Donaldiens dans ces 3%…

  6. Cher Monsieur Jorion,

    Qu’est ce qui a fait que cette agression contre le capitole n’a finalement pas réussie ?
    La fait qu’on ait pu évacuer tous les élus qui ont finalement pu reprendre la séance ?
    En quoi aurait constitué une « réussite » ?

    1. « Like historical fascist leaders, Trump has presented himself as the single source of truth. His use of the term “fake news” echoed the Nazi smear Lügenpresse (“lying press”); like the Nazis, he referred to reporters as “enemies of the people.” Like Adolf Hitler, he came to power at a moment when the conventional press had taken a beating; the financial crisis of 2008 did to American newspapers what the Great Depression did to German ones. The Nazis thought that they could use radio to replace the old pluralism of the newspaper; Trump tried to do the same with Twitter. »
      Traduction :
      « Comme les dirigeants fascistes historiques, Trump s’est présenté comme la seule source de vérité. Son utilisation du terme « fausses nouvelles » fait écho à la diffamation nazie Lügenpresse (« presse mensongère ») ; comme les nazis, il a qualifié les reporters d' »ennemis du peuple ». Comme Adolf Hitler, il est arrivé au pouvoir à un moment où la presse conventionnelle avait pris une raclée ; la crise financière de 2008 a fait aux journaux américains ce que la Grande Dépression a fait aux journaux allemands. Les nazis ont pensé qu’ils pouvaient utiliser la radio pour remplacer l’ancien pluralisme du journal ; Trump a essayé de faire la même chose avec Twitter. »
      Traduit avec http://www.DeepL.com/Translator (version gratuite)

      « The American Abyss
      A historian of fascism and political atrocity on Trump, the mob and what comes next. » by Timothy Snyder.
      https://www.nytimes.com/2021/01/09/magazine/trump-coup.html
      Timothy Snyder is the Levin professor of history at Yale University and the author of histories of political atrocity including “Bloodlands” and “Black Earth,” as well as the book “On Tyranny,” on America’s turn toward authoritarianism. His most recent book is “Our Malady,” a memoir of his own near-fatal illness reflecting on the relationship between health and freedom.

      1
      1. « The force of a big lie resides in its demand that many other things must be believed or disbelieved. To make sense of a world in which the 2020 presidential election was stolen requires distrust not only of reporters and of experts but also of local, state and federal government institutions, from poll workers to elected officials, Homeland Security and all the way to the Supreme Court. It brings with it, of necessity, a conspiracy theory: Imagine all the people who must have been in on such a plot and all the people who would have had to work on the cover-up. »

        Traduction :
        « La force d’un grand mensonge réside dans son exigence de croire ou de ne pas croire beaucoup d’autres choses. Pour donner un sens à un monde dans lequel l’élection présidentielle de 2020 a été volée, il faut se méfier non seulement des journalistes et des experts, mais aussi des institutions gouvernementales locales, étatiques et fédérales, depuis les employés des bureaux de vote jusqu’aux élus, en passant par la sécurité intérieure et jusqu’à la Cour suprême. Elle s’accompagne nécessairement d’une théorie de la conspiration : imaginez tous ceux qui ont dû participer à un tel complot et tous ceux qui auraient dû travailler à la dissimulation. »

        Traduit avec http://www.DeepL.com/Translator (version gratuite)

        1. @François M c’est pourquoi l’accusation de possession d’armes de destruction massive qui a permis à Geeorges W Bush de lancer la guerre d’Iraq contre Saddam Hussein ne peut être qualifiée de fake news et n’est pas une conspiration.

          1. Le mensonge m’a l’air d’être le gros défaut chez les Républicains. Celui-là a été condamné par un certain Dominique de Villepin à la tribune de l’ONU. Pour Trump, il y en a tellement qu’il est impossible de les démonter.

