42 réflexions sur « PETIT COURS DE BRUXELLOIS EN UNE SEULE LEÇON »

  1. et vous savez quoi? j’en connais un qui a balancé cette vidéo à des élus MR (libéraux, opposition au parlement de la fédération Wallonie-BXL) pour dénoncer le fait qu’elle reçoit le soutien de la Fédération en question (« est-ce bien légal, et surtout, éthique? » ). Mais sur le fond, il n’a pas pu trouver d’autres commentaires que (« dire qu’on peut emprunter quand il n’y a pas assez avec les impôts, c’est inacceptable ! » Un beau cas. Je ne vous explique même pas ce qu’il pense de l’impôt sur la fortune… Allez si, je ne résiste pas: « mais c’est de la jalousie! »

  2.  » Dignes enfants de la Belgique,
    Qu’un beau délire a soulevés ,
    A votre élan patriotique
    De grands siccès sont réservés.
    restons Armés , que rien ne bouge ,
    Gardons la même volonté
    Et nous ferons fleurir l’Orange
    Sur l’arbre de la volonté  »

     » Allons enfants de la patrie ,
    Le jour de gloire est arrivé !
    contre nous , de la tyrannie,
    L’étendard sanglant est levé .
    Marchons , marchons ,
    Qu’un sang impur
    Abreuve nos sillons ! « 

      1. Certes Marlowe, mais qu’a voulu dire Rouget de Lisle en parlant de sang impur? Des Vendéens?

        La notion-même de « sang impur » me paraît assez fachisante.

      2. à Bruno,

        La notion-même de « sang impur » me paraît assez fachisante

        En écrivant ceci en 2012 et en portant un jugement politique et moral, vous détruisez l’esprit dans lequel a été écrit ce chant de guerre qui n’est pas dénué d’une intense violence dirigée contre la noblesse qui « passe les frontières », et qui fait penser à une autre dominance.
        De nos jours, j’écrirai non pas le « sang impur » mais le « sang de nos ennemis ».

      3. @ Bruno

        J’arrive un peu après la bataille … Sur ce « chat » en tous les cas !
        J’espère néanmoins que tu accéderas à l’interprétation suivante de l’hymne national français.

        Le sang impur n’est pas celui des ennemis de la France (chantés, eux, dans un autre chant révolutionnaire « Le Chant du départ »).
        Il s’agit du propre sang des sans-culottes, sang impur (rouge) , par opposition au sang (bleu) des aristocrates (qui ne travaillaient pas dans les champs, avaient donc la peau bien blanche et dont on voyait les veines bleues).

        Dans la marseillaise, Rouget de Lisle, évoque en fait les sang versé par les citoyens (nouveaux combattants de leur propre Liberté) qui abreuvera les sillons du pays (occupé en partie à l’époque de l’appel aux volontaires) pour le rendre fertile de leurs espérances !

        Bref un beau chant jusqu’au bout !

  3. Bravo au CADTM et ses partenaires.
    Un régal sur le fond et la forme.
    Cette video est un brulot à faire ciculer immodérément !
    Les résistances finiront par mettre le feu à la dictature du capital.

  4. Voilà un vrai ptit plus
    qu’on aurait du mal à rechigner,
    tant on a plaisir à le revisionner.
    Merci! et j’suis prêt à chigner en
    bas de ce billet pour un second,
    un autre, des autres ! À volonté!

  5. Salut,

    Infortune, c’est le nom de cette petite vidéo.

    http://www.phivalembois.eu/infortune/index.html

    J’aurais préféré : « Danse avec Not’e sou ».

    Trois petites notes :
    D comme prime (marché), dièze comme augmenter,
    E comme Exponentiel,
    C comme Conscient (système), la dernière note.
    Trois petites notes ou trois fois rien.

  6. Des nouvelles du front :….
    Fortis: Maurice Lippens et Herman Verwilst inculpés
    …  » Maurice Lippens et l’ancien CEO Herman Verwilst ont également été inculpés dans le volet pénal de l’affaire Fortis, à l’instar des autres anciens responsables de Fortis Jean-Paul Votron, Filip Dierckx et Gilbert Mittler. Les inculpations concerneraient trois motifs: manipulation de cours, escroquerie et faux en écriture. »

    http://www.lalibre.be/economie/actualite/article/782188/fortis-maurice-lippens-et-herman-verwilst-inculpes.html

  7. Proposant cette vidéo sur un autre blog, je me suis laissé entendre que : « ce n’ était pas aussi simple que ça ».

    Certes … ^^

    Visionné cet après-midi ce documentaire Arte, sur la pauvreté en Europe. Espagne, France, Allemagne sont cités. La compétitivité sur le dos des « pauvres » et de leurs enfants.

    http://www.youtube.com/watch?v=M-sm76jnmgs

      1. @ Guy Leboutte

        « Dire que c’est compliqué est une stratégie volontaire d’obscurcissement. »
        Je sens qu’elle vous a plu et que vous la replacerez souvent!

        J’en profite pour placer ma citation de service (de Thom bien entendu):
        « La tendance actuelle à utiliser des modèles statistiques en toute circonstance revient à prendre un virtuel trop gros, tellement gros qu’en général on ne peut plus réaliser toutes les conditions initiales. C’est, souvent, une solution de facilité qui devrait être complétée par une herméneutique visant à construire le modèle de dimension minimale compatible avec les données empiriques. C’est malheureusement une exigence dont la Science contemporaine ne tient guère compte. »

      2. Quand un médiatique dit que « ce n’est pas aussi simple que ça », il dit froidement à ses auditeurs qu’ils sont trop malcomprenants* pour savoir et que, heureusement des experts sont là pour être au parfum à leur place.

