Prix Bristol des Lumières : second ex-aequo

Bon, évidemment, tant qu’à être finaliste, autant l’emporter, mais il y a mieux que cela : il y a d’être loué au-delà du raisonnable par ceux qui peuvent comprendre et d’être honni sans mesure par les autres. Et là, si vous avez écouté les délibérations du jury sur France Culture, vous avez pu vous convaincre que je n’aurais pu être mieux servi, ni dans un sens, ni dans l’autre.

Les enseignements que j’en tire pour la rédaction de mon Qui étions-nous ? en ce moment en chantier ? Davantage d’ambition : ravir encore plus les premiers et consterner encore plus les seconds !

Moins encore de pensée en silo : plus de sociologie éclairant l’économie, plus de psychanalyse éclairant la sociologie, plus de physique éclairant la psychanalyse.

Des grands hommes convoqués en plus grand nombre encore pour dialoguer à travers les siècles, sous ma houlette, pour prévenir par leurs intuitions combinées, l’extinction du genre humain !

L’esprit des Lumières, c’était quelque chose, et ce n’est pas rien de le ressusciter, la lucidité étant trois siècles plus tard denrée plus rare que jamais. Révolutionner le monde, il faut d’abord concevoir la chose possible or, comme me le disait François De Closets à l’issue du vote, le premier réconfort de l’homme dans le malheur, c’est hélas la sécurité qu’il trouve à suivre des ordres.

Partager :