47 réflexions sur « Signe de soutien à Nuit Debout : « Sauvés Milou ! », par Hervey »

    1. Les héritiers feront ce qu’ils voudront. Choisirons. Pourquoi une idée vous vient plutôt qu’une autre ?… à vous de voir. Je n’ai pas d’avis intéressant sur le sujet.

    1. Le mouvement « Toutes et Tous Debout » est maintenant une boule de feu, indépendamment des illusions de réforme du capitalisme de Varoufakis, qui ont maintenu la Grèce au tapis.

      Hollande a du prendre un billet pour l’Arabie Saoudite et Valls fuira en Suisse la Suisse caché sous une barbe ou un foulard…

      Sinon, pour savoir et agir, un fil d’actu « Toutes et Tous Debout » : http://wp.me/p5oNrG-mi3

      1. J’ai failli sur la chronologie !

        Session de rattrapage aujourd’hui donc , si pas de prise de position hier soir .

      2. Curieux qu’on l’ait laissé parler calmement ( au point que la traduc simultanée était très compréhensible..) .
        Je dirais même plus…curieux que l’interviewer donne l’impression d’enchaîner les questions de manière logique , disons , pédagogique..!
        Confirme mon impression favorable au bonhomme de longue date , à dire vrai depuis ma compréhension de l’obligatoire opportunité(ratée , l’Histoire a tranché!) de l’existence d’un VIABLE (à court terme) plan de chute en cas d’échec… [ Pour rappel , bien lire par exemple à partir de sources non-révolutionnaires :http://www.lefigaro.fr/conjoncture/2015/07/14/20002-20150714ARTFIG00061-varoufakis-denonce-l-attitude-d-un-eurogroupe-domine-par-l-allemagne.php et surtout http://www.lefigaro.fr/conjoncture/2015/07/31/20002-20150731ARTFIG00203–le-plan-b-de-varoufakis-une-sorte-de-mur-de-berlin-financier.php ].
        Les questions subsistant restant posées.. :
        1. QUID sur la “durée probable” de survie économique de la Grèce(ses habitants of course) en cas de sortie (imposée ou “accidentellement” provoquée ) s’il avait pu mettre en place son système de garantie d’emprunt “sauvage” [via certain(s) “ami(s)” sur les marchés] par l’”actif”= “ressources nationales immédiates gagées sur les montants futurs de l’imposition annuelle”…? (Rappel , au cas où , de la coalition « asphyxiante d’amour » de ses « partenaires » européens , en notre nom).
        2. QUID sur la validité théorique du système de compensation projeté entre dettes(vis à vis de l’administration fiscale servant de chambre de compensation) actuelles et futures des contribuables entre eux ou avec des entreprises , et des entreprises(nationales) entre elles..(comptabilité d’échange , méthode originale? de paiement sans intermédiaire bancaire ??
        Tout cela sachant que le programme(soumis à l’électeur) de SYRIZA ne considérait pas comme une éventualité viable une sortie ni encore moins comme imaginable règlementairement une défenestration de la Grèce de la zône-€..

  1. Pas sûr que Tintin soit le meilleur héros pour le badge… Souvent jugé raciste (Tintin au Congo, en Amérique…) ou anti-communiste (Tintin au pays des Soviets), sans compter la fondation Moulinsart, machine à faire du fric en veillant scrupuleusement à faire payer les droits dès qu’on utilise l’image Tintin. Toutes ces réserves ne retirent rien à la qualité du graphisme. Quel autre héros à part Tintin?
    Titeuf? Little Kevin? Les Bidochons? Corto Maltese?

      1. Lequel avait le sens du badge , puisque en trois traits qui le « signaient » , il « signifiait » la résistance et l’espérance que j’appelais de mes vœux .

        Pour le coup le N et le D de Nuit Debout , pourraient tenter la même symbolique , mais là , tout de suite , je ne leur vois qu’une « traduction  » claire qu’en russe : Niet et Da .

    1. Astérix. Anticapitaliste convaincu. Et ne capitule jamais.
      Sinon du plancton… Demandera un effort pour que sa caricature soit reconnue. Avec du talent, rien d’impossible.

      1. Un héros est toujours considéré comme un messie et à me yeux le messie n’existe pas.
        Jusqu’à preuve du contaire, Tintin est un héros.
        J’ai fait une proposition sous le nom de Mathieu Lambotte

    2. On ne peut pas interdire l’entrée de la place de la République à tous les imparfaits à moins de dresser un portail de détecteurs d’imparfait à tous les coins de rues donnant sur la place.
      On peut aussi faire quelque chose avec Lucky Luke et les Dalton, avec Obélix et les romains… à votre bon coeur. Ici, c’est tombé sur Tintin qui, parait-il, ratisse plus large, de sept à septante sept ou pardon, dernière mise à jour, nonante sept ans.

  2. Si j’avais à voter absolument je pencherais nettement vers les mains de François Leclerc. Peut-être un soleil de doubles-mains en couronne.

