Vidéo – Paul & Stéphanie : Le savoir qui nous tombe du ciel

Intuitions ? ou guidances ? en psychothérapie.

Partager :

75 réponses à “Vidéo – Paul & Stéphanie : Le savoir qui nous tombe du ciel

  1. Avatar de Khanard
    Khanard

    Stéphanie et Paul

    Vous êtes adorables ! Quel bien-être vous nous apportez !!

    merci à vous deux .

  2. Avatar de gaston
    gaston

    Je vis auprès d’une personne qui souffre d’hyperosmie (trouble qui consiste à amplifier le ressenti des odeurs qui nous arrive), trouble somme toute, assez fréquent. Mais parfois je me demande si elle ne souffre pas aussi de phantosmie (ce qu’évoque sous un autre angle Stéphanie à la 9ème minute de la vidéo).

    Une expérience pour illustrer cette hallucination olfactive : vous enregistrez des pets humains sur un petit support électronique que vous glissez dans votre poche, puis vous le mettez discrètement en marche lorsque vous êtes auprès de la personne susceptible de souffrir de ce travers, si elle vous crie « ça pue », Bingo ! comme dirait Paul. 😇

    https://fr.wikipedia.org/wiki/Phantosmie

    Pour le phénomène du poltergeist (que je découvre, les questions d’odeur ça me suffit !), je n’aurait qu’une seule remarque « Vaut mieux entendre ça que d’être sourd ! » 😊 Sinon la fiche Wiki sur le sujet me paraît bien complète.

  3. Avatar de Thomas Jeanson
    Thomas Jeanson

    Vos enquêtes font aussi penser à la localisation des planètes lointaines, non par le contact direct, mais par les variations d’orbite de l’étoile la plus proche dues aux objets massiques invisibles qui tournent autour…

    1. Avatar de Paul Jorion

      La gravitation interpersonnelle !

      1. Avatar de Vincent Rey
        Vincent Rey

        M Jorion,

        des sons venus de nulle part, c’est arrivé à chacun d’entre-nous. L’explication que j’en donne est que à ce moment là, nous sommes en micro-sommeil, et que nos oreilles se connectent à autre chose, comme ces sons que nous entendons lorsqu’on rêve…

        Je n’ai jamais vécu ça à deux par contre…

  4. Avatar de mezigue
    mezigue

    Ah, les entités…
    Depuis un mois déjà je vivais seul dans cette vaste propriété du XIXe siècle que l’on m’avait prêtée en plein 16e arrondissement de Paris. Elle serait enfin vendue d’ici quelques semaines et, de l’avis de tous, ses bâtiments déjà bien vides promis à la démolition. Sa dernière occupante avait été une très vieille dame. « Elle faisait bouger les tables » m’avait-on dit, et une bibliothèque consacrée à l’occulte trônait toujours dans son ancienne chambre, à l’étage. Je l’avais dédaignée pour une mezzanine en rez-de-jardin, et je couchais à la verticale du couloir à l’épaisse moquette qui y menait, à l’autre bout de la maison. Alors, qui donc faisait les cent pas au-dessus de moi cette nuit-là ?
    Le son avait d’abord été furtif et je m’étais demandé d’où pouvait venir ce rat. Mais la porte était fermée là-haut, pas de risque qu’il débarque ici… Je m’étais rendormi quand le bruit se fit plus sonore et rythmé. Les allées et venues d’un cambrioleur ? Et alors, y’a plus rien à voler par ici… Dodo !
    Au matin seulement j’ai réalisé ne m’être inquiété à aucun moment.
    Plus tôt déjà, un bruit violent avait déchiré le plafond au-dessus de moi, comme si on avait brutalement trainé un lourd meuble sur un parquet en bois dis-joint… dans une pièce vide et moquettée. Je m’étais rué dans le jardin en pensant à un avion, mais l’après-midi était belle et les oiseaux chantaient. Juste bizarre. Alors, quand l’eau s’est mise un jour à couler toute seule du robinet au moment où j’avançais la casserole pour les pâtes, un « merci » à haute voix m’a échappé, mais je n’ai pas eu la présence d’esprit d’observer si l’eau s’arrêterait une fois la casserole pleine.

    Après, les copains ont débarqué et la maison a été pleine de vie jusqu’à mon service militaire… où j’ai rencontré le fils d’un magnétiseur dont j’avais lu un livre, extrait de la bibliothèque de cette maison que je venais de quitter, et qui serait mort d’avoir donné trop d’énergie à ses clients. Mais nos chemins se séparèrent, et plus jamais je n’eu ce genre d’expérience.

    On m’a raconté par la suite que Grand-mère était toujours dans les murs et qu’elle appréciait la compagnie. Dans ce cas « d’ailleurs », elle n’en manque toujours pas : L’endroit est devenu un hôtel de luxe habilement arrangé, d’où rien n’a disparu.

  5. Avatar de Maxfriend
    Maxfriend

    Au sujet des craquements ou bruits soudains inattendus et sans raison manifeste, j’ai appris un jour qu’un couple que je connaissais, d’un village voisin du mien, a vendu précipitamment sa maison après l’évènement suivant : Ils étaient dans leur séjour, lui dans le canapé et elle dans un fauteuil, à regarder la télé tardivement, par une soirée d’hiver…
    Un bruit semblable à une détonation fait exploser le carrelage sous le fauteuil et le renverse en éjectant la femme. Ils n’ont jamais compris ce qui leur était arrivé, le sol sous le carrelage soulevé était absolument intact. Et le traumatisme est resté, au point de ne plus pouvoir vivre dans cette maison.
    Et sont apparus des commentaires à base de « Karma », « justice immanente » et autres « entités malfaisante »…
    Que vous inspire ces faits ?…

    1. Avatar de timiota
      timiota

      J’ai vu un cas de « flambage de carrelage », des tomettes rectangulaires de 2 cm d’épaisseurs, posées collé-serré (vers 1968, on faisait pas mal de chose « compactes », les plinthes électriques et les interrupteurs notamment).
      https://www.terres-cuites-raujolles.fr/img/bms_photogallery/1072.jpg
      https://archive.jsonline.com/Services/image.ashx?domain=www.jsonline.com&file=b99192247z.1_20140126222951_000_gcn4htv9.1-0.jpg&resize=660*444
      (petite idée à Milwaukee, au musée !?!)

      Et sur une dalle chauffante qui oscille beaucoup en température (jusqu’à 45-50°C l’hiver, conception 68…).
      Une nuit, le flambage a eu lieu d’un seul coup, sur 4 m de long et 1,5 de large à peu près, les contraintes accumulées ont fait se dresser des bouts de 0,5m² entiers ou quasi, le reste des m² soulevés se remettant en tomettes séparées.
      La voisine concernée a eu grand peur, elle a cru que la dalle s’ouvrait et que l’immeuble (un peu spécial : un architecte « inspiré » l’avait conçu) partait en deux morceaux. Elle a été voir une fenêtre du voisinage encore allumée à l’heure fort tardive où vous voyez mes messages, la mienne, et je dois avouer que j’ai eu du mal à comprendre ce qu’elle décrivait avant de l’avoir vu.

