Troïka : Il va peut-être falloir s’en occuper nous-mêmes !

Jean-Daniel Magnin m’envoie une coupure de journal : c’est l’actrice Emma Thompson qui dit qu’elle ne paiera pas ses impôts – elle qui a l’habitude de le faire, tant que tous ceux qui ne les paient pas – et ont l’habitude de ne pas le faire, ne sont pas en prison. C’est de la désobéissance civique, c’est une façon de prendre les choses en main soi-même si le ou les gouvernement(s) ne le font pas. Ça fait réfléchir.

Zébu est en train d’écrire quelque chose sur le documentaire d’Arte sur la Troïka et c’est très bien qu’il le fasse. Nous verrons ça tout à l’heure. En attendant, moi je suis en train de regarder ce documentaire, et il y a beaucoup de choses là-dedans. Beaucoup de choses qui, si elles sont vraies, devraient conduire pas mal de ces gens de la Troïka (Commission européenne, Banque centrale européenne et Fonds monétaire international) en prison.

Au lieu par exemple d’ennuyer M. Dominique Strauss-Kahn sur des gaudrioles, ce ne serait peut-être pas mal d’entendre ce qu’il a à dire de l’affirmation qui est faite là par « quelqu’un qui cause dans le poste » (Philippe Legrain, ancien conseiller de Manuel Barroso à la Commission européenne) qu’il a délibérément enfoncé la tête du peuple grec sous l’eau pour dégager 20 milliards d’euros pour les banques françaises, pour en faire sa dot de futur candidat à la présidence de l’État français.

C’est vrai ou ce n’est pas vrai, et si ça se trouve, ce n’est même pas vrai ! Qui sait ? Mais enfin, on aimerait bien savoir ce qu’en pense M. Strauss-Kahn de ce qu’affirme quelqu’un du sérail. C’est pourquoi, l’idée d’un tribunal d’opinion pour juger les dirigeants de la Troïka ne serait peut-être pas une mauvaise idée, comme le tribunal Russell-Sartre sur les crimes de guerre au Vietnam.

Bon, les morts sont moins visibles avec la Troïka mais avec des millions de gens qui comme en Grèce ont perdu toute couverture sociale, ils doivent crever dans l’ombre.

Comme dit Emma Thompson : exigeons qu’on arrête les bandits. Le fait qu’ils sont nos dirigeants ne doit pas servir de prétexte à ne pas le faire.

Qu’en pensez-vous, vous lecteurs du Blog de PJ, d’une telle idée d’un tribunal pour juger les gens de la Troïka, ceux que j’appelle « les prêtres d’une religion féroce » ?

Partager :

252 réponses à “Troïka : Il va peut-être falloir s’en occuper nous-mêmes !

  1. Avatar de Lucas
    Lucas

    Un tribunal nécessite que les autorités en place soit du côté des victimes/dénonciateurs.
    Nous allons vers un deuxième Nuremberg, ou vers la jungle (pollué), ou vers la tyrannie.

  2. Avatar de Jean-Luce Morlie
    Jean-Luce Morlie

    Corinne Lepage, il y a quatre années déjà, n’en rejetait pas l’idée …

    1. Avatar de Arnaud
      Arnaud

      Il y aussi son amie ex-juge et bientôt avocate EVA JOLY.

  3. Avatar de roberto Man
    roberto Man

    Allez, en attendant, business as usual : Buxelles fixe de nouveaux objectifs de réduction de son déficit à la France Bien entendu, en serrant la vis un peu plus… histoire de rappeler la règle : Heil Troïka !!

    De loin ça parait con?: sourires… disons étrange, enfin.. paradoxal : puisque le cout de l’argent baisse, il semble y avoir une généralisation du quantitative easing dans le monde entier… et on voit apparaître des prêts a taux négatifs (ja j’aimerai qu’on m’explique…!!!)

    Alors? Logiquement… ça parait plutôt une bonne chose d’emprunter, si en plus on gagne de l’argent en empruntant maintenant! ?? Du coup.. il y aurait peut être besoin d’un referendum populaire.. pour modifier le traite… parce que franchement… faut s’adapter non?

    Ce soir je m’endors en rêvant à l’interet negatif appliqué à la dette française… le pied!

    1. Avatar de daniel
      daniel

      40 milliards de fraude annuelle recouvrés: plus de mise en demeure humiliante par Bruxelles. (et ce sont 60 milliards dans l’idéal…)
      Mais il est plus facile de réduire les moyens des organismes sociaux.
      Il faut croire que la fraude est tolérée par l’ensemble de l’opinion publique et favorisée par la tête de l Etat. Visiblement, l’espoir perdure d’un côté et le courage manque ailleurs.

      Ref.s:
      http://www.alternatives-economiques.fr/ces-600-milliards-qui-manquent-a-la-france–enquete-au-coeur-de-l-evasion-fiscale_fr_art_1143_58595.html
      ou
      http://www.franceculture.fr/oeuvre-ces-600-milliards-qui-manquent-a-la-france-enquete-au-coeur-de-l-evasion-fiscale-de-antoine-p

      LuxLeaks est beaucoup plus important: silence prudent et contre-feux avec l’éventé SwissLeaks.

      Au niveau européen, la Grèce joue le même rôle que les organismes sociaux en France: une variable d’ajustement, un amortisseur. Combien aurait coûté à « France S.A. » la perte des crédits sur la Grèce et la faillite d’une grande banque ?
      Certains ont fait le calcul qu’il valait mieux que la Grèce encaisse le choc, plutôt que d’endurer un accident du PIB français, avec la perte de économies de M.e Michu comme dégâts collatéraux. Des milliers de M.e Michu, en fait.
      Facteur aggravant en Grèce, l’agenda « libéralisme punitif » en a profité pour avancer ses pions. Naomi Klein dans « la stratégie du choc » a bien montré le modus operandi.

      Tant que nous ne sommes pas capable de voir et assumer les conséquences de notre désir de justice sur notre niveau de vie, nous serons noyés sous les larmes de crocodile. J’ai fait mon choix : remise des dettes multilatérales (jubilé) en Europe, sortie de l’Euro éventuelle et baisse généralisée du niveau de vie.Puis nouveau départ avec d’autres règles.
      Et je paierai mes impôts. C’est un impératif anti-relativisme.

      1. Avatar de roberto man
        roberto man

        Oui, merci:de rappeler luxleaks. Il y a eu une velléité de lancer une investigation a travers une commission:d enquête parlementaire a l initiative du parlement européen, un de leurs rares pouvoir…. Sauf que bien que le nombre de requérant était suffisant des parlementaires se sont dégonflés et la commission d enquête va finir en commission d information avec très peu de pouvoir.
        Non seulement on a un parlement européen muselé, mais en plus on a des enfoirés de parlementaires qui n ont plus aucune couille! Notamment des élus..socialiste.. Si il y en a au on plus dinfo cela:serait intéressant, notamment sources officielles, listes des parlementaires ayant votes ou pas… Merci
        Et le sonneur d alerte risque de se retrouver en prison lui…!!!
        Et junker.. Se porte comme un charme, se plaignant juste.. D être assailli injustement par les journalistes…

        Au passage, j ai lu ici que après tout ce n était pas nouveau… Mais ce qui est nouveau c est la conscience du coût réel que cela a, et ce sont de très grosses sommes.

