Dans la série « Les amis du Blog de PJ » : Street Art passage des Abbesses par Dardart

Passage des Abbesses : 1er soir de collage dans le quartier de Montmartre, travail écologique bio-dégradable avec barbotines d’argiles diverses, curcuma + piment, farines bio périmées + tee-tree… durée estimée d’une semaine sans pluie.

Partager :

47 réponses à “Dans la série « Les amis du Blog de PJ » : Street Art passage des Abbesses par Dardart

  1. Avatar de Claude Money
    Claude Money

    Hé bien voilà enfin une réalisation artistique digne de ce nom pourvue de vertus écologiques dans ses composants et dans ses objectifs puisqu’elle ne va pas s’imposer trop longtemps en disparaissant au bout d’une semaine. Bravo ! Cela nous change des pseudos œuvres de DALL-E et des velléités de l’I.A. de viser l’immortalité (sans doute anti-écologique).

    1. Avatar de Paul Jorion

      Je suis d’accord avec vous : toute seule, DALL-E ne produit rien d’intéressant. Mais vous serez d’accord que quand sont combinées ses capacités graphiques avec mon inventivité, là nous arrivons à surpasser ensemble sans difficulté la médiocrité des compositions graphiques moyennes.

      P.S. Vous vouliez voir ce qui est vraiment moche ? Même ça, DALL-E arrive à le faire (avec mon espiègle grain de sel bien entendu).

      1. Avatar de arkao

        J’ai l’impression que Midjourney est beaucoup plus performant quand même.

      2. Avatar de Khanard
        Khanard

        cela révèle bien que sans l’impertinence de l’esprit humain, sans ses espiègleries, ses facéties l’IA semble ne pas être en mesure de produire de l’ART instantanément .

        En fait elle -l’IA- est déjà une vieille demoiselle qui a besoin d’une béquille ! (1)

        (1) ne voyez là absolument aucune allusion vous concernant 😉

      3. Avatar de Maxfriend
        Maxfriend

        Je propose d’inverser le processus et d’essayer d’attribuer une légende à l’illustration du haut :
        « La famille de cervidés, atteinte, durablement et depuis plusieurs générations d’anomalies génétiques dues aux intenses radiations, regarde au loin l’explosion, une fois encore, de la centrale nucléaire de Fukushima. »

      4. Avatar de Claude Money
        Claude Money

        “The most beautiful oil painting in the world…” dites-vous !
        Il semble que DALL-E n’ait aucune référence en matière d’histoire de l’art dans sa petite mémoire et qu’elle ignore tout des Cézanne, Turner, Monet, Van Gogh et compagnie…

        1. Avatar de Paul Jorion

          Vous êtes grotesque : j’ai vraiment dû pousser DALL-E pour qu’elle produise ces croûtes !

          Mon amorce n’est d’ailleurs pas une invention de ma part mais une citation : « “The most beautiful oil painting in the world with a stream in the spring, two majestic deer, Jesus-Christ blessing a group of five children and God-the-Father in the sky looking at the scene with benevolence”. Un magazine américain avait demandé auprès de ses lecteurs « Quels sont les ingrédients d’un très beau tableau ? ». Et à l’arrivée vous aviez effectivement : « Un torrent au printemps », « des cerfs et des biches », « Jésus-Christ parlant à des enfants », « Dieu-le-Père observant les hommes avec bienveillance… ». Le magazine avait alors commandité à un peintre russe réaliste renommé un tableau avec pour cahier des charges, ces divers ingrédients. Le malheureux avait produit la croûte innommable que j’ai essayé de reconstituer … même si DALL-E a refusé obstinément d’introduire Jésus-Christ dans le paysage.

          1. Avatar de Justin Billet
            Justin Billet

            Soit, mais alors montrez-nous quelque chose de bien, d’artistiquement réussi par DALL-E, s’il vous plaît, cela nous ferait tant plaisir. Car c’est facile de faire du moche mais le beau demande un peu de talent et quelques qualités techniques. Et, à choisir, il est quand même préférable de voir du beau plutôt que du laid, il y en a déjà tellement autour de nous.

