Vendre son corps, d’une façon ou d’une autre, par Charles Petitjean

Billet invité.

La prostituée et le salarié sur le marché du travail subissent tous deux la marchandisation de leur corps. La première en monnayant l’exploitation « jouissive » par le client  de  ses organes sexuels et de sa personnalité, le second en monnayant l’utilisation de sa force – physique, intellectuelle, morale – de travail par le patron et l’actionnaire.

Dans le détail, les convergences sont encore plus frappantes.

Comme elle, il avance ses charmes, ses compétences qu’il exhibe au mieux.

Comme elle, il est évalué avec concupiscence par le client, le patron ou le Directeur des Ressources Humaines.

Comme elle, il subit la concurrence et doit marchander son prix et se soumettre aux lois du marché – l’offre, la demande, le rapport des forces.

Comme elle, il doit subir les caprices du client, les vilenies de la compétitivité, de la flexibilité, de l’actionnariat.

Comme elle, il est jeté comme un kleenex lorsqu’il a servi – trop, suffisamment, inutilement.

Comme elle souvent, il est toujours, lui, englué dans un réseau de proxénètes – le patron, les multinationales, les actionnaires – qui en tirent le meilleur pour eux-mêmes en mutilant son espoir et sa santé car ils risquent tous deux des maladies professionnelles.

Mais, et c’est la seule différence que j’ai pu observer, dans la plupart des cas, elle gagne beaucoup mieux sa vie que lui, bordel !

Partager :

129 réflexions sur « Vendre son corps, d’une façon ou d’une autre, par Charles Petitjean »

  1. J’en connais qui se font 10 SMIC par semaine en proposant du plaisir à de pauvres richards solitaires.
    Y’en à qui vendent leurs ovule aie-je lu.
    Qui vendent leurs enfants conscient qu’ils deviennent esclaves sexuel aussi.
    Des pires et des plus pires.
    2500 ans, et bien plus, d’évolution.
    Sacré bordel.

    PS: Dieu que les femmes sont belles, protégez les.

  2. Here comes the sun
    https://www.youtube.com/watch?v=xfMWJi4req4

    La sonde SDO de la Nasa a filmé en 4k, le 17 avril 2016, une tempête solaire. Les images sont à couper le souffle.

    « ACTIVITE. La sonde SDO a les yeux braqués sur le Soleil depuis maintenant six ans. Elle a livré des centaines d’heures d’images centrées sur notre étoile. SDO a en particulier contribué a éclairer les mécanismes qui conduisent aux éruptions solaires. Ces éruptions se produisent dans l’atmosphère du Soleil lorsque des champs magnétiques accélèrent des particules à des niveaux d’énergie considérables, des millions de fois supérieures à ceux d’une explosion nucléaire telle qu’on pourrait en produire sur Terre. »
    http://www.sciencesetavenir.fr/espace/systeme-solaire/20160427.OBS9314/video-somptueux-une-eruption-solaire-filmee-en-tres-haute-definition.html

  3. Oh! Lilith
    Tu sais comment ça jouit
    Lilith
    Les mecs roussis:
    Les dingues de la déglingue
    Qui se flinguent derrière ton zinc
    Lilith! Lilith!
    Tu sais comment, comment ça jouit
    Les mecs complètements stress
    Qui te réclament aux toilettes:
    Une petite canette, une petite fumette
    Une reniflette, une seringuette
    Une bonne branlette
    Et puis: ciao… dodo

    Hubert-Félix Thiéfaine / CABARET SAINTE-LILITH
    http://www.frmusique.ru/texts/t/thiefaine_hubert_felix/cabaretsaintelilith.htm

Les commentaires sont fermés.