323 réflexions sur « Ouf ! On peut de nouveau discuter librement sans se faire poursuivre en justice ! »

  1. En lisant tous ces commentaires, je n’ai rien appris, pas plus d’ailleurs en relisant les miens. Mais je me suis fait un petit plaisir.
    Moi content !

  2. C’est agréable quand dans une campagne imprévisible survient le mille fois prévu. Le pape Rouge-Brun franco-putinien Sapir indique la marche à suivre aux petits castors égarés de l’entre deux tours du blog Jorion :

    The second round will show if French voters prefer to keep old but failed solutions or will opt for bold, and certainly untried, ones.

    https://russeurope.hypotheses.org/5929

    1. Vigne, vous savez mieux que quiconque que ça ne va pas si vite.
      Sans réorganisation fondamentale de base, il n´y aura aucun changement réel en France.
      Ne vous vendez pas des miracles s´il vous plait… cela c´était exactément le truc de Clinton, de Blair et de Reinfeldt, et qui est et sera le truc de Macron.

      Une réorganisation fondamentale en France (et en Europe alors) qui nécessitera au moins 4 – 5 ans, mais plutot 8 – 10 ans.
      Comme dans chaque bon vigne? Vous le saurez mieux.
      La croissance a besoin du temps chronologique.

      C´est à dire, dans l´intervalle, la France continuera avec son modèle centraliste, nucléaire, néocolonial, militairiste, ce qui va générer encore plus d´exclusion, plus de misère et surtout plus de violence et de guerre (Afrique Occidental, Afrique du Nord, Moyen Orient, et en Europe même).

      Plus d´agonie alors, ¨le prix¨ qu´il faut payer pour un changement de modèle.

      Comme bon vigneron, tu sais qu´il nous faut de la pacience du (bon) vigneron/jardinier, et malgré les critiques de EquerreEtCompas, il nous faut répéter ce mantra des alternatives ou de l´alternative.

      Frappez toujours. Ou comme on le dit dans le Programme Alimentaire Mondial des NNUU (PAM): ¨Coca Cola is already there!¨

      Changer ces structures imenses d´inégalité (1), introduire des réformes profondes luttant contre l´évasion fiscale, ainsi cassant les machines que concentrent la richesse (2), réorganiser et reconstruire, aussi matériellement, les ghettos énormes, ces machines d´exclusion et de la fabrication de la haine, entourant les grandes villes de la France (3), et penser et organiser cette nouvelle base massive coopérative des consommatrices et consommateurs (4).

      Veuillez bien penser ce trou dans le paysage social et socio-économico-politique de la France, et alors de l´Europe, et alors du monde.

      http://www.cressidf.org/recherche/item/90-coop%C3%A9rative-de-consommation.html

  3. Bon, vu le mood de ce début d’entre-deux-tours, y’a une chose de sûre : ça se cristallise très largement autour de la Pénienne et si, venant d’un improbable univers parallèle et passé par un plus qu’improbable trou de ver, ne nous parvient pas rapidement le dossier Wikileaks de tous les emails des membres des équipes de campagne de la Pénienne et du Père Castor, je vois pas la première nommé à moins de 40/45% le 7 mai.

  4. Depuis 6 mois maintenant le blog de M. Paul Jorion est devenu le défouloir des porteurs de haine et d’irrespect humain envers ceux que l’on veut abattre. Quelques personnes occupent ce lieu jusqu’à l’overdose.
    Il serait temps de relire 1984 de George Orwell avant que l’irréversible nous tombe dessus.
    Je remercie M. François Leclerc dont les articles ne laissent place à aucun dérapage. Je lui souhaite une meilleure santé et longue vie, nous avons besoin de personnes ayant ce niveau d’intégrité intellectuelle.

    1. Ca me dérange à chaque fois d’être obligé de taper sur un pauvre hère qui ne prend sa plume que pour venir dire que les autres qui écrivent sont trop ceci ou trop cela, mais m’enfin ma pauvrette, personne, je dis bien personne ne t’oblige à lire ce que nous écrivons ! C’est un blog avec des commentaires ouverts sous des articles. Le principe même c’est de participer. Non mais de quoi tu te plains tu ? C’est dingue ce qu’il faut préciser parfois.

    2. @Paule,
      D’accord avec vous.
      Il faudrait éviter la politique et la religion.
      Sur Médiapart, c’est pareil, les mélenchonistes sont nombreux et tirent tout vers le bas. Dommage, mais ils sont insoumis.

  5. Juste un petit truc pour te faire un max de tunes : la veille du 2ième tour tu achètes le plus d’actions (des bancaires, bien sûr) possible en bourse que la tienne te le permet, emprunte s’il faut,
    et tu les revends le lendemain !
    Bon si c’est Le Pen qui passe …
    de toutes façons t’auras du mal à retrouver une belette dans le pays.

