104 réflexions au sujet de « QUENTIN CAFFIER, photographe de particules »

  1. « Si ça vous évoque le film Matrix, ne vous inquiétez pas : c’est voulu ! »

    et bien….c’est très réussi!

  2. Ben moi j’y vois plus Edward Hardwicke dans le rôle du docteur Watson dans » Les Aventures de Sherlock Holmes « 

  3. La photo est bonne et belle.

    N’empêche, cela vous donne un petit aspect James Bond (Saine Connerie).

    Cela vous vieillit un peu aussi, ce visage raviné par les rides … la création…sans doute.

    Heureusement les idées (sans être lisses) n’ont pas pris une ride !

      1. Quand on passe la photo au morpho-test, on obtient le résultat suivant : « Sourire sceptique »

        Tout à fait vous !

  4. Oui, plutôt le professeur perplexe devant un négatoscope…L’état de santé du monde économique semble se dégrader.

  5. C’est la photo officielle à afficher dans les mairies après votre victoire aux élections présidentielles ? 🙂

  6. Pour ceux qui vous traitent de
    gourou, vous leur apportez un peu de l’eau au moulin.

    Reste que c’est une magnifique photo.

  7. Très américanisé, vous êtes !

    Cette veste n’est pas des plus en vogue mais elle vous sied. On dirait un gentleman farmer.
    Vous avez un look de « baronnet sceptique sur ses terres » comme les décrirait PG Whodehouse.

    Au secours, Jeeves !

    1. J’ajoute – dans l’esprit Voldemort – qu’on m’appelle à l’instant du Québec pour me demander si je suis à Davos et… s’étonner que je n’y sois pas.

    2. Anagramme de JORION = NOIR JO, en anglais JO Black (la mort jouée par Brad Pitt).

      Paul Jorion, à quand un rôle dans un film ?

  8. Très belle photo et Ô combien symbolique… Matrix étant mon film fétiche.
    Comme le chantent les Rage Against The Machine : Wake up!

  9. Si vous me permettez d’être franc…
    Vous avez l’air sinistre, là-dessus. Ça ne ferait pas la meilleure des affiches électorales.

    1. C’est vrai que la dominante verte et l’absence de sourire donne à l’ensemble un coté givré, mais ça change de vos billets du vendredi ou la dominante est plutôt (trop) rouge.

  10. Ce que j’ai aimé c’est que le photographe en question photographie des particules.
    Retournons à Wiki qui dit des particules:

    La matière est composée d’éléments classés en différentes catégories de particules, dont l’étude est l’objet de la physique des particules :
    – les particules élémentaires en sont ses constituants les plus infimes actuellement connus, et sont décrite par le modèle standard de la physique des particules ;
    – les particules composites sont des agrégats de particules élémentaires ou d’autres particules composites ;
    – les particules subatomiques regroupent les particules élémentaires et les particules composites de taille inférieure à l’atome (inférieure à quelques angströms) — elles sont l’un des principaux objets de la physique des particules.

    Ces particules peuvent être créées et/ou accélérées à de très hautes énergies dans les accélérateurs de particules, ainsi que dans certains phénomènes astrophysiques — on parle dans ce dernier cas d’astroparticules.

    Je m’en vais me renseigner chez Hubert Reeves pour voir dans quelle catégorie, le sujet du jour peut se placer.

      1. On me souffle qu’une nouvelle particule est née: la particule « Jor_ion ».
        Le tout est de trouver si elle est neutre, porteuse d’électricité positive ou négative.

      2. Si c’est un ion, elle est forcément chargée, mais c’est loin d’être une particule, puisqu’un ion est un atome (donc des protons et des neutrons, donc des quarks et des gluons) avec des électrons autour, mais un nombre différent d’électrons et de protons.