  4. Avatar de Jean-Daniel Magnin

    Et si enfin ça se mettait à bouger ? Bloquons nos impôts sur un compte éthique pour obliger nos gouvernants à lutter plus efficacement contre l’évasion fiscale! Ce compte pourrait servir à soutenir des enquêtes ou des actions contre l’ »optimisation » ou pour instaurer une taxe Robin des bois. On pourrait aussi simplement y faire des dons qui serviraient à régler les pénalités de ceux qui s’engagent. L’idée n’est pas de faire la grève des impôts, mais de faire de la rétention intelligente afin d’exercer une pression.

  5. Avatar de tilk
    tilk

    Comprenez chers tous, Mr Jorion, qu’une part importante de la population ayant conscience que ça ne tourne pas rond depuis des lustres avec des zélites autoamnistiées, une masse de citoyens ne vous lisant pas, ne réfléchissant pas faute à la téloche, soit devenue ou devienne radicale, voire extrêmement radicale, parfois « terroriste » quand pas suicidée, c’est presque logique tellement c’est peu grave pour les salauds tellement ça donnera un esprit charlot manipulable…zut je conspirationne ! Veuillez excusez le ton sarcastique de cette courte réponse c’est trop rageant de ne faire que des intentions de justice sans lendemain…

  6. Avatar de Daneil Clément MEERT

    Votre question Mr. Jorion est : « Faut-il établir un tribunal d’exception sur le modèle du Tribunal Russel-Sartre? »:

    Ces gens sont intouchables juridiquement. Ils se sont arrogés des pouvoirs sans être élus? La belle affaire. N’est-ce pas Machiavel qui il y a plusieurs siècles a écrit : »Le pouvoir ne se reçoit pas, il se prend ». Quelles lois écrites ont-ils maltraitées? Qui serait leurs juges? Quelle sentence autre que morale pourrait-on leur infliger. Nous entrerions dans une innovation créatrice.
    La démarche « Emma » a peu de chance d’aboutir. Il faut beaucoup de force morale et de conviction pour aller au bout d’une telle action.
    Nous sommes impuissants. Alexis qui parle de vague scélérate a raison : « Nous faisons face au niveau mondial à une vague scélérate, à la conjonction de plusieurs crises liées entre elles – financière, politique, ressources, écologique – et qui se renforcent l’une l’autre, les conséquences ne peuvent donc qu’empirer ». Tous les paramètres vont vers l’asymptote : ça va péter! Il ne faut rien faire pour cela. Ce sera un Tsunami où les « Institutions » sombreront. Qu’y aura-t-il après? Rien de meilleur je le crains. Au contraire.
    Est-ce à dire qu’il ne faut rien faire? « On peut penser que les choses sont sans espoir et quand même être résolu vouloir les changer » disait Camus je crois. Mais je ne pense pas que le tribunal soit la bonne méthode. Il faut trouver autre chose. Mais quoi? Préparer l’après Tsunami! Le Communisme n’est pas une solution. Le passé nous l’a montré. Le Capitalisme n’est pas réformable. Il faut inventer autre chose. « Inventer, c’est penser à côté » disait Einstein. C’est le plus difficile.

    1. Avatar de Arnaud
      Arnaud

      Mais Hari Seldon n’est pas encore né

    2. Avatar de MerlinII
      MerlinII

      Pas besoin d’inventer le futur
      Il s’invente bien lui-même – et, c’est ça qu’est déroutant / intéressant / drôle / inattendu / inexplicable.. – jamais comme on l’avait prévu.
      Petit farceur qui se rit bien de nos modèles, de nos dogmes, nos doctrines, nos traités, nos plans sur la comète, nos peurs et nos espérances…

  7. Avatar de Guy Leboutte
    Guy Leboutte

    Comme attendu (ou espéré 🙂 ), La présidente du Parlement annonce la constitution d’une commission d’audit de la dette.
    Mon pote Éric Toussaint et sa bande ne vont rien lâcher.

    1. Avatar de Guy Leboutte
      Guy Leboutte

      Le CADTM a développé une typologie précise des dettes illégale, illégitime, odieuse et insoutenable, ouvrant la voie à des annulations de dettes défendables en droit international.
      EricToussaint a participé à l’audit de la dette équatorienne, dont les travaux ont duré quatorze mois en raison du grands nombre de créanciers et de la longue période d’acquisition de ces dettes, mais qui a permis une réduction importante de leur montant.
      Dans le cas grec, les travaux seront plus rapides, car la période de référence ne porte que sur les 5 à 7 dernières années, et vu le plus petit nombre de créanciers.

      1. Avatar de Otromeros
        Otromeros

        Et pour tout ça , il faut du TEMPS…..Zoë(législatif) a débuté …L’exécutif sui(vra)(t)…
        Pourvu que l’ « ennemi » tant extérieur (nous , hélas , ..) qu’intérieur , ( éventuellement cornaqué de l’étranger) , laisse ce TEMPS qu’il faudra mégoter pied à pied .
        Là , on peut compter sur VAROUFAKIS « the right man in the right place » , lui , devenu hétérodoxe conscient , pour ne pas se laisser influencer ou « ridiculiser » par les « spécialistes » des zombies-TINA …
        Par contre on me dit qu’il y a eu ce soir? une manif. à ATHENES…?? QUID ?

  8. Avatar de Georges Koutsonikas
    Georges Koutsonikas

    La formation d’un tribunal est la moindre des choses vu la mizere du peuple Grec et lew 7000 suicides a ce jour, sans compter les morts a cause du manque de soins medicales et de medicaments.

  9. Avatar de Jef
    Jef

    Peut être ces gens seront ils jugés, un jour, qui sait? Les choses changent tellement vites, il faut alors espérer que les événements nous conduiront vers cette hypothèse, je l’espère.
    Ils auront en tout cas à faire face au jugement de l’histoire, si elle se souvient d’eux. Comment présentera t’on ce que fut la troïka aux générations futures, dans 200 ou 300 ans? Est ce que l’histoire se souviendra de ces individus qui ont soutenu cette politique économique: Sarko, Hollande, Merkel, Draghi, Barroso…. Ou seront ils finalement oubliés, effacés des récits futurs?
    Les juger de leurs vivants, certes, mais par quelle instance? Le TPI? Un tribunal d’exception dans le style Nuremberg comme j’ai pu le lire plus haut? C’est techniquement possible après la question qui va se poser est jusqu’où aller? Se limiter à la composante Troïka, ce qui fait déjà pas mal de monde, uniquement ses dirigeants ou carrément la totale?

