21h44 : gare Montparnasse, le 31 janvier 2023, par PiBi

Partager :

20 réponses à “21h44 : gare Montparnasse, le 31 janvier 2023, par PiBi”

  1. Avatar de timiota
    timiota

    Les taux de grèves ont baissé dans les secteurs classiques où les médias (et les employeurs ?) les mesurent : Educ Nle, transport ferroviaire, etc.
    Le Gvt pourrait prendre cela pour un bon signe.
    A mon avis, c’est plutôt le signe que les manifs allant crescendo, la confiance « on peut gagner » revient assez fortement, et la nécessité d’une grève officielle devient moins évidente. Elle est aussi moins évidente en fin de mois pour pas mal de gens (bientôt le loyer de février…).. En tout cas, je vois bien le Gvt se planter dans l’interprétation de la mobilisation en cherchant à scruter les indicateurs sans écouter beaucoup les remontées venant de la base.

    1. Avatar de jeanpaulmichel
      jeanpaulmichel

      Le GVT a très bien choisi son moment, dans une période où la population connaît des difficultés croissantes et se sent de plus en plus fragilisée. Il ne fait qu’appliquer la  »stratégie du choc » développée par Noémie Klein et confirme ainsi son côté pervers. Le  »en même temps » appliqué à merveille, a une saveur particulière pour les classes dirigeantes au vu des réformes passées et à venir.
      Ce qui se joue n’est pas l’actuelle réforme des retraites mais les suivantes si celle-ci passe. N’oublions pas que le MEDEF souhaite que la retraite soit calculée sur l’intégralité de la carrière et non plus sur les 25 meilleures années. Cette réforme n’est qu’une étape vers d’autres plus douloureuses encore. D’où l’importance de mettre en échec cette harmonisation par le bas voulue par les traités européens, le traité de Maastricht notamment qui mentionne clairement une harmonisation sociale et fiscale.

      Il est certain que faire grève devient un luxe financier que de moins en moins de salariés peuvent se permettre, surtout sur la durée. La solution : soutenir financièrement les grévistes par des collectes, etc … Mais relativement compliqué à mettre en œuvre dans des délais courts.

      Ecouter les remontées de la base …
      Ce serait une erreur monumentale de la part du gvt que de se réjouir d’un taux de gréviste moindre alors que j’ai vu des gens enragés dans les manifs prêts à pendre leur député à un croc de boucher s’il votait le texte (Nicolas Sarkosy vs Dominique de Villepin) Même en 1995 et durant les années ultérieures – excepté les Gilets Jaunes – je n’avais pas entendu autant de colère si clairement exprimée.

      Si les chars Leclerc n’ont pas été envoyés en Ukraine, peut-être y a t’il une bonne raison …
      Plaisanterie douteuse j’en conviens mais être député en cette situation est une mission à hauts risques.
      Ce n’est plus du courage politique que de voter un tel torchon, c’est de l’inconscience.

      1. Avatar de Jeanpaulmichel
        Jeanpaulmichel

        En complément :
        Lors de son séjour au Pays-Bas, Jupiter a notamment déclaré que cette réforme était « indispensable lorsque l’on se compare en Europe » confirmant la volonté d’harmoniser vers le bas.
        Les déficits sont créés – afin de justifier cette harmonisation – à coups d’exonérations de charges, etc. Aucune alternative n’est retenue car la feuille de route imposée par Bruxelles est la seule qui compte.
        C’est toujours sur des directives européennes qu’à été créé le débile marché de l’énergie dans lequel le prix de l’électricité est indexé sur le prix du gaz, détruisant les finances des particuliers et des entreprises.
        Sauf erreur de ma part, aucune perspective d’évolution favorable à court terme n’est envisagée avec une augmentation de 15% et plus de 23 milliards d’euros pris en charge par l’Etat via le bouclier tarifaire.
        23 milliards de surcoûts pour l’Etat cette année et combien pour les retraites ? Peanuts, le système est excédentaire.
        Leur stratégie est claire, cela passe ou cela casse.

