BONUS GASOIL : Un pas en avant, 100 pas en arrière…, par Philippe Soubeyrand

Billet invité.

Ce qui est certain, c’est que la baisse incessante du prix du gasoil est une très mauvaise nouvelle pour tous ceux qui croient à l’efficacité d’une lutte juste et appropriée contre les émissions de gaz à effet de serre, car ce n’est pas ainsi que l’on poursuit son effort d’accompagnement au changement d’une population dopée aux véhicules diesel …

D’ailleurs, nous entendons déjà les gens se plaindre parce qu’ils ont investi dans des véhicules à moteur électrique au moment où le litre de gasoil allait vers les 1,50€. Aujourd’hui, ils se disent dupés avec un litre de gasoil sous les 1€. Cela démontre bien que le prix joue un rôle important dans le changement de comportement de gens.

Un récent décret [1] vient de modifier l’année avant laquelle les particuliers pourront bénéficier (en France) des bonus nécessaires pour pouvoir mettre « à la casse » leurs véhicules diesel immatriculés avant le 1er janvier 2006, les personnes possédant des véhicules diesel immatriculés avant le 1er janvier 2001 bénéficiant toujours de la prime de conversion qui s’ajoutera donc à ces nouveaux bonus [2].

Sauf que, tout calcul fait, les bonus offerts par l’État sont toujours largement insuffisants vis à vis d’une baisse du prix du gasoil telle qu’elle évolue actuellement.

Déjà qu’un couple avec deux enfants à charge ayant des revenus de l’ordre de 2700€ par mois (salaires + CAF) pleinement propriétaire de son véhicule diesel en parfait état de marche, ne peut s’y retrouver dès qu’il s’agit :

– de financer la différence entre les bonus cumulés et le prix du véhicule électrique lui-même, la part des bonus étant en outre plafonnée à 27% du prix d’achat,

– de financer en plus le surcoût mensuel inhérent au recyclage à venir de la batterie elle-même, « ne jetez pas vos piles usagées », dixit

Alors nous vous laissons imaginer ce que peut bien envisager ce couple en réévaluant tous les mois son budget gasoil à la baisse, « ne rien faire » étant ici synonyme d’économie inespérée !

Et même si ce couple décidait de financer le surcoût de la batterie dès l’achat du véhicule, il se retrouverait bel et bien avec un surcoût à financer dans tous les cas, ce qui grèverait d’autant son budget familial, soit en tapant sur son épargne de sécurité (s’il lui en reste encore), soit en rajoutant une charge supplémentaire !

Enfin, quand bien même ce couple serait prêt à renoncer à son autonomie, à son confort d’automobiliste tout en réduisant le nombre de places assises, en s’orientant par exemple sur l’achat d’un séduisant Twizy, il lui serait alors totalement impossible de bénéficier des dits bonus, un Twizy n’étant pas considéré comme un quadricycle lourd entrant dans le cadre du dispositif d’aide de l’État, une autre faille du système souvent méconnue du grand public ! D’aucuns s’exclameraient alors, et ils auraient raison de le faire, affirmant intuitivement que cela explique sans doute pourquoi on en voit très peu en circulation !

Cette scène du dernier film de Terry Gilliam, The Zero Theorem, est donc bel et bien surréaliste tant ce véhicule Twizy demeure finalement totalement inaccessible à ce stade pour les plus modestes d’entre nous :

Tout cela pour dire qu’il ne fallait pas attendre l’échec annoncé de la COP21 [3] pour se rendre compte de l’inefficacité des réponses de l’État dans sa lutte contre les émissions de gaz à effet de serre. Il y a bien longtemps que certains ont renoncé à « l’atténuation » sur l’Autel d’une soi-disant « adaptation ». Et tout cela sans l’aide et les efforts des lobbies ayant permis de faire capoter la dite COP21. Mais bon, les lobbies circulant déjà très librement dans les coulisses de l’Assemblée Nationale, du Sénat et des Offices des Ministres, plus rien ne nous surprendrait…

Puis pour couronner le tout, une lourde baisse du prix du gasoil, eh hop, c’est dans la boîte !

==============================
[1] Décret n°2015-1928 du 31 décembre 2015, JORF n°0002 du 3 janvier 2016, texte n°4.

[2] Comment fonctionne le bonus-malus sur l’achat d’un véhicule neuf, 15/01/2016.

[3] COP21 : un petit coup de marteau pour l’homme, un grand coup de masse sur l’Humanité… des lobbies en liesse… la grande parade des ONG est terminée !, par Philippe Soubeyrand

Partager :