L’Europe, la Chine et les États-Unis – Il n’y a pas de signe plus sûr…

Avis aux commentateurs de mon blog qui se grattent le crâne en lisant ce que j’écris ou en écoutant ce que je dis

J’aurai essentiellement vécu dans un monde où les États-Unis, c’était l’Europe 10 ou 20 ans plus tard. J’ai le sentiment que la présidence Trump, en faisant apparaître en surface que le “rêve américain” était parti en fumée, a signalé un basculement : désormais c’est la Chine qui préfigure l’Europe 10 ou 20 ans plus tard.

À ceux qui en douteraient, notez le basculement de l’intelligentsia européenne, d’une indignation (assez souvent délirante) devant le comportement des États-Unis dans la période dont Trump marque la fin, à la même indignation (assez souvent délirante) aujourd’hui devant le comportement de la Chine.

Il n’y a pas de signe plus sûr.

Partager :

29 réflexions sur « L’Europe, la Chine et les États-Unis – Il n’y a pas de signe plus sûr… »

  1. Les analogies à partir de la théorie des signaux ?
    Là encore je ne vous suis pas : nous avons été nombreux, dans votre sillage souvent, à être indignés par Trump, sans pourtant se prévaloir d’une quelconque intelligentsia.
    Intuitivement, posément et fermement indignés par des idéologies ou des comportements indignes.
    Je profite de ce commentaire pour aller dans le sens d’illicutano sur sa séquence sur les temps difficiles qui révèlent des caractères difficiles pour y faire face, puis un cycle de temps faciles et de caractères faciles qui nous a amené, dans un confort aveugle à la situation actuelle.
    Il faut donc se réveiller, et planifier (éducation, protection…) tout à fait d’accord là dessus.
    Mais on n’a pas besoin du PCC pour cela.
    De Gaulle n’a pas eu besoin de Mao

    16
    1. De Gaule a reconnu la Chine et quitté l’OTAN,
      … et la gauche a rejeté la participation, lequel projet était planifié à long terme vers l’objectif de l’autodétermination des travailleurs.

      4
      1. Prendre pour modèle le PCC est une curieuse idée, comme si on ne savait pas que ces braves gens mentent comme ils respirent. Est-ce que les chiffres qu’ils avancent concernant (par exemple) leur économie sont seulement vérifiables? Et en plus leur propagande est à chier. Monsieur Jorion conseillait aux émeutiers US de lire Malaparte, les camarades du parti unique devraient vraiment penser à lire ce bon docteur Goebbels.

        1. Économie incomprise pour économie incomprise, que vaut l’argument de l’absence de chiffre fiable ? (Côté Chine : “on contrôle tout ça sur d’autres plans [jusque politico-repressif] ; côté Ouest : la monnaie, juste le truc de base, bah non, on n’y capte pas grand chose. ..)

      2. Le sujet n’est pas de dé débattre sur l’allégeance , évidemment incontestable , de De Gaulle au PCC , mais de savoir si nous sommes en mesure d’une planification par nous même et pour nous même sans l’inspiration , ou l’aspiration, de Xi Jinping ( ou Poutine, ou Trump …)

        2
        1. Il y a en France au moins une formation politique qui ne jure que par la planification, non ?
          La croyez vous pour autant inféodée au PCC ?

    2. Mise à part la question des droits de l’homme, sur le plan économique il semblerait, à première vue, que la Chine sorte, en effet, renforcée de la crise sanitaire (par rapport aux autres pays selon les dernières données du FMI notamment).

      https://www.imf.org/en/Publications/WEO/Issues/2021/01/26/2021-world-economic-outlook-update

      On note toutefois que les Etats-Unis limitent la casse eux aussi sur le plan du PIB. Si l’on considère la perte mesurée par la différence entre les prévisions du FMI avant la crise de la Covid-19 et les prévisions actuelles du FMI, ce sont les Etats-Unis qui réalisent la plus faible perte économique, suivis de la Chine.
      Les prévisions du FMI indiquent aussi que la croissance devrait ralentir en Chine à partir de 2022. Ce constat est partagé par Patrick Arthus.
      https://www.lemonde.fr/idees/article/2021/03/20/patrick-artus-quelles-seront-les-consequences-de-l-affaiblissement-massif-de-la-croissance-potentielle-de-la-chine_6073848_3232.html

      Le PIB est cependant un indicateur imparfait.

