Tiens ! Je vais regarder Mélenchon – Zemmour !

Je ne dis rien, je vais être le plus honnête possible : ne juger que sur pièces. Peut-être en cours de route. On verra.

Ça démarre sur les chapeaux de roue. JLM attaque violemment, en tant que défenseur de la démocratie. EZ dit que JLM a été communiste et n’a jamais dénoncé ni les morts du stalinisme, ni ceux du maoïsme.

EZ, quand l’industrie a opéré une transition, il aurait fallu faire comme le Japon : développer le machinisme plutôt que faire venir une main-d’œuvre immigrée. Il donne des chiffres.

JLM : je ne me laisserai pas balader par des chiffres. Une grande part des immigrés sont en fait des étudiants étrangers. La France favorise la créolisation. Nous disons « Nous sommes des Gallo-Romains ». Nous sommes la patrie des Droits de l’Homme. Nous sommes pour l’universalisme.

EZ : mes chiffres sont de l’INSEE. Le premier ciment de notre nation, c’est la catholicisme. Ce que vous appelez créolisation, je l’appelle assimilation : adopter les habitudes de la France. L’Islam véhicule un code concurrent. Islam signifie « soumission ». Ni Liberté, ni Égalité, ni Fraternité. Je ne distingue pas l’Islam de l’Islamisme (le même soit au repos, soit en action).

(EZ ignore les interventions des journalistes ou les rabroue : « Je suis venu pour débattre avec JLM »).

JLM : justifie la créolisation, un processus ou nul ne domine l’autre. L’assimilation n’existe pas : il n’y a que créolisation. L’assimilation suppose qu’il y a quelque chose d’invariable à quoi se rallier. EZ, l’Islam vous n’y connaissez rien. Il n’y a pas de religion bienveillante.

(JLM s’aventure sur un terrain glissant en affirmant qu’EZ ne connait rien à l’Islam).

JLM : l’insécurité, supprimer la BAC, former des gens qui ne sont pas formés, et qui utilisent la violence contre le peuple.

EZ : on sait qui sont les délinquants. À part les Corses, il n’y a pas de noms français. Ce ne sont pas les pauvres.

JLM : Un nom français est le nom porté par un Français. Votre nom est-il français ? EZ : mon nom n’est pas français.

EZ : la délinquance en France est un djihad. Les policiers sont insultés, on cherche à les brûler.

JLM : En parlant de djihad et d’islamisation vous ne réglerez aucun problème. Les sociologues vous expliquent que les causes sont ailleurs. Le problème, c’est le trafic d’armes. Vous appelez à la guerre civile.

EZ : Comment appelez-vous un pays où la tête d’un professeur roule dans la rue ? C’est un pays qui est dans la guerre civile.
Il y a dans la loi des critères d’assimilation. JLM était autrefois républicain : position sur la burka.

JLM : Ne faites pas des fixettes.

Journaliste : affaire des sous-marins

JLM : sortir de l’OTAN. La France doit se fonder sur une autorité morale. 2e nation pour l’exploration de l’espace. La puissance de la France, c’est la francophonie. S’imposer sur des thèmes : les fonds marins, l’espace ouvert à tous.

EZ : d’accord avec JLM, l’OTAN aurait dû se dissoudre à la fin de la Guerre froide. Chercher des alliances nouvelles : nous rapprocher des Russes, lever les sanctions. Votre grand-père a changé son nom, il a changé le prénom de ses enfants.

JLM : Quand on donne un prénom, c’est pour mettre un enfant sous la protection d’un aïeul.

Fact-checking

EZ conteste les chiffres d’Hervé Le Bras : un idéologue, un Lyssenko.

JLM conteste lui aussi les chiffres qu’on lui oppose.

JLM : hausse du SMIC de 16%. Réduire le temps de travail. Abaisser l’âge de la retraite. Rétablir la justice sociale. Blocage de prix de première nécessité. Le gaz et l’électricité sont devenus des produits de luxe. Des gens pauvres dans un pays riche.

EZ : la France est en réalité en voie de tiers-mondisation. Nous avions une balance commerciale excédentaire. PIB par habitant était supérieur à celui des US et de l’Allemagne. Appauvrissement. (Connaît bien les chiffres – on l’attendait là au tournant). L’État-Providence est devenu obèse. Coefficient Gini de la France parmi les plus faibles du monde. Limiter les allocations, le RSA aux Français.

JLM : les Américains impriment autant de dollars qu’ils le veulent. Les chiffres comptables américains ne sont pas comparables à ceux de la France. Protectionnisme écologique. Souveraineté alimentaire. Modèle de la planification écologique.

EZ : Pas de priorité sur l’environnement. Priorité à l’immigration. JLM a longtemps méprisé la défense de l’environnement : productiviste.

JLM : le productivisme était en effet un erreur.

EZ : l’écologie est prise en otage par l’extrême-gauche. France bien placée : peu d’émission de gaz de serre grâce au nucléaire. JLM vous n’avez cessé de vous renier.

JLM : j’ai tenu compte du changement des circonstances. Je ne suis pas borné comme vous. (Sur la défensive sur cette question du changement d’avis).