  10. Avatar de Charles A.
    Charles A.

    Si ! L’appel de Paul peut donner des résultats. Aujourd’hui même il est repris en grand dans un nouveau site anticapitaliste, qui suit de très près la bataille du peuple grec:
    http://www.anti-k.org/2015/02/27/appel-a-un-tribunal-jugeant-les-crimes-de-la-troika/

  11. Avatar de Pierre Sarton du Jonchay

    Nous pourrions collectivement utiliser notre droit de citoyen européen à déposer une demande d’indemnisation auprès de la Cour Européenne des Droits de l’Homme pour violation par la Troika (pardon, « Les institutions ») de la Convention Européenne des Droits de l’Homme. L’indemnité demandée pourrait correspondre au montant des dépenses de secours que l’Etat grec ne peut pas engager au bénéfice de ses ressortissants à cause de l’objectif d’excédent primaire du budget imposé pour rembourser le principal de la dette publique « dû » aux institutions que la Troika représente. Dans de nombreux Etats de la zone euro, le fait d’exiger d’un débiteur le remboursement d’une dette au-delà de ses ressources minimales à mener une vie décente est constitutif du délit d’usure. Dans la plupart des pays de la zone euro, les ressources d’un foyer allouées aux besoins fondamentaux des membres du foyer ne sont pas saisissables par les créanciers.

    Les institutions représentées dans la Troika n’ayant pas le statut d’Etat souverain sont par rapport à l’Etat grec des créanciers privés ; en droit français et allemand, les « institutions » de la Troika n’ont aucun privilège de crédit étant donné qu’elles n’ont pas le statut d’Etat souverain dans les constitutions française et allemande. Si la France et l’Allemagne ont un problème de créance irrécouvrable avec la souveraineté grecque, la faute en incombe entièrement aux gouvernements qui ont signé des traités et des contrats internationaux sans inscrire les dépenses qui en résultaient dans les budgets soumis aux votes des parlements nationaux. Si les gouvernements français et allemands veulent déléguer des pouvoirs et des dépenses de souveraineté à des institutions extra-nationales, elles ne peuvent le faire que par l’entremise d’une structure politique de statut équivalent, c’est à dire d’un Etat fédératif européen.

    Les articles potentiellement violés par la Troika et ses mandants sont :

    Article 3 – Interdiction de la torture
    « Nul ne peut être soumis à la torture ni à des peines ou traitements inhumains ou dégradants. »

    Article 4 – Interdiction de l’esclavage et du travail forcé

    Nul ne peut être tenu en esclavage ni en servitude.
    Nul ne peut être astreint à accomplir un travail forcé ou obligatoire.
    N’est pas considéré comme «travail forcé ou obligatoire» au sens du présent article:
    – tout travail requis normalement d’une personne soumise à la détention dans les conditions prévues par l’article 5 de la présente Convention, ou durant sa mise en liberté conditionnelle;
    – tout service de caractère militaire ou, dans le cas d’objecteurs de conscience dans les pays où l’objection de conscience est reconnue comme légitime, à un autre service à la place du service militaire obligatoire;
    – tout service requis dans le cas de crises ou de calamités qui menacent la vie ou le bien-être de la communauté;
    – tout travail ou service formant partie des obligations civiques normales.

    Article 6 – Droit à un procès équitable

    Toute personne a droit à ce que sa cause soit entendue équitablement, publiquement et dans un délai raisonnable, par un tribunal indépendant et impartial, établi par la loi, qui décidera, soit des contestations sur ses droits et obligations de caractère civil, soit du bien-fondé de toute accusation en matière pénale dirigée contre elle. Le jugement doit être rendu publiquement, mais l’accès de la salle d’audience peut être interdit à la presse et au public pendant la totalité ou une partie du procès dans l’intérêt de la moralité, de l’ordre public ou de la sécurité nationale dans une société démocratique, lorsque les intérêts des mineurs ou la protection de la vie privée des parties au procès l’exigent, ou dans la mesure jugée strictement nécessaire par le tribunal, lorsque dans des circonstances spéciales la publicité serait de nature à porter atteinte aux intérêts de la justice.
    Toute personne accusée d’une infraction est présumée innocente jusqu’à ce que sa culpabilité ait été légalement établie.
    Tout accusé a droit notamment à:
    – être informé, dans le plus court délai, dans une langue qu’il comprend et d’une manière détaillée, de la nature et de la cause de l’accusation portée contre lui;
    – disposer du temps et des facilités nécessaires à la préparation de sa défense;
    – se défendre lui-même ou avoir l’assistance d’un défenseur de son choix et, s’il n’a pas les moyens de rémunérer un défenseur, pouvoir être assisté gratuitement par un avocat d’office, lorsque les intérêts de la justice l’exigent;
    – interroger ou faire interroger les témoins à charge et obtenir la convocation et l’interrogation des témoins à décharge dans les mêmes conditions que les témoins à charge;
    – se faire assister gratuitement d’un interprète, s’il ne comprend pas ou ne parle pas la langue employée à l’audience.

    Article 7 – Pas de peine sans loi

    Nul ne peut être condamné pour une action ou une omission qui, au moment où elle a été commise, ne constituait pas une infraction d’après le droit national ou international. De même il n’est infligé aucune peine plus forte que celle qui était applicable au moment où l’infraction a été commise.
    Le présent article ne portera pas atteinte au jugement et à la punition d’une personne coupable d’une action ou d’une omission qui, au moment où elle a été commise, était criminelle d’après les principes généraux de droit reconnus par les nations civilisées.

    Article 8 – Droit au respect de la vie privée et familiale

    Toute personne a droit au respect de sa vie privée et familiale, de son domicile et de sa correspondance.
    Il ne peut y avoir ingérence d’une autorité publique dans l’exercice de ce droit que pour autant que cette ingérence est prévue par la loi et qu’elle constitue une mesure qui, dans une société démocratique, est nécessaire à la sécurité nationale, à la sûreté publique, au bien-être économique du pays, à la défense de l’ordre et à la prévention des infractions pénales, à la protection de la santé ou de la morale, ou à la protection des droits et libertés d’autrui.

    Article 13 – Droit à un recours effectif

    Toute personne dont les droits et libertés reconnus dans la présente Convention ont été violés, a droit à l’octroi d’un recours effectif devant une instance nationale, alors même que la violation aurait été commise par des personnes agissant dans l’exercice de leurs fonctions officielles.

    Article 14 – Interdiction de discrimination

    La jouissance des droits et libertés reconnus dans la présente Convention doit être assurée, sans distinction aucune, fondée notamment sur le sexe, la race, la couleur, la langue, la religion, les opinions politiques ou toutes autres opinions, l’origine nationale ou sociale, l’appartenance à une minorité nationale, la fortune, la naissance ou toute autre situation.