      Au niveau du nombre de vies sauvées il n’y a pas photo c’est la catastrophe aux USA avec Trump et la gestion de la Chine semble être bonne.

      Au niveau de inégalités, des chiffres récents de Branko Milanovic indiquent que celles-ci sont très fortes en Chine (encore plus forte qu’aux USA selon l’indice de Gini).

      https://twitter.com/BrankoMilan/status/1345076336524718081

      https://www.reader.us/chinas-economy-is-still-powerful-but-deeply-vulnerable/

      Selon les chiffres de Thomas Picketty, sur la part des revenus des 10% des plus riches dans les revenus totaux, les inégalités sont plus fortes aux USA qu’en Chine mais c’est en Europe que les inégalités sont les plus faibles.
      On parle beaucoup de la comparaison Chine-USA mais qu’en est-il des autres pays ? Est-ce que quelqu’un connaît les modèles coréens, japonais, taïwanais ou néozélandais ?

      Le pays d’Europe du nord sont souvent cités comme exemple (y compris par les démocrates progressistes aux USA) car ce sont des pays riches, caractérisés par de faibles inégalités, une protection sociale développée, car la corruption y est quasiment inexistante et car ils sont en avance dans la transition vers une économie bas-carbone. Il semblerait que le Danemark, la Finlande et la Norvège aient assez bien géré la crise sanitaire mais que ce ne soit pas le cas de la Suède…

      1. Mis à part la question des droits de l’homme, tout va bien donc 😏
        En ce qui concerne les inégalités, la Chine est la première puissance mondiale en effet avec des écarts colossaux entre les pauvres, les messieurs gros sous, les urbains, les ruraux, les territoires côtiers, l’intérieur des terres…

        4
        1. Oui on voit néanmoins que l’État intervient dans l’économie comme le préconisait Keynes, par contre au niveau des inégalités et des libertés on est assez loin de l’idéal de Keynes…
          Ce serait intéressant d’étudier les autres pays pour voir lesquels se rapprochent le plus d’un modèle keynésien (ou pourraient s’en rapprocher dans le futur)…

        2. Je suis en train de finir de lire le livre d’Alain Grandjean et Nicolas Dufrêne (une monnaie écologique). Dans ce livre ils expliquent que l’État chinois intervient dans l’économie que ce soit à travers la planification ou la politique monétaire notamment pour la transition vers une économie bas-carbone. Ils disent néanmoins que la Chine n’en fait pas encore assez pour l’écologie… Par contre, dans les autres articles ci-dessus on voit que l’intervention de l’Etat n’est pas non plus super efficace car ils maintiennent notamment en vie des entreprises zombies…

  2. Pour aller dans le sens de PJ : ” Le national-communisme des chinois apporte le preuve éclatante qu’il est possible de séparer capitalisme et démocratie. Il pourrait devenir le paradigme d’une ligne fondamentale du XXI e siècle qui se dessine dès aujourd’hui : le tournant du système mondial vers le capitalisme autoritaire. ”

    Extrait de : Sloterdijk Peter, Le palais de cristal, Paris, Fayard/Pluriel, 2011, 384 p.

    1
  3. On aura au moins appris que les européens ont encore au moins 10 à 20 ans à vivre , sans qu’on sache si ce sera grâce à l’étoile chinoise ou aux vertus de ” comment sauver le genre humain ” .

    Natacha le saura peut être .

    Qui “suit” qui et quoi ?

    1
  4. Constatons que l'”intelligentsia” occidentale s’émeut du sort des Ouighours musulmans et s’indiffère de celui des Thibétains Bouddhistes pourtant fort semblable. La guerre des Azéris et des Turcs contre les Arméniens est passée sous silence de même la disparition des chrétiens d’ Orient. Un signe de l’islamo-gauchisme ?

    1
    1. @Hadrien Il y a beaucoup de Musulmans en France, plus que de chinois ou de boudhistes, il y a plus de Musulmans en France qu’au Liban par exemple, le sort de musulmans partout dans le globe est important pour l’opinion française !

      1. Sauf quand les musulmans en question sont kurdes bien sur. Faudrait pas contrarier les maîtres turcs et arabes d’une certaine nouvelle gôche.

