19 réflexions sur « Festival d’Avignon, 75e édition, par Chantal Montellier »

    1. On devrait créer un prix. Je veux bien essayer, j’ai déjà créé le prix Artemisia il y a presque 15 ans, ça marche pas mal. Mais quel trophée pour le président qui prend le plus ses concitoyens pour des niais? Un cercueil en or?

  1. “Le dernier acte est sanglant, quelque belle que soit la comédie en tout le reste” (B. Pascal)

  2. Bonjour,

    Merci Chantal pour cette alerte amplement justifiée…

    Même si la réponse à la question est hélas ! systémiquement 1.000 x évidente depuis longtemps…

    Ici, les plaques d’immatriculation affluent de toute l’Europe…

    Et ceci en dépit des alertes précédentes… Sur les arrêts de bus, sous une chaleur torride, les visages ne sont plus du tout masqués…

    A quoi bon alerter ?!

    https://www.pauljorion.com/blog/2021/06/14/covid-19-pourvu-que-ca-dure-letizia-bonaparte/comment-page-1/#comment-851872

    https://www.pauljorion.com/blog/2021/07/07/60-ans-dechec-de-lalarme-scientifique-lethos-scientifique-est-il-rationnel-par-terence/#comment-854264

    Ce sont bien l’arrogance et l’orgueil des occidentaux qui les tuent à petit feu pandémique, et ceci en complément du grand feu climatique en cours…

    En outre, il y a plein d’autres strates systémiques larvées qui ne demandent qu’à retenir notre attention…

    Cela ne saurait plus trop tarder…

    Alors ma foi…

    Philippe

    ps : …

    2
    1. “A quoi bon alerter”? Dites vous Philippe, mais à rien. “On ne badine pas avec la mort? ” Mais c’est quoi la mort? Un truc un peu triste dans les feuilletons télé? Et pendant ce temps là les chinois travaillent … Mais pas que.

  3. Terrible, votre théâtral dessin, Chantal, et merci de nous l’avoir proposé.

    La roselyne à la boutonnière de la Rosette est vraiment trop (ou le contraire).

    Pour répondre à la question de manière théâtrale il n’y a que deux possibilités :

    – Soit “toubib” avec Musset : “On ne badine pas avec la mort”

    – Soit “not toubib” avec Marivaux : “Les jeux de la mort et du hasard”.

    2
    1. Génial! Bravo Gaston, j’adore. Je vous engage comme dialoguiste. Aucune rémunération, mais de la reconnaissance, et quelques bouteillons.

      1. Merci Chantal pour votre reconnaissance, elle me va droit au coeur. Et pardon à nos illustres écrivains pour avoir un peu tordu leurs textes, mais depuis le docteur Freud nous savons que Eros et Thanatos sont dans le même bateau.

      1. Moi ce sera l’année prochaine, tu me raconteras comment ça fait, Paul? Si on meurt à l’âge qu’à Edgar Morin, il nous reste 25 ans à vivre, 15 ans si je disparais au même âge que mon père, ce anti héros. Sinon, que devient ce cher Juannessy?

        1
        1. Je m’associe… : ” que devient ce cher Juannessy? “..
          Sans doute , espérons , un nouveau mauvais moment à passer.. et bientôt en forme suffisante pour râler ici (mais pas que…) à nouveau…!

          4
          1. Comment faire pour avoir de leurs nouvelles? J’aime beaucoup Juannessy, la seule personne au monde avec laquelle je puisse encore parler de Saint-Etienne où j’ai passé ma jeunesse… Une ville du centre de la France qui en fut la capitale industrielle, dont est parti le Front populaire avec les révoltes des mineurs, qui fut l’arsenal de Napoléon et a produit des armes et des cycles pendant des décennies, qui a chauffé la France entière avec son charbon, a eu l’école des Beaux arts classée la première du pays, et Jean Dasté a la tête de son théâtre, né de la decentralisation. Cela avant que ses bourgeois cassent tout, et que cette pauvre ville devienne la plus endettée du pays. Une capitale du chômage! Pas mal, non? 17 suicides parmi mes potes de 1968… Un détail

            1

Les commentaires sont fermés.