            1. Avatar de Paul Jorion

              J’ai déjà répondu plusieurs fois à ce genre de commentaire : « Demandez donc à ChatGPT… », « Montrez donc sur DALL-E… », vous n’êtes pas des enfants : demandez svp vous-même, allez svp expérimenter vous-même, je ne suis pas là pour juste vous tenir la main : je suppose que vous êtes adulte 😉 .

              1. Avatar de Claude Money
                Claude Money

                @ Monsieur Jorion

                Je suppose que si vous aviez la possibilité de nous présenter quelque chose de beau, vous n’hésiteriez pas à le faire, car c’est dans l’ADN d’un professeur de montrer l’exemple et c’est aussi son mérite. Mais peut-être que le vrai problème réside dans le fait de savoir ce qui est beau ou non, et cela demande quelques connaissances esthétiques ou artistiques que ni la machine ni le professeur dont ce n’est le domaine ne peuvent avoir. Toutefois, j’admets qu’on ne peut pas être compétent en toutes choses ce que chaque homme devrait pouvoir reconnaître avec un peu de modestie s’il en est pourvu.

                1. Avatar de Paul Jorion

                  Quand j’étais gosse, mes parents étaient collectionneurs et ma sœur et moi étions tout le temps fourrés dans les galeries d’art et les musées.

                  Vous vous attendez à ce que j’écrive « … et je détestais ça ! » mais je vais vous décevoir : j’adorais ça et je n’ai jamais arrêté d’adorer ça.

                  Je vais vous raconter un traumatisme d’enfance (± 10 ans) : nous arrivons à Ornans en route vers la Suisse, avec un peu de retard sur l’horaire prévu. Nous nous présentons au musée Courbet 10 bonnes minutes avant la fermeture mais on nous interdit cependant d’entrer. Aujourd’hui mes parents sont morts mais ce souvenir, qui aurait été insignifiant sans doute dans beaucoup d’autres familles, nous hantait : combien de fois n’ai-je pas entendu par la suite : « Tu te souviens de cette imbécile à Ornans ! ».

                  Vous n’avez probablement pas eu la chance d’une enfance aussi riche en expériences esthétiques, mais je ne doute pas que vous ayez vous aussi le sentiment de ce qui est beau, même s’il s’est formé sur beaucoup moins d’exemples concrets.

                  1. Avatar de Claude Money
                    Claude Money

                    Je n’ai peut-être pas eu la chance d’une enfance comme la vôtre mais 4 années d’études artistiques peuvent aider.
                    Cela dit, je trouve très intéressants vos souvenirs d’enfant, ce n’est pas la premières fois qu’ils sont évoqués sur ce blog. Ne s’agit-il pas là des prémisses d’une analyse où le psychothérapeute deviendrait aussi le patient?

                  2. Avatar de Garorock
                    Garorock

                    Même en dix bonnes minutes, on a pas le temps de visiter un musée dans les règles de l’art.
                    Comme en dix mois, on a pas le temps, en respectant les règles de l’art capitaliste, de faire comprendre aux imbéciles qu’ils doivent laisser la porte ouverte à ceux qui viennent changer les cadres des tableaux…
                    😎

          2. Avatar de Garorock
            Garorock

             » même si DALL-E a refusé obstinément d’introduire Jésus-Christ dans le paysage. »
            Le minou Californien et ses apôtres n’aiment pas la concurrence…
            😎

            1. Avatar de Garorock
              Garorock

              Et pour « affiner » je dirais que le minou Californien nous dit en creux que le prochain messie ne devra nous vendre que de la connaissance.
              Et qu’il faut d’ores et déja se débarrasser des mauvais apotres. Ceux qui nous vendent des tours de magie!
              Il commence à avoir son petit caractère, ce satané minou!
              Encore quelques mois et les souris n’auront qu’a bien se tenir!

    2. Avatar de Paul Jorion

      Vous ne voyez pas le travail que demande une collaboration avec DALL-E : beaucoup d’essais infructueux pour une trouvaille. Un petit échantillon de Nachlass :

      1. Avatar de Khanard
        Khanard

        ça me fait penser à St Exupéry : s’il te plaît dessine moi un robot

  2. Avatar de Garorock
    Garorock

    L’ Art momentané. L’Art temporaire.
    Est ce la décroissance de l’Art ou l’Art en décroissance?

