HALTE AU CRIME ! LES VOLEURS DE POULES DEVRONT PAYER !

Dernières nouvelles !

Judge Unexpectedly Imprisons Ex-Goldman Programmer

Rappelez-vous, j’en avais parlé à l’époque dans Sergey Aleynikov, évitez les balcons !

Ce Monsieur sait manifestement des choses qu’il ne devrait pas savoir ! Mon hypothèse se révélera-t-elle exacte ?

Voyez aussi : Dans ma petite boîte à anomalies, rédigé deux jours plus tard.

Ah ! on vit une époque passionnante !

Partager :

14 réflexions sur « HALTE AU CRIME ! LES VOLEURS DE POULES DEVRONT PAYER ! »

  1. En effet les voleurs de poules font baisser la …. volatilité quand ils tuent les volatiles !
    Toutefois, il y a peut être une loi de conservation des volatiles : le nombre de pigeons augmente.

      1. Quand je pense à Jorion, je pense à Piotr,
        Quand je pense à Piotr, je pense à Jorion.

        Tiens, plus sérieusement, Priolet a sorti son bouquin « Les fruits de ma colère », 16 € chez Laffont, et je suis allé voir sur le site http://www.consommer-juste.com (« et pas juste consommer »), où il tente de contourner la grande distribution pour les fruits & légumes.
        Dans le bouquin, il y a une trentaine de page sur « rapport de force » vs. loi de l’offre et la demande.
        Disons que la philia est réduite à la portion congrue, et qu’elle a de vilaines oeillères.

        Un peu comme Jorion, Priolet a été de longues années un intermédiaire (répartiteur entre producteur et grossistes), tout en ayant des activités plus agricoles. On a les CountryWide qu’on peut, et lesLévi-Strauss et Prigogine qu’on peut. Mais il me semble assez bien représenter un ensemble de gens qui s’en prend plein la poire alors que leur savoir-faire a une utilité très au-delà de l’apparente production de fruits.

        On reconnaitra aussi la patte de Jean-Claude Jaillette qui a collaboré à l’ouvrage même s’il ne le signe pas (Marianne avait fait très tôt en 2010 un 6-pages sur Priolet) , et qui défend un usage « éclairé » des intrants, contre diverses formes ayatollhesque de production « bio bobo », école dont un cas intéressant (extrême diront certains) est Jean de Kervasdoué, du CNAM/politique de santé, dont l’ouvrage « Les prêcheurs de l’apocalypse » essaye de faire la part de certaines choses.

    1. En effet les voleurs de poules font baisser la …. volatilité quand ils tuent les volatiles !
      Toutefois, il y a peut être une loi de conservation des volatiles : le nombre de pigeons augmente.

      …mais, où sont donc les vrais  » poulets » ?( pour contrer les voleurs de poules,
      s’entend )…pas des poulets froids surgelés, non : là, il faudrait des cyber-« poulets » bien motivés…car, c’est du lourd !
      de là à ce qu’ils jouent à « pigeon-vole » !

  2. Ca commencera vraiment à changer quand des judge mettront unexpectedly en taule les commanditaires, pas seulement leurs brillants employés… J’emploie le mot brillant en pensant à ces hackers qui mettent leurs talents au service du bien public. Cf. ce com’ de roma, hier.

    Comment des gens très intelligents peuvent-ils se contenter de gagner plein de fric ? De la part de quelqu’un né dans la pauvreté, ça se comprend, mais pour les autres ? Ce Sergey Aleynikov pouvait gagner sa vie n’importe où, pas seulement chez les « meilleurs » qui sont en fait les plus débiles de la planète.

    1. Comme je l’ai déjà expliqué ailleurs, parce que c’est ce à quoi conduit la fin des prétendus arrière-mondes.
      Parce-que nous n’avons qu’une vie, qu’il faut « cueillir le jour présent » (bien mal interprété d’ailleurs), et que, par conséquent: « après moi le déluge ». Je n’ai qu’une vie (terrestre). Je ne sais pas de quoi demain sera fait. Alors j’accumule ce qui me permet d’accumuler le maximum de sources de jouissance: le contact et la saine émulation avec « les meilleurs », l’adrénaline, l’estime de soi, et… l’argent, qui m’offre la liberté de réaliser ce que JE veux. Après moi le déluge. De toute façon je suis bien, dans mon transat, bien accompagné, loin de ce monde plein de bruit et de fureur. N’ayant de passion pour rien, quel meilleur « second meilleur plan de vie » me restait-il de toute façon, si ce n’est celui-ci?

      Je donnais un cours à un jeune ado l’autre jour. Il ne rêvait pas de faire le métier de son père ou de son grand père. Il ne rêvait pas d’être n’importe laquelle de ces choses dont beaucoup d’entre nous avons rêvé (aventurier, pirate, cosmonaute, pompier, policier, savant, ingénieur, artiste, artisan, testeur de jeux vidéos…). Il ne souhaitait rien « réaliser ». Seulement « consommer ». Ce qui le fait rêver, c’est un grand appartement dans Paname, une copine, et de la thune (légalement gagnée parce-que le petit est viscéralement honnête). Et le plus déchirant , c’est qu’il m’a dit ça avec une telle candeur, une telle insouciance, une telle sincérité (ses yeux brillaient presque) que franchement, ça m’a désarmé.
      C’est dès le départ que quelque chose ne va pas.

  3. un commentaire de l’article original en anglais parle de  » Government Sachs » au lieu de  » Goldman Sachs » , tout est dit , je crois !

    1. de quoi s’esclaffer, se poiler, se tordre de rire, se gondoler, se dilater la rate, s’esganacer …

      Goldman Sachs, Nos Principes
      point 14.
      L’intégrité et l’honnêteté sont au coeur de notre entreprise.Nous espérons de nos employés qu’ils maintiennent une éthique irréprochable dans tout ce qu’ils font, que ce soit dans le monde professionnel ou dans leur vie personnelle.
      dans Annexes
      La Banque /Marc Roche.

  4. Le renard est dans le poulailler et nous cherchons les voleurs de poules.
    Ça ne change rien au destin des poules

  5. « Ce Monsieur sait manifestement des choses qu’il ne devrait pas savoir ! »

    Que le marché libre et non faussé n’existe pas? Plus sérieusement, c’est pas qu’il sait que la bourse est manipulée (c’est-à-dire « nationalisée » de fait au service de l’oligarchie US) qui lui cause des ennuis, car cela plein de gens s’en doutent. La FED, le Dow, les agences de notation, tout ça on sait comment et au service de qui ça marche.
    La différence, c’est plutôt que lui il a des preuves et surtout qu’il sait exactement comment la manipulation se fait. Cela, ce serait une arme atomique utilisable contre les USA (c’est-à-dire l’oligarchie US) par les autres puissances du globe.

Les commentaires sont fermés.