REGARDS , « La survie de l’espèce »

Un bref entretien paru dans le numéro de décembre de la revue Regards

L’HUMOUR POUR LE DIRE

L’anthropologue Paul Jorion a du flair. En 2007, il est un des rares observateurs à anticiper la crise des subprimes. Pour connaître son diagnostic, deux méthodes : lire ses livres sur le capitalisme, ou se plonger dans sa dernière BD, « La survie de l’espèce ».

L’espèce humaine est-elle soluble dans le capitalisme ?

Paul Jorion. Non, bien sûr, sinon on n’aurait pas fait cette BD. Mais il faut réagir vite. Avec Grégory Maklès, on voulait s’adresser à ceux qui pensent que la situation actuelle est trop compliquée à comprendre. Toute la difficulté était de trouver les moyens de transposer en images la critique du capitalisme sans pour autant la dénaturer. L’humour est un moyen magnifique de faire passer des idées.

Dans le deuxième tome, vous prévoyez de brosser des alternatives ?

P.J. Nous n’en sommes pas encore là. Nous pensons surtout à une BD « Après l’espèce ».

Partager :

6 réflexions sur « REGARDS , « La survie de l’espèce » »

  1. Nous pensons surtout à une BD « Après l’espèce ».

    Ne serait-il pas opportun – ou optimiste – de penser à une BD « Après l’effondrement » ?
    Il me semble que la BD « Après l’espèce », qui risque de ne pas être publiée, pourrait avoir de grandes difficultés (litote) à trouver ses lecteurs.

  2. A Montréal, rue Saint Denis,dans un magasin spécialisé dans la BD je l’ai trouvé en vente à 32 dollars 50, plutôt bien placée.

  3. Je suis allé chercher mes 10 exemplaires hier, arrivés lundi, chez le petit libraire de ma très petite ville…..
    Peut être songer à soutenir les petits libraires indépendants encore existants, résistance, résistance….

Les commentaires sont fermés.