      3. Merci, Thomas.
        Absolument.
        Je n’ai fait que transmettre l’idée. Cela m’amusait.
        Je connais très bien les ions. On m’a d’ailleurs demandé de changer le « Jorion » en « Jor_ion ».
        Comme je suis un gentil garçon, je m’exécute. 🙂
        Si vous avez lu, mon billet, je ne suis pas totalement con dans le domaine de la chimie et de la physique.
        🙂

  11. Voila une superbe photo que peu de photographes savent le faire.
    le fond vert de la photo incarne le milieu medical donc mr jorion vous etes un docteur 🙂
    le message est :
    dans la photo vous incarnez le remede de la maladie …….,
    a votre posture vous incarnez la confiance en soi donc vous etes porteur de la solution a la dite maladie ,tout en etant en ecoute des autres.
    SUPERBE PHOTO

      1. Ah ? C’était aussi, entre autres, la couleur de couverture d’un certain livre de Paul Jorion. Cette couleur est décidément très prisée. 😉

    1. Quentin,
      Comme la photographie est une de mes passions depuis très longtemps, je ne vais pas vous rappeler ce que sont les couleurs complémentaires.
      Que c’est la couleur blanche qui contient toutes les autres. Trois couleurs principales.
      Les couleurs soustractives forment elles le noir absolu.
      Un petit moyen mnémotechnique ROJVBIV pour construire la lumière.
      J’ai eu pendant très longtemps un labo de photographie avec agrandisseur et tout le tintouin.
      Le noir et blanc en général, mais aussi la couleur avec la cuve.
      Et plus tard l’Ektaflex.
      Aujourd’hui, c’est le numérique. On a oublié tout cela.
      Je vais d’ailleurs en reparler très très bientôt.
      @+

      1. Vous modérez avec modération….

        J’ai honte,… j’avoue que je prétendais juste à un haussement de sourcil de modérateur….suivi d’un coup d’index sur « Suppr »….ferais plus gaffe la prochaine fois !

  12. Mince ! Jorion contre la Matriche, ça alors ! Les accusateurs de charlatanisme vont se régaler. Au moins, les tics et le bégaiement se sont faits photoshopper. C’est déjà ça de pris, mais le coup est rude.

      1. 🙂 …et ne tiquez jamais figé sur une photo, tout à fait d’accord. Mais de tout cela, dans l’incertain monde quantique du photographe des particules, vous n’en savez rien. Personne non plus, d’ailleurs.

  13. Photo puissante.
    Sagesse, détermination, vécu, humanisme, droiture, …..
    A quoi il faut ajouter vos connaissances et votre intelligence qui nous enrichissent jour après jour.
    Et aussi votre capacité de travail et votre persévérance que nous avons pu maintes fois constater et apprécier.
    Un tic tac pas très rolex, sans doute pas anodin : justice, équité, urgence, modestie.
    Je suppose qu’il émet une alerte chaque vendredi.
    Rallions nous à votre crinière blanche et avanti.

    1. Un tic tac pas très rolex
      S’agissant de la montre ,nous ne pouvons nous prononcer,en effet ,vous constaterez que la partie de la photo figurant le poignet gauche est surexposée,rendant impossible l’exploitation du détail,c’est infiniment frustrant.Cela dit ,je ne vois pas Paul avec une rolex,sa gloire étant heureusement survenue, trop tardivement.

  14. Très belle photo.
    Equilibre, sérénité, puissance.
    La ride sévère du penseur, humain mais sans complaisance.
    Séduction irrésistible, tout pour déclencher l’amour des foules.

    Et le tarin ! pas un pic, pas un promontoire, mais une truffe, un renifleur,
    un détecteur d’anomalies socio-économiques !

  15. Sinon, puisqu’on parle de Matrix, avez-vous lu cet article de Charles Sannat?
    http://www.rue89.com/rue89-eco/2012/01/26/que-ferons-nous-des-humains-quand-il-ny-aura-plus-de-travail-228770

    On pourrait penser que les progrès foudroyants de la robotique ouvrent une ère de farniente pour l’humanité avec la disparition pure et simple du travail.
    Mais comme on a pu le constater, les possédants ne sont pas partageux. Et donc, à la question posée par Ch. Sannat – que ferons-nous alors des chômeurs? – je crains que la réponse ne sera : on les élimine…
    J’aimerais me tromper.

