L’ENCYCLOPÉDIE, AU XXIème SIÈCLE

Un projet est né au sein du Blog de Paul Jorion, celui d’une Encyclopédie, au sens de celle de Diderot et d’Alembert, mais pour nos temps à nous.

L’idée est la même : décrire les contours du monde de demain, et ceci de deux façons :

1° en prenant toute question aussi haut en amont que possible,
2° en définissant chaque concept au sein du nouveau paradigme que constitue le monde de demain.

Exemple de question prise en amont :

« Réformes structurelles de compétitivité » ? Protectionnisme ? Libre circulation des capitaux spéculatifs ? Transnationales situées dans des paradis fiscaux, voire même nulle part ?
Réponse en amont : Chambre de compensation multilatérale internationale au sens de Keynes – bancor.

Taxe Tobin ? Glass-Steagall Act ? Bonus des traders ? Salaires extravagants des dirigeants d’entreprise ?
Réponse en amont : interdiction de la spéculation.

High Frequency trading ? Dark pools ? Volatilité des marchés financiers ?
Réponse en amont : fixing quotidien

Revenu universel ? Retraites ? Disparition du travail ?
Réponse en amont : gratuité

Exemple de concept défini au sein du nouveau paradigme :

Gratuité : mode de circulation normal des biens et des services (antonyme : marchandisation)

Capital : dans un cadre de marchandisation, ressources manquant là où elles sont nécessaires pour la production ou la consommation…

Prix : dans un cadre de marchandisation, expression en argent du rapport de force entre l’acheteur et la vendeur…

« Réformes structurelles de compétitivité » : dans un cadre de marchandisation, alignement des salaires sur ceux des Bangladesh

Le projet est ouvert à tous : une nouvelle page du blog sera réservée exclusivement à l’Encyclopédie, au XXIème siècle. Vos contributions sous forme d’articles – de même que vos remarques – seront reçues au cours de sessions sur la page Les débats du blog de Paul Jorion, la première ayant lieu ici le mercredi 12 juin de 15h à 17h.

Aucune restriction n’existe quant au contenu des articles – si ce n’est bien entendu l’exclusion du plagiat, les billets présents sur le blog constituent un matériau dans lequel on peut bien sûr piocher à sa guise, ainsi que dans le contenu de mes livres.

Le mot d’ordre de l’Encyclopédie, au XXIème siècle est emprunté à John Maynard Keynes : « Personnellement, je n’attends de résultats probants que d’une seule méthode : assener la vérité sans merci – cette méthode là marche, en dépit de sa lenteur ».

Partager :