Colloque « Crises et nouveaux prophètes » : Steve Keen, Paul Jorion, Ann Pettifor et Marc Faber, le 10 décembre 2020

Le 10 décembre dernier, quatre des 5 ou 6 « prophètes » ayant annoncé la crise des subprimes étaient réunis pour une explication de leur part et un débat entre eux.

Voici la vidéo : Steve Keen, Paul Jorion, Ann Pettifor et Marc Faber.

Partager :

2 réponses à “Colloque « Crises et nouveaux prophètes » : Steve Keen, Paul Jorion, Ann Pettifor et Marc Faber, le 10 décembre 2020”

  1. Avatar de Pierre
    Pierre

    Marc Faber ! et bien cela fait un moment qu’on ne le voyait presque plus. Toujours à annoncer la fin des temps, créneau porteur. Dommage que ses talents de visionnaire ne lui aient pas permis de voir que son entreprise allait faire faillite ! mais toujours autant de bagout. toujours un plaisir de le voir et de l’écouter.

  2. Avatar de Jean François LE BITOUX
    Jean François LE BITOUX

    PROPHETS
    Merci de ce long partage qui me confirme à la fois dans mon ignorance des thèmes traités et d’une possibilité de généralisation de l’entretien de la médiocrité dans de plus hautes sphères. A titre personnel, je reconnais ne pas percevoir toutes les fonctions portées par le vocabulaire, ni leurs limites de validité – il parait que c’est de la topologie ? Mais je crains que cette ignorance soit trop largement partagée par des acteurs qu’on imagine compétent. Ce qui est le plus affligeant c’est leur volonté de ne pas savoir et le manque de curiosité intellectuelle dénoncé par tous les intervenants. Et ce n’est guère rassurant.
    Cela vaut aussi en épidémiologie ! L’absence de médecine des maladies virales émergentes relève de la même incapacité de se prendre au sérieux… ou bien d’une volonté masquée ? (Complotisme ?) Ne pas écouter les médecins de terrain qui soignent même hors protocole, et simplement attendre un vaccin relèvent d’un négationnisme entretenu. Ce n’est même pas un réflexe de Semmelweis qui correspondrait à ne pas vouloir voir la réalité. C’est un choix paresseux (idéologique ?) par refus de se remettre en question de crainte de déranger d’autres strates administratives !

    1

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Contact

Contactez Paul Jorion

Commentaires récents

  1. La Chine : Une vision optimiste : https://www.facebook.com/WuhanPlus/videos/the-manor-dream-of-xianzi/1198014747467390/ pondérée par deux futurs plus pessimistes : https://www.capital.fr/entreprises-marches/la-chine-a-perdu-son-rang-de-moteur-de-la-croissance-mondiale-1453674 https://www.msn.com/fr-fr/finance/other/la-chine-ordonne-%C3%A0-ses-banques-d-%C3%A9mettre-des-pr%C3%AAts-offshore-pour-aider-les-promoteurs-%C3%A0-rembourser-leur-dette/ar-AA14Ovz4?ocid=msedgntp&cvid=11e10a12b8c44d98a8cb3f73b3d1708b

Articles récents

Catégories

Archives

Tags

Allemagne Aristote bancor BCE Boris Johnson Bourse Brexit capitalisme centrale nucléaire de Fukushima Chine Confinement Coronavirus Covid-19 dette dette publique Donald Trump Emmanuel Macron Espagne Etats-Unis Europe extinction du genre humain FMI France François Hollande Grèce intelligence artificielle interdiction des paris sur les fluctuations de prix Italie Japon John Maynard Keynes Karl Marx pandémie Portugal robotisation Royaume-Uni Russie réchauffement climatique Réfugiés spéculation Thomas Piketty Ukraine ultralibéralisme Vladimir Poutine zone euro « Le dernier qui s'en va éteint la lumière »

Meta