6 réflexions sur « A THREAT (ALMOST) WITHOUT PRECEDENT »

    1. Plusieurs pays ? La France en tête bien sûr !

      Manifestations dans plusieurs grandes villes, campagnes sur les réseaux sociaux, mais surtout refus de signer ou réserves de plusieurs pays membres, dont l’Allemagne, la Pologne, la Bulgarie, la Slovaquie, la Lituanie, l’Estonie, Chypre et la République tchèque

      ???? Les salauds ! Z’ont pas cité les pays des Libertés zé des Droits d’Auteurs « monautopollistiques » des belgo-français Jobard/Basquiat ???
      Tiens juste pour le fun, parce que c’est gratuit, l’intro du « Mpnautopole » du Jobard de 1844…

      A LA COMPAGNIE BELGE DE COLONISATION.
      Au monde nouveau les théories nouvelles
      A vous donc, généreux législateurs d’une société naissante, le code équitable de la double propriété, qui manque à la vieille Europe, en proie au double paroxisme du paupérisme et de la libre concurrence, et qui n’aura sans doute plus la force de prendre le remède héroïque que nous lui présentons!
      Honneur donc aux hommes prévoyants qui nous préparent une retraite sûre pour l’instant de la catastrophe du viel édifice !
      Honneur à eux ; car ils ont promis d’afFranchir l’intelligence , de diviser, d’enclore, et de garantir le double domaine qu’ils vont exploiter ! Pour la première fois, peut-être, le défricheur des idées pourra marcher, par leurs soins l’égal du défricheur du sol.
      Pour la première fois la propriété intellectuelle sera représentée chez un petit peuple, déjà grand, par le fait seul de la résolution avec laquelle ses ancêtres vivants ont su briser les milliers de liens qui les attachaient à la rûche trop pleine de l’ancien monde.
      Ils en seront dignement recompensés jusques dans leurs derniers descendants; car ils ont atteint la terre de promission. une terre en tout semblable à celle qui dut être le berceau de l’espèce humaine , une terre ou l’homme n’a qu’à étendre la main , en toute saison, pour cueillir le fruit de l’arbre, qu’à lancer un plomb pour atteindre le gibier des bois, qu’à jeter un filet pour s’emparer du gibier des eaux *.
      (Qui ne comprend aujourd’hui, que nos premiers parents n’ont pu vivre que sous un pareil climat, doté d’un .printemps perpétuel qui les dispensait des milliers de soins, de travaux et de soucis, au prix desquels nous devons, chaque hiver, acheter la faveur de vivre un jour de plus sous notre ciel inclément)
      Oui, les forêts vierges des tropiques seront les dernières demeures naturelles de l’homme comme elles ont été les premières. Il est temps de comprendre enfin, que la population est condamnée à se déplacer constamment par la disparition des forêts, comme les tribus nomades par la disparition des pâturages.
      Dès que les montagnes du Thibet, de l’Arabie, de la Palestine et de l’Algérie, ont été découronnées de leur verdure, l’homme a dû s’avanturer de plus en plus loin dans les forêts du Nord, ou il a fini par recontrer un des plus grands ennemis de son bien être.
      Ne voyez-vous pas que les bois, ces précieux réservoirs des neiges, ces filtres de la nue qui garnissaient jadis le sommet des montagnes de la Gaule, commencent à disparaître; que qui garnissaient jadis le sommet des montagnes de la Gaule, commencent à disparaître; que près de chez vous des torrents descendent aujourd’hui les coteaux en entraînant le sol végétal et ravageant les vallées?
      Ne voyez-vous pas que cette terre épuisée et lavée n’offrira bientôt plus, comme l’Afrique, que des pics dénudés, des montagnes pelées et stériles? C’est alors que le dépeuplement, commencé par la misère , finira par l’égoïsme, ce grand dissolvant de toutes les sociétés fondées par la violence et administrées par le privilège.
      Heureusement que la Providence nous tient en réserve les abrits autochtones d’un autre continent!
      Hommage donc à ceux qui, sous les auspices de noire digne souverain, nous préparent pacifiquement les voies!
      Hommage aux philantropes éclairés qui vont pour la première Fois organiser une société modèle, sur les bases de la solidarité du maître et de l’ouvrier, en artistique, commercial… donnant au talent et au travail la valeur qui leur manque en Europe, pour être admis à s’associer au capital.
      A la compagnie belge de -colonisation et à son noble et courageux président, M. le comte de Hompescb. A la cordiale entente des producteurs et des exportateurs, seul et dernier espoir de la Belgique !

      Suite…. pas piquée des hannetons… censurable même… http://books.google.fr/books?id=dIEPAAAAQAAJ&pg=PA6&hl=fr&output=html_text#c_top
      Ps : thanks for la Reding qui a estimé que le droit de la propriété intellectuelle ne constitue «pas un droit fondamental absolu» et ne devait pas servir «de justification pour éliminer la liberté d’expression.»»

      1. Ben non !

        La France, championne incontestée de la démocratie, est un des 22 membres de l’UE à avoir signé ACTA dès le 26 Janvier à Tokyo.

  1. Pourquoi personne ne parle du M.E.S voté hier, car depuis hier on est devenue une dictature.
    voir :

    MES: le Front de gauche pour une saisine du Conseil Constitutionnel
    Les sénateurs du Front de gauche, Parti communiste et Parti de gauche, en ont appelé mercredi à leurs collègues des autres formations de gauche pour saisir le Conseil Constitutionnel de la conformité du traité instituant le Mécanisme européen de stabilité (MES).
    La présidente du groupe CRC, Nicole Borvo Cohen-Seat, a écrit à ces sénateurs pour leur demander de signer ensemble un courrier de saisine du Conseil afin de « vérifier la conformité de ce traité instituant un mécanisme européen de stabilité avec les principes républicains en vigueur » en France.
    Soixante sénateurs ou soixante députés sont nécessaires pour saisir le Conseil Constitutionnel.
    « Alors que pour les traités de Maastricht, Amsterdam, pour le Traité constitutionnel européen et le Traité de Lisbonne, une telle saisine en amont avait été décidée, le président de la République et le gouvernement n’ont pas jugé bon de le faire sur ce traité MES qui anticipe l’abandon de souveraineté budgétaire imposée par le traité de stabilité (…) qui, lui, doit être signé le 1er mars », selon un communiqué des sénateurs du PCF et du PG.
    Or, pour bénéficier du MES, « les Etats devront se mettre sous la tutelle budgétaire de Bruxelles », alors que l’article 14 de la Déclaration des Droits de l’Homme et du Citoyen qui est en préambule de la Constitution française « établit la souveraineté du peuple et de ses représentants en matière de politique budgétaire », observent-ils.
    L’Assemblée nationale a ratifié mardi le Mécanisme européen de stabilité (MES), destiné à devenir le pare-feu de la zone euro contre les crises de la dette, contre lequel ont voté Front de gauche et Verts, alors que les socialistes se sont abstenus sous les huées de la droite.

    Bonjour chez vous, et bien venu dans un monde meilleur, où la paix sera total comme à Cuba…

Les commentaires sont fermés.