        1. @Jack Les Kurdes comme les Ouïghours souhaiteraient peut-être être indépendants, mais ils embêtent les Turcs, les Iraniens et les Irakiens (même les syriens).
          Du temps de notre bon ami (de Chirac) Saddam Hussein, l’Europe (France et Allemagne) livrait les armes chimiques et vecteurs nécessaires à stabiliser une insurrection séparatiste.
          Mais maintenant que nous sommes toujours en froid avec l’Iran, prêt à affronter la Turquie avec les Grecs et que nous n’avons plus d’intérêt en IRAK, la diplomatie française pourrait s’intéresser à la juste revendication autonomiste Kurde ….

          Pour les Ouïghours, s’ils ne sont pas assujettis par la Chine, ils relèvent sans doute plutôt culturellement d’une influence Turque élargie, N’oublions pas (cf un autre commentaire sur les empires coloniaux) l’empire Ottoman.

  5. Medellín, le 27 mars 2021

    @Paul Jorion

    Cher Paul,

    Parfois j’ai l’impression que votre séjour chez les habitant.e.s de la cote occidentale des EEUU vous a fait oublier que chaque fois c’était un petit peu l’invers de ce qui vous dites et écrivez de nos jours.

    L’invention des pensées, des politiques, des ghettos, des murs, de l’apartheid (le seul mot en néerlandais ayant obtenu le status de l’universalité), du commerce étatique de l’opium et de la cocaine, des déportations, de l’esclavage, des camps de concentration, de l’emploi des armes chimiques, de l’invention du nucléaire, de génocides (continue la liste..) basées sur une présupposée suprématie de la peau blanche, des yeux bleus, et de cheveux blondes était, sans doute, ¨la fierté des dames et messieurs de l’Europe¨.

    Des pensées et de politiques venant de l’Europe, qui, sans aucun doute ont bien devancé beaucoup plus que 10 ou 20 années les pensées et les pratiques des hommes et femmes aux EEUU, au Japon, et aussi en Chine.

    Ce n’est pas mon intention de vous choquer, mais n’oublions pas que, par exemple dans le cas de votre propre expérience a Cambridge, c’était Mme. Thatcher que était au pouvoir presque 6 ans avant M. Reagan.

    Probablement ma perspective des la Colombie change le cadre de l’opération méthodologique.

    Mais veuillez voir cette observation: les habitant.e.s de l’Amérique Latine en ont bien marre de recevoir des attaques (néo-)coloniales du coté des EEUU et de la Chine apres les ¨lecons européennes¨ de la suite de 1492.

    4
  6. @Johan Leestemaker
    Il n’en reste pas moins que dans le monde économique pour beaucoup de grands patrons prévoir l’avenir se résumait souvent à traverser l’Atlantique.
    Que ce soit sur les libres services, les Mac do, les codes barres, les caisses électroniques pesantes,
    les cartes bancaires, la musique, les films, la mécanisation agricole, la bagnole (mais différente), les banlieues pavillonaires, les entrées de ville hideuses et stéréotypées aux franchises identiques…. Disneyland
    Les campus universitaires hors la ville …

  7. le “modèle” chinois, je le décrivais il y a un an (https://blogs.mediapart.fr/chem-assayag/blog/310320/le-masque-et-le-marteau)

    “Ce scénario, celui de l’émergence d’un modèle chinois au sens de ce que l’on souhaite imiter, de ce qui devient une référence, aurait paru improbable il y a quelques mois encore mais n’est désormais plus seulement un scénario de science fiction mais un futur possible parmi d’autres”

    Pour l’article en entier: https://blogs.mediapart.fr/chem-assayag/blog/310320/le-masque-et-le-marteau

    1
  8. Coucou,

    J’comprend rien de quoi ki cause le monsieur , docteur, c’est grave ?

    C’est le covid, l’effet à long terme, çà reviendra, peut -être , un jour …

    don’t worry, comme disait le chanteur !