      1. Avatar de ilicitano
        ilicitano

        Copilot et les assurances

        La **sécheresse** peut provoquer des **dégâts importants** sur les maisons, tels que **fissures**, **lézardes** et **affaissements**.
        En France, un peu plus de **16 %** de maisons individuelles sont concernées par des fissures dues à la sécheresse. Ce phénomène est causé par le **retrait-gonflement des sols argileux**, qui occasionne des mouvements de terrain et provoque ces fissures sur les bâtiments.

        Voici quelques informations importantes à savoir :

        1. **Retrait-gonflement des sols argileux**:
        – Lors d’un épisode de **sécheresse prononcée et/ou durable**, la partie superficielle des sols (à une profondeur de **1 à 2 mètres**) subit une **forte évaporation**.
        Cela entraîne un **tassement irrégulier du sol**, qui peut provoquer des fissures en surface sur les constructions.
        – Après la sécheresse, le sol se **réhydrate** lorsque les pluies reviennent.
        Ce phénomène de **retrait-gonflement** aggrave les dommages aux constructions, en particulier sur les terres argileuses.
        – Plus la couche de sol argileux est épaisse et riche en minéraux gonflants, plus l’amplitude du retrait-gonflement est importante et plus le risque de dommages aux constructions est élevé

        2. **Maisons individuelles exposées**:
        – En raison de leurs **fondations peu profondes**, de leur **structure légère** et de l’absence fréquente d’une **étude de reconnaissance de sols préalable à la construction**, les maisons individuelles sont généralement les premières touchées par les épisodes de forte sécheresse.
        – **48 %** du territoire français est concerné par cette conséquence de la sécheresse.

        3. **Indemnisation**:
        – Pour être indemnisé en cas de maison fissurée due à la sécheresse, plusieurs conditions doivent être remplies :
        – Le lien entre les fissures de la maison et la sécheresse doit être établi, souvent en faisant intervenir un **expert**.
        – Il faut disposer d’un contrat d’assurance incluant une **garantie catastrophes naturelles**.
        – Un **décret ministériel** doit reconnaître l’état de catastrophe naturelle pour la zone géographique où est située la maison fissurée.

        En somme, il est essentiel de surveiller les signes de fissures et de prendre des mesures appropriées pour protéger votre maison en cas de sécheresse.

        ———-
        Pour info , ayant une maison sur un sol argileux , mais avec de très bonnes fondations , lors d’une très forte sécheresse , la maison n’a pas bougé , de plus avec des parquets en tomettes collées à même d’hourdis ( pas un parquet flottant)
        Par contre de nombreux voisins ont vu apparaitre de nombreuses fissures sur leurs maisons ( 1 à 2 cm !!!!!) avec impacts sur les sols et les dégâts ont été très rapides .
        Les assurances ont pris les choses en main .
        Les fondations ont été défaites et remplacées : un boulot de dingue !!!!!!!!

        Depuis ça n’a plus l’air de bouger

        1. Avatar de timiota
          timiota

          Apparemment, les fissures causées par l’argile du sol qui se rétreint trop, ce sont des fissures « en diagonale » dans le sol, plutôt que vertical ou horizontal, une sorte de cisaillement (l’assureur et son expert m’ont dit le mot technique mais j’ai oublié). Ils se basent là-dessus avant tout, si j’ai bien compris.

          Nous vivons un monde « intéressant », où le sol, à défaut de se dérober sous nos pieds, « bouge » pour cause de Gaïa chatouillée. De même que les zones humides, qui bougent naturellement, mais qui bougent plus vite une fois chatouillées. Les hydrologues et autre pédologues vont avoir du taf. Et prévoir quelque chose dans l’évolution d’un sol donné sur sa capacité à garder ou drainer l’eau en profondeur semble une gageure. (Sans parle des tremblements de terre…)

          1. Avatar de gaston
            gaston

            Et quand les « Esprits Malfaisants » la chatouillent beaucoup, la Gaïa, elle bouge encore plus. Les habitants du village de Lochwiller (Alsace) en ont fait la dure expérience il y a une dizaine d’années :

            https://www.20minutes.fr/societe/1184799-20130705-20130705-village-alsacien-rendu-inhabitable-forage-geothermique

            1. Avatar de Chabian
              Chabian

              Alors moi aussi, j’ai entendu un crac puis vu le carrelage du couloir du sous-sol (2m de large) se soulever en un grand arc sur la partie étroite (+/- 3m). j’ai eu très peur, suis remonté au rez, j’ai fait sortir tout le monde (qui ne comprenait rien). Le carrelage avait été posé 70 ans auparavant ! Les gens du pays m’ont expliqué que c’était assez fréquent, à cause du sous-sol argileux du village (Isère). Il n’a pas été possible de replacer les carreaux sans les découper sur une ligne : les murs s’étaient rapprochés. Une cave bétonnée était fissurée depuis longtemps, une grande pièce carrelée comme le couloir n’a pas bougé…
              Par ailleurs je lis encore un Frans de Waal (le bonobo, Dieu et nous). Tout en nuances sur la morale, la communication que les primates nous ont montrée. Tout vient d’en bas, dit-il, rien ne vient du ciel.
              Dès lors je n’ai pas pu regarder la vidéo jusqu’au bout. La question est intéressante. Mais : et si nos archanges étaient des chympanzés (et ce que nous en avons gardé) ?

              1. Avatar de Jeanluc
                Jeanluc

                99 % des poltergeist sont en fait dus à des souris qui grignotent du fromage , vous en avez des centaines qui se balladent dans chaque maison !

            2. Avatar de Ruiz
              Ruiz

              @gaston L’homo sapiens devient une moustique femelle qui pique pour extraire de la chaleur à défaut de se gorger de sang, ça donne des boutons, gonflements ..
              Heureusement par le réchauffement climatique Gaia devrait lui en réduire l’envie.

    2. Avatar de Pascal
      Pascal

      @Maxfriend
      Si on ne croit pas aux fantômes, on peut se poser la question de l’artisan qui a posé le carrelage et de ses compétences. J’ai moi-même posé du carrelage et il y a des normes à respecter.
      J’ai lu ceci sur un blog :
      « La même chose m’est arrivée, aussi fin décembre. Mon problème n’avait rien à voir avec une déformation du sol, secousses sismiques… En fait ça vient du fait que le carrelage a été posé sans suffisamment de colle et surtout sans joints de dilatation. Si les cloisons sont en béton ou en dur, et qu’il y a de grosses différences de température (en décembre par exemple) le carrelage ne peut pas travailler et finit par se décoller et se soulever, parfois même exploser.
      Votre magasin pro de carrelage vous confirmera le fait. Il faut simplement refaire tout ou partie du carrelage en employant les matériaux modernes de pose. »
      En voici une illustration :
      https://fb.watch/rHAEJQqyG8/

