11 réflexions sur « Il est de retour »

  1. Il nous avait vraiment manqué artistiquement, mais il a failli nous manquer de manière plus définitive car lors de sa tournée en Afrique en 2015, il a du subir les conséquence du traitement antipaludique qu’il prenait, cela avait des retentissements sur son moral et a pu également induire des désirs de suicide à cette époque là ; donc nous sommes tous heureux de retrouver cet artiste sympathique en très bonne forme.
    Les ‘cops’ de Californie ne l’apprécient pas forcément lors du tournage d’un clip musical 👮‍♂️ :
    https://youtu.be/tsqG176hmUY

  2. Euuuuh… ben nan.

    Même s’il faut bien dire qu’entre plusieurs maux, il faut choisir le moindre ! Innocuité et diffusion massive sont les deux mamelles de la soupe quotidienne qui nous est servie. De la promo de l’ego-trip comme camisole sociale…

    https://youtu.be/sm3azYvsg5k

    4
    1. croyez vous que ce clip ira aux victoires de la musique ?
      Quant à Stromae ….le spectre de J . Brel ???????????? c’est de l’humour ou bien sarcastique ??????????

    2. Merci à 2Casa pour ce clip . J’ai revu Lili que j’avais perdu de vue . 🧏‍♂️🧏‍♂️🧏‍♂️🧏‍♂️🧏‍♂️🧏‍♂️🧏‍♂️🧏‍♂️🧏‍♂️🧏‍♂️🧏‍♂️

    3. La capacité de réintégration du système n’est plus à démontrer (Marley et Guevara transformés en pin’s), le rap via l’ego-trip est devenu un segment hyper rentable de l’industrie du divertissement camouflant par-là derrière des problèmes existentiels insolubles (Papa/maman/doudou est méchant et autres conneries du même acabit :-/ ) la révolte sociale exprimée dans cette musique qui appelle des solutions… intersectionnelles : en gros quand t’es pauvre, noire, femme et isolée dans les quartiers, ça va être très très dur, comme dirait Coluche.

      (« Et ceux QUI TOMBENT dans la pauvreté, ils restent pauvres. On dépense un pognon de dingue et ils restent pauvres… » C’est quand même pas de bol, faut admettre)

      1. Qu’aurait fait le grand Jacques à notre époque? Serait-il encore brusselant, et demanderait-il encore à Marcel son accordéoniste de « chauffer » la salle? Lui qui avec sa guitare ou en duo, avait l’immense pouvoir de toucher seul le coeur et l’âme (y compris des grincheux)? Il doutait sans doute de son fameux pouvoir, sans artifice, accompagné d’un peu de musique et de sueur. Aah, nostalgique quand tu nous tiens!

        Cela n’enlève rien évidemment à la force du message de Stromae. Les Belges ne lui en seraient-ils pas gré, qu’il ne nous en voudrait pas, à nous ses concitoyens: mais en fait, que faisait la Belgique au Rwanda cette année-là?

  3. Dénonciation ?
    ou adhésion par le partage du « même » ?
    ou autre ?

    Mais surtout pour quel projet commun , si ça n’est pas celui de l’automate cellulaire ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.