        * « bête, dégénéré, crétin, stupide, imbécile, fou, arriéré, innocent, débile, attardé, sous-développé, sot, abruti, cruche, andouille, ballot » d’après le dictionnaire Bordas des synonymes, mais aussi : « con, analphabète, électeur ».

      3. @BasicRabbit
        juste pour info et éventuel retour à la source, d’où est extraite la citation de Thom ?
        Merci d’avance.

      4. à BasicRabbit

        Je perçois bien l’ironie de votre remarque sur le job de modérateur.
        Comme je pense que chacun doit dire la vérité sur lui-même, je vais vous faire un aveu : je suis intolérant et immodéré, et je m’en glorifie.
        Je regrette par contre, comme quelques autres, qu’il ne soit pas si aisé, à partir du blog, d’envisager des réflexions durables – pour utiliser un vocable contemporain.

  8. Très bonne vidéo , drôle , courte et qui explique vraiment l’essentiel . Même des enfants la comprendrait . A diffuser !

  9. Mr JORION et Mr TODD…Je suis allé vous voir hier soir à la VUB , un peu étonné de la faible audience surtout représentée par des 20/30 ans….Je partage totalement les idées de Mr TODD que je lis depuis de très nombreuses années , mes idées sont ainsi devenues concrètes , physiques , existantes et partagées.
    Je ne suis plus seul , c’est devenu réel .
    Je me rends compte que la faible audience face à la pensée inique laissera perdurer cette dernière.
    Il est évident que si les allemands privilégient la cession d’entreprise à l’ainé alors ils sont indétronables.
    Il est évident que sans dévaluation monétaire ce sont les hommes que l’on dévalue.
    Quand à la corruption et lâcheté j’ai envoyé le matin même 4 courriers à 4 maires et un au préfet qui tiens les cordons de leur bourse.
    Voyez que vos idées sont miennes , sans être bobo ni soixante huitard attardé.
    Le monde doit vous être reconnaissant et j’irais vous revoir…à bientôt.

    1. « Faible audience » ? Vous avez dû vous rendre à une autre conférence : à celle où je me suis rendu personnellement, tous les sièges étaient occupés, ainsi que les marches d’escalier à droite et à gauche.

      1. oui la salle était pleine , je voulais dire que tout Bruxelles aurait du être présent 10000 , 20000 personnes , 1 million……

      2. Mr. JORION……..300 spectateurs vous suffisent ils ???? Il faut démocratiser , vulgariser , informer le plus grand nombre si nous ne voulons pas arriver à la Grêce , Egypte , Espagne , la période est historique , n’allons pas à la révolution , vous l’avez dit.
        Pour celà il faut informer , éduquer , dire la vérité au plus grand nombre , très vite , en dehors des partis politiques , des partis pris , la vérité est unique , le mensonge est multiple.
        Les peuples ont besoin de savoir , de connaitre le bon chemin.
        Pourquoi ne pas faire des meetings , participer à des shows , même des grands messes comme des gourous …why not…tout est permis pour la vérité et éclairer les esprits , même des spectacles à la Halliday……………c’est possible…les gens veulent se reconnaitre , ne pas être divisés par des politiques.
        Ne restez pas cantonné devant un parterre d’intellectuels bon teint………….informez le monde…comme une éducation civique………..car aujourd’hui la vérité est dissimulée et tout le monde la cherche……chacun cherche à donner sa confiance.

      3. @Bertrand,

        Mesurez un peu le chemin accompli en quatre ans. Vous connaissiez Paul Jorion en 2008? Moi pas. Il y a son blog, ses livres, ses bédés, ses conférences, ses interventions dans les médias. Ça n’arrête pas… C’est bien la preuve qu’à ses yeux 300 ça ne suffit pas, non?
        Si j’étais un cheval, je ne voudrais pas de vous comme jockey 🙂

    2. merci Bertrand, on sent qu’une résistance s’organise sans pour autant se déverser dans les rues. Pour les chiffres, c’est un peu comme avec la police et les manifestations 😉 du marketing pur et dur cette affaire.

      1. Ou une perception toute personnelle des choses. Ca me rappelle une partenaire de travail qui m’envoie un mail pour me dire qu’elle avait essayé désespéremment de me joindre, ce qui m’étonna fort. Elle finit par me dire qu’elle avait essayé une seule fois, apres mes horaires de boulot qui plus est;
        je sais que c’est dingue, mais faut il le rappeler: les mots ont un sens.
        Ceci étant, bien contente que des commenteurs réguliers de ce blog, comme Bertrand, soient présents lors des conférences de Paul Jorion.

      2. Lou,
        « commenteurs »
        ???
        Je dois vous avouer que je me gratte encore la tête pour savoir quel sens vous cherchez à donner à ce mot. 😉

  10. Merci pour cette énième explication ….ça fait en effet 4 ans que vous et quelques autres expliquez au gens, dans les médias, le comment et le pourquoi de cette crise …..il en faut de la patience ….et tout cela pour se faire traiter de la sorte…..comme d’autres, vous attendez un Churchill, De Gaulle, pour nous en sortir ….en effet, on ne peut rien attendre de l’élite au pouvoir (Troïka, politiciens,parti traditionnels européens et nationaux, …..); une des raisons, c’est que dès que vous vous opposez à la Troïka, vous êtes étiqueté : comme eurosceptique dans les meilleurs des cas, extrémiste de gauche ou de droite dans le pire des cas …..avec toutes les conséquences que ceci vous apporte au niveau professionnel, social, etc ….mais même quand on constate qu’une partie de la population montre son désaccord vis-à-vis de la Troïka,sans l’aide d’une grande partie de » l’élite « , très peu de chances que les choses changent dans les décennies à venir….
    NB : demain, je me rendrai vers 18h au Cimetière 🙂

Les commentaires sont fermés.