    Article 17 – Interdiction de l’abus de droit

    Aucune des dispositions de la présente Convention ne peut être interprétée comme impliquant pour un État, un groupement ou un individu, un droit quelconque de se livrer à une activité ou d’accomplir un acte visant à la destruction des droits ou libertés reconnus dans la présente Convention ou à des limitations plus amples de ces droits et libertés que celles prévues à ladite Convention.

    Article 18 – Limitation de l’usage des restrictions aux droits

    Les restrictions qui, aux termes de la présente Convention, sont apportées auxdits droits et libertés ne peuvent être appliquées que dans le but pour lequel elles ont été prévues.

    1. Avatar de Lucas
      Lucas

      Merci, tout est là.

    2. Avatar de timiota
      timiota

      Peut-être à reformuler du léger au fort, pour en faire un manifeste ?

  12. Avatar de olivier nahas
    olivier nahas

    Les conséquences létales des mesures « d’ajustement » étaient aisément prévisibles dès leur annonce vue la violence de leur contenu à l’égard d’une population déjà pas ultra-riche. Un peu plus tard, mais il y a déjà longtemps, une ministre de la Santé grecque annonçait une augmentation spectaculaire des suicides (en 2011 en fait,http://www.lefigaro.fr/…/04016-20110922ARTFIG00526-deux… http://archive.francesoir.fr/actualite/societe/deux-fois-plus-suicides-en-grece-depuis-debut-crise-140028.html) . Plus récemment des chiffres ont confirmé ce que toute personne sensée avait vu venir depuis longtemps, et ce que beaucoup décrivaient depuis déjà un moment (même si certains méritent sûrement une prise de distance : corrélation ne veut pas dire lien de causalité, cf un des liens plus bas, http://www.okeanews.fr/20140507-austerite-en-grece-tous…). On a donc imposé des mesures dont on ne pouvait ignorer qu’elles allaient entraîner misères, et morts Comment qualifier ceux qui justifient cela, ces « sacrifices nécessaires » pour des raisons ridicules?
    Parce que justifier les politiques « d’austérité » criminelles (oui, oui) mises en oeuvre depuis quelques années en Grèce par l’impérieuse nécessité de réduire les déficits, la dette, et de « rassurer les marchés financiers », c’est quoi pour ces génies?? Faire preuve de « bon sens », de « réalisme », de « sagesse », c’est être « moderne », »responsable », «raisonnable », « bon gestionnaire », c’est avoir le « courage » de faire « les réformes », être un digne héritier des Lumières, être humaniste, démocrate et rationnel ? Sans parler de ceux à qui profitent la « gestion » de la crise financière et de la prétendue crise des dettes publiques en Europe. Ah oui, et il est assez tordant de voir, qu’à cours d’arguments économiques, se voulant « rationnels » mais relevant en fait plus d’une forme d’extrémisme budgétaire, d’intégrisme austéritaire, et de fanatisme comptabiliste, certains de ces gens fassent désormais appel à la morale contre les voleurs-fénaients-menteurs-fraudeurs grecs. http://www.okeanews.fr/20140507-austerite-en-grece-tous-les-chiffres http://www.okeanews.fr/20140606-grece-moins-10-1-27-million-chomeurs-allocation http://www.okeanews.fr/20140606-grece-lausterite-tue-ecoliere-12-ans http://www.okeanews.fr/20150223-dette-grecque-le-bilan-de-six-annees-de-crise-par-stavros-tsipras
    http://www.okeanews.fr/20150223-ce-que-contenait-le-programme-refuse-par-varoufakis-le-16-fevrier#ndlr
    http://multinationales.org/Privatisations-forcees-en-Grece http://syriza-fr.org/2014/05/08/syriza-retrait-immediat-du-scandaleux-projet-de-loi-sur-la-privatisation-des-plages-du-pays/
    http://www.monde-diplomatique.fr/2014/10/BASU/50879
    http://www.allodocteurs.fr/actualite-sante-quand-l-austerite-tue-les-grecs-15484.asp?1=1
    http://alternatives-economiques.fr/page.php?controller=moteur&action=index&search=aust%E9rit%E9+tue&go_search.x=11&go_search.y=5 http://alternatives-economiques.fr/blogs/gadrey/2013/12/09/l%E2%80%99austerite-tue-massivement-des-preuves-chiffrees/ http://alternatives-economiques.fr/blogs/gadrey/2014/05/10/les-chiffres-dramatiques-de-l%E2%80%99austerite-qui-devaste-la-grece/ http://alternatives-economiques.fr/blogs/raveaud/2014/11/08/lausterite-tue/ http://www.franceinfo.fr/emission/le-vrai-du-faux/2014-2015/les-plans-d-austerite-ont-fait-bondir-la-mortalite-infantile-en-grece-20-01-2015-12-55
    http://www.allodocteurs.fr/actualite-sante-espagne-la-sante-en-crise-10957.asp?1=1http://www.allodocteurs.fr/actualite-sante-les-consequences-sanitaires-des-politiques-d-austerite-9995.asp?1=1
    http://www.mediapart.fr/journal/international/211214/en-grece-le-cout-social-et-humain-de-lausterite

  13. Avatar de Guy Leboutte
    Guy Leboutte

    Et pour ceux qui pourront y aller, il y a aura une grande manif européenne à Francfort pour l’inauguration du nouveau siège de la BCE, qui aura coûté 1,3 milliard d’euros au lieu des 850 millions annoncés.

    Ce sera le mercredi 18 mars.

  14. Avatar de Robert Mascarell
    Robert Mascarell

    Totalement d’accord avec votre proposition, Monsieur Jorion.

  15. Avatar de Bénédicte Kibler

    Si je m’intéresse depuis 2 ans maintenant à la géopolitique c’est parce que j’ai compris que tout vient de là…

    La Grèce a été acceptée dans la zone Euro parce que la Turquie fait partie de l’OTAN. Aux yeux de beau nombre de stratèges, l’Union Européenne est le pendant économique de l’OTAN. Donc à leurs yeux, il fallait que la Turquie entre dans l’Union Européenne. Pour que la Grèce cesse de s’y opposer (du fait des nombreux contentieux entre les 2 pays) il a fallu lui donner des avantages, comme par exemple d’être admise dans la zone Euro.
    Cette adhésion lui permettait d’acheter des armes à la France et à l’Allemagne tout en s’endettant à bon compte. Le Business As Usual c’est: « une de mes banque te prête de l’argent et avec cet argent, tu m’achètes des armements. C’est bon pour mes emplois et mon commerce extérieur. »

    C’est pourquoi GS a falsifié les comptes, même Kohl était au courant. C’est pourquoi les banques françaises et allemandes étaient en première ligne quand la Grèce ne pouvait plus rembourser ses dettes. Et que nos élus ont trouvé qu’ils devaient les protéger.

    Si la Troika a été particulièrement inhumaine et si elle a outrepassé ses droits, c’est parce que nos élus, élus démocratiquement, les ont autorisés à le faire. Ils étaient envoyés pour ça.

