Aurélien Barrau à l’université d’été du MEDEF

Quelques applaudissements discrets, nul doute que les applaudissements seront davantage nourris lors de mon prochain passage dans la même arène. Je vous communiquerai la date aussitôt que le MEDEF m’aura contacté et qu’une date aura été choisie.

Partager :

43 réponses à “Aurélien Barrau à l’université d’été du MEDEF

  1. Avatar de Khanard
    Khanard

    Que dire …. deux mondes qui se parlent et qui ne se comprennent pas .
    C’est un peu comme lorsque je lis les échanges sur Gödel , je comprends les mots pris un à un mais je ne comprends pas l’ensemble du texte.
    J’ai au moins le mérite de le dire, je ne suis pas sûr que M. Bechu ou bien les deux dames à la fin de la vidéo (l’une secouant la tête, l’autre faisant une grimace) aient tout compris .

    3
  2. Avatar de François M
    François M

    5’30 » d’un discours de Vérité. Bravo à lui.

    2
  3. Avatar de arkao

    Ah, A. Barrau, l’homme qui proposait de s’attaquer aux conséquences avant de se préoccuper des causes.

  4. Avatar de Hervey

    C’est un tremblement de terre.
    Et cela se voit sur les visages lorsque la caméra se détourne du discours clair, martelé avec force par le christique Aurélien à la barre.
    Pris un peu par surprise le Medef est dans ses petits souliers … mais comment dit-on ? Procrastiner ?

    Septembre ressemble de + en + au moment Pearl Harbor.
    On croise les doigts pour l’invitation de Paul Jorion.

  5. Avatar de Thomas Jeanson
    Thomas Jeanson

    Les utopistes-rêveurs (*) sont en costard cravate, et les pragmatiques-réalistes en t-shitrt et cheveux longs…

    Y a t il seulement une chance qu’un jour, les faits l’emportent sur les apparences ?

    ( * qui croient en la croissance infinie dans un monde fini )

    13
    1. Avatar de gaston
      gaston

      Ah ! la tyrannie des apparences (ou de l’apparence), mais c’est l’un des moteurs, et pas des moindres, du capitalisme : (la mode, etc…)

      https://www.psychologies.com/Beaute/Image-de-soi/Complexes/Articles-et-Dossiers/Se-reconcilier-avec-son-corps/La-tyrannie-de-l-apparence

      1
      1. Avatar de Thomas Jeanson
        Thomas Jeanson

        Pour toi Gaston : 😉

        Moi, c’est moralement que j’ai mes élégances.

        Je ne m’attife pas ainsi qu’un freluquet,

        Mais je suis plus soigné si je suis moins coquet ;

        Je ne sortirais pas avec, par négligence,

        Un affront pas très bien lavé, la conscience

        Jaune encor de sommeil dans le coin de son œil,

        Un honneur chiffonné, des scrupules en deuil.

        Mais je marche sans rien sur moi qui ne reluise,

        Empanaché d’indépendance et de franchise ;

        Ce n’est pas une taille avantageuse, c’est

        Mon âme que je cambre ainsi qu’en un corset,

        Et tout couvert d’exploits qu’en rubans je m’attache,

        Retroussant mon esprit ainsi qu’une moustache,

        Je fais, en traversant les groupes et les ronds,

        Sonner les vérités comme des éperons

        3
        1. Avatar de Luc Codina
          Luc Codina

          Merci Cyrano

        2. Avatar de gaston
          gaston

          @ Thomas Jeanson

          Non, tout le monde n’est pas Cyrano,
          Ni vous ni moi, ni Aurélien Barrau.
          Mais dans l’apparence soyons sages
          Pour lutter contre cet esclavage.

          1
  6. Avatar de Christian Brasseur
    Christian Brasseur

    Dieu vous entende, cher monsieur Jorion!

  7. Avatar de arkao

    Le MEDEF a préféré inviter A. Barrau plutôt que Paul Jorion. Un clown aux cheveux longs, caricatural et inoffensif, c’est bien mieux pour le spectacle des universités d’été.

    4
    1. Avatar de Garorock
      Garorock

      Ici, en Ariège, dans la vallée de la loose, les clowns aux cheveux longs sont surnommés les peluts.
      Une grande partie d’entre-eux pense que:
      Raoult est victime d’un complot de big pharma
      qu’il y a de l’argent magique
      que l’homéopathie doit être remboursée par la sécu
      que sur le 11 septembre on ne nous dit pas la vérité
      que le vaccin covid était un placebo (argument tout récent)
      que le Great reset c’est pour tous nous tuer
      Etc…
      Tu penses que Barreau est ce genre de clown?