        1. Avatar de Thomas Jeanson
          Thomas Jeanson

          Vous êtes bien bons, de nourrir un débat sur le fond, avec des pantins, TOUS en flagrant délit de trafique d’influence, et qui se foutent ouvertement de l’intérêt général.

        2. Avatar de Otromeros
          Otromeros

          … » C’est toujours sur des directives européennes qu’à été créé le débile marché de l’énergie dans lequel le prix de l’électricité est indexé sur le prix du gaz, détruisant les finances des particuliers et des entreprises.
          Sauf erreur de ma part, aucune perspective d’évolution favorable à court terme n’est envisagée avec une augmentation ( du prix-tarif ) de 15% (seulement..!!..et c’est bien joué..) et plus de 23 milliards d’euros pris en charge par l’Etat via le bouclier tarifaire.
          23 milliards de surcoûts pour l’Etat cette année et combien pour les retraites ?
           » …

          Ce pseudo-marché n’est pas débile… il est pervers par construction..!
          Je rappelle que la situation belge (pas de « bouclier »!) est le laboratoire à ciel ouvert observable pour qui se soucie de l’avenir(proche) du citoyen français-consommateur d’électricité… livré, isolément, pieds et poings liés , au dilemme du choix de gestion répétitif ( mensuel..ou trimestriel..) du « bon » (inconnu) contrat chez le « bon » (inconnu) fournisseur… (sauf à laisser faire le hasard..!!) …au jeu de devinette:  » Combien je vais payer mon mois/mon trimestre futur en fonction de mon choix d’aujourd’hui??..  » sachant que la réponse peut varier (banalement) du simple au triple .. voire jusqu’au quintuple…!! (sextuple exceptionnellement..)
          Un (rare…très rare) article (sans doute un journaliste personnellement concerné qui suit son dossier heure par heure et en décrypte les méandres semaines après semaines..) d’hier résume bien la situation… : un » Kafka tragique » (pour les nombreux « perdants »..). :
          https://www.rtbf.be/article/indexation-en-fevrier-selon-votre-type-de-contrat-variable-statu-quo-ou-baisse-de-50-du-gaz-et-de-lelectricite-11144982
          On peut y lire (parmi beaucoup trop d’autres..) celle-ci :
          …  » Ces changements de tarif interviendront début février, mais ça ne signifie pas que cela va se marquer immédiatement sur les factures que vous recevez sur votre boîte mail ou dans votre boîte aux lettres. Pour rappel, voici comment les fournisseurs calculent le montant que vous devrez payer :

          Sur base de votre relevé annuel, le fournisseur va établir votre consommation sur un an.
          Ce total va être fictivement réparti sur bas de ce qu’on appelle les « real load profiles », soit la répartition de la consommation pendant l’année sur base des consommations totales observées dans une région donnée. En gros, ça veut dire que même si vous avez passé le mois de décembre chez vos parents, une partie importante de votre consommation annuelle sera malgré tout affectée au mois de décembre parce que vos voisins, eux, ont consommé une partie importante de leur énergie ce mois-là.
          Le pourcentage de la consommation établi pour chaque mois est multiplié par le tarif du mois.

          Sur base d’une facture établie comme telle, votre fournisseur va estimer, en se basant sur les tarifs actuels, et sur votre consommation de l’année précédente, le montant de votre facture future
           » …

          Avec ou sans crainte de « colère sociale » en France… ?? dans de tels cas..!!
          On comprend mieux le maintien ACTUEL (et européennement obligatoirement provisoire) du « concept de bouclier » …
          …mais bouclier pour QUI ??
          Autant savoir… tant qu’il est temps!