    Alors on peut les juger, et après on jugera nos élus qui diront, pour se défendre, qu’ils n’ont fait que défendre les intérêts stratégiques de leurs peuples respectifs.

    On s’apercevra à ce moment-là, que nos institutions européennes sont des institutions de concurrence de tous contre tous alors qu’on nous avait fait croire que c’était de la solidarité entre européens. Et pendant ce temps-là, l’Union Européenne cherche à s’élargir en Ukraine et en Géorgie. Ils visent (je parle de l’OTAN) toute l’Asie Centrale jusqu’à la Chine. C’est une course contre la montre. Et comme les Chypriotes sont mécontents du sort qui leur a été réservé, ils accueillent désormais les bateaux de guerre russes. Or ils sont à quelques encablures du Liban, et la Syrie.

    Il n’y a qu’à voir de quelle manière ils ont agi en Ukraine (autre pays en faillite) pour comprendre de quoi ils sont capables. Les gens qui sont privés de soins médicaux en Grèce, ils s’en fichent complètement. Voilà le monde dans lequel nous vivons !

    1. Avatar de roberto Man
      roberto Man

      Merci de cette mise en perspective que je trouve très éclairante : en gros si j’ai bien compris, « c’est la guerre! » sauf que.. on le dit pas!

      Voilà une raison, motivation de plus pour reprendre en main la politique, et instaurer un véritable fédéralisme.

      Car il nous appartiendrai alors de décider ou pas de découpler l’Europe de l’Otan et peut être meme d’accueillir alors la russie, son gaz et son peuple en notre communauté européenne, librement sans le joug pesant de l’Otan.

      C’était si mes souvenirs sont bons, un des thèmes des opposants au traité de Maastricht qui soulignaient cet alignement encombrant et militaient pour un fédéralisme capable de constituer une vraie europe, européenne et si je puis me permettre cette pointe d’européanisée… un peu moins yankee!

      C’est tout de même extra-ordinaire cette pression de l’Otan en Europe. Il me semblé qu’il y a la encore une sacré belle culpabilité qui tient encore nos élites mais qui ne tiendra pas les prochaines générations : ne pourrait on imaginer une europe réunie, avec la russie, dès lors qu’on ferait un vrai pas vers elle ? Ce serait y pas la meilleure des choses qui puisse leur arriver aux russes?

      Et un peuple « éclairé » pourrait un jour décider de concentrer ses ressources sur la préparation au monde sans pétrole plutôt que de miser sur l’industrie de l’armement à fond la caisse etc… et viser comme objectif le plus grand bonheur possible des ses âmes… cela lui donnerait probablement plus de force qu’une armée de têtes nucléaires.

      1. Avatar de Bénédicte Kibler

        Effectivement beau nombre d’observateurs appellent à un rapprochement avec la Russie. Tout simplement parce que nous aurions économiquement intérêt à commercer avec les Russes et réciproquement.
        Mais c’est un point de vue très franco-français. Car en Europe de l’Est, la domination soviétique a laissé un souvenir douloureux et les Polonais (surtout) cherchent protection à l’OTAN. Ceci dit, s’il est vrai que les USA ont tout fait pour mettre de l’huile sur le feu en Ukraine, les Russes non plus ne sont pas des angelots…
        Encore une fois, nous les Européens, nous voulons tous la même chose : la paix, la prospérité et plus de solidarité. Mais quand il s’agit de passer aux choses concrètes, nous ne sommes d’accord sur rien…
        Peut-être faudrait-il se mettre d’accord sur une solidarité concrète, par exemple la nourriture, le chauffage et les soins médicaux. Ce serait plus concret que les grands principes et les traités compliqués qui prennent 15 ans de négociation… Et cela serait vraiment constructif dans l’esprit des gens.
        Si les gens en viennent à détester les institutions européennes (on comprend pourquoi) il faut sauver ce qui peut l’être encore, c’est-à-dire faire en sorte que les gens ne se détestent pas entre eux. Je pense notamment aux Allemands et aux Grecs…

      2. Avatar de roberto Man
        roberto Man

        Oui merci de ce complément, au vu de l’actualité en l’occurrence assassinat du principal opposant russe à Poutine… il est clair que le l’ours de moscou, il a des griffes et il joue pas dans la catégorie angelot!!

        Maintenant, je serai curieux de connaitre le sentiment du peuple russe; C’est une grande question!? les russes ont ils des ours infréquentable? S’agit il de leur culture profondément féodale?

        j’ai un vague souvenir de l’epoque d’helene carrere d’encausse qui avait présenté la russie de manière assez sympathique et en tous les cas tente d’établir un pont.

  16. Avatar de laurence
    laurence

     » S’en occuper nous même »…
    Je ne vois pas d’autre solution.
    La proposition d’Emma T. est géniale!
    Depuis 2009 j’attends une proposition comme celle-là sur le blog de P.J !!

    1. Avatar de rototo
      rototo

      géniale géniale, c’est pratiqué par tout un tas de gus et d’associations depuis des decennies, en général sous la forme de sommes bloquées sur un compte aupres de la caisse des depots, et tous les simples citoyens qui s’y sont essayé ont bien evidemment toujours été condamnés.

      Libre à vous de tester, mais le résultat ne fait aucun doute.

      1. Avatar de Erix le Belge
        Erix le Belge

        Il faut être nombreux. Et organisé (de manière non pyramidale)..

  17. Avatar de Denis Chmielewski
    Denis Chmielewski

    Oui monsieur Jorion pour ce tribunal.
    Je pense que nous serons plusieurs à vous soutenir financièrement si vous allez de l’avant.

  18. Avatar de TORPEDO
    TORPEDO

    Cher Paul Jorion

    Si vous en arrivez à demander au bon peuple de se prononcer sur la nature des sanctions à exercer contre nos élites et leurs turpitudes, vous risquez fort non seulement de voir le nombre de vos fidèles blogueurs enfler de façon incontrôlée mais aussi de vous faire censurer sans détour, par ces mêmes élites…
    Les Français ont une fâcheuse tendance à s’enflammer dès qu’il est question de sanctionner ses affameurs… et loin de moi l’idée de leur reprocher les révolutions qui en ont découlé par le passé. J’espère de tout coeur que personne en haut lieu ne va ordonner qu’on vous débranche, simplement,et sans autre forme de procès!

    Donc pour apporter ma pierre à votre édifice et contribuer à permettre à chacun de retrouver un travail , peut-être conviendrait il de dénoncer et poursuivre les individus qui dans la sphère politiques ou dans les milieux scientifiques prônent, ou participent à la généralisation d’une robotisation toujours plus pesante sous l’unique et fallacieux prétexte que leurs machines seraient plus efficaces, rapides et économiques que le travail des humains eux-mêmes!
    Une fois ces dangereux fanatiques identifiés, je pense qu’ils pourraient être valablement traduits en justice pour haute trahison (de notre espèce), c’est à dire « Crime contre l’Humanité ».
    Mais sans doute j’exagère un peu!
    Sinon, on peut aussi attendre qu’il soit trop tard… Et c’est très bientôt!
    A plus Eric.