    1. « Peut-être un soleil de doubles-mains en couronne. »
      Ah oui, ça c’est tout simplement vraiment joli et plein d’espoir (soleil) et ouverture : les mains ouvertes comme les enfants font quand on joue avec eux, trop bon, , pourquoi tu ne l’as pas fait ce dessin ?

    1. Attali est totalement à coté de la plaque, ou plutôt, à coté de la place ! Il est pourtant parisien si je ne m’abuse. Il lui suffirait de venir y faire un tour pour s’en faire une idée plus proche de la réalité.

      Nuit Debout, démarre bien avant la tombée de la Nuit, tellement avant la tombée de la Nuit, que les choses démarrent en plein jour ! 🙂
      S’il s’informait un peu mieux il saurait que Nuit Debout n’a pas les autorisations de la Marie et de la préfecture pour installer en permanence les stands et équipements de Nuit Debout, jour et nuit. Après minuit ou une heure il faut tout démonter.

      Sur le fond, sa réflexion sur la vie noctambule est pour le moins tirée par les cheveux, comment peut-on comme il le fait opposer la nuit et le jour, alors que tant de choses admirables mûrissent la nuit. Pour le coup, Attali est pris en flagrant délire de pensée binaire.

      1. PS. A moins que ce ne soit un appel de Jacques Attali à la désobéissance civile, à l’insurrection, pour l’occupation des places jour et nuit, mais alors qu’il l’écrive noir sur blanc dans son blog. Au moins ce sera plus clair, on saura alors dans quel camp il se situe.
        Jacques Attali n’est pas un imbécile, il dit parfois des choses très intéressantes, j’ai moi-même sur le blog souligné l’importance de certaines de ses propositions, mais on ne peut rester éternellement dans l’ambiguïté, ménager la chèvre et le chou. Quand la crise sociale et politique s’aggrave, le temps de l’engagement s’impose, des choix doivent être faits. Bref, il ne suffit plus de présenter son petit programme, il faut s’engager sur le terrain avec ceux qui redonnent des couleurs à la gauche, parce que le peuple de gauche, lui, n’avait jamais disparu, il lui manquait seulement une occasion pour de rassembler. Jacques Attali, rejoignez-nous !

      2. @PYD

        Je pense, qu’il veut faire part, aussi, de son inquiétude, face à la montée des partis extrémistes et à la tentation populiste actuelle.

        C’est vrai. La nuit..les étoiles…les étoiles. 🙂

  3. Bien vu Juannessy, théoriser sans incarner, ça ne mange pas de pain…
    et ce n’est pas la vie et pas le réel…

    « Et comme l’engouement soudain pour un jeune ministre, qui n’a pas encore fait ses preuves, révèle un désir un peu illusoire de changement de personnel politique, l’engouement pour Nuit debout révèle un désir tout aussi virtuel de changement de l’action politique. Car, dans les deux cas, on est dans l’abstraction, le virtuel, l’illusion ; et même, au fond, dans le même théâtre d’ombres que le reste de la vie publique nationale »

    « Les Français veulent des hommes d’action et des programmes. Les politiques font semblant d’agir. Les gens de Nuit debout font semblant de définir un programme. Dans les deux cas, ils ne font rien ; en tout cas, rien qui puisse améliorer réellement la vie du peuple. »

    « Alors, peut-on espérer que naisse bientôt un mouvement plus concret, qu’on pourrait appeler « Jour debout », et qui réfléchirait à un programme concret, autour d’un homme concret, pour une action concrète ? Peut-on espérer que se cristallise vite une prise de conscience de l’urgence de ne pas se contenter des apparences, des images et des simulacres ? »

    « Si cela n’a pas lieu, l’élection présidentielle prochaine se réduira à choisir entre des candidats sans programme, dont les électeurs n’auront pas voulu. Et cela conduira un jour, ni à Nuit Debout, ni à Jour Debout, mais à un Crépuscule couché. »

    http://blogs.lexpress.fr/attali/2016/04/18/jours-debout/

    1. L’hypocrisie des grands et des petits bourgeois c’est pas nouveau !
      Doit bien transpirer de trouille le mec sous son masque de pseudo intellectuel.
      Attali ce bouffon capitaliste qui pique dans la poche du pauvre la nuit, pour mieux lui voler la parole de jour, ou inversement ?
      Et d’où lui vient ce sens très particulier de manger à tous les rateliers ?
      Bref, l’habituelle pommade médiatico-novelandesque bien grasse pour attirer les mouches, qui comme lui, pensent aux marchands de soupe, de sable, et au bakchich avant tout et avant la fraternité.

  4. « Attali ce bouffon capitaliste qui pique dans la poche du pauvre la nuit, pour mieux lui voler la parole de jour,
    ou inversement ? »
    « et avant la fraternité. »

    oui, pas faux , merci octobre !

Répondre à armelle Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.