43 réflexions sur « ET PENDANT CE TEMPS-LÀ, AU-DESSUS DE NOUS… »

  1. Les chinois vont peut être pouvoir enfin nous dire si le drapeau US est VRAIMENT sur la Lune ….

    1. Ben en fait, on ne vous le dit évidement pas, mais ces images proviennent d’un studio de cinéma bien connu de la banlieue de Shanghaï !! LOL

    2. Euh, il n’y a pas de doute la-dessus. Quand même !

      Questionner la quantité d’or présente dans Fort Knox me parait raisonnable mais questionner la réalité d’Apollo, non. Cela impliquerait bien trop de complicités.

  2. Le programme spatial Chinois, je me demande jusqu’a quand il va reçevoir de l’argent… faut dire que la croissance y est aussi en chute libre. Regarder du coter du budget de la NASA.

    L’astronautique est un exploit dans l’histoire humaine mais ce domaine aura été très bref. Pour moi un retour sur la Lune et aller sur Mars restera un rêve car on est plus du tout dans les mêmes conditions que la guerre froide, il n’y a plus d’énorme concurrence dans ce domaine entre nation et le contexte économiques et des ressources c’est inverser depuis.

    Finalement ce que l’homme a laissé dans l’espace et sur les autres astres a de bonnes chances de survivre à l’humanité.

    1. voir le paradoxe de FERMI et la théorie d’ODULVAI^^

      et la messe est dite ^^

      a moins que on découvre ce que c’est les 80 % de masse manquante de l’univers^^

      1. Il n’y a pas encore longtemps, j’avais longuement réfléchi sur le paradoxe de Fermi et la théorie d’Olduvai et j’en ai conclue que le paradoxe et la théorie s’emboîtent parfaitement et ça a l’échelle de l’univers mais après ça dépend du point de vue des personnes. Les civilisations « intelligentes » de l’univers vivent un peu comme les étoiles qui leur donnent le jour.

      2. @ chester

        Merci.

        Je découvre des noms,des théories des paradoxes et je cherche

        « D’autres explications mettent en avant un choix plus volontaire. Ainsi une civilisation technologique avancée pourrait être très réticente à coloniser d’autres planètes car les nouvelles colonies finiraient probablement par se retourner contre leur planète mère. Certains auteurs ont également suggéré la possibilité d’un code éthique qui interdirait à une civilisation avancée de tenter la moindre interaction avec une autre forme de vie. Une hypothèse pour laquelle l’histoire de l’humanité ne donne pas vraiment d’exemple…

        La conclusion,c’est de l’humour , ou je n’ai pas saisi le sens Rassurez moi,car cette explication si difficile à concevoir est au cœur de l’humanité

  3. rencontre avec la première puissance mondiale du monde des humains dans l’immensité d’un univers en perpétuelle expansion.

    1. Rencontre avec cours paisible de la rivière Watarase à Fukushima, à 55km de la centrale nucléaire, quartier habité de «WATARI »;
      programme de NHK-ETV, « Que se passe t-il dans les rivières? Carte de la pollution de Fukushima »
      « (….)Le 23 Juin 2012, j’ai mesuré le rayonnement au bord de la à Fukushima, ville du département de Fukushima, au Japon. J’ai mesuré 0,45 micro Sievert par heure dans l’air, à ma hauteur, au bord de l’eau de la rivière. 15,70 dans l’air à 1 m. de haut, près des boues du fossé de drainage, 85.03 micro Sievert par heure dans la boue. La population de la ville de Fukushima est de 290.000 Hab(…) »

    1. La lune est morte ce soir… non!…elle va revenir.

      Eclipse.

      L’ombre de la Terre
      Comme une paupière
      Ferme l’oeil d’ivoire
      Dans l’été d’un soir.

  4. Au travers de cet évênement, l’occident peut observer l’illustration de son déclin; occident miné, sabordé par la finance.
    L’Europe, empétrée dans ses dettes, n’ose même plus penser au dela de prochain sommet.
    Les USA se concentrent sur les lancements militaires, le reste étant à l’abandon.
    Les chinois font étalage de leurs puissance. La décadence de l’occident est en marche.
    Il avait cru pouvoir dominer le monde par les outils financiers, ceux ci se retournent contre leurs créateurs. La richesse aspirée par les « marchés » est perdue pour le réel.

    1. Vous expliquer comment que des pays comme la Chine ou l’Inde voient leur croissance tirée vers le bas ? Toutes ses nouvelles puissances ont adopté le système occidental qui est effectivement sur le déclin mais comme l’Occident a « contaminée » presque la majorité de la planète avec son système c’est toute la planète qui va être touchée.

      Ce qui est dingue c’est que très peut de personnes mesure l’étendue de la crise qui ce profil à l’horizon et qui a déjà commencé doucement. C’est plus qu’une crise économique ou une crise de l’Occident mais certainement une crise de l’épuisement des ressources planétaires et de la dégradation de la biosphère qui va être aussi importante que l’invention de l’agriculture ou la découverte des énergies fossiles… mais chute car même ici je suis sur que très peux de personnes sont convaincus de cela.