            1. @François M La volonté d’aggression programmée a été condamnée et encore c’est peut-être bien du plus à l’attitude initiale du chancelier allemand qu’à celle du président français, le suivant en pareille circonstance ayant plutôt développé des thèses différentes.
              La presse en général, les médias ne mettaient pas vraiment en doute l’incrimination évoquée à l’ONU par un général respecté qui a tout avalé.
              Le gouvernement UK (la BBC ?) n’ont pas protesté.
              Pour beaucoup de gens à l’époque la thèse du bidonnage de l’accusation n’était pas entendable.

    2. Impressionnant parce qu’on n’ a pas l’impression que son chargé de communication soit repassé par dessus, ça a l’air à 90% de lui-même.
      (Cf le début sur sa prime jeunesse dans l’Autriche du tout début des années 50)

    3. Effectivement très beau discours. Une comparaison de l’assaut du Capitole avec l’incendie du Reichstag serait bien plus percutante qu’une comparaison avec la nuit de Cristal.

  7. Il ne faudrait pas perde de vue le piratage informatique subit par USA si comme vous dites, le président est compromis ou un agent étranger. Je me demande si ce piratage n’aura pas un rôle à jouer d’ici le 20.

    2
  8. Bonjour,
    A propos de l’effectif de 2500 policiers de sécurité, dont vous parlez, s’agit-il de l’effectif théorique rémunéré ? Si oui, ils ne travaillent pas tous en même temps. En supposant les 3/8, cela ramène leur effectif à 833 agents, mais ces 833 agents ne travaillent pas tous non plus en même temps, il reste à tenir compte des absences pour congés, pour formations, pour arrêts maladies. Donc si il y avait ce 6 janvier 500 agents cela pourrait correspondre à l’effectif de routine présent, et non à un sabotage du présentiel ?
    Cordialement

    1
    1. Oui : un « effectif de routine », le jour où le président a appelé à une insurrection : « It will be wild ! », ça paraît en effet une excellente idée. Un effectif « un peu inférieur à un effectif de routine » aurait à mon avis encore été dans les limites du raisonnable.

      Allez, puisqu’on est entre nous : qu’est-ce que vous avez vraiment essayé de dire avec votre commentaire ?

      1. Je voulais dire que si vous parlez d’un effectif de 2500 agents de police ramené à 500, je voulais vous faire remarquer de quel effectif vous parlez ? S’il s’agit de l’effectif rémunéré ou de effectif effectivement en poste? Si 2500 agents sont effectivement en poste, présents sur leur lieu de travail, alors oui, vous pouvez supposer que leur présence a été volontairement réduite à 500 et qu’en ce cas il y a complot. Si 2500 agents est l’effectif théorique rémunéré, alors l’effectif présent de 500 agents est l’effectif normal présent sur le lieu de travail. L’interprétation n’est pas la même. On peut alors simplement remarquer que l’organisation de la sécurité n’a pas prévu ce qui allait se passer. Je travaille en lien avec la gestion des effectifs, votre remarque sur les effectifs en poste est à préciser. De quel effectif parlez-vous quand vous évoquez 2500 agents ? Ce n’est pas compliqué et je ne vois rien de spécial à mon observation. Cordialement.

        4
        1. Medellín, le 10 janvier 2021

          @CMX

          Sur votre: ¨simplement¨:

          https://time.com/5928204/capitol-police-mob-attack/, et je passe la conclusion par DEEPL.COM pour vous:

          quote
          La police du Capitole américain n’a pas répondu immédiatement aux demandes répétées de commentaires.