  2. Avatar de Thomas Jeanson
    Thomas Jeanson

    Pancartes…

    Vu à la manif aujourd’hui :

     » On ne gagne rien à emmerder ceux qui n’ont rien à perdre  »

     » Le 49/3 du peuple  »

     » 64 ans et 50 °C, j’ai hâte !  »

    Pour le 7 je me prépare un triptyque :

     » La corruption en prison !  »

     » IVG pour Renaissance  »

     » Des limites aux Bornes « 

    1. Avatar de timiota
      timiota

      J’ai aussi vu des stickers en forme de panneau « DANGER SORTIE D’USINE »
      accompagné du picto de deux vioques s’appuyant sur leur canne.
      https://www.freepng.fr/png-c37fhg/

      […]

    2. Avatar de Nialoo
      Nialoo

      » 64 ans et 50 °C, j’ai hâte ! »

      Très réaliste !

  3. Avatar de octobre
    octobre

    Admettons que cette réforme passe, croyez-vous que tout va rentrer gentiment dans l’ordre ? évidemment non : j’ai le sentiment que quelque chose de grave va se produire, mais il se peut aussi que je surinterpréte les événements, donc une intuition rien de plus. Cependant la politique imbécile et l’économie criminelle de ce gouvernement je la subis, avec tant d’autres, depuis trop longtemps. Dans cette foule allant compacte et massive d’une ville moyenne de France, je me sentais moins seul, bien entouré, genre les damnés de la terre et dans ma tête il me venait des formules comme : on ne se laissera pas faire fumier de bourgeois !

  4. Avatar de Eloi
    Eloi

    Moi ce que je vois, au premier regard, est l’incroyable quantité d’énergie consommée, lumières homogènes de grosses envergures, écrans, nombres de points chauds lumineux, digne… d’une scène de spectacle.
    On joue encore au théâtre dans notre société du spectacle. Le paraître et le confort priment.
    Aucune réflexion de régulation des besoins énergétiques suivant l’usage du lieu (en l’espèce, pas grand monde).

    1. Avatar de timiota
      timiota

      Ayant oeuvré dans le monde des LEDs, les physiciens ont hélas trop bien fait leur job.
      Si j’oublie le luminaire principal de mon salon toute la journée en partant travailler, c’est 30 W x 10h =300 Wh, soit 5 cts d’élec au cours bridé de 2022, 10 cts peut-être.

      Le prix du millier lumen est descendu à moins de 5 € à l’achat (1000 lumen~75 W tungstènes) et à 140-150 lm/W, ça ne coûte que 7W. Ca ne chauffe guère d’ailleurs, vous pouvez poser la main dessus, alors que sur les solutions économiques à base de lampe à décharge (sodium, HID, en général pour des grosses puissances absolues, mais pas que) ça chauffer encore pas mal (bien moins que feu le tungstène incandescent certes).

      En gros, l’œil était sacrément efficace (se contentant de quelques centièmes du flux solaire pour y voir décemment), on a fini par produire des sources à assez haut rendement pour en profiter.

      Certes, c’est encore du gâchis. Si on fait une voiture à 1,5 litre aux 100km au lieu de 6,0 actuellement, on retarde nos pbs de 20 ou 30 ans (s’il n’y avait que les voitures qui émettaient le CO2 bien sûr, c’est une expérience de pensée), mais on n’a pas résolu la question de fond.

      Dans ce gâchis, je réfléchissais aux nombres de photons qu’on produit dans un magasin pour baigner la marchandise en vente avant qu’elle ne soit vendue. En gros on peut se baser sur des plafonniers de 20 W par m² et des ventes à 15 jours (hors frais) soit 200 h d’éclairage, pour vendre 1 palette par m² (100 kg de n’importe quoi, des confitures disons). Je vous laisse mettre un « overhead » pour les allées (x2 ? Lidl pas pareil que Delhaize ou Casino…) .

      Chaque kg vendu a alors reçu l’équivalent de 20W pendant 2h, soit 40 Wh. Ca ne fait qu’un ct d’électricité en gros.
      Mais en nb de photons, ça en fait 1.5 10^5 J/510^-19 J/photon = 3 10^23 photons. Pour les chimistes, ça fait une demi-mole. Bref, notre civilisation déverse une mole de photon pour vendre un gros pot de confiture en magasin.
      Pour faire la photosynthèse des 600 g de fruit du pot, il a toutefois fallu probablement 5000 moles de photons solaires (quelques photons processés par atome de C, avec un rendement globale de 0,2% pour la photosynthèse).