      9
      1. Avatar de arkao

        Utiliser la fonction recherche du blog de PJ pour de plus amples informations sur le chevelu en question.

        1
          1. Avatar de CloClo
            CloClo

            Sacré Lordon, toujours aussi efficace. Mais tacler Aurélien Barrau c’est quand même plus facile qu’un ancien du KGB. La preuve par 9.

            3
    2. Avatar de Thomas Jeanson
      Thomas Jeanson

      « Medef, c’est le bruit d’un pneu qui se dégonfle  »

      François Michelin

      1
        1. Avatar de Pascal
          Pascal

          Macron pourra ainsi bientôt les traîter de « terroristes » de la deep écologie dont il faut se défendre à coup de CRS.
          La propriété privée c’est sacrée !

          1. Avatar de timiota
            timiota

            CRS : Compagnie Républicaine de SUV.

            1
            1. Avatar de Thomas Jeanson
              Thomas Jeanson

              ….et puis un SUV dans l’armée, c’est quand même vachement utile !!

      1. Avatar de Garorock
        Garorock

        « Michelin, c’est le bruit des emplois qu’on crève et des actionnaires qu’on regonfle »
        Bernard Medef.
        😊

    3. Avatar de Michel
      Michel

      C’est pas un chevelu. Mais cinquante ans après, il n’a toujours pas été invité par le Medef.
      Version courte.

      Version longue.
      https://www.sismique.fr/post/77-la-fin-de-la-croissance-dennis-meadows

      2
  8. Avatar de Khanard
    Khanard

    «Gerardo Reichel-Dolmatoff (cité dans Par delà Nature et Culture de Philippe Descola) parlant des indiens d’Amazonie les Desana ceux-ci conçoivent le monde à la manière d’un système homéostatique dans lequel la quantité d’énergie dépensée, l’output, est directement liée à la quantité d’énergie reçue, l’input . »
    cette notion m’a amené à me poser cette question : les producteurs de biens (dans le sens le plus large possible) savent ils quelle quantité de GES consomment ils et inversement combien de GES au travers de leur production génèrent ils ? Au delà de cet exemple comment une entreprise peut elle évaluer son impact écologique sur la biodiversité?
    J’ai découvert que ce ne pouvait être appréhendé que par le cœur de toute entreprise, qu’elle soit petite ou multinationale: le plan comptable .
    Et la prise en compte de la biodiversité , de l’impact de la production industrielle ne pourra se réaliser que lorsque dans une colonne on pourra dire « je coûte tant » par une adéquation avec un coût carbone .
    Des travaux sont en cours à ce sujet mais je pense que ce sera sur le plan international pour harmoniser les nouvelles règles comptables que l’on pourra avancer plus rapidement .

    Des décisions avaient été prises : https://fr.wikipedia.org/wiki/Objectif_d%27Aichi

    Alors le MEDEF où en êtes vous ?

    1. Avatar de timiota
      timiota

      On connait assez bien l’évolution de la consommation d’énergie primaire et sa corrélation avec le PIB.
      (https://arxiv.org/abs/2008.10967).

      Un peu de découplage (un facteur 4 depuis l’ère du charbon),
      mais assez peu en comparaison des enjeux (un facteur 40 est demandé à la réception).

      J’ai une confiance modérée dans le plan comptable, car il sera traffiqué dès que les tenants et aboutissants en seront connus, chacun s’autoverdira pour ne pas avoir l’air d’être hérétique ou relapse.

      En revanche, je pense qu’il existe une corrélation objective et systémique entre la *distribution des opérations comptables* (32 opérations entre 100 et 200 M€, 143 entre 50 et 100 M€, etc. 14545456 entre 50 et 100 euros, même la compta de Total peut être décomposée suivant ce genre de distribution qui s’analyse « à la Pareto »). et l’empreinte carbone. Et à mon avis cela donne un bras de levier pour « trier » sans recourir à la doxa marxiste (« telle boite fait plus de profit, donc exploite le travail des gens, nationalisons la »).
      Par exemple, pour prendre l’opposé de Total, une entreprise comme « leboncoin » (pour rester dans celles à but lucratif) doit se composer d’une toute autre distribution (il faut normaliser par le nb d’employés ou des choses comme ça aussi, évidemment) , avec plein de petites opérations, et très peu de grosses (locations de serveurs à OVH par exemple).