          Vendredi, un groupe bipartisan de sénateurs américains a annoncé son intention d’enquêter sur la défaillance de la sécurité mercredi au Capitole. Mais le Dr Michael K. Fauntroy, qui enseigne les sciences politiques à l’Université Howard, a déclaré qu’il [[bien entendu: ce groupe bipartisan de sénateurs américains JL]] prendra des mesures contre les officiers de la police du Capitole qui ont été vus en train d’aider ou de harceler les émeutiers – au lieu de les arrêter – pour regagner la confiance de la communauté noire. « Pas seulement des licenciements, mais des poursuites judiciaires », dit-il. Encore une fois, Fauntroy dit qu’il n’y avait pas beaucoup de confiance au départ. « Je ne connais aucun Noir qui serait surpris de voir ce qu’il a vu, le double standard avec lequel vivent les Noirs en Amérique.¨
          unquote

          Simplement, Johan Leestemaker

          1
      2. Il y avait bcp trop de monde, s’ils avaient été 2500 je crois qu’il y aurait carrément eu plus de dégats et ils se seraient fait écraser pareil. Laisser rentrer en gagnant juste le temps nécessaire pour évacuer est à mon avis la meilleure chose qu’ils pouvaient faire quel que soit leur nombre. Face à une foule plus la résistance est forte plus les gens deviennent fous.

          1. Et ça se serait terminé comment si la même résistance avait été opposé qu’au BLM à votre avis?? Les renseignements américains devaient avoir une bien meilleure idée des forces en présence que nous ne l’auront jamais… C’est peut être un cliché mais je ne suis pas certains que le black du guettho soit outillé à la hauteur du sudiste nostalgique, simple question de pouvoir d’achat… Comme le dit P Jorion les armes étaient dans les coffres des voitures et si un premier assaut avait été repoussé pas sur qu’elles y seraient restées… Vu la foule qu’il y avait au discours de Trump il devait y avoir au bas mot 10000 personnes (mettons 1 sur 10 de ceux qui ont assisté au discours durant lequel on parlait de plusieurs centaines de millier de personnes qui applaudissaient Trump) devant le capitoles susceptibles de se retrouver très lourdement armées en quelques minutes, ça aurait pu tourner d’une émeute à une guerre ouverte en très peu de temps.

      3. Pour info concernant la police du Capitole:

        https://en.wikipedia.org/wiki/United_States_Capitol_Police

        https://www.uscp.gov/the-department

        https://www.uscp.gov/sites/uscapitolpolice.house.gov/files/wysiwyg_uploaded/USCP%20Human%20Capital%20Strategic%20Plan%20for%202021-2025.pdf

        effectif :2250 dont 370 civils ( voir page 12)

        Avec des forces de l’ordre travaillant 7 jours sur 7 et 365 jours par an .

        Quel était le nombre de policiers ce jour de manifestation?

        En sidérurgie avec les mêmes horaires on travaille en 5 équipes ( feu continu)

        2
  9. Sur la Convention citoyenne pour le climat: un reniement de plus, d’autant plus grave qu’il n’est pas assumé. Au contraire: on fait croire (ou essaie de faire croire) que la plupart des recommandations ont été suivies. La réalité, ce sont quelques avancées mineures, qui ne font pas le poids face à l’immobilisme ou, pire, aux régressions. Le tout s’ajoutant à un bilan d’ores et déjà catastrophique pour la défense du vivant. A sa façon aussi, évidemment bien différente de celle du déséquilibré d’Outre-Atlantique, cet homme, qui n’a « de leçon à recevoir de personne » -mais en donne à tour de bras-, est dangereux.
    https://reporterre.net/Le-projet-de-loi-reduit-a-neant-les-propositions-de-la-Convention-citoyenne-pour-le

  10. Le guardian signale qu’après un second sénateur républicain , Pat Toomey de Pennsylvanie, serait prêt à voter pour l’impeachment de Trump. De ce que je comprends il faudrait un vote des 2/3 du sénat.

    https://www.theguardian.com/us-news/2021/jan/10/donald-trump-capitol-attack-impeachment-abc-poll-majority-joe-biden

    D’après wikipedia (https://en.wikipedia.org/wiki/United_States_Senate) il y a actuellement 46 sénateurs démocraes, 2 sénateurs indépendants (dont Bernie Sanders qui voterait l’impeachment, j’imagine), il faudrait donc encore trouver 17 sénateurs républicains pour le voter.

