rfi – Paul Jorion : « Nos gouvernants ne règlent pas les problèmes de la population », le 26 janvier 2021

rfi – Paul Jorion: « Nos gouvernants ne règlent pas les problèmes de la population »

Paul Jorion, analyste des systèmes financiers, anthropologue, et professeur associé au département d’éthique de l’université catholique de Lille, livre son analyse sur la relance possible de l’économie mondiale en pleine pandémie mondiale.

Partager :

5 réflexions sur « rfi – Paul Jorion : « Nos gouvernants ne règlent pas les problèmes de la population », le 26 janvier 2021 »

    1. Mauvais esprit va ! 🧐
      L’interviewé comme l’interviewer ont été bons.
      RFI cela change de France Culture où les questions sont souvent à rallonge.
      Il est vrai j’ai un faible pour RFI.


  1. Aucun de ces pays ne prend le taureau par les cornes comme le fait la Chine, comme le fait la Corée, comme le fait un certain nombre de pays asiatiques. Pourquoi sommes-nous incapables de faire aussi bien que eux de ce point de vue-là. En fait il n’y pas de raison de fait . Ce sont les gouvernements qui refusent de faire ça , souvent parce que les syndicats patronaux leurs disent il faut continuer comme ça.

    Illustration hier :

    M. Jean Castex (qui honnêtement, de toute la bande, me paraît le moins à la ramasse. – peut-être parce qu’il n’a pas spécialement d’ambitions politiques supérieures) dit qu’il faut prendre des mesures fortes :
    https://www.ouest-france.fr/sante/virus/coronavirus/covid-19-des-decisions-seront-prises-cette-semaine-assure-jean-castex-7130168

    Le MEDEF monte au front :

    https://www.francetvinfo.fr/replay-radio/l-interview-eco/confinement-patrick-martin-president-delegue-du-medef-ne-veut-pas-dun-debat-de-cornecul_4252303.html


    Nous ce qui nous importe c’est que ces mesures, si elles doivent être prises, le soient de manière pragmatique , en tenant compte d’un certain nombre de réalités. Par exemple, les études scientifiques le démontrent les commerces ne sont pas un lieu de contamination.

    Une remarque : ils ont toujours pas compris – ou ils font semblant de pas comprendre – que c’est exactement comme dans cette vieille blague ou un type a perdu ses clefs et qu’il les cherche sous un réverbère… “Mais vous êtes sûr que les avez perdues là ? – Non mais là au moins j’y vois clair”. Les seuls lieux de contamination qui remontent sont les familles, le travail, l’école, parce que c’est là qu’on a les moyens de chercher les cas contacts. Donc c’est sûr que les restaurants, les théâtres, es cinamas, les commerces, les transports en commun ne remontent pas…


    – Donc votre demande, c’est maintient des commerces ouverts, de tous les commerces ? Alors ne rentrons pas , excusez-moi cette expression un peu grossière, mais ne reontrons pas dans ce débat de cornecul entre les commerces essentiels et les commerces non-essentiels.

    Ah ! Ah ! Cornecul, c’est drôle !

    Résultat. “Emmanuel Macron ne prendra pas la parole dans les prochains jours.” https://www.liberation.fr/planete/2021/01/18/en-direct-suivez-les-dernieres-informations-sur-l-epidemie-de-covid-19_1817882

    Je ne reproche pas au MEDEF ou à la CCI de défendre leurs intérêts. C’est normal. Là où cela ne va pas, c’est qu’on leur donne systématiquement raison. En ne bougeant pas (ou avec un confinement light) on va rester sur le plateau haut des contaminations jusqu’à ce qu’on fasse bouffer tout cru par le variant anglais.

    @Paul Jorion : en tous cas, merci d’essayer de faire passer ces messages sur les media grand public.

    4
    1. Dans Pantagruel existe une note de bas de page pour expliquer Cornecul : « Cocu jusqu’au cul ».
      Les cornes dans le cul donc.
      C’est une signification parente des cornards https://fr.wikipedia.org/wiki/Confr%C3%A9rie_des_Conards

      Dont on voit le siège si j’ose dire au Puy en Velay

      https://strowberie.files.wordpress.com/2017/06/dsc_0098.jpg?w=768&h=565

      et la chanson des cornards était simple, coté paroles .
      « Voilà un nouveau venu,
      En grande joie reçu,
      Nous le prenons avec nous,
      Cornard comme les autres !
      Cornard !”

      Plus difficile en musique !
      https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k1281230/f1.media

  2. Nos gouvernants ne règlent pas les problèmes de la population ?
    Normal, ça n’est pas leur mission.

    LA NOUVELLE LOI DUPOND-MORETTI COMPTE ENTRAVER LA LUTTE ANTICORRUPTION
    Éric Dupond-Moretti l’a annoncé : il veut une nouvelle loi sur la justice. Mais l’une des mesures envisagées suscite de grandes craintes dans le monde judiciaire : le « legal privilege », qui serait associé à la création d’un avocat en entreprise. Une mesure qui empêcherait les enquêteurs de saisir d’importants documents dans les enquêtes sur les grandes sociétés. Au grand dam des autorités anticorruption.

    https://www.mediapart.fr/journal/france/260121/la-nouvelle-loi-dupond-moretti-compte-entraver-la-lutte-anticorruption?onglet=full

    2

Les commentaires sont fermés.