      1. Avatar de konrad
        konrad

        J’ai vécu, il y a quelques années un évènement singulier. J’habitais avec des amis une maison à Ibiza. La scène se passe dans un couloir, long d’environ 6 mètres. D’un coté quatre portes qui donnent sur des chambres, de l’autre, deux portes donnent sur des salles de bains. Un matin nous apercevons un soulèvement anormal du carrelage au centre du couloir sur toute sa longueur, de quelques centimètres. Les carreaux sont environ de 40×40. Le lendemain, ces mêmes carreaux se sont encore soulevés, en forme de V renversé. Rien dans les chambres ou les salles de bain qui sont du même revêtement. Ils ne se sont pas cassés, simplement soulevés en leur centre par je ne sais quoi. Nous avons dus les enlever et O surprise sous un ragréage de 5 cm en sable légèrement cimenté, se trouvait un ancien carrelage qui n’avait pas bougé. Nous avons reconstitué l’ensemble du couloir et tout est rentré dans l’ordre. 🙂

        1. Avatar de pierre guillemot
          pierre guillemot

          C’est un classique de la pose de carrelage par un professionnel débutant. Faute de ménager une petite épaisseur de joint entre les carreaux (le mortier-colle est élastique, les carreaux non) et le long des murs, les variations de température vont faire que les carreaux qui se dilatent se retrouvent sous contrainte, arc-boutés contre leurs voisins. Et avec un peu de malchance, ils se libéreront en faisant un toit (le V inversé). Ca se produit brusquement en faisant du bruit, j’ai eu l’occasion de le voir dans le couloir d’un hôtel tout neuf à la Guadeloupe. Pas de poltergeist, juste les forces de dilatation de la céramique.

          https://www.pauljorion.com/blog/2024/04/25/video-paul-stephanie-le-savoir-qui-tombe-du-ciel/

    3. Avatar de Paul Jorion

      Une soirée d’hiver, donc peut-être un feu ouvert dans la cheminée. Une bulle de méthane qui s’était créée sous le dallage et qui explose en raison de sa lente exfiltration entre deux dalles.

      Il faudrait bien sûr demander à ces personnes si leur maison avait été bâtie sur un ancien cimetière. Une pratique que je déconseillerais donc pour des raisons physiques aussi bien que métaphysiques 😉 .

      1. Avatar de Pascal
        Pascal

        Les anciens cimetières c’est une chose mais combien de lotissement ont été construits sur d’anciennes décharges ? Business is business 😉

        1. Avatar de Paul Jorion

          Vous ignorez les chiffres : on trouve en moyenne 57 fantômes par cimetière, contre 0,4 fantôme seulement par décharge.

  6. Avatar de Garorock
    Garorock

    La science n’a jamais réussi à prouver l’existence des fantômes et Alan Kardec n’est pas au panthéon.
    Je dis cela en passant…
    Et il arrive que la terre tremble.
    😎

  7. Avatar de François M
    François M

    Sur la première partie (concernant l’intuition / guidance), ne serait-ce pas un autre effet des neurones miroirs ? Un degré supplémentaire, accessible uniquement si le premier niveau (empathie) est enclenchée ? Ce qu’en fait Paul appelle la « résonance » ?

    Sur la deuxième partie, ma femme et mon ainé semblent être sensibles à des présences que le commun des mortels dont je fais partie ne voit pas. Un jour notamment, dans un appartement où l’on venait d’emménager, alors qu’il avait 3 ou 4 ans, il a « vu » un homme assis dans le canapé, et à demandé « c’est qui le monsieur ? ». Il n’était pas à un âge où l’on raconte ce genre d’histoire. Ma femme, elle, a « senti » sa présence. Moi, je n’ai ni senti, ni vu !

    Quant au magnétisme, j’ai une collègue qui connait quelqu’un qui « lève » les brûlures. Je crois même que dans certains hôpitaux, il y a des gens similaires qui sont officiellement appelés pour ça.

    Je pense que l’on ne sait pas tout sur ce sujet ; ce que je sais, c’est que ma femme est capable de faire diminuer des douleurs en approchant sa main de la zone douloureuse (je n’ai pas besoin de lui dire où, elle trouve la zone en question). Elle ne touche pas le corps. A ce moment-là, je ressens comme une petite chaleur puis la douleur diminue voire disparait parfois. Cela heurte mon esprit scientifique, mais puisque je le vis moi-même, je suis bien obligé d’y croire. Je ne suis pas le seul à avoir eu droit à de tels soins, elle le fait parfois aussi à ses ami-e-s qui ressentent la même chose que moi.

    1. Avatar de Garorock
      Garorock

      Peyo ne « lève » pas les brulures mais il ne court pas non plus dans la cinquième à longchamps…
      Il n’a pas le « super pouvoir » de faire gagner des millions aux éleveurs écolo de normandie.
      https://www.youtube.com/watch?v=KgYR_8lLjaU

  8. Avatar de konrad
    konrad

    Je vous suggère, sinon de lire cet ouvrage « Le retour du monde magique » de Fanny Charasse, sociologue, de regarder ses interventions ; ici
    https://www.youtube.com/watch?v=N3WNBJUncRw
    ou là :
    https://www.youtube.com/watch?v=S8QkbRG4Mhg

    1. Avatar de Pascal
      Pascal

      Très intéressant, merci.

  9. Avatar de Michel Gaillard
    Michel Gaillard

    Le rationalisme tue les expériences subjectives. Rationalisme matérialisé ici par les limites de l’incarnation-imprégnation-spécificités de chacun, mais plus encore par le langage. Langage-conventions limitant par essence puisque chacun se mire différemment dans les mots tout en croyant simultanément que sa vision-message formulé(e) passe. ( Et c’est probablement pire pour l’écrit puisque l’idée est figée, alors que notre monde est un incessant bouillonnement d’échelles intriquées en résonances). Je ne parle pas même d’approche scientifique en la matière, morte-née dans l’oeuf par définition. Ici la démarche est un peu plus intéressante dans la mesure où la problématique est abordée-discutée par un mâle et une femelle qui sont selon moi plus aptes « a deux » pour approcher cette question. Peut-être faudrait-il retrouver la capacité d’ouverture-découverte et la perméabilité au magique du jeune enfant pour l’aborder encore mieux… sans formatage… ce qui est évidemment impossible. Tout ça me fait penser à deux trucs : « Que l’humanité soit tombée dans la folie d’une transe consensuelle, et perdu le contact avec ses véritables possibilités et fonctions, est une tragédie.  » De Charles T. Tart. Et celle-ci de Ludovic Simak  » On constate une forte artificialisation du cadre de vie chez sapiens qu’on ne voit pas dans les niveaux néandertaliens où il n’y a ni organisation ni architecture. Quand les sapiens sont arrivés à Mandrin vers -54000, ils ont déplacé un millier de bloc de pierre – 3 tonnes au total – pour créer un foyer de vie à l’entrée, d’autres cercles avec les parties supérieures des animaux, etc.. C’est une vision du monde qui distord l’univers naturel pour que la réalité vienne correspondre à son esprit. Chez Néandertal, c’est la balance inverse, on ne voit pas de lourdes architectures dans les espaces de vie, Certainement que leur conception du monde n’était pas la même.