  11. Après la suspension des comptes Facebook et Instagram de Donald Trump, afin de limiter «les violences» aux États-Unis, le président mexicain dénonce «beaucoup d’arrogance». Andres Manuel Lopez Obrador estime par ailleurs que le monde ne peut pas «permettre» aux propriétaires des réseaux sociaux «de décider à qui donner et qui ne pas donner le droit de parole».

    https://www.msn.com/fr-fr/video/voir/le-pr%c3%a9sident-mexicain-d%c3%a9nonce-%c2%ablarrogance%c2%bb-de-mark-zuckerberg-apr%c3%a8s-la-fermeture-du-compte-facebook-de-donald-trump/vp-BB1cDbiY?ocid=msedgntp

  12. Une manifestation massive et pacifique pour appliquer le résultat des élections, à Washington, pourrait peut-être arrêter le coup d’état.

  13. Les abeilles ?
    Une solution verte… ou « jaune-vert » , quelque part dans le Nebraska :
    https://www.theguardian.com/us-news/2021/jan/10/mead-nebraska-ethanol-plant-pollution-danger

    Quelques lignes du centre de l’article traduites par deepl :

    « Mais contrairement à la plupart des 203 autres usines d’éthanol américaines, AltEn ( à Mead, Nebraska) a utilisé des semences enrobées de fongicides et d’insecticides, y compris ceux connus sous le nom de néonicotinoïdes, ou « néonics », dans son processus de production.

    Les responsables de l’entreprise ont fait la publicité d’AltEn comme un lieu de « recyclage » où les entreprises agricoles peuvent se débarrasser de leurs excédents de semences traitées aux pesticides, une stratégie qui a permis à AltEn de s’approvisionner gratuitement en éthanol, mais qui lui a aussi laissé un déchet trop chargé en pesticides pour nourrir les animaux.

    Au lieu de cela, AltEn a accumulé des milliers de livres d’un mélange de grains fermentés, vert-jaune (« lime-green ») et malodorant, en épendant une partie dans les champs agricoles comme « conditionneur de sol » et en accumulant le reste sur le terrain de son usine. »

    Apparemment, les clébards du coin sont aussi devenus des néo-chiens.

    1
  14. Premières données pour estimer l’impact sur l’image de Trump auprès de la population américaine des « événements » au Congrès américain le 6 janvier

    Le site RealClearPolitics maintient depuis quatre ans l’indicateur du taux d’approbation de Donald Trump (1) qui est moyenné sur les différents sondages paraissant en continu. Pendant tout son mandat, le président américain a toujours été dans la fourchette de 37% à 47% d’approbation – remarquablement stable. Au 4 janvier, il était aux environs de 44%. Les deux derniers sondages parus, réalisés les 6 et 7 janvier, font apparaître un taux d’approbation de 38% et 39% respectivement.

    Bien sûr, c’est préliminaire, il faut attendre la parution d’autres sondages post-« événements » pour être tout à fait sûr de l’impact sur l’approbation moyenne. Mais enfin la première tendance indique la perte d’environ 5 points d’approbation.

    Cinq petit points…

    Y a pas à dire, ils sont tolérants les Américains. Peut-être même un peu trop ?

    (1) Source : https://www.realclearpolitics.com/epolls/other/president_trump_job_approval-6179.html