    1. Avatar de gaston
      gaston

      Pour l’art des croissants, demandez à votre boulanger…

  3. Avatar de Khanard
    Khanard

    voilà l’ Art qui est porteur d’un message qui me plaît . Plutôt que momentané ou bien temporaire je préfère éphémère et c’est un art qui ne se monnaye pas . Il n’existe que pour nous mêmes et par nous mêmes un peu comme nos vies . Sitôt né sitôt mort .
    bravo à l’artiste !

  4. Avatar de Garorock
    Garorock

    Oui. Ephémère. C’est le mot que je cherchais…
    L’Art sans intérêts.
    Pourtant très risqué dans un monde où tout n’est qu’intérêt.

  5. Avatar de Garorock
    Garorock

    L’Art en décroissance dans un monde où la religion féroce intime à l’artiste de faire croître sa côte pour faire croître son paraitre…

  6. Avatar de Garorock
    Garorock

    Dans une société en décroissance, que pourrait faire croître l’artiste éphèmère* pour pouvoir « vivre » de son art?
    * Catégorie dans laquelle, en étant taquin, on pourrait ranger le diplomé du tertiaire (futur décivilisé?) que le minouGPT va grand-remplacer prochaînement….

    1. Avatar de Garorock
      Garorock

      Qu’est ce qui est le plus désirable?
      Aller jouer les Bansky des petits passages en créant sur les murs de la ville une oeuvre que la pluie, qui n’a guère d’intérêt pour l’Art des hommes, viendra effacer à jamais?
      Ou vendre 2 millions de dollars à M Arnaud, une statue de M. Jackson?
      Etre un Picasso pique assiette?
      Ou un Raoult satellisé?

    2. Avatar de konrad
      konrad

      Pardon, le comble est cette justification « écolo » qui vient labelliser une œuvre « bobo ». Nous sommes dans une époque de posture et d’imposture.
      Dixit un situationniste de la société du spectacle ! Hasta Siempre !! 😉

      1. Avatar de arkao

        @konrad
        Je vous trouve bien sévère.
        Pour ma part, j’ai toujours apprécié cet art éphémère que l’œil capte au détour d’une ruelle (quand on n’est pas de ceux rivés sur l’écran du portable).

        1. Avatar de konrad
          konrad

          Arkao,
          Je ne dis pas, certaines œuvres sont bien exécutées et ne manquent pas de charme. La plupart sont consensuelles, beaucoup sont d’une naïveté qui trahi leur conformisme. Et puis il y a bien trop souvent une « morale », une prescription, une revendication qui vient pervertir « l’art ». Mais c’est un point de vue tout à fait subjectif, qui n’a de valeur que personnelle.

          @Gaston,
          Être « bobo » ce n’est pas qu’une question de moyen ou de genre, c’est une mentalité. C’est s’afficher dans l’air du temps en se croyant singulier. Aujourd’hui c’est s’emparer de causes, comme si l’art avait besoin de causes, pour se promotionner et s’afficher « écolo » en listant les produits utilisés. Pourquoi ne pas écrire la liste des ingrédients « vert » en dessous des œuvres, ainsi est sauvegardée sa bonne conscience ?
          (Je reconnais que je suis parfois excessif.) 😉

          1. Avatar de konrad
            konrad

            Pour ne pas être trop radical dans mon commentaire, je reconnais des « street artistes » tels Banksy, Ernest Pignon-Ernest, Lady Pink, Agrume, Vhils, JR…

          2. Avatar de arkao

            @Konrad
            Il est vrai que certains street artistes ayant atteint un certain degrés de notoriété finissent par travailler sur commande des municipalités et que leurs œuvres perdent alors en créativité et en spontanéité. Ils n’échappent plus alors au conformisme et s’inscrivent dans un nouvel académisme (C215, par exemple).

      2. Avatar de arkao

        @konrad
        La question de la toxicité des pigments n’est pas anodine:
        https://fr.wikipedia.org/wiki/Cinabre

      3. Avatar de Garorock
        Garorock

        Voila.
        Comment sortir de l’imposture sans être dans la posture?

