27 réflexions sur « Vincent était à la manif… et moi je suis très fier ! »

    1. Mais on pourrait voir la patte de la CGT dans le slogan porté en étendard , qui fait le pont entre le sauvetage de la planète et les aspirants employés potentiels .

      Slogan vraisemblablement plus audible par la population visée , que celui de Paul Jorion qui s’adresse aux employeurs potentiels ou , en tous cas aux avides de profit , dont je me demande s’ils font mieux le lien entre profit et vie de la planète qu’ils ne le font entre profit et emploi .

      Sachant que l’emploi , ils l’ont d’un seul click , partout dans le monde surpeuplé et prêt à tout avaler pour quelques fifrelins .

      Mais il reste que sur une planète morte , y a plus d’emplois , y a plus de profit , y a plus personne .

      Quelques transhumains en Nouvelle Zélande peut être , pour un temps .

      1. Vous n’aviez pas regardé au bon endroit 😉

        Le Monde – Philippe Martinez et Jean-François Julliard, un mariage hors norme

        L’amitié entre le numéro un de la CGT et le directeur de Greenpeace France n’avait rien d’une évidence. Mais face aux urgences climatique et sociale, ils font front commun. Une alliance qui pourrait inspirer la gauche et les Verts à l’approche de la campagne présidentielle.

        1
        1. Je doute que ce soit inspirant pour ceux que vous citez .
          A mon avis , comme seule la tactique politicienne , dans la position de faiblesse globale qui les tétanise pour le moment ,peut les faire bouger , on va attendre le résultat des régionales pour mesurer sa force relative et absolue pour entamer des négociations réelles .

          Reste , par contre , que ce type d’alliance , sur le seul sujet “écologie” , n’est pas de même nature d’enjeu dans le champs purement politique avec un p ou un P . Car le dossier du nucléaire par exemple , se charge alors de la contrainte réaliste pour un dirigeant responsable , de s’engager sur le moyen voire long terme , pour l’approvisionnement réel en énergie pour assurer le fonctionnement et la vie du pays , sans se tirer une balle dans le pied tout seul , dans un monde qui ne pardonne rien à ceux qui jouent tous seuls .
          Or , en l’état des projections des scientifiques et économistes de la plupart des pays , même avec un boost sérieux des énergies dites renouvelables hors nucléaire , c’est plutôt un apport de l’ordre de 5 % de l’énergie totale mise à disposition qui est demandé au nucléaire actuel et à venir ( principalement Chine et USA ) . Il se trouve que la France , compte tenu des choix du général , se trouve déjà dans un mix octroyant ce taux au nucléaire.

          Encore une bonne raison de viser le niveau européen a minima pour sortir de l’impasse .

          Tout se tient , et devrait , si on est rationnel comme il faut l’être, se trouver rendu cohérent lors du projet le meilleur à porter lors de la présidentielle , forcément sous perspective européenne si pas plus large .

          PS : j’aimerais bien qu’un leader ( ou plusieurs ) syndical vienne un jour nous exposer comment il travaille à la défense à terme de ses mandants en tissant les liens nécessaires avec ses alter-égos européens ou internationaux , dans une analyse partagée des enjeux et évolutions de la planète en général , du monde du travail et de l’emploi ( en analyse , on ne met pas forcément les mêmes ingrédients dans les deux termes ) , et de l’écologie en particulier .

      2. Dans la même veine, un petit texte écrit par Virginie Despentes :
        “Les plus riches ont décidé de nous faire une guerre. Je fréquente des riches à Paris et leur indifférence est totale. Si tu leur dis qu’en Espagne, à 60 ans, on peut être obligé de travailler pour 2,60€ de l’heure, ils s’en foutent. Tu te rends compte qu’ils sont déjà prêts pour ce monde-là. Dans leur tête c’est réglé : pour les pauvres, ça va être très dur, et ils s’en tamponnent .On vivra entre riches dans des mini bulles bunkers. Tant pis pour les crevards. J’ai eu longtemps l’impression que les riches ne se rendaient pas compte, mais là je pense que c’est pire : c’est concerté, c’est ce qu’ils veulent, que les gens s’enfoncent dans une misère noire. Ils ne voient pas le travailleur comme un être humain mais comme un problème à gérer.”
        Virginie Despentes.
        Ecrivaine
        Réalisatrice