    1. Avatar de CORLAY
      CORLAY

      Bonjour à Michel Gaillard, je souhaitais aborder tout d’abord de v/1ère phrase le rationalisme tue les expériences subjectives. J’ai relu la définition des mots subjectivité et rationalisme. La définition de la subjectivité : caractère de ce qui appartient au sujet à l’individu seul, attitude de qui juge la réalité d’une manière subjective. Quant au rationalisme, c’est l’équivalent de la croyance et de la confiance dans la raison (opposée à la religion). Vous précisez dans v/texte que notre monde est un incessant (impermanent) bouillonnement d’échelles intriquées en résonance, mais comme le précisait G.M Michèle notre résonance doit intervenir, comment dire pour inverser le rationalisme matérialisé en faisant référence à votre 2ème phrase. Etre plus apaisé par la compréhension des choses, des éléments, d’autres approches/horizons et compréhensions de ce qui nous entoure (les éléments de la nature, la guerre, etc) en opposition à nos idées figées (l’incarnation/imprégnation) de chacun, comme vs l’avez écrit, sortir de sa caverne, ou l’image sur ce blog contes de la crypte un long processus ..Il faudrait trouver la paix et tracer une voix plus souhaitable pour les futures générations. Il y a des choses en cours, mais…Et quand vous précisez avec Néandertal, vs précisez on ne voit pas de lourdes architectures, c’est intéressant quand on transpose les faits au XXIe siècle, je rajouterai les architectes romains avaient déjà conçu les aqueducs, les réseaux d’eau, les égouts, intéressant. Je rajouterai en revérifiant : une pensée rationnelle lorsqu’elle utilise des CONCEPTS clairement DEFINIS et procède par enchaînement démonstratif dont l’aboutissement est nécessaire, car il suit des règles logiques. Alors, puis-je l’écrire ainsi que pour chacun, la réalité vienne correspondre à son esprit, et là il y a des points intriqués dans notre évolution pour chacun et le futur. J’ai réalisé une petite expérience avec des experts et c’est intéressant de comprendre en exemple scientifique, comment nous pouvons résoudre les problèmes d’inondations, et il y tant d’autres choses à comprendre. Découvrir, faire jaillir d’autres approches – horizons pour dans la compréhension. Isabelle PS : excusez si j’ai repris définition de la subjectivité et rationalisme.

      1. Avatar de BasicRabbit en psychanalyse
        BasicRabbit en psychanalyse

        Pour René Thom (mon gourou) « Le rationnel, au fond, n’est qu’une déontologie dans l’usage de
        l’imaginaire. »

        Thom est convaincu que les cartes de Descartes ne sont pas nécessairement les bonnes.

        Pour lui la logique naturelle est embryologique.

        Perso je suis convaincu que les femmes sont plus aptes que les hommes à saisir cette logique-là.

        1. Avatar de Michel Gaillard
          Michel Gaillard

          Oui, nous nous amusons parfois à essayer de modéliser ceci sous forme d’un double dualisme humain (femme-homme), tétravalent, à l’instar d’un atome de carbone excité. Avec, pour la part humaine, un léger décentrement, sous forme d’une action plus forte de la femelle (double chromosome X chez elle et pas chez l’homme) ce qui parait plus sûr pour la survie de la race… mais parfois plus incertain pour prévenir certaines formes de surpopulation 😉

    2. Avatar de un lecteur
      un lecteur

      Je pense que les notions, concepts (des mots quoi !), utilisés par Paul et Stéphanie sont des formes similaires dans un espace de catégorie (l’espace des composantes des token) asexué type LLM stocké dans un réseau de neurones (biologique ou silicium). Notre vocabulaire foisonne de groupes de mots qui remplissent les mêmes fonctions sémantiques.

      1. Avatar de un lecteur
        un lecteur

        De
        Humain – Saint Esprit – Dieu
        Après beaucoup de reflexion on se retrouve avec
        Artificiel – naturel – surnaturel
        Mais bon..

  10. Avatar de Régis Pasquet
    Régis Pasquet

    Finalement votre conversation donne à penser que tout pourrait se passer comme si les êtres humains étaient tous en chemin, chacun sur le sien, pour parvenir à la connaissance de LA réalité.

    Comme a pu le dire Teilhard de Chardin :  » Tout ce qui monte converge.  »

    1. Avatar de Grand-mère Michelle
      Grand-mère Michelle

      « Tout ce qui monte converge. »
      Curieux, quand même, que les humains ont la manie de chercher LA réalité, ou Dieu, ou « l’esprit créateur », toujours en l’air!
      Alors qu’en fait de convergence, et pour tous les êtres terriens, le « noyau » de la Vie, et peut-être « l’Unicité », concentration de ce qui est vraiment, se trouverait plutôt au centre de la Terre, dans le feu du magma bouillant, comme semble nous l’indiquer l’Histoire de l’évolution des êtres vivants…évolution qui a commencé dans la profondeur de l’eau des océans…
      Mais sans doute l’immensité du ciel et de ses astres, l’infiniment grand de ses météores en perpétuel mouvement/expansion hors de portée de nos perceptions(même « assistées ») séduit-elle les tout petits humains gonflé-e-s d’ambition du fait de leur faculté de parler/nommer les choses perçues, et donc de penser/s’imaginer pouvoir concevoir « l’univers »…

      Car, tant est qu’il existe un « Esprit », celui-ci ne serait-il pas « pur » et donc dégagé de tout « projet », de toute intention?
      Et LA réalité ne résiderait-elle pas dans le perpétuel mouvement de contraction/expansion
      (que nous expérimentons imprudemment pour découvrir la puissance de l’atome, mais plus sagement, souvent, dans la recherche de l’orgasme, « petite mort » qui nous « dissout » ainsi que nos interrogations)
      qui nous balance continuellement du vide au plein, du tout au rien, hors de l’espace et du temps, sans que nous le sachions « textuellement », ni (si je ne me trompe) « mathématiquement »?
      (Et dont nous percevons parfois certains bruits, certaines « voix » qui se font l’écho de notre intuition?)

      1. Avatar de CORLAY
        CORLAY

        Bonsoir, merci d’avoir répondu à mes précédents messages. Je tiens à vous faire part que j’aime bien : tout ce qui monte converge. D’ailleurs, j’ai mis un texte un peu dans ce sens, malgré certains aléas. J’adore : le NOYAU de la VIE. Avant de naître chacun est un noyau (foetus/cellules vivant), tout ceci jaillit à chaque instant comme vs le précisez dans le feu du magma bouillant des volcans et des guerres. Voir mon texte réponse à M. Gaillard du 26/4 (de 18 H 55 environ). Nous devons donc continuer une bonne évolution qui a commencé il y a longtemps dans la profondeur des océans. Le plastique sera multiplié par 20 d’ici 2050 (conscience)…. Sortir de sa caverne. On dit que l’ESPRIT est une force unie (scientifiquement / physiquement). Pour finir, je fais un lien avec un dernier texte de Pascal à propos du vide et de l’atome très intéressant sont texte est en lien avec nos interrogations nous balancent (du vide au plein, du tout au rien (espace/temps) mots de GM Michèle. Je peux vous dire que parfois, le vide peut pousser à l’intuition pas toujours juste, juste, mais…

        1. Avatar de BasicRabbit en psychanalyse
          BasicRabbit en psychanalyse

          Ce que j’ai retenu de mes rapides et récentes incursions en taoïsme et en lacanisme c’est que, depuis, je range l’imaginaire du côté du Ciel-Yang et le réel du côté de la Terre-Yin.