    Bonne soirée

    Stéphane

  9. En la matière, la leçon du dernier siècle est claire.
    Le keynésianisme, l’économie mixte, associé à un protectionnisme modéré et intelligent,
    a toujours réussi, au sens d’une amélioration considérable du niveau de vie général.
    Les autres systèmes, qui ont toujours été imposés par autoritarisme: communisme, libéralisme, et sa variante fasciste, n’ont pas réussi.
    Aujourd’hui, en gros, le capital ivre d’impunité exerce sa prédation brutale et aveugle sur l’ensemble de la planète, sauf sur la Chine, où une dictature certes questionnable mène une politique non point communiste mais keynésienne; ce qui mène le pays à une réussite fantastique.
    Ce n’est pas la dictature qui est un modèle; mais la réalité, “les faits sont têtus”, est qu’actuellement, seule la dictature absolue du PCC, associée à un nationalisme ferme nourri par le souvenir des horreurs qu’a subies le pays dans les deux derniers siècles, a pu épargner à 1/5 de l’humanité la sujétion qui s’est progressivement abattue sur le reste depuis les années 70.
    Pour nous sortir du trou, il nous faut nous aussi trouver comment faire rentrer le capital dans sa cage; certainement pas par une dictature à la chinoise, qui ne correspond pas à notre civilisation.
    Au siècle dernier, seuls deux types de situation ont fait plier le grand capital
    – Révolution populaire énorme récupérée par un parti de type léniniste qui impose une dictature communiste (toutes les autres, qui n’ont pas été ainsi récupérées, ont été brutalement écrasées)
    – En 1945, la déroute des forces réactionnaires qui s’étaient totalement compromises partout avec le fascisme a permis les “30 glorieuses”, l’espace d’une génération.
    Il faut donc lutter contre les forces réactionnaires; la porte est étroite.

  10. “Les USA c’etait l’Europe 10 ou 20 ans plus tard”, drôle d’expression qui semble vouloir dire : L’Europe avait 10 ans de retard” (phrase classique) car nous avons eu les MAc Do etc, avec 10 ans plus tard. Aujourd’hui, nos GAFA viennent des Etats-Unis.
    Cela semble vouloir dire que nous n’avons pas pu résister à la marchandisation des humains. Nous aurions pu développer nous-mêmes des outils, une Europe de la défense, etc., au lieu d’être dans la dépendance. Etre en retard, c’est être battu, soumis.
    Mais on peut le lire autrement : l’Europe prend plus lentement la spirale du développement marchand à tout crin, elle résiste un peu à la malbouffe, etc. Elle tient encore à une société qui a du sens. Et dire cela a du sens !
    Trois anecdotes :
    Je joue des jeux de cartes gratuits. J’y suis envahi par des propositions étasuniennes de jeux “d’agent”, de “casino”, d’argent facile. Rien d’intelligent, rien de social, rien que la fascination du fric.
    Visitant il y a 20 ans les pays de l’Est, j’ai vu à plusieurs signes qu’ils avaient 20 ans de retard, et je n’en sais d’ailleurs plus la raison (pas de tel mobile, peut être, l’apparition des premières grandes surfaces occidentales au détriment de leurs “marchés couverts” des centre-villes à boutiques multiples, un peu comme en Espagne). N’empêche qu’en Tchéquie, chaque famille avait une voiture (une Skoda, sans grande multiplication de modèles) et comptait dans son entourage familial quelqu’un qui avait un cabanon à la campagne, où l’on pouvait passer le WE, cultiver un jardinet, etc. Le poison de l’envie, la frénésie d’acheter ne leur pourrissait pas la vie, sans doute.
    On se plaignait beaucoup de la pollution industrielle dans les pays de l’Est. Là aussi, on pouvait dire qu’ils avaient 20 ans de retard (élecrofiltres mais pas de lavage des fumées, etc.). Mais c’était aussi dû à la concentration de grands conglomérats industriels polluants à certains endroits. Mais j’avais connu ma ville belge industrielle dans cet état 20 ans auparavant. Les améliorations étaient dues notamment aux directives européennes dont nous réclamions l’application avec les riverains, en soutenant les fonctionnaires inspecteurs. Tout cela était donc annoncé pour une vingtaine d’années après dans ces pays de l’Est, sous l’effet de l’Europe.
    N’empêche que les pays de l’Est comportaient aussi de magnifiques réserves naturelles géantes, à la nature presque intouchée (“forêt primaire”). Cela était dû notamment au retard d’industrialisation et à la concentration “soviétique” planificatrice ! Nos 100 ans d’avance de l’épopée industrielle furent 100 ans de pollution, de crises sanitaires, de destruction de la nature et d’extraction des ressources : pas de quoi être spécialement fier…