      1. C’est un fait que tous les puissances « émergeantes » ont adopté les règles du jeu inventé par l’occident. Mais nous risquons de constater qu’ils y jouent mieux que leur créateur.
        Quant à l’avenir, la Nature imposera sa loi à tous, reste à savoir qui sera le mieux préparé, qui aura la dynamique sociale pour s’y adapter. Dans ce cas de figure, l’occident ne me semble pas le mieux placé, vu l’obscurantisme économique, et l’arrogance qu’il le caractérise aujoud’hui.
        Mais comme disait je ne sais plus qui : « la prévision est un art difficile, surtout quand ca concerne l’avenir. »

      1. Qu’ils se mettent d’accord avant de faire chopper un torticolis aux idiots. Ça n’arrangerait rien.

  5. Shenzhou IX (« Vaisseau divin ») s’est amarré au module Tiangong-1 (« Palais céleste »).

    C’était lent, ça venait même très lentement, et puis à un moment donné il y a eu une petite secousse, alors en s’amarrant si bien ainsi aux images, puissent-ils tous deux nous arracher à temps de toutes les amarres !

  6. Presque le plus insupportable, c’est le traitement de l’information sur cette réussite chinoise.
    Quelles n’auraient pas été les fanfares pour la même chose occidentale.
    Deux poids deux mesures: ça devient de plus en plus visible.

  7. @ Paul

    ET PENDANT CE TEMPS-LÀ, JUSTE DERRIERE VOUS…

    Y’a un blogueur qui essaye de vous tailler un costard de prophète avec une violence inouïe…:

    Jorion ou de l’imposture sur le blog de Bruno Zeni, je mets pas le lien, vous savez d’où ça vient.

    1. Ca ne l’a pas empêché de venir 162 fois (j’ai compté) venir faire vulgairement sa retape sur ce blog.

      Son papier est tellement grotesquement truffé de contre-vérités voire de mensonges manifestes que je ne vois qu’une explication : un coup de pub en se « payant » Jorion et son nom pour faire buzzer son blog. Pitoyable.

      Et soyons clairs : la seule chose dont traite son torchon, c’est la création monétaire, parce que ce monsieur a décidé de se faire le propagandiste des vieille lunes d’extrême-droite de « l’argent dette », dont nous avons démontré après un long travail d’analyse que c’était une supercherie.

      En soutenant ces thèses idiotes, il ne fait qu’illustrer sa propre incompréhension des mécanismes réels. Et la violence de ses attaques n’a d’égale que l’inanité de cette pseudo-critique.

      Il a bien fait d’appeler son papier « L’imposture » : du pur Thierry Meyssan

  8. C’était aut’ chose y’a 37 ans kamême. L’ASTP quoi. L’amarrage « hermaphrodite » Soyouz-Appolo.

  9. Bonsoir à tous-tes,

    je profite de ce post en stratosphère pour glisser un lien vers une info « récente » qui m’avait interpellé :

    que vont devenir nos super yeux là haut ?

    La France pourrait se désengager financièrement d’une importante mission internationale d’observation spatiale. Je ne sais où ça en est actuellement, mais le concept est là : besoin d’économies ? Qu’à cela ne tienne, autant tailler dans des programmes qui nous permettent encore de garder un oeil sur la vitesse à laquelle nous modifions notre environnement.

    Si ce genre d’abandon se multiplie, on aura que nos yeux pour pleurer d’ici une poignées de décennies, quand des boucles de rétrocontrôles positif se seront activées irréversiblement, ET que nous ne pourrons plus constater cela d’un point de vue obejctif et scientifique. En même temps, si c’est déjà irréversible…

    Un système qui mène à la ruine de l’habitat et qui réclame la suppression pragmatique des systèmes d’alarme. Magique, circulez, y a rien à voir, personne n’est responsable de toute façon.

    « La maison brûle », disait le grand sage sumotori. Si en plus, les pyromanes s’amusent à péter les phares des camions de pompier…

    D’un autre côté, si augmentation de l’entropie technologique il doit y avoir, pourquoi ne pas effectivement conserver des ressources (oserais-je dire et du cash) pour ce qui passe ici au ras des pâquerettes ? Dur débat.

    NB : j’actualise avec une citation directe de l’article
    « Pour ne rien arranger, quelques jours auparavant, le National Research Council (NRC) – le bras exécutif de l’Académie des sciences américaine – rendait public un rapport anticipant pour la prochaine décennie un déclin rapide des capacités américaines de surveillance de la Terre : en 2020, la NASA aura perdu les trois quarts des instruments d’observation dont elle dispose aujourd’hui. »

    1. Plus de précisions dans ce court reportage sur le site de l’agence spatiale européenne : l’ESA.

      Ambitions et lutte d’influence technologique, enjeux environnementaux, et difficulté financières à surmonter.

  10. Et pendant ce temps-là, de plus en plus de gens n’arrivent pas à joindre les deux bouts comme on dit. Quel rapport : aucun. Terre à terre sûrement.

    1. Dans la catégorie « Turing », on passe de la machine au test. Cette fois-ci, ce n’est
      – ni open source : on passe de GitHub au labo X de Google
      – ni modeste en matériel : on passe des jouets LEGO à 16 000 processeurs
      – ni programmable « quick an dirt » : on passe de quelques instructions en NXC sur Eclipse à un réseau de neurones de plus d’un milliard de synapses lâché sur 10 millions de vidéos YouTube.

      Il s’agit de la reconnaissance non-supervisée des millions de chats qui se trimbalent sur le net par un mini-cerveau, avec des résultats probants :
      http://www.nytimes.com/2012/06/26/technology/in-a-big-network-of-computers-evidence-of-machine-learning.html?_r=1&pagewanted=all

      Prochaine étape : peut-être le nettoyage (du son et de l’image) de YouTube d’une manière automatique.

Les commentaires sont fermés.