9 réflexions sur « Mes dix Gabin préférés (d’abord de 10 à 6) »

  1. Les grands comédiens ne prennent jamais une ride et Gabin était le plus grand à 30 ans comme à 70 ans. Un seigneur, une légende.

  2. La dégaine de Gabin avec son fusil à tirer les « canards » dans l’encadrement de la porte de sa caverne est vraiment extra.
    Il y a comme ça des images qui sont de véritables opéras, puis le son qui accompagne l’image vient plier l’affaire.
    J’imagine que la présence de Pierre Fresnay au côté de Jean Gabin a du faire monter d’un cran la compète et le plaisir du jeu.

    Cette sélection ciné met à distance notre actualité.
    Une dizaine d’histoires bonifiées par l’art cinématographique.
    Une thérapie, pour alléger le fardeau de l’actualité.
    L’art sauve tout.

  3. Lorsque j’étais jeune (j’ai maintenant 66 ans), il y avait un salon de barbier dans le petit centre commercial près de chez moi dont la raison sociale m’intriguait : Pépé le Moko. J’ai sans doute alors supposé qu’il s’agissait du surnom du proprio.

    Un jour, je verrai peut-être ce film dont on dit qu’il a inspiré le Casablanca de Michael Curtiz.

  4. “Le dimanche vivement …”

    Ce qui a de chouette avec le cinéma c’est qu’on peut envisager une fin alternative au destin : l’originale tournée par Duvivier a été remplacée par une plus optimiste … “et le bonheur nous saoule pour pas cher”.

    “Pour moi le cinéma c’est la vie et vice-versa” disait Sergio Leone 😉

Répondre à Charles Annuler la réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.