179 réflexions sur « Vidéo – Allocution de M. Macron le 31 mars »

  1. COucou,

    C’est bien si les chiffres commencent à sortir. Ce que je trouvais bizarre c’est que l’info vienne de petits pays et non pas de grande bretagne qui a vacciné par million avec ce vaccin.

    “L’Agence britannique de réglementation des médicaments et des produits de santé (MHRA) a signalé qu’elle enregistrait encore plus de cas de caillots sanguins dans Pfizer / BioNTech au Royaume-Uni que dans AstraZenka.

    Selon l’agence, sur 10,7 millions de personnes vaccinées avec Pfizer / BioNTech au Royaume-Uni, 38 cas de thrombose sont enregistrés, soit 0,0004%. 9,7 millions de personnes ont reçu le vaccin AstraZeneka et une thrombose est survenue dans 30 cas, soit 0,0003%.”

    25% en plus de cas par million, mais çà reste pas beaucoup 0,0004%.
    Vous avez cependant “plus de chance” de mourir du vaccin que de gagner au loto !
    Quant aux ” chances’ d’avoir le covid et d’y passer ?

    Bonne soirée

    STéphane

  2. On commence à avoir des détails sur le processus de fabrication de Pfizer/BioNtech.

    https://www.lemonde.fr/economie/article/2021/04/02/sur-son-site-belge-de-fabrication-de-vaccins-pfizer-a-du-realiser-une-prouesse-industrielle_6075333_3234.html

    L’usine de Puurs ne fabrique pas les ARNm eux-mêmes, ceux-ci sont synthétisés en Amérique, dans l’usine de Chesterfield, Missouri. L’article laisse entendre que la fabrication des ARNm n’est pas à ce stade la principale contrainte du processus de fabrication.

    1. Ouais, pas trop étonnée. J’aurais dit que les polymérases et autres transcriptases bossent pour nous aisément sur la production de la molécule elle-même. Mais comme elle est fragile, c’est sa protection par un glycane (ou une glyco-protéine, je parle de mémoire) qui doit être fichtrement délicate, plus une autre molécule qui est censée l’aider à rentrer dans le cellule.

      Je suis assez béotien, mais à chaque fois que je me suis dit “bon maintenant qu’on connait les protéines, je vais bien trouver un texte qui m’explique ceci ou cela”; Résultat : plutôt non mais surtout à cause de la complexité de la vraie biologie.

      Trois ou quatre exemples :

      La production laitière (bovine) est un danger rôtant et pétulant le méthane pour la planète ? Qu’à cela ne tienne, faisons de la caséine comme on a fait l’insuline, en demandant gentiment à une levure génétiquement modifiée d’en produire tant et plus. Bim, je vous passe les détails, la caséine est une “quadri-protéine”, faits de sous-globules qui s’associent ou pas, le tout assez délicat (si vous avez trouvé un jour un aligot aveyronnais qui ne filait plus, vous voyez la chose), bref, la version simplette “jéka en faire des kilos de c’tte protéine” ne vaut pas un kopeck.

      Le printemps et la germination: Comment se fait-il qu’une machinerie pleine de protéines très sensibles à l’eau et l’hydratation supporte le gel et en plus reparte gaillardement au printemps après un long silence planqué dans une graine 3/4-sèche, et même plus (2-3% d’eau pour la germination des cacahuètes) ?
      Eh bien c’est que les protéines critiques de ces moments ne sont pas comme les enzymes dans le sang ou dans notre estomac. Et la réponse est (à mon avis) dans les graisses qu’abritent toutes les graines autour du germe en particulier (> 10% dans germe de blé vs 1% dans la farine T55 de blé tendre). C’est grâce à un mix judicieux graisse et eau que la machinerie protéique peut supporter des conditions “semi-anhydre” et s’y retrouver au démarrage.

      La digestion des graisses, tant qu’on est aux graisses : bien plus compliquée que l’amylase qui casse l’amidon en sucre élémentaire. Il y a bien un cycle avec “épluchage” des carbones successifs dans les chaines aliphatiques typiques des acides gras (motif C_n H_2n + 1 ou 2 ou 3 terminaisons OH), mais si vous pensez qu’il existe sur une étagère
      la même enzyme que celle dont votre corps semble manquer pour digérer ce confit de canard excellent dont vous abusâtes, eh bien non, c’est une cuisine à pleins d’étape et aucune n’est simple, en particulier pas la première qui consiste à faire rentrer un machin globuleux là encore du type “complexe de protéines et de graisse etc.” dans les cellules de l’intestin chargées peu ou prou de réorienter la suite vers la digestion “biochimique”. Pas d’antidote simple à la “paupière lourde” de la digestion donc.