  15. Comment évaluez vous le niveau d’organisation réel, de coordination, de sens politique commun de ces jusqu’au boutistes d’un jour. C’est effectivement troublant qu’on laisse le Capitole se faire approcher aussi facilement bien que l’on puisse imaginer une auto retenue hierarchique sous administration Trump de ne pas déployer des cordons renforcés face à son meeting . mais en même temps ça me fait un peu penser à l’arc de triomphe… comme événement. Plus globalement l’immensité du territoire et de ses villes me semble un obstacle reel à plus. Des attentats de franc tireurs type oklaoma city pourquoi pas ou quelques rafales de coups de sang locaux ok mais une destabilisation sans organisation politique mieux structurée que des reseaux d’extrême droite sur internet me semble insuffisant à lui seul pour menacer le pays. Certes le problème Trump ne sera pas réglé le 20 janvier si il continue à avoir tribune libre, l’idéation politique sera durablement marquée et le parti républicain est appelé à subir un clivage comme la droite française a fini par exploser compte tenu du grotesque, du deni et du mensonge permanent qu’il ont du couvrir pendant 4 ans. Mais c’etait un peu une milice de fortes têtes, de bric et de broc, et de militants « sincères (peu équipés pour en découdre)». Je n’ai pas trouvé non plus leur nombre impressionnant…au vu de l’enjeu et du temps de préparation 10-20000 peut etre au vu des images. Je reste bien convaincu du danger de trump si personne ne retient son bras pendant les 11 prochains jours, mais sur la réalité d’une menace articulée je vous suis moins.

    1. Alex 5

      Il y avait ce genre de discours de la part des républicains lors du premier impeachement de Trump :

       » Oui, bof, il lui reste 10 mois , quel mal voulez vous qu’il fasse en 10 mois ?  »

      Ben 350 000 morts et un coup d’État, et il s’en trouvent encore pour dire :

      Ouais, bon, c’est pas si terrible…

      Mais enfin :

      A quoi ressemble une abominable catastrophe pour vous ?

      Et une révolte nationale qui peut potentiellement tout emporter, comment croyez vous que cela se présente ?

      ( Déjà cela fait des mois que je demande à des interlocuteurs : En fait, c’est quoi que tu ne comprends pas dans le mot  » Pandémie « ? maintenant faut aussi poser la question avec  » Coup d’État fasciste  » )

      1. L’intention était bien là, il y a juste qu’elle s »est heurtée à la réalité. La réalité qui est que ce coup est un échec lamentable parce qu’il n’y avait aucune coordination entre les différents groupes d’extrême-droite à qui on avait pourtant facilité le travail… Une organisation défaillante et un manque total de discipline. Les nazis, c’est vraiment plus ce que c’était.
        Je ne doute pas que les attentats d’extrême-droite ont de beaux jours devant eux, mais comme le niveau général est plus proche d’Atomwaffen Division que de Timothy McVeigh, ceux qui aiment fantasmer sur des scénarios hollywoodiens risquent d’être déçus.

        1.  » l’intention était là  »

          Jack, il y a deux choses à prendre en compte dans une vague, la hauteur, et la longueur d’onde.

          C’est ce deuxième point qui couillonne les gens pour les tsunamis, et visiblement pour les coups d’État…

  16. Pédophilie et complotisme… le Pape aurait été arrêté la nuit dernière pour pédophilie, sacrifice d’enfants, etc (le Pape, comme les Juifs ? Bizarre)… il y a même eu un black out toute la nuit au Vatican (en fait une CCTV caméra qui marchait mal :-). Biden serait donc lui aussi un pédophile… comme B Gates, tous les Dems, etc… Ce sont les dernières nouvelles des sites QAnon et affiliés, de la folie pure, de la paranoia et de la manipulation selon les cas. Sur des sites hébergés en France par exemple par de profitables et « respectables » acteurs du net, comme Unblog, Blogspot et d’autres (là aussi, il faudrait peut-être faire quelque chose… non ?)… Plateformes qui hébergent depuis des années des blogs de fous furieux qui accusent 10 fois par jour des voisins, des élus, des internautes lambda, de crimes abjectes (meurtres, pédophilie, satanisme, crimes d’état, diffusion de virus, de nanoparticules ou d’ondes destinées à nous mind-contrôler…)

    Je m’interroge sur les liens entre ces deux thèmes. Il faudrait demander à un psy… il y a quelque chose à creuser derrière cette phobie de la pédophilie et de l’inceste, qui ressurgit systématiquement sur tous les sites QAnon et fascistes dans le sillage de la nébuleuse trumpiste.