    1. Mieux : on leur file un revenu minimum garanti ! 😉

      Car si on les élimine, qui va acheter les produits qui engraissent l’oligarchie ?

  16. Je ne suis pas fan de l’éclairage vert par devant et dessous, sur le visage ça va mais faudrait couper l’image à peu près au milieu du poignet droit. Faudrait essayer avec (un peu) moins de profondeur de champ et en mettant l’objectif à hauteur des yeux.

  17. L’ambiance de cette photo m’évoque le film Subway de -l’autre- Besson.

    Où un verre de lait à la menthe bien frais.

    Ou un aftereight? Le vert fait très anglais. Agneau sauce à la menthe. Le propriétaire du visage ressemble à un lord anglais.

    Matrix, c’est raté. Il fallait mettre le paquet et tenter un effet bullet time photography.

  18. La France a besoin d’un homme providentiel, pas d’un comptable manicheen com me celui que j ‘ai vu a la tele aujoud’hui.
    Alors oui, JORION President !
    La photo est tres bonne
    Dessous ecrivons, JORION pour la France, maintenant.

  19. Oh Monsieur Jorion
    Que vous etes magnifique !
    Que votre vison du monde est des plus realiste
    et c’est pour ceci que vous avez du succes
    et nous, qui vous suivons depuis longtemps, nous nous rejouissons pour le monde et pour vous.
    mais vous avez aussi un ego
    mefiez-vous en, il pousse a la faute

    1. L’architecte ! Tout à fait. D’ailleurs, la première fois que j’ai entendu et retenu le mot « systémique », c’est en regardant Matrix.

  20. en tant que photographe amateur, je trouve que le travail sur les lumières est très bon; le cadrage est original, ça donne de l’ampleur, très bon découpage dans les 3 tiers…bien que pour chipoter, le bras gauche soit un poil coupé au niveau du coude (c’est sans doute voulu..)
    Le piqué (définition)est excellent, ainsi que la mise au point. En résumé : beau shoot, une photo qui a du chien!
    PS : On pourrait avoir les caractéristiques (exifs) du cliché?

  21. Photo très étudiée, « moderne », sur un plan technique, qui loin des photos glamours habituelles nous montre un Jorion pensant et pensif. Chapeau l’artiste !

  22. J-y vois moi aussi un coté « british » a cette photo !
    Tendance Matrix ?? ben…disons qu’au lieu qu’il soit dit que « la petite cuillère n’existe pas »…il faudrait dire à destination des politiques :  » la solution de la façon dont vous la cherchez n’existe pas »

    1. Mais bon puisque le sujet a insufflé l’ambiance Matrix je re-revois la série Matrix, les fluctuations qui entraînent les déstabilisations systémiques et l’élu qui remonte à « la source » et puise ses forces dans la plus puissante ressource humaine: l’espoir.

      D’où la couleur verte.

      Alors je réécoute RATM Wake up et Come like a bomb du groupe des indignés de « ma » génération:

      Rage Against The Machine

      Les plus jeunes des indignés d’aujourd’hui, devaient même pas être en maternelle quand on faisait des pogo sur « Killing in the name » ya 20 ans… Evil empire, Battle of L.A.

      Rage quoi…

      Tiens au fait, pour rappel, un bonze fait une Bouazizi sur l’album éponyme.

  23. Col blanc (classe sociale) wikipedia

    De nos jours, l’expression col blanc est un terme d’argot utilisé pour désigner des individus faisant partie des élites, du monde des affaires et de l’entreprise en particulier, parfois aussi de la politique. On peut aussi parler de bureaucrate.
    L’émergence des cols blancs provient de la naissance de la grande entreprise qui créa des postes intermédiaires, la bureaucratie et le tertiaire. Les cols blancs correspondent à la nouvelle classe moyenne du début du xxe siècle.
    L’expression vient de la chemise blanche (à col blanc, donc) que portent les employés de bureau, opposé au bleu de travail des ouvriers, ou cols bleus, qui lui désigne les travailleurs manuels et les ouvriers.
    Criminalité en col blanc, délinquants/criminels en col blanc (voir aussi criminalité financière).