        10
        1. Doit dater un peu, avec le gvt socialo-podemite on est passé de 2.60 à 5 et des poussières, du coup il semble que les gens ont décidé de se mettre à voter en masse pour la droite et l’extrême droite… Il doivent se trouver bien riches alors ils votent comme eux… Ce matin au bar il y avait el Chumbo aussi grand qu’il est con qui fêtait la déroute de la gauche à Madrid et se réjouissait du retrait de P.Iglésias vous rendez : vous compte ces communistes de merde qui veulent prendre une maison à ceux qui en ont deux… Le type vit en logement social et de l’équivalent du RSA…
          Bien souvent avec la misère noire on trouve la connerie crasse…
          Ceci dit je suis pas mieux que lui je paie une fortune d’impôts pour ce gars et consort et je vote à gauche…

          1
          1. En France , c’est pareil dans un autre genre . Macron a diminué sensiblement l’impôt sur le revenu et soulagé de la taxe d’habitation et ça fait voter pour le RN .

            1. @ Juanessy

              Macron voulait surtout récupérer les 5 Milliards perdus du fait de l’abrogation de l’ISF / (Impôt de Solidarité sur la Fortune) par l’intermédiaire de la Taxe sur l’essence sous prétexte d'”écologie” ou comment faire payer les gueux à la place du CAC 40.

              La révolte du peuple via le Mouvement des Gilets Jaunes a fait capoter cette vaste supercherie.

              Le problème reste entier mais c’est en changeant de gouvernement en 2022 que nous trouverons la juste solution.

              1
              1. Je vois pas le rapport entre cette intention prêtée et la diminution de l’IR et la suppression de la taxe d’habitation .

                1. Je peux être par contre d’accord sur le fait qu’en changeant de projet politique , on pourrait échapper à la fois au fascisme RN et au libéralisme de fond de LREM , mais à regarder ce qui se passe , j’ai pas l’impression que les forces de gauche le souhaitent vraiment , et sachent faire preuve du même réalisme positif que Biden , plus soucieux d’être utile que d’avoir raison dans son dogme . On devrait peut être les envoyer en stage là bas .

          2. Un jour (en 2000), j’ai demandé à un métallo-soudeur pourquoi il votait à droite, sa réponse fut immédiate : “je ne veut pas payer d’impôt quand je serai riche.” Autant pour la conscience prolétarienne ! Notre espèce (je sais, je généralise) n’a aucun avenir et c’est une bonne nouvelle pour la planète.. Place aux “autres”.

      1. Rassurez vous , je me souviens de ce que j’écris . ..Justement .

        Sinon et plutôt : qu’est ce que ça vous inspire cette jeunesse qui défile avec l’emploi et la santé de la planète en tête ?

    2. Le masque, ça n’aide pas à reconnaitre les gens et grâce à la Covid on a le droit de manifester le visage masqué 😉
      Je pense que P. Martinez est l’homme à la chemise bleu tenant sa veste sur l’épaule.
      @Juannessy
      Vous avez l’air grincheux ces derniers temps.

      1. Pas grincheux , aussi acide que je peux pour voir ce qu’il y a derrière les masques et les belles âmes .

        Un dernier plaisir de vieux .

        ( mais j’ai toujours plaisir à “sentir” Arkao ) .

      2. J’ai agrandi la photo et effectivement ça pourrait être ça .

        La prochaine fois il faudra lui conseiller de dessiner une moustache sur son masque .

  1. « Pas d’emplois sur une planète morte », mais des emplois sur une planète qu’on dégrade, pour faire croire qu’on travaille à améliorer la situation alors qu’on ne fait que traiter la conséquence de nos méfaits. Polluons ! ça créera des emplois en retraitement des déchets !

Les commentaires sont fermés.