Fréquentation en janvier

Après le tassement de décembre, la fréquentation de www.pauljorion.com est repartie à la hausse, pour dépasser les 185.000 accès mensuels (61.614 lecteurs différents).

Plusieurs événements ont provoqué des poussées dans l’audience : le billet de Corinne Lepage, la mention (positive !) de mon intervention en tant qu’expert à la Commission européenne dans la presse allemande d’abord, puis anglophone, ainsi que le hit parade de LePost.fr qui nous place No 4 des « blogs politiques qui montent ».

Cela, ce sont les « poussées de fièvre », ce qui compte surtout, c’est la progression dans le nombre de visiteurs quotidiens « médian » et celui-là grimpe essentiellement en raison de la qualité des débats qui se mènent ici – vantée partout – et qui est à la fois celle des « billets invités » et celle de vos commentaires, et cette dimension-là : c’est vous !

Fréquentation janvier 2010

Cliquez sur le graphique pour l’agrandir.

Partager :

29 réflexions sur « Fréquentation en janvier »

  1. Et dans l’éventualité où des vagues de chômeurs s’y intéressent, votre blog va exploser
    les plafonds de verre.

  2. Bonjour Paul

    Votre « crédit » augmente! Quelle pente « bull »!

    Mais un doute m’étreint: serait ce une bulle hyperinflationniste qui aurait réussi à se glisser parmi nous?
    Et comment identifier un doute avec certitude? ( Raymond Devos)

    Cordialement de la part d’un point du segment inférieur des barres !

  3. what’s goes up must come down : apres une forte poussée la bourse retombe ; il en est de même pour les blogs …

  4. Ce n’est pas le moment de vous tromper Mr Jorion. Pas le moment!
    Votre crédibilité est en jeu et comme ce que vous annoncez est à l’opposé de ce qu’on nous bassine à longueur de nouvelles, dans les médias…
    Les paris sont ouverts…

  5. Timeo statisticae et dona ferentes!

    « Les libellules sont passées!
    Rides sur l’eau.
    le martin-pêcheur a plongé!
    Rides sur l’eau.
    L’étang limpide n’en a cure
    Lorsqu’il est redevenu lui même
    Les truites se glissent, insoucieuses,
    entre les nuages…. »
    ( François Cheng, in Le Livre du Vide médian »

    Bonsoir.

  6. Bonjour,

    Un peu hors sujet, mais comme je ne sais pas où le placer.
    Je voudrais vous conseiller ce reportage de la TV suisse sur les élevages de porc au Mexique à La Gloria, là où les premiers cas de h1n1 ont été identifiés.

    Et bien, cela fait froid dans les dos. L’entreprise qui élève les porcs laisse pourrir les carcasses des bêtes mortes dans des fosses tout près de la nappe phréatique, ils laissent trainer des seringues partout, ils gavent les porcs d’OGM, d’hormones et d’antibiotiques. Le gouvernement mexicain ne fait rien pour faire respecter les lois environnementales.
    Bref un vrai cauchemar.
    En plus, il semble que les habitants du coin, et même ceux de Mexico, situé à 4 heures de route, sont tous malades d’étranges affections respiratoires.

    Je vous conseille de le regarder. On parlait de sociopathes précédemment. Avec cet exemple, on est servi !

    36,9°- H1N1: pourquoi c’est tombé sur les Mexicains? (02.12.2009)
    http://www.youtube.com/watch?v=zbr361fXxPQ

    1. Et bien oui et non (pour le hors sujet vs le blog), pas tant que ça je pense.

      J’y pensais cette nuit en me demandant pourquoi cette entreprise US d’élevage était installée au Mexique : elle emploie peu de monde (donc pas besoin de salaires à bas coûts), elle ne nourrit pas ses bêtes avec du grain mexicain, sa viande est destinée au marché nord américain.

      Et bien la réponse c’est qu’elle vient chercher au Mexique un endroit où elle pourra, au mépris des lois locales et grâce à la « compréhension » des politiques, déverser des tonnes de lisiers, pomper l’eau de la nappe phréatique, se débarrasser des cadavres sans aucun surcoûts, dégrader la santé des gens, sans se faire emm…. par la populace locale ou le gouvernement.
      Dis poliment (en novlangue, ça fait beaucoup plus soft) elle externalise ses coûts environnementaux.
      Dis humainement, elle se comporte comme un psychopathe.

      Et le système laisse faire, au contraire même il doit louer ses bons résultats financiers.
      Cet exemple montre toute la perversion du système actuel.