      4. Avatar de gaston
        gaston

        @ konrad

        Le Street Art, un art « bobo »? Allons, allons, débarrassons nous un peu des idées reçues !

        https://www.youtube.com/watch?v=CZS-s1ZywkU

  7. Avatar de un lecteur
    un lecteur

    Human-made, ou GPTproof…
    Lascaux – Ocsal ou l’art qui remonte le temps pour s’évanouir dans les égouts.
    La grotte comme un cadeau, la ville comme un écho.
    La ville drapée de désir sans lendemain, la ville qui se souvient.

  8. Avatar de torpedo
    torpedo

    Bonjour à tous,

    L’artiste reconnu a vite compris
    Qu’il pouvait tout oser et tout vendre,
    Y compris son mépris du monde.
    Celui en devenir, avec au ventre,
    Le sourd désir de tout exprimer,
    Sait parfois brider son talent
    S’excusant par avance,
    D’un anonymat par trop persistant,
    En le parant de vertus à la mode…

    Un travers étranger à Dall-e.
    Mais qu’on ne demande pas,
    En plus, aux fleurs artificielles,
    De sentir bon.

    Eric

    1. Avatar de Pascal
      Pascal

      @Torpedo
      « L’artiste reconnu », quand c’est après sa mort, n’a pas fait fortune.
      L’artiste inconnu, ils sont nombreux, ne fera pas fortune non plus.
      L’artiste qui sait se vendre est il encore un artiste ou un bon commercial ?
      Le monde des artistes est multiple et leur fortune est dépendante des acteurs du marché !
      Il y a de pures artistes imprégnés de leur art qui déchargent des camions pour se payer à manger et qui ne seront jamais reconnus.
      La place de l’artiste dans la société, un mystère.

      1. Avatar de Garorock
        Garorock

        La place de l’artiste dans les futurs villages d’Astérix: un artisan comme un autre…

      2. Avatar de torpedo
        torpedo

        Sans doute mon cher Pascal, sans doute…

        Mais voyez-vous, les artistes morts n’ont plus mal aux dents, ce qui peut
        au moins les consoler de n’avoir pas fait fortune…
        Mais je ne parlais bien-sûr que des vivants, enfin ceux qui se battent encore pour faire passer ce qu’ils ont à dire…
        Les autres (ceux qui n’ont rien à dire), tout comme les décédés, finiront juste dans l’oubli un poil plus vite…
        Quant à la fortune, à l’ »art de se vendre », je m’en tape, car ça n’a bien évidemment jamais été des critère de talent chez qui que ce soit…

        Eric.

  9. Avatar de François Corre
    François Corre

    Y a comme un petit côté « art pariétal », non ?
    Mais là on ne fera pas de datation carbone 14… 😇

  10. Avatar de Johan Miraud
    Johan Miraud

    Le vrai drame avec DALL-E et les compositions automatisées obtenues sur commande, c’est qu’on se prive du plaisir de peindre ou dessiner soi-même alors que ces activités offre souvent un réel bonheur et sont une source de satisfaction par la réalisation personnelle. C’est en cela que l’intelligence artificielle nous fait perdre encore un peu de la vie et de la félicité qu’elle peut offrir.

    1. Avatar de Paul Jorion

      Vous l’avez cherché : « Le vrai drame des concerts et de la musique enregistrée en général, c’est qu’on se prive du plaisir de jouer de la musique ou de composer soi-même alors que ces activités offrent souvent un réel bonheur et sont une source de satisfaction par la réalisation personnelle. C’est en cela que les chanteurs et musiciens professionnels nous font perdre encore un peu de la vie et de la félicité qu’elle peut offrir. »

      Oui je sais : je devrais le jouer moi-même, et il n’y a de jour qui passe où je ne me reproche de ne pas l’avoir composé …

      1. Avatar de Johan Miraud
        Johan Miraud

        Hé bien oui cher monsieur, je vous conseille de vous mettre à la musique si vous ne l’avez déjà fait, de jouer un instrument, de vous essayer au dessin ou à la peinture et vous comprendrez certainement ce que je veux dire, plutôt que d’écouter des morceaux sur Spotify, Apple music ou YouTube, ou pire encore, contempler des toiles sur le net. Je vous parle un peu d’expérience.
        Et, heureusement qu’il y a tous ces artistes qui nous donnent le goût de leur passion car je crains fort que DALL-E nous éloigne de cette envie.