  24. http://lecasnard.free.fr/martial/spip.php?article556

    BURKE Edmund, Resolutions for Conciliation with America, 1775 : « Ce que je peux faire, ce n’est pas ce que me dit un homme de loi ; mais ce que l’humanité, la raison et la justice me disent que je devrais faire. » (It is not what a lawyer tells me I may do ; but what humanity, reason, and justice tell me I ought to do).

  25. Là c’est un peu trop…
    Mr Paul s’aime beaucoup mais c’est un peu maladroit de le montrer comme cela…
    Mon ego me pèse et m’entraîne par le fond…dommage.
    comme quoi tout finit mal, pas vrai, Mr Paul?

  26. Moi j’aime bien
    ça fait un peu penser aussi au « jour où la planete s’arrêta  » ( je vous l’avais bien dit)
    ou encore  » planète interdite » ( faut voir qui fera le robot )
    Maintenant que l’on sait que George Lucas avait proposé à David Lynch de
    réaliser « le retour du Jedi » ça tombe sous le sens : La guerre des mondes a commencé.

  27. Effectivement, vous faîtes penser à l’Architecte de « The Matrix ».
    L’Architecte qui étudie et reste fasciné par les choix de l’homme: donc l’anthropologue ?

    Très belle photographie.

  28. C’est une très bonne photo.
    La preuve, à la lecture des commentaires on s’aperçoit que chacun y va de sa petite projection personnelle de l’image qu’il se fait de Jorion.
    Devant une photo glamour, ce qui ici n’est pas le cas, on voit la personne dans son apparence purement superficielle, et on tourne la page de Gala ou Paris Match.
    Ici, non. Le coté très travaillé de cette photo rend finalement Jorion plus vrai que nature.
    Peut-être parce en une unique image on peut voir plusieurs Jorion en un . 😉

  29. Non. Mauvaise Pose, a moins d’évoquer un penchant féroce du photographe : pas de mains, des moignons. Sarcastique la photo. Pris en défaut d’intellectualisme. Est-ce justifie ? Faut demander au photographe.

  30. Je dois être le seul ici à ne pas avoir vu « Matrix », ce qui ne m’empêche pas de trouver le portrait excellent. On se demande à quoi pensait le modèle pour avoir un regard aussi « impitoyable »: aux turpitudes des financiers? À la nullité des politiques? À la bêtise des journalistes économiques?

    À part ça, très intéressant le site de Caffier. On peut y lire des choses comme: « Loin de se limiter à une recherche purement esthétique, il pose la question de l’articulation du langage photographique à travers des diptyques, des cadavres exquis, zeugmes visuels et détournements, très inspiré en cela par Roland Barthe [sic] ou Georges Didi-Huberman. » Mais on y trouve aussi l’explication à ces lignes si françaises, pour ne pas dire si parisiennes: « Après des études en sciences humaines (hypokhâgne et khâgne)… »

    Et on peut y voir de très belles choses:

    http://s3.amazonaws.com/data.tumblr.com/tumblr_lybejs80oV1qau1vko1_1280.jpg?AWSAccessKeyId=AKIAJ6IHWSU3BX3X7X3Q&Expires=1327735064&Signature=gCDdi2PRhyW%2FYdCfeHvlTuGn%2Bgo%3D

    Bref, beaucoup de talent, surtout dans les portraits « simples » – et pas mal de fautes d’orthographe dans les textes, ce que je trouve très inquiétant pour l’avenir de la culture française, vus ses études…

  31. Le regard net, droit devant, présent, sans accroche émotionnelle. Parfait.
    J’ai le souvenir d’un portrait de Freud dans cette approche.
    Dans cette présentation, les bras croisés n’apportent rien de plus sinon à penser à une attitude de fermeture, en ce sens les bras déséquilibrent la photo.
    La lumière verte nous conduit vers un intérieur menaçant, genre salle de chirurgie.
    Message subliminal, « Ce n’est pas la vie en rose ».

Les commentaires sont fermés.