    1. Avatar de AlainV
      AlainV

      Cher Eric-Torpedo,

      Les robots nous soulagent d’un travail fastidieux et fatiguant. Vu les gains de productivité, on pourrait vivre très bien en travaillant 12 heures par semaine, si les fruits du travail étaient correctement redistribués.
      Votre problème est d’imaginer que l’organisation actuelle, néolibérale (ce qui est beaucoup plus grave que capitaliste) du travail et de la vie économique est INDEPASSABLE (TINA).
      Si j’ai bien suivi depuis 2009, ce que vous dites n’est pas le point de vue de Paul Jorion ni de la majorité des intervenants de ce blog.

      1. Avatar de TORPEDO
        TORPEDO

        Cher ami,

        L’imagination n’ a pas grand chose à voir la dedans, il suffit d’ouvrir les yeux:
        Que l’automatisation permette à l’homme de le soulager d’un travail fastidieux et fatigant n’est plus notre problème aujourd’hui, bien au contraire, puisque celle-ci est sur le point de nous confisquer toute possibilité d’exercer nous-même les tâches (même non fatigantes et non fastidieuses) qui nous faisaient vivre hier!
        Je n’ai pas de problème personnellement avec ma conception de la dignité humaine, et je crains que vous même ne sachiez pas poser de limites éthiques à l’avalanche actuelle de défits scientifiques qu’il ne suffit plus d’admirer béatement sous couvert de « progrès techniques ».
        Pour ce qui est de votre dernière remarque, je laisse le soin à P.J. de l’apprécier lui-même, puisque c’était à lui que je m’adressais plus particulièrement…
        Bien fraternellement, Eric.

      2. Avatar de Dominique Gagnot
        Dominique Gagnot

        Je rappelle que le problème des gens n’est pas tellement de travailler (ça on peut toujours trouver, ne serait ce que dans son jardin), leur problème est de percevoir un revenu qui leur permette de vivre décemment et sans le souci du lendemain.
        Ce qui n’implique pas nécessairement d’avoir un emploi. Une rente pourrait suffire.
        Mais c’est incompatible avec le système capitaliste actuel.
        Mais Dieu n’interdit pas non plus de changer de système économique…

        Il faut se sortir la tête du système actuel, d’autant qu’il ne mène plus que à des catastrophes. Et c’est bien une question d’imagination!
        Et tant mieux si les robots font le boulot à notre place.

  19. Avatar de Magdala Schlokhoff
    Magdala Schlokhoff

    ENFIN !!!
    Des années que je rêve de ce procès, Nuremberg saison 2.
    Et j’ai toujours DSK à l’oeil, j’aimerais qu’il soit jugé pour crime contre l’humanité.
    Les autres aussi, bien sûr.

    1. Avatar de vigneron
      vigneron

      Crime contre l’humanité pour Dsk ? Ok. Sans moi alors. Ça part en vrille là.

      1. Avatar de CloClo
        CloClo

        Vol au-dessus d’un nid de coucou ! Ou de la rébellion sur le blog de Paul Jorion.

    2. Avatar de AlainV
      AlainV

      Sur DSK

      Comme par hasard, l’affaire du Sofitel est tombée au moment où DSK remettait en cause le dollar comme monnaie de référence mondiale. Peu après, les Chinois et les Brics entraient dans le concret et commençaient de traiter leurs affaires sans passer par le dollar. Je n’aime pas le bonhomme, mais il essayait de sauver le capitalisme en limitant le pouvoir de l’Empire. Depuis, on amuse la galerie avec ses frasques sexuelles, pour bien cacher les manigances US et UE (TTIP et autres « traités »).
      Bien compliqué, tout cela.

      1. Avatar de Alexis TK27
        Alexis TK27

        Bingo !

        Vous avez tout à fait raison, l’affaire du Sofitel est suspecte. Le scénario comme quoi un homme extrêmement intelligent – quoi qu’on en pense par ailleurs – prendrait le risque énorme de commettre un viol dans des circonstances qui garantissaient pratiquement qu’il serait pris ne peut recevoir qu’une très faible probabilité. L’autre scénario est un coup monté, qui d’une part aurait été opérationnellement facile – il suffit d’une complicité celle de la femme de chambre – d’autre part aurait eu un mobile évident s’agissant d’un directeur du FMI évoquant début 2011 la nécessité de placer un panier de monnaies internationales comme référence monétaire principale en lieu et place du dollar.

        Il est à noter que Christine Lagarde, membre du CSIS et engagée dans la défense des intérêts américains en Europe de l’Est, représentait par contraste une personnalité « sûre » du point de vue de Washington, et qu’elle n’a d’ailleurs pas déçu : le FMI après l’éviction de DSK n’a plus jamais parlé d’un quelconque projet de remplacement du dollar comme référence monétaire mondiale principale…

        On ne connaîtra sans doute jamais la vérité définitive, mais disons que l’un de ces deux scénarios reste beaucoup plus vraisemblable que le premier… et que la publicité et le tapage énorme faits autour de ce qui n’est qu’un fait divers – un homme accusé de proxénétisme – n’aident pas à concentrer l’attention sur des sujets plus importants c’est le moins qu’on puisse dire.

        Après sa chute, lors d’une interview télévisée en septembre 2011, DSK interrogé sur la crise grecque pouvait répondre :

        « La dette de la Grèce (…) il faut la réduite à tout prix. À tout prix, sauf, au prix de la stagnation, voire de la récession. Alors, le chemin de crête est difficile (…) les européens ont du mal à le suivre (…) parce qu’ils ne veulent pas prendre la mesure de l’ampleur du problème (…) On peut dire, les Grecs paieront tout seuls. Mais ils ne peuvent pas. Ou on peut dire, parce que nous sommes dans une Union, que nous allons partager cela (…) Le problème c’est que pour ça, il faut accepter de reconnaître qu’il faut “prendre sa perte”. Il y a une perte, il faut la prendre ». Dominique Strauss-Kahn jugeait que « pour prendre la perte, tout le monde doit la prendre. Les États, vous avez raison, et les banques ».

        Ce à quoi le très digne Monsieur Fillon réagissait en taxant DSK d’ « irresponsable« .

        Mais pour les créanciers concernés, « prendre sa perte » c’est-à-dire reconnaître leur part de responsabilité dans une dérive financière qu’ils ont contribué à favoriser, n’est-ce pas non seulement la justice même mais encore la solution « classique » dite de restructuration de la dette ? Et Strauss-Kahn qui refusait non seulement une récession mais encore une simple « stagnation » de la Grèce et la pointait comme un risque majeur… n’avait-il pas raison et ô combien ? Et en disant que « tout le monde » doit prendre sa perte c’est-à-dire pas seulement les Etats mais encore les banques, ne commettait-il pas le péché mortel, le sacrilège majeur aux yeux de la caste dont il avait peut-être fait partie un temps, mais dont il savait s’extraire devant la gravité de l’heure ?

