« Le Grand Å’uvre : une autre Europe, vite ! »

Je lance aujourd’hui sur le blog une nouvelle rubrique intitulée comme vous venez de le voir : « Le Grand Å’uvre : une autre Europe, vite ! »

L’Europe qui est aujourd’hui la nôtre est un mauvais rêve : le cauchemar né de l’imagination d’une embarrassante coterie de marchands de soupe.

Au début de cette année j’ai été invité au château du Val Duchesse à Bruxelles. Assis dans un énorme fauteuil Louis XIII dans la salle où est née en 1957 la CEE (*), il m’était demandé dans le cadre d’une série télé intitulée « Le chagrin de l’Europe », ce qui avait mal tourné, vraiment très mal tourné.

Ce n’est pas aujourd’hui au sein des parlements que s’opère le Grand Tournant, et jusqu’ici en tout cas, encore moins au sein du Parlement européen. Des élections européennes auront lieu en mai 2014, et l’on parlera d’ici-là de l’Europe. Le blog participera au débat, pour l’infléchir dans le bon sens, pour œuvrer à la naissance d’une autre Europe, vite ! Celle que nous avons maintenant nous fait honte.

===============================

(*) Sous, en particulier, l’œil sceptique de mon propre père à qui j’emprunte – et pas seulement par piété filiale – la caractérisation des pères de l’Europe comme « marchands de soupe ».

Partager :