    De de point de vue, pas grand chose à retirer du raisonnement de Paul. D’ailleurs, ce n’est pas le signal donné par Trump qui nous amène à nous repenser, il y a d’autres motifs aussi (climat, finance, etc). Et la Chine, qui connait un développement exponentiel, mais pour une bonne part encore assuré par “l’échange inégal” (80 % du commerce mondial passe par le Canal de Suez !), qu’a-t-elle à nous apprendre ?
    Nous nous posons de nouvelles questions de développement, mais d’abord de transition. Nous nous inspirons d’un modèle de type “socialiste” mais nous avons du mal à ne pas en voir uniquement un aspect “despotique”, “totalitaire” : nous en restons à une lecture par clichés !
    Il y a encore du boulot. Tiens, Cuba, pays pauvre du tiers-monde, +-/ 14 milions d’habitants) a produit 2 vaccins et d’autres médicaments (interféron…). Devons-nous devenir castristes et barbudos ? C’est poser la question en forme de cliché, là-aussi.

    3
  11. Nos amis du gouvernement chinois, ces nouveaux grands timoniers de la pensée, sont tout aussi doués dans le soutien aux régimes militaires assassins et ignobles en Asie du sud , que ne l’étaient, le sont, nos amis du gouvernement US en Amérique du sud.

    Quel bel exemple de concordance entre brigands qui rend le choix entre une saloperie ou une autre assez compliqué pour l’esprit fin et délicat nourrit à l’Humanisme.

    https://www.lefigaro.fr/flash-actu/birmanie-l-armee-defile-tandis-que-de-nouvelles-manifestations-sont-reprimees-20210327

    Extrait :
    “samedi, jour où l’armée organise tous les ans un gigantesque défilé militaire dans la capitale Naypyidaw, devant le chef de l’armée désormais chef de la junte au pouvoir, le général Min Aung Hlaing. Aux premières heures du jour, des milliers de soldats, des chars, des missiles et des hélicoptères se sont succédé sur une immense esplanade où était réuni un parterre de généraux et leurs invités, parmi lesquels des délégations russe et chinoise.”

    Extrait de l’extrait, car quand c’est bon faut pas hésiter à bien distiller pour obtenir une essence pure :

    “était réuni un parterre de généraux et leurs invités, parmi lesquels des délégations russe et chinoise.”

    troisième passage pour la quintessence :

    “parmi lesquels des délégations russe et chinoise.”

    Pour la volupté du nectar absolue :

    “chinoise.”

    Quel monde merveilleux que celui du parfum où Jean Baptiste Grenouille finit dévoré par l’amour et la haine.

    8
    1. La Chine a ses Ouighours, les Birmanie ses Rohingya. Il ne fait pas bon d’être musulman sous le soleil levant.

      De là à penser que en coulisse les USA, comme en son temps ils l’ont fait en Afghanistan, manipulent ses braves croyants en un dieu Unique, pour faire tomber des régimes hostiles, il n’y a qu’un pas, que beaucoup franchissent allègrement. Etrangement on trouve ce genre de raisonnement surtout dans l’alliance opportuniste rouge brune de l’échiquier politique. Ainsi on se donne bonne conscience, en agitant l’horrible monstre islamofascistes qui sort de la bête coranique et qui va dévorer tout cru vos femmes et vos enfants, si on ne l’arrête pas par tous moyens.

      Rhaaa ces producteurs d’armes tous au Conseil de Sécurité, on a la classe quand même, que ne feraient ils donc pas pour écouler leurs stocks et développer leurs parts de marchés.

    1. Qui croire une bobo de CNN qui doit payer ses traites, et prends pour argent comptant les éléments de langages de son gouvernement où un vieux renard du PCC dont les méthodes ne doivent pas différer d’un iota de celle de son adversaire et qui mentent tous comme des arracheurs de dents ? On se croirait à l’école primaire. “Rends moi mes billes, tu as triché !”;”Non c’est toi qui a commencé, menteuse, je ne triche pas”;”si tu triches !”; “Non je joue mieux que toi c’est tout, toi tu as pris tes billes en trichant en fait”.

      Moi je n’en crois aucun, quel cirque. Je constate que chacun selon ses intérêts soutien une clique d’enfoirés à multiple têtes qui n’hésite pas à tirer sur des gens désarmés, des femmes, des enfants, comme toujours. Il n’y en a pas un pour racheter l’autre, pas une nation pour une autre pas un système pour un autre, pas un gouvernement pour un autre surtout plus ils sont puissants. Mais l’oppression directe ou indirecte et les privations de libertés directes ou indirectes ça ils en connaissent un rayon.

      1

Les commentaires sont fermés.