        Peut-être ne pouvait-il se permettre une telle franchise que parce qu’à ce moment sa carrière politique était définitivement morte. Il reste en tout cas difficile de lui contester que quant au traitement de la crise économique et au refus de prendre un petit pays comme bouc émissaire de ses propres erreurs et victime exemplaire « pour encourager les autres », il dépasse de la tête et des épaules tous les Hollande, Schaüble, Merkel et autres Sarkozy. Les particularités de sa vie privée ont permis de le détruire. Je ne peux m’empêcher de penser que c’est dommage et qu’il aurait incomparablement mieux tenu tête à la chancelière allemande et au parti austéritaire que notre Lanlande.

        Comme vous le dites, rien n’est simple dans tout cela…

  20. Avatar de roberto Man
    roberto Man

    En pratique, quid.. d’opérer à la manière des programmeurs qui se fixent un défi d’un WE pour programmer une application, se retrouvent quelque part, s’auto organisent sur place en groupes, sous groupes et font.. ce qu’il peuvent et voient ensuite ou ça mène, ou ça peut mener si il y a une suite ou pas? Il y ad es endroits dans le genre ateliers numériques etc. qui s’y prêteraient bien.
    Cela permettrait d’avoir le strict minimum d’organisation avant et de voir!

  21. Avatar de edith
    edith

    Le salut viendra peut-être de là où on ne l’attend pas.

    Le poids de l’Allemagne au sein de l’Europe n’a jusqu’à présent pas gêné les U.S. puisque dans ses grandes lignes, ces deux pays étaient en accord.

    Il se pourrait bien que les choses changent :

    http://www.nytimes.com/2015/02/27/world/europe/germans-at-the-crux-of-crises-but-reluctantly.html?ref=europe&gwh=914451A59ACE7EAE6FCAB1D3820E7C85&gwt=pay

    1. Avatar de Germanicus
      Germanicus

      L’Allemagne et les USA travaillent étroitement ensemble, le lien avec les américains est même plus fort que celui avec la France. Merkel, malheureusement il faut le dire, n’est qu’une « puppet-on-the-strings » des différents lobbies, notamments américains. Il y a quelques exceptions, comme la livraison d’armes lourdes à l’Ukraine demandée par les américains, ce que son gouv. refuse jusqu’à présent (les conséquences d’une aide militaire seraient terribles).

  22. Avatar de Stéphane-Samuel Pourtalès
    Stéphane-Samuel Pourtalès

    Le coup de la belle Emma et ce billet donnent un fier sentiment de dangerosité et de puissance. Qu’il nous arrive rarement d’éprouver. Rappelons-nous l’émoi suscité par l’invite d’Eric Cantona à retirer son argent des banques. Dans ces ultimatums, nous jouissons de cette idée paradoxalement rare : sans nous, ils ne sont rien. L’évasion fiscale est un parfait cheval de Troie. Et également un symbole de ralliement sans équivoque du « nous » contre « eux ». Nous, qui avons une tête et deux pieds, et eux, les fantômes.

    1. Avatar de ALCB
      ALCB

      oui, ben « eux »,
      ils vont vous la fermer,
      ils ont fermé celle de Dieudonné pour beaucoup moins que ça
      et ça vous a convenu
      vous avez laissé dire qu’il était raciste !
      et vous,
      que ne dira-t-on pas …
      car
      vous ne remplirez pas les zéniths
      et donc non plus pas les tribunaux.
      On n’en parlera même pas.
      et puis,
      Cantona proposait une action tout à fait légale,
      pas la belle Emma.
      Tout ça, c’est de l’agitation mêrme pas prop..
      chuis bidon,
      chanterait Souchon,
      tristement
      vraiment.

  23. Avatar de pascal bernier

    A l’heure des réseaux sociaux, un tribunal « à la Russel-Sartre » serait anachronique.
    L’impact d’une campagne de « jugement » via réseaux sociaux peut avoir un impact mais si ces gens doivent passer devant un tribunal, ce doit en être un vrai.
    Il est certainement juridiquement possible d’attaquer les fonctionnaires de la troïka auprès d’instances comme la cour européenne des droits de l’homme ou le tribunal pénal international;
    Évidemment, il faudrait faire valider le concept juridique de « crime économique contre l’humanité ».
    Les batailles sans pitié qui s’annoncent se feront aussi sur le terrain juridique.

  24. Avatar de modeledesaions

    C’est bien qu’est-ce-que je voulais vous dire ;o) sauf que la diction ne suffit pas.

  25. Avatar de CloClo
    CloClo

    Après les émaux de longwy on va s’occuper de la Troïka ? Demain de la montée des eaux ? Vous n’avez pas tous l’impression de pisser dans un violon ? Bah pourquoi pas hein puisque ça fait du bien…

  26. Avatar de Sabine b
    Sabine b

    @ Cloclo : pourquoi lisez vous le blog de Paul Jorion ? quelle est votre motivation profonde ?

    1. Avatar de CloClo
      CloClo

      Accessoirement traiter mon problème de prostate…

      Vous vous rappelez Longwy ? Victime collatérale des frères Kouachi, eux-mêmes victimes collatérales des Syriza, eux-mêmes victimes des Ukrainiens, eux-mêmes … Ca permet de faciliter l’écoulement. Et vous Sabine ?

      1. Avatar de Laurent
        Laurent

        @Sabine b
        Si je peux me permettre, laissez pisser l’histrion…

  27. Avatar de Le marin
    Le marin

    Nous sommes tous bien d’accord que c’est actuellement la Troïka sous influence directe des lobbies multinationaux qui nous dirigent….le problème principal, c’est qu’il n’y a pas de contre- pouvoir….et nous savons tous ce que cela veut dire ….alors qu’attendons-nous pour remplacer ou se débarrasser de ce pouvoir ??? la peur d’être assimilé à un extrémiste ?? des représailles??

  28. Avatar de Antoine
    Antoine

    Punition simple: toute personne, qui par la puissance publique, a gagné mensuellement plus de 5.000 € par mois ces trente dernières années doit être à l’amende à une somme équivalente à la valeur de 2/3 de son patrimoine (avec dégressivité en fonction de la durée d’exercice).
    Evidemment, pour celles et ceux qui ont gagné des sommes d’argent bien plus extravagantes: prison.

    Dans le secteur privé: tout cadre dirigeant pourrait être logé à la même enseigne.

    Ceci à l’avantage de ne pas avoir à porter de jugement sur la personne: les chiffres parleront d’eux mêmes. Un RESET se réalisera, et on pourra repartir sur de bons pieds 🙂

    1. Avatar de François C.
      François C.

      Publiques ou privées les prisons…? :-))

      1. Avatar de Antoine
        Antoine

        Ni l’une, ni l’autre, mais soumise au nouvel ordre clérical de la « nouvelle religion féroce » en germe.