      J’avoue que vous me donnez l’occasion de faire ce type de calcul que je n’avais pas poussé jusque là. J’en conclus que nos yeux sont sur-servies, comme l’indique la photo de zones éclairées vides, mais qu’ils sont tellement bons et nos LEDS tellement pas mauvaises qu’on ne peut au mieux prendre cela que comme métaphore du gâchis, pas vraiment comme point saillant dans l’absolu. La mole d’eau du château d’eau (ou de la Moldau) est un être énergétiquement plus critique pour nous que ces moles de photons dont nous sommes généreux.

      1. Avatar de Chabian
        Chabian

        @ timiota
        Loin de vos capacités techniques (et à l’ellipse) et de votre humour, je me pose ces questions (et reste sans réponses) et je me mets souvent en colère de ces si nombreux conseils d’économie et autres « petits gestes » stupides.
        C’est comme si une posture répressive (fais ceci, fais pas ça) devait nous rassurer et nous donner bonne conscience, et satisfaire l’égo du conseilleur qui a ainsi justifié sa « mission » à ses propres yeux, alors que rien n’a changé !
        En bref, 1/ l’énergie est dans la chaleur, pas dans la lumière 2/ aucun conseil général, et basé sur « la moyenne » ne peut s’adapter à nos si diverses sources de kwh… dont il faut d’abord prendre conscience 3/ l’inertie, l’orientation et l’isolation du bâti induisent aussi des règles différentes (il nous manque des « typologies » plus précises.

        1. Avatar de Timiota
          Timiota

          Oui oui et oui.
          Mais dans une zone d’habitation donnée, une coopération entre voisins sur tous ces aspects de l’énergie (chatdemaJoule ?) devrait conduire à répondre à 75% de vos demandes légitimes.
          C’est rare qu’il n’y ait aucun recoupement profitable à faire.

  5. Avatar de Bassem Philippe
    Bassem Philippe

    Je suis belge (une fois!) et j’ai 71 ans. l’âge de la retraite chez nous est de 65 ans avant de passer à 67 ans. j’ai travaillé la moitié de ma carrière comme salarié et l’autre moitié comme indépendant. j’ai arrêté mon activité professionnelle à 66,5 ans. j’aurais bien continué et mon client (Engie) me le demandait mais ce n’était pas l’âge qui m’a fait arrêter mais la pression toujours plus grande pour aller plus vite et faire plus dans le même laps de temps. Je m’occupe depuis 9 ans gratuitement de la gestion de l’immeuble dans lequel j’habite. J’en obtiens la reconnaissance des autres copropriétaires et, de plus, si je n’ai pas le temps pour toutes les occupations dont je rêve aussi, cela me maintient physiquement et mentalement en forme. Quand j’entend les manifestants qui ne rêvent que de leur retraite comme d’un paradis je repense toujours à cette citation  » le bonheur n’est pas au bout du chemin, il est le chemin.
    Ma compagne à 60 ans et est institutrice. La résistance s’émousse tout doucement. Cependant ce n’est pas d’une retraite précoce dont elle rêve mais bien d’un encadrement plus large car elle adore son métier.
    A travail égal, salaire égal dit-on; alors pourquoi dans la société Eurpope n’en serait-il pas de même ??
    Enfin, j’entends souvent les français se plaindre des décisions de « Bruxelles » comme d’une manière de dire que cela leur est imposé contre leur volonté, mais « Bruxelles » c’est aussi la France qui vote ces lois.

  6. Avatar de Dimitri
    Dimitri

    Moins de grévistes dans les services publics qui sont très nettement moins inquiétés par la réforme des retraites qu’en 2019, plus de manifestant.es même dans le privé, les femmes se sont peut être réveillées car elles sont les plus perdantes de cette loi qui est un axe de renégociation possible.