EZ : le nucléaire, c’est la souveraineté française. Il n’y a jamais eu d’accident en France. Moi je n’ai pas changé d’avis. Les éoliennes sont une catastrophe. Beauté des paysages. On doit compléter par le charbon.

JLM : pas abandonner le nucléaire, en sortir. Les déchets et leur stockage ne sont pas comptabilisés. Science sans conscience n’est que ruine de l’âme. Redéployer un appareil de production de l’énergie inoffensif. L’essentiel, c’est la sobriété. Des dizaines de milliers de nouveaux emplois.

EZ : vous sacrifiez une technologie française qui n’a jamais connu d’accident.

Comment réconcilier les Français ?

EZ : l’abstention : les partis prônent la même chose. Vous avez voté pour Maastricht. Vous vous trompez tout le temps. On ne tient pas compte de l’angoisse existentielle du peuple français de disparaître. 75% des Français sont d’accord.

JLM : d’accord : les partis prônent la même chose. Option de opt out par rapport aux règles européennes. Référendums révocatoires. Souveraineté suprême du peuple.

EZ : d’accord : option de opt out par rapport aux règles européennes. Fait l’éloge de Viktor Orban. Restaurer un usage massif du référendum. Juges qui imposent leur vision idéologique. Reprendre le pouvoir aux juges. JLM veut rétablir la IVe République.

Fact-checking

JLM : Les Français ne seront pas dans le noir : trêve hivernale.

EZ : fraude sociale. 1 milliard et pas 50.

EZ répond : chiffre ridicule. 2 millions de cartes vitales.

Conclusion

EZ : La France en 2050 comme le Liban en ce moment. Le peuple aura été remplacé par un autre. Nous devons faire une révolution : que le peuple français ne se sente pas exproprié.

JLM : vous êtes un singe savant. Suspendre le jugement.
Le défi est immense. Si on ne fait rien : la Camargue, le marais poitevin seront sous l’eau. On aura perdu l’accès à l’eau. Le choc sera social. Règle verte : ne plus prendre à la nature plus qu’elle ne peut restituer. Sortir du plastique, des glyphosates. Combattre l’obésité. Se serrer les coudes : une société d’entraide. Causes communes qui permettent au peuple d’être souverain. Le futur ce n’est pas ce qui va arriver, c’est ce que nous ferons ensemble.

EZ : est tout autant apocalyptique que moi. Je veux sauver la France.

JLM : l’harmonie des êtres humains et de la nature.

Ils remercient tous les deux les journalistes.

Je vais faire une évaluation du débat.

Partager :

10 réflexions sur « Tiens ! Je vais regarder Mélenchon – Zemmour ! »

  1. Moi aussi , et du début à la fin.
    Sans espoir.
    [[« espoir » : celui que des « zémouriens » (déclarés/potentiels) soient sensibles à des arguments qui inverseraient leur « intime » conviction (totalement médiatiquement formatée ) sur les « évidentes » causes de la « décadence française ».]]

    Mais ..bon..comme ce sera LE sujet des jours (et nuits) suivant(e)s.. , autant avoir vécu l’original..en espérant lire au plus tôt les probables nécessaires « fact cheking » …qui ,  » EUX  » , devraient « tourner » en parallèle symétrie sur les radios/chaînes de référence.. Rêvons.

    1
    1. FIN.
      (Sur le vif) …Un discours :
      — « consistant » de la part de M.
      — « obsessionnel » de la part de Z.
      Z. ne sera pas candidat.
      M. aura « gagné des parts de marché » chez les téléspectateurs-électeurs « neutres ».

      1
  2. Bon il est 22h37, Robert et Julia repartent ensemblesvdans une décapotable et sous un beau soleil, poursuivi par les Dupont et Dupond à la solde du méchant. Generique…
    Classe !
    Merci Hollywood et Mr Soderbergh.

  3. Des orientations claires mais déjà connues dans chaque « camp » .

    Des affirmations parfois mal étayées et un peu romancées .

    Des solutions volontaristes à la faisabilité mal ou pas du tout renseignée ni échéancée .

    Sujet Europe mal mis en débat ( mais il n’était guère possible entre deux positions voisines )

    Sujet  » nucléaire  » mal traité par Zemmour qui semble débarqué sur ce thème . Un peu caricaturé par Mélenchon . On retient « sortir » ( sans dire quand et vraiment comment ) et non pas « abandonner » chez Mélenchon ( comme les écolos donc ).

    Vision géopolitique un peu sommaire et expéditive chez les deux camps qui me semblent dangereusement sous estimer les contraintes internationales et surestimer les capacités et autonomies réelles franco-françaises . Les alliances sont plus rêvées comme un jeu de salon que crédibles au moins dans le cade de la mandature à venir .

    Sujet démocratisation de la vie politique également sans véritable débat ( confirmation de positions anciennes sans plus )

    Sujet abstention qui aurait pu devenir très intéressant et le sera peut être plus tard entre Mélenchon et d’autres candidats .

    Combat audimat entre BFM TV et France 2 ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.