      Sur des bases de ce type, il me parait envisageable de sanctionner les activités les plus génératrices de GES et de favoriser toutes les organisations de petite échelle (y compris en énergies renouvelables…).

      La philosophie générale serait de limiter la dépense énergétique liée au « foisonnement » du grand tout (les millions d’objets inutiles, dont les plastiques , etc.), tout en favorisant les activités qui sont intensives en savoir mais peu intensives en « valeur ajoutée » apparente (au sens du PIB), tout en l’étant au sens de la vie… (n’hésitons pas), et notamment aux réciprocités qui s’y nouent (cf Dominique Temple).

      1
      1. Avatar de Khanard
        Khanard

        @timiota
        merci pour toutes ces précisions en particulier le renvoi au site que vous mentionnez . je ne le connaissais pas .

        1. Avatar de timiota
          timiota

          arxiv est le site de dépôt des articles scientifiques « en cours » (preprint) ou déjà publiés chez un éditeur payant. Il faut seulement être parrainé pour y déposer ses travaux, je crois.
          Une mine car comme wikipedia, ça suit des règles de classification assez claires…

  9. Avatar de Stouf
    Stouf

    J’adore ce gars ! J’espère qu’on fera une série Netflix sur lui.

  10. Avatar de Romain Vitorge
    Romain Vitorge

    @ Khanard – 5 septembre 2022

    « Et la prise en compte de la biodiversité , de l’impact de la production industrielle ne pourra se réaliser que lorsque dans une colonne on pourra dire « je coûte tant » par une adéquation avec un coût carbone . »

    Connaissez-vous le bilan carbone, et son concepteur Jean-Marc Jancovici ?

    Reporterre lui a consacré quelques articles (critique) en 2001
    https://reporterre.net/On-ne-parle-pas-assez-du-genie-de-Jean-Marc-Jancovici
    Où l’on peut quand même lire :
    …/… Alain Grandjean, autre polytechnicien, et qui travaille avec Jancovici depuis 2006, résume : « Le raisonnement de Jean-Marc était juste : par le carbone, on peut faire le lien entre l’activité économique et le climat. Ce que nous dit le bilan carbone, c’est que l’impact des entreprises ne se fait pas seulement par ses propres émissions, mais aussi par l’amont — la consommation de matières — et par l’aval — l’usage de ses produits. »…/…

    Par ailleurs il a coopéré avec l’ADEME : https://bilans-ges.ademe.fr/fr/accueil

    En décembre 2003 il publiait : https://jancovici.com/changement-climatique/les-ges-et-nous/bilan-carbone/

    1
    1. Avatar de Khanard
      Khanard

      @romain vitorge
      je suis tout à fait d’accord avec vos précisions mais le seul bémol réside dans l’absence d’application dans un processus comptable normalisé.
      j’avais transmis à PJ un billet qui détaillait plus précisément les orientations en cours pour intégrer l’évaluation de l’impact sur la biodiversité dans un plan comptable internationalisé mais dont la publication de ma part a été vaine.
      Le monde entrepreneurial commence seulement à s’intéresser au sujet qui de leur aveu même mettra plusieurs années à se concrétiser si concrétisation il y a…

      1. Avatar de Romain Vitorge
        Romain Vitorge

        Khanard – 5 septembre 2022

        Où il est question de bilan carbone et de convention comptable, à partir de 11:20
        8 – La comptabilité carbone – Cours des Mines 2019 – Jancovici

        2
        1. Avatar de Otromeros
          Otromeros

          Écouter deux fois (au moins) le contenu des trois minutes entre 24’00 et 27’00..

          Conclusion provisoire.. ?
          ( « Provisoirement ».. cad jusqu’au moment où toutes-les/une-partie-minimale-des économies physiques de la planète seront en harmonie suffisante sur le sujet.. )

  11. Avatar de un lecteur
    un lecteur

    Aurélien leur demande gentiement de sortir du déni de réalité dans lequel ils puisent leurs richesses et leur suffisance.
    Commentaires off:
    – On aura fait notre ba avec ce baba, nos agences de pr auront du blé à moudre pendant au moins 2 mois.
    – Du pain bénit pour notre bizness le gars !
    – Mission accomplie, retourne à la télé divertir le bon peuple !
    – Parfait, une petite leçon de morale à deux balls, quelques applaudissements pour 1 année de tranquillité ! si ça c’est pas du rendement !
    ….