          Cette position ne contrevient pas à votre « tout ce qui monte converge » car quand on part du réel on se doit de commencer par induire, premier pas qui monte vers le Ciel.

          Cela ne contrevient pas non plus à ma position de matheux pour qui « tout ce qui descend diverge », parce que c’est exactement ça que je conçois une déduction.

          Pour moi l’embryologie c’est de la différenciation, c’est donc du côté de la déduction (cf. un précédent récent commentaire à votre intention). Restent les problèmes de la lignée germinale et de la formation des gamètes.

          1. Avatar de Grand-mère Michelle
            Grand-mère Michelle

            @Basic Rabbit
            À noter que c’est R.Pasquet qui a écrit LA réalité, ci-dessus, et que c’était Teilhard de Chardin qui avait dit/écrit « Tout ce qui monte converge »…
            Pour ma part, j’ai la conviction que « tout est dans tout » et que, néanmoins, il n’y a rien, ni haut ni bas, ni dessus ni dessous, que ce que je perçois dans ma condition d’être vivant, humain, et ce que j’en pense ou moment où je le pense…et ce que j’en fais, pour le pire ou le meilleur…
            Conviction tardive qui m’est venue tout au long de lectures et de rencontres, et correspond à mon intuition d’enfant qui a grandi à côté d’une vive rivière, et dedans, ma sœur de cœur, au creux d’une petite vallée boisée.
            Certes, les récits, les écrits, solidifient et immobilisent les choses, ce qui nous permet de considérer, d’imaginer, d’autres points de vue d’où d’autres personnes les perçoivent, et d’en débattre, mais celà ne les empêche pas de « muter » continuellement, même si c’est imperceptiblement…

      2. Avatar de gaston
        gaston

        Grand-mère,

        Difficile aujourd’hui de parler de LA réalité. Celle que l’on perçoit ? Une autre ?

        Déjà, Platon, dans son allégorie de la caverne, posait la question.

        Mais il y a du nouveau, un physicien britannique de l’Université de Portsmouth, Melvin Vopson en est persuadé et dit qu’il en a la preuve, « nous vivons dans une simulation ».

        Sa démonstration mérite le détour :

        https://www.popularmechanics.com/science/environment/a60553384/covid-simulation/

        1. Avatar de Grand-mère Michelle
          Grand-mère Michelle

          Oui, Gaston, on peut aussi se rappeler le tableau de R.Magritte: « Ceci n’est pas une pipe »(en parlant de simulation, ou de représentation…)
          J’avais voulu reprendre les termes de R.Pasquet, et sa référence à Teilhard de Chardin.
          Je pense qu’il voulait plutôt parler de l’origine du monde que nous percevons, et que nous, les humains(pas tou-te-s) désirons connaître…
          (Certaines avancées scientifiques prétendent désormais qu’il serait possible d’aller « voir » au-delà du Big Bang…!)
          En attendant, les humains, « borné-e-s »par leurs relatives capacités(même augmentées par celles des machines), pourraient déjà faire l’effort de distinguer la part de réel qui co-existe dans leur esprit(à chacun-e) avec celle de l’imaginaire et celle du symbolique,
          afin de restaurer un minimum d’équilibre au phénomène de la vie sur la terre, déstabilisé par leur avidité non-maîtrisée.

          Personnellement, je suis quasi-sûre qu’il existe autant de réalités que d’êtres qui les perçoivent…et les modifient jour après jour…
          J’aimerais retrouver mon récit des croyances amérindiennes(ainsi que d’autres, asiatiques), qui postulent que « le monde » est la matérialisation d’un rêve de l’Esprit, mais je ne me rappelle plus sur quelle page je l’avais placé…

          Aujourd’hui, un vent à écorner les bœufs empêche la mise en fonction du nouveau téléphérique de Huy. (aux info de 11h)
          UNE réalité incontestable… Il faut « faire avec »…
          Sauf que, dans les grasses prairies de Wallonie, la « réalité moderne » fait mentir les jolies expressions imagées « d’avant-guerre »; les vaches n’ont plus de cornes, et, de « bœufs », il n’en existe plus guère: leur force domestiquée étant de longue date remplacée par celle des machines, la plupart des mâles sont exécutés juste avant l’âge adulte pour assouvir notre goinfrerie écervelée.

  11. Avatar de Lonylp
    Lonylp

    Souvent je songe que Paul Verlaine était un Ange du bien et du mal et que son génie relève du naturel comme du surnaturel. Notre cerveau c’est l’Univers miniaturisé et si Dieu aimait jouer avec l’infiniment petit … ?
    Vous étiez remarquables, Merci.

  12. Avatar de konrad
    konrad

    J’ai trouvé cet échange intéressant car situé sur une ligne de crête délicate, comment interpréter un phénomène impromptu dans une séance thérapeutique ?
    Paul, « rationaliste », cherche une explication qui délivre le sens de l’évènement. Stéphanie, « spirituelle », laisse la chose advenir comme allant de soi.
    J’apprécie la sincérité de Paul ainsi que sa prudence dans laquelle je me reconnais. J’en ai tout autant pour Stéphanie qui reconnait des « guidances, des « entités, des « énergies » qui interagissent avec nous malgré qu’elles ne soient pas dans le même « plan » que nous. La vie est plus vaste que ce que notre raison admet.
    La difficulté est de garder les pieds sur terre tout en ayant la tête dans les étoiles.

    Et si Stéphanie, dans le fond, nous invitait à reconsidérer notre rapport à la vie déployée dans une géographie, une « terra incognita » qui fait partie de notre « nature » ?
    Comme si elle introduisait l’idée que le corps n’est pas simplement réduit à sa dimension corporelle mais porte en lui une résonance avec d’autres « dimensions » de la vie, qui je le souhaite, deviennent « naturelles ».

    Donc, merci pour cet entretien, la sincérité de l’échange et l’ouverture de Paul Jorion qui me donne à voir un autre aspect de sa personne.

  13. Avatar de Pascal
    Pascal

    Que sommes-nous ?
    Principalement du vide, si l’on se place à l’échelle atomique. L »atome lui-même étant composé majoritairement de vide entre les niveaux de probabilité de présence des électrons et le noyau. Mais ce qui rassemble tout cela, ce son des vibrations, des fréquences, de l’énergie.
    À quoi ressemble vraiment un atome ?
    https://www.youtube.com/watch?v=WXg1qAw-r_o

    Alors qu’y aurait-il de surprenant à concevoir des interactions entre individus humains que ce soit dans leur proximité corporelle ou dans leurs interactions vibratoires ? La musique, vibration par excellence, n’agit-elle pas sur notre cerveau ?
    Quand la musique joue sur le cerveau
    https://www.youtube.com/watch?v=UUvfjzhOmBE

    La musique ou plutôt certaines fréquences vibratoires sont même capables d’intervenir sur la synthèse des protéines d’une plante. Autrement dit, on peut favoriser la croissance d’une plante avec de la musique !
    La musique, un stimulant pour les plantes
    https://www.youtube.com/watch?v=pwvnGITLp2I

    Finalement, ce que nous appelons notre corps, est-il autre chose qu’une formidable organisation vibratoire ? L’univers tout entier est-il autre chose qu’un infini concert de vibrations et d’énergies ?

