Les limitations de la méthode Coué – Le retour

Il suffit d’un petit coup de bourdon à la Bourse (-5,8 % à Shanghai, – 3,8 % à Tokyo, – 1,46 % à Londres, – 2,16 % à Paris, – 2 % à New York) pour que les langues se délient et que tous s’écrient en chœur « Il n’y a pas de signes évidents d’une reprise ! » Je ne l’invente pas : vous le lirez partout.

Le moral ne devait pas être aussi excellent qu’on l’affirmait pour qu’un petit choc suffise à faire sombrer tout le monde dans la déprime.

C’est le problème de fond avec la méthode Coué : on a beau répéter que ça va bien, on n’y croit pas vraiment.

Partager :

88 réflexions sur « Les limitations de la méthode Coué – Le retour »

  1. Ca remonte deja !!! Mais en fait il suffit de surcapitaliser des societes puis de parier sur elles, on cree des bulles à l’infini. Il suffit de changer de joujou, il y aura toujours des gogos pour suivre. Avant le chute des dites sociétés, penser à repartir le capital aux quelques actionnaires complices comme en islande. Pour le recouvrement de créances, un passage en Suisse devrait vous permettre de passer une retraite assez paisible, le temps que les procédures assez longues aboutissent.

  2. Puisque vous pensez que je me fourvoie à ce point, je ne puis vous dire où se trouve le nouveau forum. Vous ne me croiriez pas.

    1. @ Papillon

      Ne vous méprenez pas sur mes propos, je me suis mal exprimé, ce que je voulais dire par j’aimerai avoir vos illusions, c’est que j’aurai aimé y croire moi même. Je ne me permettrais pas de juger votre engagement.
      Salutations

  3. La Norvège sort de la récession
    AFP
    20/08/2009 | Mise à jour : 10:12
    La Norvège est officiellement sortie de la récession avec une augmentation de 0,3% de son Produit intérieur brut (PIB) au deuxième trimestre, selon les chiffres provisoires publiés aujourd’hui par le Bureau central de statistique (SSB).

    le type de dépêche AFP qui vise a remonter le moral des troupes, par omission sans doute (méthode coué). Il n’est pas précisé que la Norvège est un gros producteur de pétrole…Avec les rebonds actuels du cours plus spéculatifs qu’autre chose on peut voir à quel point la récession norvégienne est durablement contenue…

  4. Et si vous en avez marre de la méthode Coué, il vous reste l’imparable méthode Luis Mariano : « On oublieee touuuuut sous le soleil de Mexicooooo » !

Les commentaires sont fermés.