    2. Avatar de AlainV
      AlainV

      gagné 5000 euros

      , net ? après impôt ? pourquoi ce chiffre ? Vous le justifiez par quel calcul ? Avez-vous une idée des loyers à Paris ? des charges pour une maison en province ? du coût des études dans certaine grandes écoles ? Vous n’avez pas d’enfant peut-être ?

      1. Avatar de Antoine
        Antoine

        Je ne doute pas qu’il y aura de la casse… Je ne doute pas non plus que celui ou celle qui devra faire le ménage sera du dernier wagon.

        5000, c’est un chiffre rond, comme les 3% de déficit…Qui se fout de qui, finalement.

    3. Avatar de CloClo
      CloClo

      Les chiffres parleront d’eux-même ? Pauvre antoine, doué comme vous êtes en arithmétique va y a avoir des bavures… Ah le bon temps des Goulags hein ?!

      1. Avatar de Antoine
        Antoine

        Ce sera à mon avis le cas de toute façon! On en est à dénoncer le comportement de son voisin (swissleaks, fresques obscènes des médecins, mur des cons, comportement de la troïka) pour montrer patte blanche. Et dans quel but! Se donner la main du bourreau de demain…
        Et j’emmerde l’arithmétique et le bourgeois…

  29. Avatar de Guy Leboutte
    Guy Leboutte

    Pendant la guerre du Vietnam, chaque année Joan Baez payait ses impôts déduction faite de la part des dépenses militaires dans le budget de l’état.
    Chaque année elle avait un procès, qu’elle perdait, et chaque année elle payait ce qu’elle n’avait pas versé, plus une amende.
    Son gouvernement a perdu la guerre.

    1. Avatar de vigneron
      vigneron

      Et elle a fini par se faire payer pour des récitals chez le banquier Édouard Stern – qui se payait mène le luxe supplémentaire de l’interrompre en la traitant de ringarde…

      1. Avatar de Guy Leboutte
        Guy Leboutte

        Ah, l’élégance des banquiers !

      2. Avatar de vigneron
        vigneron

        J’adore.

  30. Avatar de papimam
    papimam

    Comme d’autres j’ai regardé, non sans peine, le documentaire en différé, il y avait de nombreuses coupures, il fallait s’armer de patience mais le suspense et les surprises étant au rendez-vous, pas question d’abandonner
    Un documentaire incontournable et d’où l’on sort « abasourdi » comme le dit le premier commentateur.
    Abasourdi et bien plus, stupéfait, écoeuré…….et pourtant avec les révélations de tous ordres que l’on découvre ces dernières années et mois on devrait être vacciné.
    A qui peut-on encore faire confiance ?
    Certainement plus (+) aux gens ordinaires qu’à certaines zélites.

    Un autre reportage que je regarderais ce soir en différé.
    « La crise grecque  : une faillite européenne », d’Olivier Toscer (France 2013, 55 min). Jeudi 26 février à 23 h 40 sur France 3
    http://pluzz.francetv.fr/videos/la_crise_grecque_une_faillite_europeenne_,118297654.html

    Le Monde TV du 26/2 « La crise grecque en flash-back »
    http://abonnes.lemonde.fr/televisions-radio/article/2015/02/26/la-crise-grecque-en-flash-back_4583644_1655027.html?xtmc=flash_back&xtcr=1
    En trente ans, le pays s’est enfoncé dans la dette sous les yeux de l’Europe, qui a fait l’autruche jusqu’au crash de 2009 (jeudi 26 février à 23 h 40 sur France 3)
    « Au moment où le nouveau gouvernement d’Alexis Tsipras demande au reste de l’Europe d’assouplir les contraintes financières qui pèsent sur la Grèce, le documentaire d’Olivier Toscer, pourtant vieux de deux ans, apporte un éclairage intéressant sur la place du pays dans l’Union européenne. »

    C’est VGE qui a œuvré pour que la Grèce devienne membre de la CCE en 1981 alors que la faiblesse de l’économie de la Grèce aurait été de notoriété publique (pauvreté et corruption).
    Rebelote en 2001 pour le passage à l’euro malgré les alertes.
    Résultat
    « Une période d’argent facile débute lors de la disparition de la drachme. Un nouvel âge d’or semble commencer. En 2004, le pays remporte l’Euro et accueille les Jeux olympiques d’été. Or, personne ne se soucie de ce petit Etat qui tripatouille ses comptes pour faire croire qu’il respecte les critères de Maastricht. En 2009, la vérité éclate au grand jour : la Grèce a accumulé 350 milliards d’euros de dettes, plus de 160 % de sa richesse nationale (aujourd’hui 175 %). Dès lors, sa situation devient une menace pour l’Europe, qui aura fermé les yeux durant plusieurs décennies. »
    Et pour cause ?

    Et aussi.
    Un expert de l’histoire de la Grèce nous livre son analyse sur les 3 premières semaines du gouvernement Tsipras.
    « Quel que soit le risque, les Grecs refuseront tout retour en arrière » – entretien avec Olivier Delorme (21/2)
    http://l-arene-nue.blogspot.fr/2015/02/quel-que-soit-le-risque-les-grecs.html
    « Olivier Delorme est écrivain et historien. Passionné par la Grèce, il est l’auteur de La Grèce et les Balkans: du Ve siècle à nos jours (en Folio Gallimard, 2013, trois tomes), qui fait aujourd’hui référence. On peut par ailleurs le suivre sur son site. Il revient ici sur les trois premières semaines du gouvernement Tsipras et nous éclaire sur l’état d’esprit des Grecs. »

    1. Avatar de philomé
      philomé

      Avec YouTube pas de coupure

      1. Avatar de Otromeros
        Otromeros

        Ouf…..merci ! ( à croire qu’ « ils » le font exprès…à moins d’une « lecture sélective »…? )

      2. Avatar de timiota
        timiota

        Ou réduire la résolution à 406 dpi (pas la max, pas la HD)

Contact

Contactez Paul Jorion

Commentaires récents

  1. Copilot analyse politique : La dissolution de l’Assemblée nationale en France a eu lieu suite à la victoire du Rassemblement…

Articles récents

Catégories

Archives

Tags

Allemagne Aristote bancor BCE Bourse Brexit capitalisme centrale nucléaire de Fukushima ChatGPT Chine Confinement Coronavirus Covid-19 dette dette publique Donald Trump Emmanuel Macron Espagne Etats-Unis Europe extinction du genre humain FMI France Grèce intelligence artificielle interdiction des paris sur les fluctuations de prix Italie Japon John Maynard Keynes Karl Marx pandémie Portugal psychanalyse robotisation Royaume-Uni Russie réchauffement climatique Réfugiés spéculation Thomas Piketty Ukraine ultralibéralisme Vladimir Poutine zone euro « Le dernier qui s'en va éteint la lumière »

Meta