2 réflexions sur « Colloque “Crises et nouveaux prophètes” : Steve Keen, Paul Jorion, Ann Pettifor et Marc Faber, le 10 décembre 2020 »

  1. Marc Faber ! et bien cela fait un moment qu’on ne le voyait presque plus. Toujours à annoncer la fin des temps, créneau porteur. Dommage que ses talents de visionnaire ne lui aient pas permis de voir que son entreprise allait faire faillite ! mais toujours autant de bagout. toujours un plaisir de le voir et de l’écouter.

  2. PROPHETS
    Merci de ce long partage qui me confirme à la fois dans mon ignorance des thèmes traités et d’une possibilité de généralisation de l’entretien de la médiocrité dans de plus hautes sphères. A titre personnel, je reconnais ne pas percevoir toutes les fonctions portées par le vocabulaire, ni leurs limites de validité – il parait que c’est de la topologie ? Mais je crains que cette ignorance soit trop largement partagée par des acteurs qu’on imagine compétent. Ce qui est le plus affligeant c’est leur volonté de ne pas savoir et le manque de curiosité intellectuelle dénoncé par tous les intervenants. Et ce n’est guère rassurant.
    Cela vaut aussi en épidémiologie ! L’absence de médecine des maladies virales émergentes relève de la même incapacité de se prendre au sérieux… ou bien d’une volonté masquée ? (Complotisme ?) Ne pas écouter les médecins de terrain qui soignent même hors protocole, et simplement attendre un vaccin relèvent d’un négationnisme entretenu. Ce n’est même pas un réflexe de Semmelweis qui correspondrait à ne pas vouloir voir la réalité. C’est un choix paresseux (idéologique ?) par refus de se remettre en question de crainte de déranger d’autres strates administratives !

Les commentaires sont fermés.