25 réflexions sur « « Je suis Razan. Un visage pour la Palestine »- Je vous y attends !, par Chantal Montellier »

      1. Ben , la sortie du livre et aussi une rencontre festive à Pantin, aux « Relais solidaires »… Bel
        endroit, un rien magique, que je vous encourage à découvrir. Si pas content, tant pis!

  1. Merci Chantal,
    Oui c’est important de donner des visages à la résistance pacifique contre l’oppression.
    Sans visages, les causes sont invisibilisées.
    Razan porte le voile, se réclame de Dieu et pourtant c’est de toute évidence une femme libre, comme ces femmes Afghanes aujourd’hui qui courageusement refusent les injonctions des talibans.

    Cinglant démenti à tous ceux qui font le consternant raccourci : musulmans = jihadistes en puissance, que ce soit en Palestine, en France ou au … Xinjiang.

    4
  2. Je ne pourrai me joindre à vous mais sachez qu’une partie de mon cœur sera avec vous pour vous soutenir .
    Oh je sais vous devez penser « encore un qui se donne bonne conscience » mais l’action peut être spirituelle !

    Hasta siempre !

    1
    1. Oui , oui , mon cher Khanard, je vous reçois 5/5 et vous embrasse aussi. Chais pas ce que j’ai ce soir, j’embrasse tout le monde! Paul reconnaitra les siens.
      Juliette Greco disait: « Aimez vous les uns les autres ou disparaissez! » Chuis d’accord.

  3. Comme Razan al Najjar, des dominants, leurs chiens de garde, leurs tireurs d’élite, ont voulu m’abattre. Comme elle, j’ai reçu des coups terribles dans le dos, qui auraient dû me tuer. Je ne suis pas morte mais ils m’ont tout de même enterrée. ILS ont voulu me détruire ,professionnellement, socialement, économiquement, psychologiquement. Paranoïa, bien sûr! ILS ont pourtant voulu me réduire à la misère et à l’indignité.. ILS ne tirent pas à balles réelles sur les artistes dissidents qui ramènent, aux yeux de tous, des images qui dérangent, qui ramènent du refoulé, ILS ont d’autres méthodes, mais leurs mots blessent, tuent aussi sûrement que des projectiles. ILS n’ont pas besoin de pierres pour lyncher. Mais contrairement à Razan, j’ai survécu. Et aujourd’hui, c’est moi qui ACCUSE.

    1. Je précise que dans mon propre cas, même si on m’a mis pas mal de bâtons dans les roues pour saboter ma carrière et si deux personnes ont cherché à m’assassiner, jamais je n’ai été exposé comme l’était Razan al Najjar de choix délibéré.

      J’attire toujours l’attention sur les ordres de grandeur, les facteurs d’échelle, et donc, personnellement, aussi « courageuses » que soient certaines de mes prises de position diverses et de mes interventions, je ne concours pas dans la même division qu’elle. Et de très loin.

      2
      1. Serait-ce indiscret ou inapproprié de vous demander pour quelles paroles ou actions mettant à nu le roi on a tenté (sans succès fort heureusement!) de vous assassiner?

            1. Dans la colonne de gauche , dans la recherche des catégories , tapez « Afrique » .

              Il y a alors huit billets relatant les aventures de Paul Jorion , Savorgnan de Brazza onusien en Afrique . Je ne sais plus dans quel chapitre , après qu’on ait voulu le mouiller dans un bordel , il échappe à une agression orchestrée par son chef « mauvais blanc » .

  4. Souvent on choisit son camp, sa cause, ses arguments et ses héros puis on reste toute sa vie avec ses idées. Personnellement, bien que chrétien de culture je me sens près de Kafka et de Joseph comme Philip Roth et de bien d’autres, j’aime et admire les Juifs depuis que j’avais vu un petit garçon avec une casquette qui lève les bras devant un nazi… J’étais un Enfant quand j’ai pris conscience de la Shoah.
    Mais quand j’entends la langue Arabe parlée par un visage sublime de sainte combattante Palestinienne tombée sous une balle, j’ai mal à l’âme si j’en avais une.
    Et j’ai depuis longtemps nuancé mes croyances devant la mort qui n’a pas de pitié.
    Le monde est si laid qu’il a oublié qu’il était si beau.

    1. Lonylp,
      IL me semble que vous avez choisi un camp.

      Est-ce choisir son camp que de dénoncer l’oppression là où elle se trouve ?
      Y-a-t-il de mauvais et de bons opprimés ?

      EN ce qui me concerne, pour que les choses soient claires, je condamne toujours la violence aveugle, d’où qu’elle vienne, du coté Israëlien quand elle s’abat sur une jeune femme désarmée, du coté palestinien quand le Hamas envoie des roquettes qui tuent des civils israëliens.

      2
    2. Comment faire pour que le monde reprenne conscience de sa beauté et la respect Lonylp,?, quel nom tout de même … Mais beau…

      1

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.