    Réverbérations, résonances, interférences ne sont-elles pas responsables des harmonies humaines comme de ses cacophonies ? Que savons-nous chacun des mélodies qui nous habitent ? Que savons-nous ensemble des polyphonies tantôt mineurs, tantôt majeurs qui emportent les sociétés sur la partition céleste du grand chef-d’orchestre ? 😉

    1. Avatar de Pascal
      Pascal

      « ce son des vibrations »
      Faute d’orthographe ou lapsus ? ;-)))

  14. Avatar de Maxfriend
    Maxfriend

    Timiota et Pascal ont bien cerné la problématique.
    Il s’agit en effet d’un problème de joints périphériques de dilatation et de fractionnement non respectés. Problème bien souvent non visible, car dissimulé sous les plinthes.
    L’évènement survenant en hiver vient du fait que l’enveloppe extérieure du bâti est soumis à une température extérieure décroissante, alors que l’on s’efforce de maintenir la température intérieure. Le bâti se rétracte autour d’une dalle qui garde sa dimension

  15. Avatar de Khanard
    Khanard

    Bonsoir tout le monde !

    Il me semblait bien avoir entendu un bruit …

    https://youtu.be/ZmDHhdIOZ0E

    1. Avatar de Paul Jorion

      C’était pour l’effet « roman noir », « gothic » en anglais. Dans le monde réel, je n’ai jamais entendu de voix, snif !

      1. Avatar de Khanard
        Khanard

        @Paul Jorion

        autant pour moi , j’ai un moment cru que nous avions une nouvelle Jeanne d’Arc dans notre monde ! 😉😉

  16. Avatar de pierre guillemot
    pierre guillemot

    Mon argument favori devant tous les récits de rencontre de fantôme, éloquence du guéridon, rêve prémonitoire et équivalent, c’est que tout ce qui se manifeste a préalablement été « semé » dans l’esprit du conteur et fleurit au bon moment. Ainsi, quelqu’un qui dort dans une maison hantée sans le savoir ne verra pas le fantôme. Celui qui en a entendu parler le rencontrera. Et jamais une table tournante n’a « révélé » quelqu’un ou quelque chose de nouveau à ceux qui l’interrogent. Ce sont toujours des gens qu’ils (et elles) ont connu ou dont ils ont entendu parler, et des faits connus que l’esprit frappeur confirme. Mieux, la table tournante de Hauteville House dicte du Victor Hugo.

    Je vais donner un exemple de rêve prémonitoire, dans la nuit du 25 au 26 juin 1988. Je suis (en rêve) dans ma chambre chez mes parents, et je regarde par la fenêtre le paysage urbain que je connais très bien. Un gros avion moderne arrive, en vol horizontal, très bas et très lent. Je me dis que l’avion est dans une situation dangereuse, il va « décrocher » et s’écraser au sol. Il disparaît à ma vue derrière les maisons, et quelques instants après un gros nuage de fumée noire monte de l’endroit où il devait être arrivé. Le lendemain soir, au journal télévisé, je vois exactement la même scène, sauf que c’est un paysage de champs et que l’avion disparaît derrière des arbres au lieu de maisons, en donnant exactement le même nuage noir (Crash du premier Airbus 320 d’Air France à Habsheim pendant une démonstration au-dessus de l’aérodrome, le 26 juin 1988, c’est pour cela que je suis sûr de la date. https://fr.wikipedia.org/wiki/Crash_de_Habsheim ) Or j’avais déjà tout en tête, les connaissances aéronautiques (j’avais encore mon brevet de pilote privé, déjà périmé, et j’avais travaillé comme informaticien pour le contrôle du trafic aérien), j’étais au courant de l’Airbus 320, le premier avion civil à pilotage informatiquement encadré, et j’avais vu plus d’une fois au cinéma l’image de l’avion qui disparaît de la vue juste avant de s’écraser avec une grande fumée. Il est très probable que j’ai fait le même rêve ou à peu près un grand nombre de fois, sans que le souvenir ait duré, sauf cette fois là. Le hasard, donc, pas la précognition.

    Le dialogue des deux professionnels, très convaincant pour moi qui n’ai aucun don pour deviner les autres, me semble quand même rétro-optimisé. De bonne foi, ils ont reconstruit le souvenir d’un succès sur un client en déplaçant une sensation d’accomplissement après la séance vers l’intérieur de la même séance. Mais bon, je suis plein de mauvais esprit, mal inspiré par mes parents qui avaient en horreur les miracles et les apparitions, alors qu’ils étaient catholiques pratiquants et grands lecteurs de la Bible.

  17. Avatar de Ruiz
    Ruiz

    @pierre guillemot Ou était-ce la veille que le pilote de démonstrration a finalisé le canevas de sa démonstration du lendemain avec beaucoup de surconfiance.

  18. Avatar de konrad
    konrad

    Je remarque que dès qu’un évènement insolite apparait, qui sort du cadre de nos références habituelles, notre raison accours pour nous donner une explication rassurante.
    Nous mourrons d’explications, ensevelis sous des tombereaux de logique et de raison.
    Mais l’homme – l’être humain – est un mystère à jamais irréductible à toutes explications ! De même l’amour, les couleurs, la musique ou la poésie.
    Les explications étouffent l’élan primesautier de l’étonnement, le corsètent dans ses raisons souvent pataudes.
    Je crains que l’IA ne participe à cette émasculation de la conscience afin de la rendre acceptable et présentable à de vils beaux parents avides de contrôle.

  19. Avatar de konrad
    konrad

    Avec des amis, et néanmoins experts, nous avons mis au point un protocole de règlements concernant tout évènement intempestif et incompréhensibles, tels que : bruits mystérieux, mouvements d’objets insolites, déplacement de carrelage ou sensation désagréable…
    Tout d’abord, évaluer autant que possible la cause. Ce peut être un fantôme prisonnier de son karma, un extra-terrestre qui s’est accidentellement fourvoyé, une énergie de basse vibration ou, à ne pas négliger, un être humain contrarié qui fait l’imbécile.
    Dans tous les cas, munissez-vous d’encens, de bougies consacrées et de sauge. Faite brûler le tout afin que la fumée soit envahissante. N’oubliez pas de vous munir de bols tibétains, de didgeridoo ainsi que de castagnettes. Faites du bruit pour éloigner les « élémentaux » et déranger les gnomes et autres farfadets, le tout en psalmodiant à haute voix les mantras appropriés certifiés chaman, ainsi que les chants rituels de désenvoutement garantis feng-shui, tout en tournant en rond de façon synchronisée.
    Cette cérémonie qui dure environ deux à trois heures, devrait normalement réduire sensiblement les désagréments.
    Si toutefois les résultats ne sont pas à la hauteur de vos espérances, nous pouvons déplacer notre équipe d’experts ; cartomancien, télépathe, sourcier, éveilleur de conscience, maitre ascensionné, réincarnationniste, médium et dératiseur.
    Pour tout renseignement supplémentaire et devis conséquent, n’hésitez pas à nous contacter, nous nous ferons un plaisir de nettoyer votre maison ou manoir de tout perturbateur importun.

