Oligarchie ou démocratie ? Difficile de trancher…

Selon Martin Gilens de Princeton et Benjamin Page de Northwestern University, nous ne vivons plus en démocratie mais sous une oligarchie où seuls les milieux d’affaires et une poignée de personnages richissimes imposent encore leur point de vue, mais la réponse est-elle aussi claire que semblent le révéler les preuves empiriques que ces chercheurs ont accumulées ?

Je me posais la question à l’instant en regardant le Journal sur Arte, parce que la speakerine nous apprend d’abord que Mme Merkel a reçu aujourd’hui le président égyptien, le maréchal al-Sissi, puis elle ajoute qu’un tel comportement de sa part est inqualifiable parce que sa seule justification est le fric que procure la vente d’armes à l’Égypte, le reportage se terminant ensuite en apportant la preuve de l’indignité de la dirigeante à l’aide de statistiques sur les victimes du régime et de quelques documents filmés sur l’usage systématique de la torture en Égypte.

Alors, oligarchie ou démocratie ? Le comportement inqualifiable du premier ministre allemand suggère une oligarchie, mais le fait qu’elle s’abaisse ainsi pour l’emploi (l’emploi, comme l’argent, c’est bien connu, n’ayant pas d’odeur) et la liberté de parole de la speakerine vont dans le sens eux, d’une démocratie. Difficile donc de trancher…

Partager :