      Et enfin, la photosynthèse, qui a tout de l’usine à gaz, et dont les évolutionnistes ne savent pas très bien pourquoi une seule forme existe ou quasiment, parce que la nature d’habitude est pas mauvaise à fourbir un attirail de solutions, qu’elle gâchera peut-être avec prodigalité la plupart du temps. Mais là, c’est très peu variable. Chloroplastes, complexe Fer Manganèse , etc. tout ça reste super délicat à nos yeux (nos yeux qui ne font que commencer à comprendre les réseaux de régulation complexe en biochimie).
      Pourquoi diable aucun avantage par sélection darwinienne ne s’est proposée en 500 millions d’années (j’exagère à peine l’âge du Grand Fleuriste du Monde) ?

      Donc l’ARN, pas trop dur , je veux bien croire, en comparaison des “enrobages” biochimiquement significatifs et “semi-actifs”.


      1. La production laitière (bovine) est un danger rôtant et pétulant le méthane pour la planète ? Qu’à cela ne tienne, faisons de la caséine comme on a fait l’insuline, en demandant gentiment à une levure génétiquement modifiée d’en produire tant et plus. Bim, je vous passe les détails, la caséine est une “quadri-protéine”, faits de sous-globules qui s’associent ou pas, le tout assez délicat (si vous avez trouvé un jour un aligot aveyronnais qui ne filait plus, vous voyez la chose), bref, la version simplette “jéka en faire des kilos de c’tte protéine” ne vaut pas un kopeck.

        Hou là @timiota, vous m’avez perdu, là ! L’idée était d’ajouter de la caséine dans l’alimentation des bovins pour réduire leur production de méthane ? J’ai trouvé cet article des échos de 2017, qui détaille les pistes pour réduire l’émission de méthane des élevages bovins…

        https://www.lesechos.fr/2017/01/des-pistes-contre-les-emissions-de-methane-156203

        Est-ce que la caséine ferait partie des”compléments alimentaires” dont parle l’article ?


        ce confit de canard excellent

        Je n’ai pas mangé de confit de canard depuis bien trop longtemps…

        1. Bonjour Lit75 & Timiota

          Confit de canard (maison)

          – 18 cuisses de canard gras
          – 2 kg de graisse de canard
          – gros sel, poivre, thym , feuilles de laurier
          – 6 bocaux Parfait 1,5l qui contiendront chacun 3 cuisses + la graisse
          – 1 stérilisateur pour les 6 bocaux
          – 1 ou 2 grand faitout pour la cuisson du tout

          Badigeonner les 18 cuisses de gros sel ,thym , feuilles de laurier , poivrer .

          Laisser reposer, “infuser”, le tout 12 heures au réfrigérateur.

          Le lendemain, nettoyer chaque cuisse au papier essuie-tout en retirant le gros sel.

          Faire la cuisson 1h/1h30 des cuisses dans la graisse de canard

          Mettre 3 cuisses par bocal et compléter avec la graisse de canard.

          Stériliser les 6 bocaux à l’eau bouillante pendant 1 heure
          Laisser refroidir
          Pour sécuriser : renouveler la stérilisation 3/4 h

          Conserver au frais et à l’abri de la lumière jusqu’à 2 ans, voire plus ?

          Le confit de canard étant comme le vin , le consommer après 1,5 ans le rendra meilleur.

          A accompagner de :
          – petits carrés de pomme de terre cuite à la graisse de canard
          – un Madiran

          En entrée , éventuellement, vous avez la possibilité de :
          – foie gras mi-cuit
          – Pacherenc de Vic Vilh blanc moelleux vendanges tardives

          Le fromage et le dessert étant au choix

          Le café pourra être accompagné d’un Bas-Armagnac

          ilicitano : Un ch’ti migrant chez les gascons.

          3
            1. les effets secondaires du citrate de bétaïne :
              boutons, démangeaisons ou rougeurs de la peau (urticaire allergique), gonflement du cou ou du visage (angioedème).