    2
  12. Avatar de Manuel
    Manuel

    Les moments Don’t look up se multiplient dans l’indifférence générale :

    Ah le sport et ses valeurs !!!

    4
    1. Avatar de gaston
      gaston

      Se déplacer en char à voile, c’est une très bonne idée, mais cesser de faire des centaines voire des milliers de kilomètres pour aller jouer à la baballe en serait encore une meilleure.😀

      5
    2. Avatar de François Corre
      François Corre

      Et combien de milliers de litres d’eau par terrain (de foot ou autres) chaque jour pour avoir une pelouse bien grasse et tendre pour faire de belles glissades ?
      Sans parler de l’éclairage nocturne, alors qu’en diurne on doit à mon avis pouvoir jouer aussi… 🙂

      3
      1. Avatar de timiota
        timiota

        Oui, l’éclairage, mais je me suis quand même souvent fait la réflexion de compter combien de photons avait reçu une humble boite de céréale dans un supermarché avant que d’être vendue, pour ramener les choses à notre quotidien.

        En proportion du CA par m² d’un supermarché, les frais d’éclairage restent faibles (genre 5 à 10€/jour=20 à 50 kWh pour un CA de 0.3 à 1 k€ par m² /jour à la très grosse louche) , et cela sert d’excuse. Je pense que c’est pareil pour un match, on dépensera 10 ou 20k€ d’électricité au stade de France pour un match dont le budget est 7 ou 8 M€ (30 000 places à 25 €, disons) et on va dire que c’est OK.

        C’est un peu le sens d’un autre post que j’ai fait plus bas, c’est cet aspect « profusion » de petites consommations entées sur des grandes qui rend difficile toute réversibilité et toute identification de causes simples « à la portée d’un résumé pour décideur ». Sauf ceux qui lisent PJ !).

        1
    3. Avatar de Manuel
      Manuel

      Les réactions de la ministre de la Société Générale et de la maire de Paris sont indignes : pour polluer heureux, polluons cachés.

      https://amp.lepoint.fr/2488681

      C’est assez symptomatique de ce que pense nos dirigeants.

      1. Avatar de Christian Brasseur
        Christian Brasseur

        C’est bien à l’image de ce sport le plus corrompu qui soit!

        1
  13. Avatar de Francois Corre
    Francois Corre

    Oui d’accord, alors pour mesurer la gabegie énergétique il faut changer d’étalon de référence, mais les ‘jeux du cirques’ nocturnes risquent d’être maintenus « quoi qu’il en coûte » 😁

    1
    1. Avatar de Francois Corre
      Francois Corre

      @timiota

      1
  14. Avatar de Didier Combes
    Didier Combes

    Le barde de la lutte contre l’effondrement a sorti les gants de boxe et est allé droit au but.
    Mais, au vu des mimiques et attitudes dans la salle et sur la scène, le Medef n’a pas le
    même calendrier qu’A Barreau.

  15. Avatar de amateur
    amateur

     » Mais qu’ allait-il faire dans cette galère ? « 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Contact

Contactez Paul Jorion

Commentaires récents

  1. C’est d’abord la planète qui est fort injuste. Il faisait si bon de vivre à quelques espèces de singes pouvant…

  2. celle -ci a été écrite par jan howard pour son fils qui était au vietnam. celui-ci n’a pu lui répondre…

  3. tiens encore une qui a souffert de la vie : Jan Howard https://youtu.be/OiBkvmsJ2eE en photo tammy wynette et jan howard

Articles récents

Catégories

Archives

Tags

Allemagne Aristote bancor BCE Boris Johnson Bourse Brexit capitalisme centrale nucléaire de Fukushima Chine Confinement Coronavirus Covid-19 dette dette publique Donald Trump Emmanuel Macron Espagne Etats-Unis Europe extinction du genre humain FMI France François Hollande Grèce intelligence artificielle interdiction des paris sur les fluctuations de prix Italie Japon John Maynard Keynes Karl Marx pandémie Portugal robotisation Royaume-Uni Russie réchauffement climatique Réfugiés spéculation Thomas Piketty Ukraine ultralibéralisme Vladimir Poutine zone euro « Le dernier qui s'en va éteint la lumière »

Meta