  7. Avatar de Pascal
    Pascal

    Y aura t’il encore des grévistes mardi ?
    Oui bien sûr, mais si je dois en croire ce qui se passe autour de moi, c’est comme les glaciers des Pyrénées, ça fond à la vitesse grand V.
    Dans ma petite école néorurale :
    – première journée de grève 100% des enseignants et du personnel communal
    – deuxième journée plus que 100% des enseignants
    – prévu mardi… Ben, plus que moi !😂😭
    Macron a un boulevard devant lui. A ceux qui rêvent de bloquage général, il risque de se réveiller avec la gueule de bois.
    On va certainement épiloguer des plombes à savoir pourquoi ça bouge pas plus. Il me semble que pour comprendre, il suffit de regarder outre Manche. Les services publiques anglais sont bien plus à l’agonie que les nôtres.
    Les gens n’arrivent plus à manger où se chauffer. En France, c’est pas encore assez la misère. On a encore une marge qu’on accepte de perdre. Pour que les gens bougent, il faut qu’ils n’aient plus rien à perdre. C’est notre capacité humaine de résilience, et notre individualisme culturel (merci la société de consommation), qui nous rend si apathiques. Du pain et des jeux (sur écran) ça suffit à faire passer une existence de travail pour le Grand Capital. Et l’on voudrait que les masses se mobilisent pour le climat…
    Désolé pour ce pecimisme dominical mais ne faut il pas se rendre à l’évidence ? Ne sommes nous pas la somme de déterminismes bien plus puissants que notre détermination intellectuelle ?

    1. Avatar de Pierre-Yves Dambrine
      Pierre-Yves Dambrine

      Pascal,
      laissez-tomber le nombre de grévistes. Et ce n’est pas encore le moment de s’auto flageller.
      Même si leur nombre baisse, j’ai observé que les médias (chaînes d’info en continu etc …) prennent toujours au sérieux les manifs. Or les deux premières ont ressemblé beaucoup de monde. Et la seconde plus que la première. Si la troisième fait au moins aussi bien, la pression sur le gouvernent sera toujours aussi forte.

      Lire aussi l’interview de François Ruffin dans Libé :

      « …
      Cet automne, vous prédisiez que la réforme des retraites serait le «coup de force de trop». Vous le pensez toujours ?

      Sept Français sur dix sont contre la réforme, neuf salariés sur dix, tous les syndicats sont unis, il y a des manifestations à un, deux, trois millions de personnes à quinze jours d’intervalle, dans les métropoles mais aussi dans des villes comme Saint-Gaudens dans le Sud-Ouest, ou Péronne dans mon coin… C’est évident qu’on a un mouvement populaire très ancré. … »

      https://www.liberation.fr/politique/francois-ruffin-emmanuel-macron-fait-secession-avec-la-nation-20230205_32NOVKIE25DWBKS62ATNJHGMAQ/

      1. Avatar de Pascal
        Pascal

        Moitié de manifestants dans ma petite préfecture des Pyrénées. Reste à voir samedi ?!
        Sinon, il se confirmera qu’on est passé de la culture de la consommation à la culture de « consoumission ».

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Contact

Contactez Paul Jorion

Commentaires récents

  1. Coluche : « Homme politique, c’est une profession où il est plus utile d’avoir des relations que des remords. » « La moitié…

  2. Bonjour Isabelle Réponse de Copilot: Non, l’équation que j’ai présentée n’est pas spécifique au COBOL ou à tout autre langage…

Articles récents

Catégories

Archives

Tags

Allemagne Aristote bancor BCE Bourse Brexit capitalisme centrale nucléaire de Fukushima ChatGPT Chine Confinement Coronavirus Covid-19 dette dette publique Donald Trump Emmanuel Macron Espagne Etats-Unis Europe extinction du genre humain FMI France Grèce intelligence artificielle interdiction des paris sur les fluctuations de prix Italie Japon John Maynard Keynes Karl Marx pandémie Portugal psychanalyse robotisation Royaume-Uni Russie réchauffement climatique Réfugiés spéculation Thomas Piketty Ukraine ultralibéralisme Vladimir Poutine zone euro « Le dernier qui s'en va éteint la lumière »

Meta