    2. J’aurais peut-être mieux fait de poster cette vidéo sous le sujet
      « CRISE FINANCIÈRE OU CRISE DE CIVILISATION »

    3. Z’avez-vous vu, Flo, c’est très hors-sujet mais c’est tout de même publié : étonnant non !?

      Le lien que vous proposez est très intéressant, il parle de beaucoup de dysfonctionnements en partant de la grippe porcine. J’ai déjà écrit plusieurs messages à ce sujet. Bien sûr il y a lobbies qui font n’importe quoi avec la viande et l’environnement, et c’est à dénoncer, c’est horrible, inhumain, et ça prouve à quel point nous pouvons nous désintéresser de ce que nous ingurgitons, nous sommes finalement nous-mêmes des porcs, nous nous déshumanisons de jour en jour ! Plus grave 🙂 : ceux qui sont censés surveiller nos déviances ont dans ce cas précis (c’est valable en fait pour toutes les productions de viande…et de céréales) totalement démissionné et/ou ont prouvé leur totale dépendance aux lobbies : leur réponse systématique à crise due à un élevage intensif est médicale : UN VACCIN et tout ira bien, mais à aucun moment n’est mis en avant le problème central et originel, la surconsommation/surproduction..!

      Et la grippe s’en va, et ça continue encore et encore… Étonnant non !?

      Merci donc pour ce hors-sujet : à force d’à force… 🙂

    4. C’est plutôt très ‘dans’ le sujet.
      La crise de civilisation, la dégénérescence globale de la pensée de l’Homme

    5. Cette situation avait été décrite par le journal Le Monde tout au début des premiers messages concernant H1N1.
      Il y avait bien des éléments qui pouvaient déjà interroger des experts en épidémiologie, de mémoire.

  7. Monsieur P.Jorion,
    Etant abonné depuis décemble 2009 dans le suivi de vos articles, je suis très heureux de faire partie de pouvoir vous lire.
    Merci pour tout

  8. Le graphe est très intéressant mais il y a eu une baisse relative en décembre. La dinde de noël est entrée en compétition avec vous !
    Dimanche soir, j’aurais préféré voir Monsieur Jorion sur M6 dans CAPITAL à la place de Monsieur Cohen expliquer les délocalisations. La responsabilité sociétale n’est pas sa tasse de thé.
    Il ne faut pas aller trop vite mais un jour viendra…on vous verra !

    1. Jorion dans Capital, ça sonne un peu marxiste, les annonceurs refuseront de placer leur pub.
      Pour voir Jorion, il faut prendre d’assaut l’ORTF et annoncer au peuple la création d’un nouveau Comité de salut public.
      Es-tu le Benoît des bords du Mékong revenu au pays ?
      Nous les grognards du blog, on a pas peur de se faire tirer l’oreille ! 😉

  9. Bonjour,
    Je me suis attaché à ce Blog et d’une certaine manière à son auteur lui meme. Parfois il m’exaspére par certaines formules qui de sa voix contenue tombent comme des coups de sabre, le sens de la formule tuerait t’il l’anthropologue ?
    Je préfere le Jorion des pécheurs de l’Ile de Houat, à celui des prophéties financiéres  » Made in US » ,mais n’est t’il pas revenu dans le coin, apres ce long voyage « vivre entre ses parents……….. »
    Pourvu qu’il ne fiche pas les pieds en politique, comme le susurrent certains; ce serait alors son chant des sirenes…..Je répugne à le citer, mais je pense « now » au destin d’un Philippe Val ………..c’est un type bien, Jean luc Hesse aussi………ou vont t’ils donc ces types bien ?
    A Houat on est un peu en Grèce……… restons à Houat………c’est une forteresse contre les idioties.

    1. « Parfois il m’exaspére par certaines formules qui de sa voix contenue tombent comme des coups de sabre… » : moi je le trouve irritant parce qu’il me donne trop souvent l’impression de ne pas conclure, comme si ses « coups de sabre » tombaient dans le vide et se refusaient à trancher dans le vif. Lordon est incisif, Jorion est matois.

  10. @crapaud rouge

    « moi je le trouve irritant parce qu’il me donne trop souvent l’impression de ne pas conclure »

    S’il vous lance une balle , parce qu’apparemment il souhaite que vous la fassiez rebondir , où le moment de conclure se situe-t-il ?

    1. @dag: remarque très pertinente, tant il est vrai qu’aucune « conclusion » ne mettra jamais fin aux questions. Mais si je disais qu’il me donne trop souvent l’impression de ne pas conclure, c’est peut-être bien parce que je n’arrive pas à tirer moi-même des conclusions, ou des jugements, de que je lis.

    1. J’ai relevé une information complètement erronée dans le commentaire auquel vous faites référence.
      Il y est dit que Paul aurait participé à l’Université d’été de l’UMP en 2009.
      C’est faux : il s’agissait de l’Université d’été du PS, à la Rochelle.

    2. Ma main à couper qu’indesirable (ou autre pseudo qu’il utilise ici) et l’auteur du commentaire hargneux ne font qu’un. 🙂

Les commentaires sont fermés.