La pensée totémique a quelques avantages, que la nôtre n’a pas

La pensée totémique [voir mes billets ici à ce sujet], qui est l’autre grand modèle de représentation du monde – en concurrence avec le modèle occidental qui est le nôtre – présente bien des inconvénients (par exemple, elle ne pouvait pas déboucher sur la réflexion de type  scientifique) mais elle présente aussi plusieurs avantages.

On peut ainsi lire dans un article paru aujourd’hui dans The Guardian à propos de la disparition de deux personnes au Brésil, et de la difficulté des recherches dans cette zone inondée à la frontière péruvienne : *

Un volontaire du groupe indigène Matis a déclaré qu’ils avaient décidé de pénétrer dans cet endroit isolé au bord de la rivière Itaquaí après avoir entendu ce qui leur semblait être le bruit de quelqu’un tapant sur un canoë en aluminium.

« Ils l’ont senti, ils l’ont imaginé et ils sont entrés en ramant [leurs canoës] », a déclaré Binin du groupe Matis. « Les indigènes peuvent ressentir ces choses, comme un esprit. [C’était comme un esprit de la forêt qui disait : « Il y a un objet là-dedans »]. C’est comme ça que les indigènes pensent. »

Faute de comprendre la manière dont la pensée totémique fonctionne, nous disons qu’« elle raisonne à partir d’affinités secrètes », ce qui ne veut, bien entendu, strictement rien dire. La pensée totémique regroupe par l’affect (« l’instinct »), ainsi les Kalam de Nouvelle-Guinée ont un nom pour les oiseaux qui vous interpellent de loin, un autre pour ceux qui vous laissent venir tout près d’eux avant de s’envoler bruyamment, un autre pour les oiseaux sous la forme desquelles les femmes apparaissent en rêve aux hommes, etc.

* The Guardian, Des objets appartenant à Dom Phillips et Bruno Pereira retrouvés en Amazonie, le 13 juin 2022

Des vêtements et un sac à dos appartenant au journaliste britannique et à l’expert indigène disparus ont été retrouvés par une équipe de recherche réduite mais déterminée.

Partager :

5 réponses à “La pensée totémique a quelques avantages, que la nôtre n’a pas

  1. Avatar de BasicRabbit
    BasicRabbit

    Bernard Giraudeau: « Il y a peu, une équipe de recherche plus hardie a voulu en savoir plus sur la pharmacopée amazonienne. Ils ont demandé aux shamans comment ils pouvaient reconnaître la bonne plante sans l’expérimenter sur les hommes et faire quelques dégâts. Les shamans ont répondu: on n’a pas besoin de tuer des animaux ou des gens pour savoir si une herbe ou une racine est efficace. Alors comment faites-vous? Nous nous asseyons devant la plante choisie, en silence, le temps nécessaire, et elle nous parle. Les chercheurs sont repartis fort marris. » (Cher amour, p.40)

    Les grands laboratoires pharmaceutiques feraient peut-être bien de s’en inspirer!

    2
  2. Avatar de BasicRabbit
    BasicRabbit

    PJ : « La pensée totémique [voir mes billets ici à ce sujet], qui est l’autre grand modèle de représentation du monde – en concurrence avec le modèle occidental qui est le nôtre – ». Descola (1) en considère quatre: animisme, totémisme, naturalisme et analogisme. Le modèle occidental: le naturalisme (2)?

    PJ (3): « La pensée chinoise et la nôtre, c’est deux manières de faire absolument différentes, d’autant que chez nous, la pensée est fondée sur la ressemblance physique des objets alors que dans la pensée de type chinoise classique, les liens – ce que nous appelons nous des « affinités secrètes » parce que précisément nous ne comprenons pas de quoi il s’agit – ce sont justement des regroupements fondés sur l’émotion, comme le fait la pensée totémique. ». Pour moi la pensée thomienne est plus chinoise qu’occidentale (et ça m’intéresse d’en discuter avec Yu Li). La raison essentielle pour laquelle je m’intéresse à l’anthropologie vient de mon intérêt pour la formule canonique du mythe, car des anthropologues comme Scubla et des matheux comme Petitot se sont intéressés à l’examiner dans le cadre de la théorie des catastrophes. Mais il y a une deuxième raison qui se trouve p.53 de « Comment la vérité… » :

    « Cela m’encourage à reconsidérer une hypothèse anthropologique ancienne relative à le religion: l’hypothèse naturiste, qui postule qu’à l’origine d’une divinité particulière se retrouve le regroupement d’un ensemble de phénomènes (…) J’avais pu constater personnellement, au sein des mêmes populations Xwéda (du Bénin actuel) le regroupement des phénomènes naturels en vastes catégories reproduisant les sept « catastrophes élémentaires » de la théorie géométrique des catastrophes due à René Thom. ».

    1: En tant qu’apprenti anthropologue autodidacte j’aime bien la classification de Descola car elle me rappelle celle de la petite enfance (pareil/pas pareil, dedans/dehors).

    2: https://fr.wikipedia.org/wiki/Philippe_Descola

  3. Avatar de Hubert
    Hubert

    Monsieur Jorion, sauriez vous me dire quel est ce mot « pour les oiseaux sous la forme desquelles les femmes apparaissent en rêve aux hommes »? J’ai souvenir marquant d’un rêve vieux de 25 ans avec une femme oiseau. J’aimerais bien connaître son nom.

    1. Avatar de Paul Jorion

      Il s’agit d’un mot en langue Kalam, en Nouvelle-Guinée. Je ne suis pas sûr que ce mot vous avance beaucoup.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Contact

Contactez Paul Jorion

Commentaires récents

  1. Euh, mes collègues (à ce lien https://www.inp.cnrs.fr/fr/cnrsinfo/simuler-les-etonnants-effets-visuels-des-surfaces-nanostructurees) se sont attaqués à la reproduction de textures réalistes (effet de translucidité, etc.).…

Articles récents

Catégories

Archives

Tags

Allemagne Aristote bancor BCE Boris Johnson Bourse Brexit capitalisme centrale nucléaire de Fukushima Chine Confinement Coronavirus Covid-19 dette dette publique Donald Trump Emmanuel Macron Espagne Etats-Unis Europe extinction du genre humain FMI France François Hollande Grèce intelligence artificielle interdiction des paris sur les fluctuations de prix Italie Japon John Maynard Keynes Karl Marx pandémie Portugal robotisation Royaume-Uni Russie réchauffement climatique Réfugiés spéculation Thomas Piketty Ukraine ultralibéralisme Vladimir Poutine zone euro « Le dernier qui s'en va éteint la lumière »

Meta