              Le rapport bénéfice/risque me semble en faveur du confit de canard étant donné sa fréquence de consommation limitée en ce qui me concerne.

              Pour la vaccination AZ : c’est fait => pas d’effet thromboembolique en vue !!!!!

          1. @Ilicitano
            J’espère que vous avez déjà votre première dose de vaccin !
            Sinon attention aux facteurs de comorbidité.
            Prenez soin de vous 😉
            Un voisin du sud ouest

          2. @ilicitano ; merci pour la recette. Cela attendra encore un peu, cependant ; la halle du marché de Mont-de-Marsan est plus, bien plus éloignée de mon domicile que 10 km.

            @paul jorion : je ne pense pas qu’on soit obligés d’ouvrir TOUS les bocaux en une seule fois.

            1. Bonjour lit75

              Pour moi : le 65

              La Halle Marcadieu:(Tarbes)

              Lieu de rencontres entre montagnards et paysans du piémont, le « Marcadieu » a connu son apogée au XIXe siècle avec le commerce des chevaux et des mules vers l’Espagne. Avec sa charpente métallique et sa verrière, la Halle est un bijou d’architecture, de type baltard. Sous la halle, place aux spécialités régionales et aux bons goûts du terroir avec les producteurs de toutes les vallées. Confits, magrets, bouchers, charcutiers, foie frais, légumes, fruits… du porc noir aux tourtes des Pyrénées, vous pouvez remplir cent paniers ! (le Petit Futé)

              https://www.bing.com/images/search?q=halle+marcadieu+tarbes+wiki&form=HDRSC2&first=1&tsc=ImageBasicHover

                  1. Le temps n’est qu’illusion. Profitons de la chance que nous avons de pouvoir vivre ce semi confinement avec à l’horizon la chaîne des Pyrénées et ce printemps en fleurs. On a ramassé ce matin nos premiers brins de muguet. On a déjeuner ce midi sous la blancheur de notre cerisier. Profitons de l’instant présent en attendant que d’autres temps adviennene.

              1. Au passage, ma femme fait ses savons elle-même et je peux vous dire que le savon à la graisse de confit (récupéré après dégustation des confits) fait un très bon savon qu’on utilise pour la vaisselle.

                  1. Cher Paul, j’ai le regret de vous informer que tous les savons sont faits à base de graisse. Mais pour le corps, on utilise plutôt des huiles végétales. 🙂

                    1. Je décèle dans ce propos une sorte d’outrecuidance : suggérer que le suif égale en cuisine le gras de canard (saint Brillat-Savrin, priez pour nous !)

                  2. Et pire, il y a de forte chance Paul, que votre savon soit fait à partir de suif !
                    Contrairement aux idées véhiculées, les savonneries françaises y compris marseillaises, mais aussi européennes vont utiliser largement cette ressource proche, bon marché, et issue d’un processus d’économie circulaire jusqu’à la fin du XXe siècle. Comme le démontre d’ailleurs M.C. TROTTAMANN dans son intervention de juin 1960 aux journées Chevreul consacrées à la savonnerie, moins de 5% des corps gras consommés entre 1930 et 1960 en France sont de l’huile de palme ou des dérivés. La majorité du corps gras mis en œuvre est du suif. D’ailleurs dans les années 1980, l’Union Générale de Savonnerie revendique dans un document de communication, un savon de Marseille sur une base suif/coprah avec un ratio 90/10 en proportion. SAVONNERIE DE L’ATLANTIQUE utilise pour la mise en œuvre de ses savons solides du suif origine France, issu d’animaux déclarés sains pour l’alimentation humaine sous contrôle des services vétérinaires de la REPUBLIQUE FRANCAISE. Une ressource locale issue de l’économie circulaire, puisque co-produit de l’un de nos modes d’alimentation.
                    http://www.savon-atlantique.com/SDA_WEB/fr/histoire/SAVON.awp
                    Ce soir, n’oubliez pas de penser à ces gentils bovins qui vous font don de leur graisse 🙂
                    Un peu contraints et forcés, je le reconnais.

                  3. En tous cas , c’est moins dégeu que faire cuire des œufs dans un bain d’huile d’olive tirée d’un morceau de savon de Marseille .

