21 réflexions sur « « MISÈRE DE LA PENSÉE ÉCONOMIQUE », À PARAÎTRE EN GREC »

    1. Piotr,

      Leurs élites y travaillent. Elles seront rendues responsables de bien des malheurs en Europe. Elles en ont déjà provoqué beaucoup.

  1. Déjà…? génial…
    Alors j’vous ai traduit le titre avec mon copain google…

    Δυστυχία ΤΗΣ ΟΙΚΟΝΟΜΙΚΗΣ ΣΚΕΨΗΣ…. c’est beau… vraiment

    Bon, à vérifier bien sûr…

  2. Misère de l’espèce humaine, bientôt près de chez vous aussi.

    Et aucune « théorie économique » ne pourrait y changer quoi que ce soit, pas plus que la dénonciations d' »erreurs » dans les théories actuelles, la raison principale étant les besoins en carburant de la civilisation industrielle.

    Relire Bataille (Georges) plutôt … « économie à la mesure de l’univers ou la part maudite » par exemple

    1. Et ben voilà de la bonne finance éthique…

      Avec la banque Islamique, fini le prêt avec intérêts… rien que des “frais de gestion”…
      Mais Attention… « … ces principes moraux ne veulent pas dire qu’il s’agit d’investissements à caractère religieux »…

      Jorion en rêvait… l’Islam l’a fait

  3. Je viens de terminer une première lecture  » rapide » de votre ouvrage , où j’ai bien sûr retrouver la plupart des thèmes ou chapitres évoqués ici depuis 4 ans . Je signale à Jean Luce Morlie et Pierre Sarton du Jonchay ( qui se fait rare ) , mais ils doivent le savoir , qu’on a le plaisr de les voir cités en une occasion .

    Je comprends mieux votre remarque faite une fois ici , selon laquelle il est épuisant d’être sollicité sur le blog , à coup renouvelé , sur des questions qui sont tout le fond du bouquin et qui y trouve leur réponse dans un essai de cohérence globale .

    Je comprends mieux aussi pourquoi vous avez fait coïncider la re-publication d’extraits sur  » les systèmes intelligents » , avec sa parution .

    Noté que ma propre représentation mentale de la collectivité et de l’individu ( mon moteur à quatre temps et ses pistons ) , pouvait s’accorder de  » structure and sentiment » .

    Noté que vous n’avez que deux cerveaux quand j’en revendique trois avec Hubert Reeves !

    Un peu perdu pied dans le détail de vos expériences de trader et dans la multiplicité des effets de la titrisation ( mais ça doit être normal ).

    Avec le support principal des travaux relatifs à la chaire que vous animez ,pour la rédaction d’une suite encore plus incisive et accessible  » grand public », l’apport  » concision illustrative » sous tendue par la discipline « BD » ( la suite que l’on attend aussi) , sera un plus dans la composition et la  » force de frappe » de ce livre où la philia deviendra le présent .

    Sur la  » Constitution économique » , sur laquelle j’avais renâclé en avançant qu’une Constitution est un acte politique et que l’économie ne peut en être qu’un chapitre ,on peut tomber d’accord si , par artifice ( ?) , cette constitution économique reconnait son  » ombilic » là où il doit être .

    1. « Je signale à Jean Luce Morlie et Pierre Sarton du Jonchay ( … ) , qu’on a le plaisr de les voir cités en une occasion . »

      Et bibi, walou… et ben, ça fait mal au coeur… après tout c’que je lui ai apporté…

      Et rien sur vigneron non plus…? Alors là, c’est un véritable scandale…

  4. Il doit bien y avoir des indignés, en Grèce comme en France ; pourquoi ne pas faire de la traduction de misère de la pensée économique une action collective de formation en direction des « lycéens » grecs qui apprennent le français et des lycéens français qui apprennent le grec ? Dans les quartiers c’est bon aussi , nous pourrions y développer un usage pédagogique de la traduction automatique Google qui soit socialement validée; un site carrefour suffirait.

  5. pas encore eu le temps de le lire, mais je l’ai reçu, ainsi que la survie de l’espèce.
    j’ai trouvé intéressant le grand entretien avec Daniel Cohen, ce soir, son assertion comme quoi la télé est en partie responsable de la montée de l’incivisme devrait plaire à certains, mais ce sont ces propos sur le bonheur qui ont retenus mon attention.

  6. Schumpeter c’est un peu le prêtre Jean…:

    « Au Moyen Âge, des rumeurs venues d’Arménie et de Venise faisaient état d’un mystérieux royaume chrétien, celui du Prêtre Jean, que l’on ne savait situer, en Afrique ou en Inde »

    Encore aujourd’hui dans une émission inqualifiable :

    http://www.franceculture.fr/emission-les-carnets-de-l-economie

    Jean-Marc Daniel vantait la destruction créatrice de Schumpeter, ces histoires qu’on raconte au enfants. Heureusement que cette émission ne dure que 3 minutes.

  7. Dans la Revue des Livres de Septembre-Octobre, une interview très intéressante de Joëlle Fontaine, sur son livre De la résistance à la guerre civile en Grèce. 1941-1946.

    Entre autres choses, elle rappelle l’attitude farouchement hostile des anglais (de Churchill particulièrement) vis à vis d’une Résistance grecque solide, en position de gouverner et de mener le pays vers une évolution démocratique : confrontés au spectre communiste, ni les Britanniques, ni la droite grecque, qu’ils avaient réinstallée au pouvoir, n’étaient prêts à accepter une évolution démocratique de la Grèce (RdL, p.36)

    Churchill et son armée manoeuvrent pour désarmer puis écraser la Résistance, avec l’aide et la bénédiction chef du Gouvernement d’union Nationale, un certain… Georges Papandreou ! Le 03 décembre 1944, lors d’une manifestation monstre place Syntagma, à Athènes, l’armée reçoit l’ordre d’ouvrir le feu sur la foule.

    Guerre Civile (1946-1949), puis régime d’exception, adhésion à l’Otan (1952), Coup d’état des Colonels (1967)… Avant 1974, la Grèce n’a jamais vraiment été autorisée à se démocratiser… Et même après cette date, « La nécessaire réforme de l’Etat n’a pas eu lieu. Les tentatives de mise en place d’une administration efficace se sont heurtée au traditionnel clientélisme » (RdL p. 39)

    Il reste à la Grèce son armée disproportionnée, reconstituée dès 1944 par les Britanniques qui « y ont maintenu les éléments réactionnaires »… souche dont est issu l’actuel leader d’Aube Dorée.

    Quand l’Histoire s’y met, difficile de rester de marbre…

  8. Hi,

    Food Banks in the U.S. Running Low on Supplies… Ominous Sign for 2013

    « This is a very interesting yet ominous article from Reuters about the current food bank situation in these United States. As a result of the drought this summer the Federal government ended up buying less food than normal, and because this excess food is used to provide assistance to the poor in many cases, there simply may not be enough to go around. This sets up a potentially tragic situation as we head into 2013, and is likely to bring heightened social unrest to our shores as I outlined in my recent article The Global Spring. »

    http://www.zerohedge.com/news/2012-11-22/food-banks-us-running-low-supplies-ominous-sign-2013

Les commentaires sont fermés.