    1. C’est la pensée paranoïaque : « je ne suis pour rien dans les incidents négatifs qui m’affectent, ils sont entièrement dus à l’envie et la méchanceté de ceux qui sont mes ennemis » (l’hypothèse n’est pas entièrement gratuite puisque ce sont bien l’envie et la méchanceté qui les motivent eux).

      [L’inverse de la pensée paranoïaque, c’est la culpabilité pathologique : « les autres ne sont pour rien dans les incidents qui m’affectent, je suis seul responsable »].

      L’anthropologue est en terrain familier : « QAnon est une religion animiste de type traditionnel ».

      2
      1. Oui en effet, pour bien connaître des gens qui ont eu affaire à des malades paranoïaques quérulents, je connais un peu le sujet. Ils sont absolument redoutables et même les psys ne veulent pas en entendre parler.

        Et effectivement la fixation sur les thèmes pédophiles des complotistes de tous poils peut avoir un lien avec l’inceste tel qu’observé et décrit par l’anthropologie, dans un contexte religieux incluant tabous et prohibition de l’inceste.

        1. Vous vous souvenez sans doute du commentaire qui m’était adressé ici, ça devait être la semaine dernière : « Jorion, vous êtes aveuglé par votre haine de… ». Il m’était trop facile de lui répondre : « La haine n’est pas mon carburant, je ne hais personne, mais merci de m’avoir expliqué comment vous personnellement fonctionnez.. ».

    2. @Georges Cortez blogs de fous furieux parce qu’ils auraient proféré des idées aussi saugrenues que d’oser suspecter d’inceste un haut responsable de science-Po et personalité juridique de référence en matière constitutionelle, qui n’aurait pas cautionné l’envahissement du Capitole et ne peut pas être inquiété !

      1. Vous ne savez pas de quoi vous parlez. Ils ont raison une fois sur 1000 et tort 999 autres fois. Quant à votre message, je ne sais pas quel lien vous faites entre Science Po et le Capitole… Seriez-vous paranoïaque ?

  17. Bonjour,
    Je crois effectivement que l’on est dans une situation très inflammable aux USA, similaire à ce qui est arrivé avec la Nuit de Cristal en Allemagne comme le rappel Schwarzenegger. Le meurtre d’un soutien de trump qui en réponse déclenche un mouvement d’insurrection est dans le domaine du possible. ..
    Ce qui s’est passé au capitole est le résultat d’un mouvement très structuré; financement très important ( Mercer et autres, ..) agitateurs et théoriciens influents, puissance des réseaux sociaux qui amplifient les thèses conspirationnistes et une populations fragilisée qui amène plus de 40 % de la population américaine à adhérer à ces thèses.

    Le risque c’est qu’aujourd’hui, comme à l’époque d’Hilter, les démocraties sont faibles et démunies pour réenchanter le monde des laissés pour compte. il est également sidérant de voir que si peu de monde soit conscient des dangers actuels. Et comme vous le dites si bien, les évènements qui se déroulent sous nos yeux sont sous estimés et analysés de manière légère par la majorité. Dans 6 mois on aura beau dire, on vous l’avait bien dit, l’enchainement ineluctable aura eu lieu ….

    Cela étant dit, à part être spectateur et commentateur, que peut on faire ?
    éviter que cela se passe chez nous ? ( Marine Le Pen et consort ??) mais nous sommes faibles autant que l’Europe l’est ?
    et sachant que les USA restent la seule puissance globale aujourd’hui qui peut s’opposer à cette situation ? La Chine ??

  18. Je découvre le réseau Parler :

    https://www.ouest-france.fr/monde/etats-unis/donald-trump/google-apple-et-amazon-coupent-les-ponts-avec-parler-reseau-social-prise-des-partisans-de-trump-7112932

    Google, Apple et Amazon coupent les ponts avec «Parler», réseau social prisé des partisans de Trump
    Après Google et Apple, Amazon prévoit de couper les ponts avec Parler, le réseau social prisé des partisans de Donald Trump mais aussi accusé de relayer des menaces de violence, ce qui devrait rendre la plateforme temporairement inaccessible.

