Vidéo – Thought as Word Dynamics #1

Paul Jorion’s approach to Artificial Intelligence

Un bref récapitulatif historique (de 1987 à aujourd’hui)

Partager :

6 réponses à “Vidéo – Thought as Word Dynamics #1

  1. Avatar de Hervey

    En toute logique.

    « Faut battre son frère lorsqu’il est chaud » Boris Vian.
    🙂

  2. Avatar de l'arsène
    l’arsène

    Je sais que ce n’est pas correct d’être hors sujet, et je m’en excuse auprès de Paul , mais je viens de lire tout un long billet en trois volets sur cette guerre en Europe, et c’est vraiment très instructif. Juste pour info.
    https://www.legrandsoir.info/russie-occident-l-autre-guerre-de-100-ans-troisieme-partie.html
    Si mon commentaire ne passe pas, je comprendrais.

    1. Avatar de JMarc
      JMarc

      A l’arsène

      Cet article, dont je viens de lire le premier tiers, surpasse en bêtise et malhonnêteté presque tout ce que j’ai pu lire de la propagande poutinienne. A hurler de rire si ce n’était si abject.

      1. Avatar de l'arsène
        l’arsène

        @ JMarc
        Rien à voir avec la propagande poutinienne, ce ne sont que des faits avérés.
        A priori, l’Otan et BHL sont vos amis et vos seules sources, vous n’êtes pas le seul ici.
        Cordialement.

  3. Avatar de gaston
    gaston

    Avec cette vidéo vous avez plus de chance d’être écouté avec grande attention à Boston. 😉

  4. Avatar de un lecteur
    un lecteur

    Le « Transformer » des LLM permet à une boîte noire (ChatGPT) de reproduire le comportement langagier d’un être humain. Si nous pouvions envoyer dans l’espace une, ou soyons fou, des milliards de boîtes noires avec un mode d’emploi imagé, style IKEA, je suis certain que nous le ferions immédiatement. Le langage parler est vivant et nous avons réussi à le mettre dans une boîte. Il est vivant parce qu’il est autonome, interactif, évolutif, à condition d’avoir un support humain ou une boîte noire. Nous autres les humains avons besoin d’un carburant et d’un comburant pour chimiquement faire tourner notre boîte crânienne, le Chat, lui, se contente d’électricité. Comment ne pas céder à l’évidence que le langage parlé est déjà de facto une entité vivante supérieure à notre personne, que la pensée ne nous appartient pas puisqu’elle est une dynamique des mots du langage. Ce dernier est en conformité avec la dualité du signal, une forme local (matériel) et l’autre global (flux).

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Contact

Contactez Paul Jorion

Commentaires récents

  1. Les moulins en action par le légendaire Bernard Purdie (Aretha Franklin, Steely Dan, …): https://www.youtube.com/watch?v=sj6o4cxWgl8

Articles récents

Catégories

Archives

Tags

Allemagne Aristote bancor BCE Bourse Brexit capitalisme centrale nucléaire de Fukushima ChatGPT Chine Confinement Coronavirus Covid-19 dette dette publique Donald Trump Emmanuel Macron Espagne Etats-Unis Europe extinction du genre humain FMI France Grèce intelligence artificielle interdiction des paris sur les fluctuations de prix Italie Japon John Maynard Keynes Karl Marx pandémie Portugal psychanalyse robotisation Royaume-Uni Russie réchauffement climatique Réfugiés spéculation Thomas Piketty Ukraine ultralibéralisme Vladimir Poutine zone euro « Le dernier qui s'en va éteint la lumière »

Meta