        PS. Les chanteurs et musiciens que nous aimons ne sont pas encore des I.A.

        1. Avatar de Paul Jorion

          Je suis producteur plutôt que consommateur, en philosophie par exemple. Mais je n’ai pas le temps d’être producteur plutôt que consommateur dans tous les domaines : il y a le chien à faire pipi * par exemple.

          * C’est un exemple hypothétique parce que je n’ai pas de chien, et de toute manière, il pourrait faire pipi dans le jardin, mais vous voyez ce que je veux dire.

          1. Avatar de Johan Miraud
            Johan Miraud

            Vous êtes producteur plutôt que consommateur, c’est très bien je vous félicite et je vous en remercie. Je suis sûr que votre satisfaction à produire est supérieure à celle de consommer. Dès lors vous avez sans doute compris ce que je voulais dire.

            J’ajoute que s’il n’y avait pas un bonheur plus grand à créer plutôt qu’à consommer, (de la musique, des films, des livres, des tableaux,) il n’y aurait sans doute plus d’artistes ni d’œuvres en ce bas monde.

            Bien à vous.

            PS. En ce qui concerne le pipi du chien, je ne peux pas comprendre, je n’ai qu’un chat.

  11. Avatar de JMarc
    JMarc

    Si l’on compare les oeuvres des IAs avec celles des artistes humains, les premières ne font certes pas le poids. Mais si l’on considère l’évolution des capacités des machines, de la calculatrice aux IAs actuelles, il y a vraiment de quoi être impressionné.
    C’est un peu la différence entre l’approche « top down » vs l’approche « bottom up ».

    Si un jour j’utilise l’IA pour dessiner, je m’éclaterai sans doute moins qu’avec mes feutres ou pinceaux mais le résultat n’aura pas de mal à être meilleur !

    Et la « matière » dans tout ça ? Des tableaux ont-ils déjà été créés par IA + imprimante 3D ?

    Paul,
    Je me demande à combien de reprises vous avez dû vous y prendre pour arriver à ces résultats.
    Je ne les accrocherais pas chez moi, mais quand même : Chapeau (l’artiste ?) !

    1. Avatar de Khanard
      Khanard

      @JMarc

      « Et la « matière » dans tout ça ? Des tableaux ont-ils déjà été créés par IA + imprimante 3D ? »

      A cette question je peux répondre oui. Avec un logiciel libre tel que Blender , en bidouillant , on y arrive !😉😉

    2. Avatar de Khanard
      Khanard

      @JMarc

      et bien sûr j’oubliais de vous préciser qu’avec le metavers (Meta) vous pouvez créer des sculptures en 3D que vous exportez sur votre imprimante 3D et enfin il existe un logiciel de peinture à l’huile disponible gratuitement (toujours sur Meta) qui permet de créer des tableaux : Vermillion.
      c’est ici : https://youtu.be/cHy_APXsLUg

  12. Avatar de JMarc
    JMarc

    Khanard, aurais-je un jour le courage de m’y mettre ? Je ne sais pas. Merci beaucoup en tous cas.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Contact

Contactez Paul Jorion

Commentaires récents

  1. Copilot analyse politique : La dissolution de l’Assemblée nationale en France a eu lieu suite à la victoire du Rassemblement…

Articles récents

Catégories

Archives

Tags

Allemagne Aristote bancor BCE Bourse Brexit capitalisme centrale nucléaire de Fukushima ChatGPT Chine Confinement Coronavirus Covid-19 dette dette publique Donald Trump Emmanuel Macron Espagne Etats-Unis Europe extinction du genre humain FMI France Grèce intelligence artificielle interdiction des paris sur les fluctuations de prix Italie Japon John Maynard Keynes Karl Marx pandémie Portugal psychanalyse robotisation Royaume-Uni Russie réchauffement climatique Réfugiés spéculation Thomas Piketty Ukraine ultralibéralisme Vladimir Poutine zone euro « Le dernier qui s'en va éteint la lumière »

Meta