  20. Avatar de ilicitano
    ilicitano

    Entendre des voix !!!!!!!!!!!!!!!!!

    Les acouphènes : définition, causes, conséquences

    Les acouphènes sont des bruits (sifflements, bourdonnements, grésillements, etc.) que l’on entend dans une oreille (ou les deux) ou dans sa tête sans qu’ils aient été émis par une source du monde extérieur.
    Ces symptômes sont souvent liés à un traumatisme acoustique ou au vieillissement de l’oreille.

    QUE SONT LES ACOUPHÈNES ?
    Les acouphènes sont des perceptions de sons ou sensations auditives qui ne sont pas causées par un bruit extérieur.
    Le son perçu est différent selon les personnes et peut ressembler à :

    un bourdonnement ;
    un sifflement ;
    un grincement ;
    une sonnerie ;
    un chuintement ;
    un vrombissement ;
    un gazouillis ;
    un cliquetis, etc.
    Le bruit entendu survient soit brutalement à l’occasion d’un évènement (concert bruyant, épisode de stress…), soit progressivement.

    Il est constant ou intermittent.

    Il peut être plus intense dans certaines circonstances (fatigue, stress, changement de position de la tête…)

    Il est perçu dans une seule oreille ou dans les deux et parfois dans la tête au sommet du crâne.

    Avoir des acouphènes de façon épisodique, notamment dans une atmosphère très silencieuse, n’a rien d’anormal. C’est la répétition de la perception de ce bruit qui retentit sur la qualité de vie et qui incite à consulter.

    Il existe deux types d’acouphènes :

    les acouphènes objectifs : ils sont rares (5 % des cas) et correspondent au bruit d’un organe situé à l’intérieur du corps (ex. : bruit du sang circulant dans un vaisseau du cou ou de la tête).
    Une personne extérieure peut l’entendre.
    Leur cause doit être recherchée, car un traitement est souvent possible

    les acouphènes subjectifs : ils représentent 95 % des cas. Ils sont associés à une maladie de l’oreille.
    Ils prennent la forme de bourdonnements d’oreille ou de sifflements, uniquement perçus par le patient.
    En France, plus de 8 millions de personnes souffrent d’acouphènes.

    Ceci était une information ameli 😁😁😁
    https://www.ameli.fr/assure/sante/themes/acouphenes/definition-causes-consequences-acouphenes

    1. Avatar de ilicitano
      ilicitano

      Il y a plusieurs raisons psychologiques pour lesquelles une personne pourrait attribuer des causes surnaturelles à des événements techniques naturels qu’elle ne comprend pas.
      Voici quelques-unes de ces raisons :

      1. **Manque de compréhension** :
      Si une personne ne comprend pas un phénomène technique ou scientifique, elle peut le percevoir comme surnaturel. C’est une forme de biais cognitif connu sous le nom de biais de l’ignorance.

      2. **Croyances culturelles ou religieuses** :
      Les croyances culturelles ou religieuses d’une personne peuvent influencer la façon dont elle interprète les événements. Si une personne a été élevée dans une culture ou une religion qui attribue des causes surnaturelles à certains événements, elle peut être plus encline à le faire.

      3. **Recherche de sens** :
      Les êtres humains ont une tendance naturelle à chercher un sens ou une explication à tout ce qui se passe autour d’eux. Si une personne ne peut pas trouver une explication rationnelle à un événement, elle peut se tourner vers des explications surnaturelles.

      4. **Peur de l’inconnu** :
      L’inconnu peut être effrayant.
      Par conséquent, une personne peut attribuer des causes surnaturelles à des événements qu’elle ne comprend pas pour tenter de rendre l’inconnu moins effrayant.

      Il est important de noter que ces raisons ne sont pas exhaustives et peuvent varier d’une personne à l’autre.
      De plus, elles ne sont pas nécessairement négatives.
      Dans de nombreux cas, ces croyances peuvent apporter du réconfort et aider les gens à faire face à l’incertitude. Cependant, il est toujours bénéfique de promouvoir l’éducation et la compréhension scientifique pour aider à démystifier les phénomènes naturels.
      ( avec l’aide de Copilot/GPT4)

      1. Avatar de Ruiz
        Ruiz

        @ilicitano

        Si une personne ne comprend pas un phénomène surnaturel, elle peut le percevoir comme technique ou scientifique. C’est une forme de biais cognitif connu sous le nom de biais de l’ignorance.

        2. **Croyances culturelles ou religieuses** :
        Les croyances culturelles ou religieuses d’une personne peuvent influencer la façon dont elle interprète les événements. Si une personne a été élevée dans une culture ou une religion qui n’attribue jamais des causes surnaturelles à certains événements, elle peut être plus encline à le faire.

        3. **Recherche de sens** :
        Les êtres humains ont une tendance naturelle à chercher un sens ou une explication à tout ce qui se passe autour d’eux. Si une personne ne peut pas accepter une explication surnaturelle à un événement, elle peut se tourner vers des explications rationnelles.

        4. **Peur de l’inconnu** :
        L’inconnu peut être effrayant.
        Par conséquent, une personne peut attribuer des causes naturelles à des événements qu’elle ne comprend pas pour tenter de rendre l’inconnu moins effrayant.

        Il est important de noter que ces raisons ne sont pas exhaustives et peuvent varier d’une personne à l’autre.
        De plus, elles ne sont pas nécessairement négatives.
        Dans de nombreux cas, ces croyances peuvent apporter du réconfort et aider les gens à faire face à l’incertitude.
        C’est pourquoi, il est toujours bénéfique de promouvoir l’éducation et la compréhension scientifique pour aider à démystifier les phénomènes surnaturels.

        Un bon exemple est la synthèse du rapport Condon il y a une cinquantaine d’année.
        Sans rancune.

        1. Avatar de ilicitano
          ilicitano

          @ Ruiz

          merci pour l’info du Rapport Condon que je découvre et dont voici le lien wiki pour qui veut approfondir:

          https://en.wikipedia.org/wiki/Condon_Committee#Committee_Report

          Le rapport Condon a vu pour conséquence l’arrêt du Project Blue Book ( 1969-1970)

          https://en.wikipedia.org/wiki/Project_Blue_Book

          En réponse aux conclusions de la commission Condon, le secrétaire de l’armée de l’air, Robert C. Seamans, Jr., a annoncé que le Blue Book serait bientôt fermé parce que tout financement supplémentaire « ne peut être justifié ni pour des raisons de sécurité nationale ni dans l’intérêt de la science ».

          En fin de compte, le projet Blue Book a déclaré que les observations d’OVNIS ont été générées à la suite de :

          * Une forme légère d’hystérie collective.
          * Les personnes qui fabriquent de tels rapports pour perpétrer un canular ou chercher à se faire de la publicité.
          * Personnes psychopathologiques.
          * Erreur d’identification de divers objets conventionnels.
          (wiki)

  21. Avatar de konrad
    konrad

    Et pourquoi ne pas prendre l’hypothèse « surnaturelle » comme vraie et réelle ?
    Soyons inclusif !