  3. UTOPIE, la compréhension de l’épidémiologie du Covid ?
    On peut le croire. Les pays qui le contrôlent (Vietnam, etc.) n’ont pas pu suivre les virus à la “trace ARN” des quelques cas qu’ils avaient.
    Et les pays qui ont des bons moyens, eux sont tous débordés.
    Tous ? Non ! Dans un village d’une côte océane, vivent des gens que nous, romains besogneux
    faisons rire : Nous, ne jurant que par la discipline de nos camps (“nous sommes en guerre”) avec une discipline qui en réalité
    n’est même pas observée par les chefs. Quant à ces chefs, ils prient in petto les lares et les pénates que le vaccin tombe des cieux
    en pluie drue, et non en fine bruine, lavant au loin la covid.

    J’ai nommé La Nouvelle Zélande et dans le rôle d’Abraracourcix, Jacinda Ardern.

    Dans ce récit du Guardian, on apprend qu’un gouvernement peut parvenir à faire tout ce qu’on n’ a pas su faire :
    https://www.theguardian.com/global/2021/apr/04/how-new-zealands-covid-success-made-it-a-laboratory-for-the-world
    Certes c’est basé sur le fait d’avoir eu un petit nombre de cas, mais de l’avoir aussi maintenu, et d’avoir alors pu tracer
    par séqençage complet des pans révélateurs des contaminations entre personnes.
    Ingrédients :
    – Des hotels de quarantaine
    – Hotels Assez contrôlés pour qu’on y comprenne les faiblesses cas par cas (en scrutant la CCTV pour comprendre )
    – Des biologistes et virologues pas débordés donc pouvant aller dans les finesses, nombreuses. Didier R. , passe ton chemin.
    – Des chefs d’états réellement intéressés au côté scientifique, i.e. tirant vers le haut l’envie de connaitre du système, et non épidémiologue de carton-pâte.
    – Et du coup une population qui renvoie l’ascenseur et participe à la soif générale de curiosité sur les contagions, les mutations, leur utilisation, les PCR et toussa.

    Sympas : ils pourraient nous aider… Et sympa aussi : ils nous aident à ne pas nous habituer au pire de la part d’un système démocratique quand il est saisi par des élites.

    3
    1. Timiota,
      Je ne suis pas d’accord.

      99% de votre texte me semble décrire la réalité. Cependant, l’assimilation d’ Abraracourcix avec Jacinda Ardern est saugrenue. Je ne vois pas son chaudron. Et la forêt des Carnutes est ici, pas aux antipodes. Il reste que les chiffres NZ sont incontestables. La contre-transposition NZ vers Fr me paraît plus que judicieuse.

      Acquitté à vue superficielle.
      Mais, malheureux, la toute dernière fin gâche tout. Un sabotage en règle. Outre un barbouillage dans l’erreur, comme pour nous narguer, vous y jetez votre venin, comme ils disent en latin. Je vous vois et entends ricaner: “Ah, mes gaillards! Je vous ai bien possédé…”. Et vous rirez bien le dernier, pensiez-vous. A tord, je vais vous le montrer.

      Analysons et redressons:
      “un système démocratique” est une Démocratie, tout simplement.
      “Elites” et démocratie sont antinomiques.
      Les élites, qui n’existent pas, ne peuvent “saisir” cette démocratie. Elle appartient au peuple souverain, quand il s’est prononcé par l’ instrument du vote. Je vous accorde de bonne grâce qu’une clique peut s’arroger le pouvoir, mais pour un temps limité. Sauf coup d’ Etat, à l’occurrence toujours redoutée. Oui, une clique, ce qui n’en fait pas des élites, seraient-elles auto-proclamées.

      Vous cumulez donc les erreurs outrageantes. Mais il y a plus grave. Le ton général de cette simple phrase laisse transparaître votre inclination, jusqu’ici soigneusement cachée. Car, enfin, vous ne pouvez nier sa nuance populiste. Voilà, le mot terrible est dit: vous êtes populiste et vous le cachez. Mais pas assez soigneusement.

      J’ose croire que c’est le résultat de la consultation de sites dangereux, par exemple ceux qui clament leur solidarité avec les Gilets Jaunes éborgnés, ou blessés par quelques autres regrettables violences politico-policières. Et il sont nombreux, les sites à manier faux paradoxes et mielleuses sophistiques.

