ELIZABETH WARREN FOR PRESIDENT !

Si vous lisez l’anglais, ne ratez pas le long article que Naomi Scheiber consacre dans le numéro de The New Republic en date du 10 novembre à Elizabeth Warren et à ses chances de devenir présidente des États-Unis : « Le cauchemar d’Hillary ? Un parti démocrate qui prend conscience que son âme est avec Elizabeth Warren ».

Vous n’ignorez pas la haute opinion qu’a Le blog de Paul Jorion d’Elizabeth Warren (l’une de mes sources déjà dans La crise du capitalisme américain [2007]). Connaissant bien les États-Unis, d’avoir lu à leurs propos dans les livres, et d’y avoir vécu douze ans, je ne serais pas surpris qu’il y ait d’ores et déjà 15+ contrats sur la tête d’EW, et que si un « accident » devait arriver, on ne découvrirait jamais ce qui s’est vraiment passé, les candidats commanditaires de meurtre étant à ce point nombreux.

Si Elizabeth Warren devait naviguer avec succès entre les balles et devenir en 2016 présidente, elle rejoindrait dans l’histoire son éminente prédécesseur : Eleanor Roosevelt (1884 – 1962), symbole des États-Unis à visage humain tels que nous les aimons beaucoup (les autres, honnêtement, nous les exécrons !).

(Quoi ? on ne vous avait jamais dit que le New Deal et plein d’autres choses admirables, c’était Eleanor ?)

Partager :

Contact

Contactez Paul Jorion

Commentaires récents

  1. Hors sujet No 2:  » « Il n’arrivait vraiment pas à comprendre l’idée que l’Ukraine était un Etat indépendant. » https://www.theguardian.com/us-news/2024/apr/12/trump-russia-ukraine-book-comments Cela,…

Articles récents

Catégories

Archives

Tags

Allemagne Aristote bancor BCE Bourse Brexit capitalisme centrale nucléaire de Fukushima ChatGPT Chine Confinement Coronavirus Covid-19 dette dette publique Donald Trump Emmanuel Macron Espagne Etats-Unis Europe extinction du genre humain FMI France Grèce intelligence artificielle interdiction des paris sur les fluctuations de prix Italie Japon John Maynard Keynes Karl Marx pandémie Portugal psychanalyse robotisation Royaume-Uni Russie réchauffement climatique Réfugiés spéculation Thomas Piketty Ukraine ultralibéralisme Vladimir Poutine zone euro « Le dernier qui s'en va éteint la lumière »

Meta