    Comme a prédit Paul , la semaine à venir nous promet des évènements décisifs

    1. Moi aussi, il y a quelques jours, je ne connaissais pas.

      A priori, Parler est OUT depuis aujourd’hui, Apple, qui jouait le rôle d’hébergeur également, a coupé l’accès. Après avoir retiré l’app de l’Applestore.

      Encore une victoire du FBI. Bravo aux équipes d’enquêteurs, qui vont, je l’espère, réussir à empêcher la prochaine manœuvre de sédition prévue par ces terroristes intérieurs.

      Trump part le 12 janvier (demain) au Texas, sans doute faire une tournée de ses fans pour les motiver de vive-voix. Des vidéos que l’on va pouvoir rajouter au dossier impeachment sans doute.

      1. Parler aurait été hacké (par des hackeurs), et 23 Go de données ont été récupérés, dont les messages concernant l’attaque du Capitole.

        Il est probable qu’une copie du Cloud géré par amazon soit déjà aux mains du FBI.

      2. Tout le mécanisme Facebook Tweeter … a été mis en place il y a longtemps et validé lors du printemps arabe ou évènements analogues pour lequel il est conçu, mais l’hébergeur n’est dans ce cas pas dans le pays.

  19. @ Paul Jorion pour sa déprime.
    Peut-être un petit éclaire gurdjievien ?!
    « Le savoir par lui-même ne donne pas la compréhension. Et la compréhension se saurait être augmentée par un accroissement du seul savoir. La compréhension dépend de la relation du savoir à l’être. Par conséquent, le savoir et l’être ne doivent pas trop diverger, autrement la compréhension serait fort éloignée de l’un et de l’autre. Nous l’avons dit, la relation du savoir à l’être ne change pas du fait d’un simple accroissement du savoir. Elle change seulement lorsque l’être grandit en parallèle au savoir. En d’autres termes, la compréhension ne grandit qu’en fonction de l’être.
    Avec leur pensée ordinaire, les gens ne distinguent pas entre savoir et compréhension. Ils pensent que, si l’on sait davantage, on doit comprendre davantage. C’est pourquoi ils accumulent le savoir ou ce qu’ils appellent ainsi, mais ils ne savent pas comment on accumule la compréhension et ils ne s’en soucient pas. »
    (in Fragment d’un enseignement inconnu)

  20. Pour ceux qui pensent que les assauts du Capitole étaient mal organisés :
    https://plus.lesoir.be/348201/article/2021-01-11/insurrection-washington-ce-fut-bien-pire
    « Ce fut bien pire encore que les premières images ne le laissaient supposer. Tandis que des supporters pro-Trump déambulaient nonchalamment sur les marches du Capitole, le 6 janvier, des escouades déterminées d’insurgés casqués et armés de battes de base-ball écumaient les couloirs du bâtiment fédéral avec un noir dessein : kidnapper les élus qui leur tomberaient sous la main et interrompre la certification de la victoire de Joe Biden, pour offrir son deuxième mandat présidentiel à leur champion, sur un curieux plateau d’argent en forme de putsch. » (Reste de l’article non accessible).
    Le but était bien de commettre l’irréparable, ce qui aurait pu lancer une guerre civile. Trump était au service de ce projet. Cela sera plus difficile, sans l’effet de surprise.

    1. Comment expliquez vous l’échec retentissant de cette tentative de coup d’état si ils étaient vraiment aussi bien organisés que ça? J’ai vu un paquet de photos et de vidéos de l’invasion du capitole et pas une seule batte de base-ball…

      1. Oui, d’ailleurs c’est à se demander pourquoi on parle encore de ce fait divers…

        Le Capitole occupé et quelques morts, ça devrait pourtant être un bon score de votre point de vue, qui était sans doute trois jours avant qu’il ne se passerait rien du tout….

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.