Le philosophe et le Prince

« Et c’est pourquoi le genre humain ne pourra mettre fin à ses maux avant que, soit la classe de ceux qui sont des philosophes droits et véridiques n’aient accédé à l’autorité politique, soit que la classe de ceux qui disposent du pouvoir dans les nations ne deviennent de véritables philosophes, par quelque dispensation du ciel »

Platon, Lettre VII, 326a-b

Partager :