    1. Avatar de Garorock
      Garorock

      Cela fait 2000 ans que l’on prend le surnaturel comme vrai ( les « tours de magie » du petit jésus) au lieu de traduire son message en puissance réelle! Cela ne nous a pas mené bien loin.
      Pas plus loin que la pupuce dans le vaccin et l’énergie dans la pierre du Nord…

  22. Avatar de konrad
    konrad

    Précisément non, nous avons chassé le « surnaturel » au nom de la raison et l’avons rangé dans la catégorie superstition et croyance archaïque.
    Bilan, aujourd’hui le monde est désenchanté, nous sommes coupés, séparés de tout ce qui constitue notre biotope.
    Comme nous ne croyons plus en rien nous n’avons plus que des succédanés de drogues diverses et variées pour palier à notre misère existentielle. Le monde est habité en surabondance mais nous ne regardons que notre nombril. Cette pauvreté maladive que cache mal notre richesse apparente trivialement étiquetée PIB nous conduit à n’être que des fantômes, voire des zombis.
    J’aime cette définition que donne Sylvain Tesson des fées dans son livre : « Avec les Fées ».
    « Le mot fée signifie autre chose. C’est une qualité du réel révélée par une disposition du regard. Il y a une façon d’attraper le monde et d’y déceler le miracle. »
    Décillons notre regard et le surnaturel surgira comme part de notre nature.

    1. Avatar de Garorock
      Garorock

      S’il y a du surnaturel dans notre nature c’est que notre définition du naturel n’est pas la bonne voire que la 2éme loi de la thermodynamique est imparfaite…
      Et que si les « esprits » existent, ils n’ont pas empêché ceux qui y croit de polluer et d’avoir une assurance-vie.
      Et qu’il y a des capitalistes qui croient aux fantômes.
      Le miracle du monde n’est pas qu’il y ait des fées mais qu’il y ait un monde, plutôt que rien, (c’est notre sensation) dans lequel les chasseurs de ténèbres ont inventé les fées et tous les dieux qui vont avec parce qu’ils ne supportent pas d’être mortels et qu’il n’on plus que la magie comme espoir pour ce sortir de cette « évidence absurde »!
      Faut que Tesson arrête de se prendre pour un poête, Eintoven pour un philosophe et les marchands de boules à neige pour des vendeurs de churos!

      1. Avatar de Pascal
        Pascal

        Je plussoie tout !👍👍👍
        Sauf peut être là dernière phrase. Eintoven… le PSV ?😉

      2. Avatar de un lecteur
        un lecteur

        C’est toute la difficulté de faire rentrer génie dans sa lampe.

    2. Avatar de Pascal
      Pascal

      « nous n’avons plus que des succédanés de drogues diverses et variées pour palier à notre misère existentielle ». Et bien mon cher Konrad, je ne sais pas ce qu’il vous faut ?
      Il me semble qu’en matière de drogue, on atteint des sommets. Outre les produits illicites dont la consommation a doublé en 10 ans, il y a aussi tous les produits de « consommation » parfaitement licites et dont nous sommes accros.
      Je ne pense pas non plus qu’il faille chercher du côté du « surnaturel » dans son étymologie que je laisse volontiers aux poètes. Si déjà, nous commencions par prendre le temps de voir la nature telle qu’elle nous est directement visible, sans la considérer comme une ressource d’exploitation, sans la caractériser immédiatement en termes scientifiques, notre perception en serait immédiatement transformée.
      Je sais que nos points de vue ne sont pas très éloignés. Je suis d’accord sur la décillation mais ne devons nous pas éviter de retomber dans des termes liés à l’imaginaire qui ne nous rendraient pas service ?

      1. Avatar de konrad
        konrad

        Que voulez-vous, Pascal, je tiens l’imagination, tel Baudelaire, comme reine des facultés.
        Mais cela ne contredit en rien votre propos auquel je souscris.

  23. Avatar de konrad
    konrad

    Il s’agit d’habiter le monde. On peut le faire à travers les écrans ou en considérant que « time is money ».
    On peut aussi voir que tout est vivant, interconnecté, là est le « surnaturel ».
    Il ne s’agit pas de croyance, mais d’expérience sensible. 😉

    1. Avatar de Pascal
      Pascal

      « On peut le faire à travers les écrans ou en considérant que « time is money ». »
      J’ai bien peur que ceux là n’habitent que leur tête ! Peut-on habiter le monde quand on est derrière un écran ?
      Écran :
      2. Tout ce qui arrête le regard, qui dissimule, empêche de voir : Un écran de fumée.
      3. Ce qui protège d’une agression extérieure quelconque : Se faire un écran avec la main.
      4. Ce qui s’interpose, s’intercale et dissimule : Son attitude n’est qu’un écran qui cache ses véritables intentions.
      https://www.larousse.fr/dictionnaires/francais/%C3%A9cran/27712

    1. Avatar de Ruiz
      Ruiz

      @Pascal Le moindre algorithme d’appareil photo pour la mise au point encadre les visages dans le viseur.
      Ça marche même avec les statues !

      1. Avatar de Pascal
        Pascal

        Oui, mais notre cerveau le fait depuis des milliers d’années. L’appareil photo ne fait que tenter de l’imiter.

  24. Avatar de Martine-Bxl
    Martine-Bxl

    Bonjour Paul et Stéphanie,

    Perso, j’ai vécu la même situation le jour où je suis tombée éperdument tombée amoureuse et c’est une bonne ( ou mauvaise ) nouvelle pour vous deux

    La bonne nouvelle était que le docteur en psychiatrie que j’ai rencontré 2 fois à cette époque me disait que c’était parce que j’étais chamane et voyante ( et « diablement » fusionnelle) et quand je riais ne comprenant pas ce qu’il me racontait ( vous êtes encore plus fou que moi ) il me répondait que la plupart de ses collègues n’étaient pas d’accord avec lui mais que cependant il parlait par expérience personnelle

    La mauvaise nouvelle est que cette expérience nous oblige une fois de plus à creuser plus loin encore et sortir non seulement de notre zone de confort mais carrément de dépasser notre nature profonde…24 ans plus tard j’y travaille encore, bon courage à vous deux

    En route vers l’amour inconditionnel et fusion sans confusion comme diraient les bouddhistes
    De tout coeur avec vous
    Martine

  25. Avatar de Michel Gaillard
    Michel Gaillard

    « Les mots sont les passants mystérieux de l’âme. » Victor Hugo

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Contact

Contactez Paul Jorion

Commentaires récents

  1. https://www.nytimes.com/2024/07/14/us/politics/photo-path-trump-assassination.html La photo semble capturer la trajectoire de la balle utilisée lors de la tentative d’assassinat

Articles récents

Catégories

Archives

Tags

Allemagne Aristote bancor BCE Bourse Brexit capitalisme centrale nucléaire de Fukushima ChatGPT Chine Confinement Coronavirus Covid-19 dette dette publique Donald Trump Emmanuel Macron Espagne Etats-Unis Europe extinction du genre humain FMI France Grèce intelligence artificielle interdiction des paris sur les fluctuations de prix Italie Japon Joe Biden John Maynard Keynes Karl Marx pandémie Portugal psychanalyse robotisation Royaume-Uni Russie réchauffement climatique Réfugiés spéculation Thomas Piketty Ukraine ultralibéralisme zone euro « Le dernier qui s'en va éteint la lumière »

Meta