      Je vous mets en garde: à l’avenir surveillez mieux vos fréquentations. Vous êtes gravement compromis. Le danger rôde. Et puis, cessez de cracher votre venin sur notre gouvernement. D’accord, ses performances ne sont pas terribles mais vous devez savoir qu’il fait tout son possible dans des circonstances très défavorables.

      Avez-vous songé que NZ est une île double, aux frontières naturelles incontestables, politiquement incontestables car inscrites dans sa géographie?
      N’en doutons pas, si NZ était incluse dans l’Europe bruxelloise, donc aux frontières internes idéologiquement inexistantes, elle serait, cette NZ, en bien moins bonne position. Et ce simple fait est un point positif pour notre gouvernement. Dès lors, pourquoi se préoccuper d’hôtels de quarantaine et autres actions personnalisées dévoreuses de personnel de contrôle. Vous voulez augmenter le nombre de nos fonctionnaires et/ou accroître notre déficit par appel au privé? Il faudrait le dire franchement. Pour sa part, notre gouvernement a résolument repoussé cette facilité démagogique. Il a préféré sagement une voie moyenne. A vos gauloiseries anarchiques, il oppose la majesté ordonnée des jardins de Le Notre. L’ordre et la méthode sont une voie sûre quand des pans entiers de nos certitudes s’écroulent.

      J’espère vous avoir convaincu.

      1. @ Daniel et Ruiz
        OK, je suis un crypto Gilet-Jaune corse populiste canal hosto-rock qui n’assume pas ses contradictions de vrai-faux gaulois aux origines méditerranéennes intersecionnelles et unionistes néanmoins.
        Bien démasqué !
        “Insulaire vous manque et tout est dépeuplé”…

        3
  4. @timiota Macron sait tout ça (ou pouvait facilement le savoir) mais il l’a dit lui-même la France n’est pas une île, et il ne voulait à aucun prix se ramener au problème précédent transformer la France en Ile pour des raisons idéologiques personnelles.
    A contre coeur il s’y est résolu en début d’année laché par ses partenaires et voisins européens.
    Mais n’a jamais cherché par tout moyens une solution efficace, ratant la mise en oeuvre d’une stratégie tester traçer isoler.
    L’accélération des cas un temps contenu étant peut-être autant du à une submersion du dispositif qu’à l’effet de nouveux variants.

    1
  5. Pour protéger du virus la capitale politique du pays, les avions internationaux n’atterrissent pas à Pékin-Capitale ni à Beijing-Daxing dans la municipalité de Beijing, mais à l’aéroport de Tianjin Binhai, dans la municipalité voisine de Tianjin.

    Trois semaines de quarantaine dans des hôtels dédiés sont exigées à l’arrivée. Emporter ordi, travail, livres, films, traitement à prendre, prévoir des exercices physiques à faire dans 15m2. Oublier la cuisine chinoise.

    Deux tests nasopharyngés et 1 anal sont effectués durant la quarantaine.

    1
  6. Les habitants de l’Angleterre pourront dès vendredi accéder à deux tests de dépistage rapides par semaine. En effet, Boris Johnson va demander à chaque citoyen de procéder à deux tests à domicile par semaine,

    Et en cas de résultat positif, il leur sera demandé de rester chez soi.
    https://www.leparisien.fr/societe/covid-19-passeport-sanitaire-autotests-londres-va-devoiler-ses-nouvelles-regles-pour-un-retour-a-la-vie-presque-normale-05-04-2021-4PIRIIBF3ZCLJEMUIQJ75A4YSI.php

    En France les tests ne seront pas en vente avant le 12 avril et pas en dehors des pharmacies ….

    En fait “ça merde parce que c’est géré” si l’on laissait un accès trop facile au test nasal il y a un risque que les asymptomatiques ne fassent pas de test naso-pharingé PCR en labo et que l’indicateur statistique dans le fichier Excel du responsable de l’ARS (locale et lointaine) soit faussé !

    Il est très important que l’épidémie soit suivie au plus juste et qu’il n’y ait pas de surprise !

    Ce rationnement ne dépends pas de politique d’approvisionement communautaire, ni d’approbation par l’HAS qui semble avoir eu lieu courant mars. !

    Il est inutile de vous précipiter dans votre Lidl …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.