  6. 2002: Voter Chirac pour éviter Lepen
    2007: Pire que Chirac: Sarkozy,
    2012: Pire que Sarkozy: Hollande,
    2017: Voter Macron pour éviter Lepen
    2022: Macron a eu 5 ans pour anéantir les systèmes sociaux, vendu ce qui restait des services publics et entreprises d’état.

    2022, donc, la France doit maintenant rembourser sa dette:
    Vendre les plus beaux morceaux du territoire au Qatar et Arabie Saoudite, les sources d’eau potable à Coca Cola, les forêts et terres agricoles à la Chine.

    1er tour: Macron se représente pour faire le travail. Face à lui Lepen, les habituels corrompus de tous poils, et les insoumis.
    Les insoumis, source de problèmes avec nos voisins car trop radicaux, devront être discrédités. N’est ce pas ? Inutile de décrire la suite…

  7. Tout marche sur la tête en ce moment:
    L’Arabie Saoudite vient d’être élue à la commission des droits des femmes de l’ONU par 47 votes sur 54 membres du Conseil Economique et Social de l’ONU.
    Les pétrodollars font des miracles………

  8. En juin, si parmi la trentaine de députés socialistes élus aux législatives les deux courants Hamon et Valls sont représentés, le PS logiquement implose. Macron devra faire un pacte de non agression avec ses complices à l’assemblée, reste à savoir si le front / sens commun remportera des sièges grâce à l’argument du « ni ni » entre les deux tours, et voilà une pétaudière qui fera bavarder les commentateurs pendant cinq ans : la France redevenue ingouvernable, Macron ne s’occupera que d’Europe.

    1. Personnellement ,c’est tout ce que je lui demande , et c’est d’ailleurs pour ça qu’il a des capacités , car pour le reste il vaudrait mieux qu’il se trouve un premier ministre et 4 à 5 ministres capables de faire tomber les rancœurs et les frustrations à l’intérieur du pays .

  9. Merci Monsieur CLOCLO de dévoiler à ce point la médiocrité de votre personnalité, cela permettra à beaucoup de juger de la distinction de vos propos et de votre valeur éthique.

    1. Bravo, vous commencez à bien utiliser les méthodes des commentateurs les plus expérimentés. Vous apprenez très vite Paule, vous faites une excellente, une très bonne recrue. Abdomen directement ! Félicitation, je n’en attendais pas tant pour une première fois.

      Bon en même temps, ce n’est pas moi qui ait parlé, puisque les mots un sens même chez les bigots, de « guerre juste », donc vous vous trompez de cible ma chère sur les valeurs éthiques.

      PS : la prochaine fois, simplement pour le suivi, essayer juste de répondre sous votre premier message auquel je faisais allusion, ça évitera les incompréhensions techniques.

    2. Il n’est pas aussi médiocre qu’il veut le faire croire depuis qu’il multiplie les commentaires électoraux , mais surtout il n’accepte que la réplique de Vigneron .

      Oubliez ces deux brutes à l’esprit (trop) vif !

      1. Ton commentaire Juan montre que tu es plus intelligent que ce qu’on peut constater dans tes choix électoraux ! 😉

      2. Juannessy
        On vous a cru moribond, comme François Leclerc d’ailleurs qui fête aujourd’hui son anniversaire (qu’il me pardonne cette indiscrétion), et vous voilà plus en forme que jamais, revenu tout juste pour cette campagne électorale improbable. Merci

      3. @Clo clo :

        Voilà un commentaire qui confirme le mien en tous points !

        Mais quitte à être déçu de ce premier tour , je trouve moins pénible la cinquième marche que la quatrième .

        D’ailleurs ça n’est pas le podium qui m’intéresse , c’est le public du stade et la libre compétition .

        @PYD :

        Tant que ça tient ….

        Mais n’hésitez pas à me dire quand je vais commencer à radoter . J’ai confiance en votre jugement et votre aptitude à le dire sans forfanterie et mépris de l’autre .

        Salut amical à François Leclerc .

  10. Je n’ en reviens pas . Ce qui se passe sur le blog est délirant .
    Alors donc les insoumis sont responsables de la venue du FN au deuxième tour . Mélenchon ceci , Mélenchon trop proche du FN cela – sauf que jeunes , chômeurs , ouvriers , tous promis à la gueule FN – ont préféré l’ insoumission . ça va les socialos ? c’ était votre job il parait , d’ être républicains le combat tout ça .
    Le programme de Hamon le meilleur ? Pour faire foirer le seul projet de progrès social capable d’ arriver au pouvoir oui . Super .
    Faites votre deuil des partis « socialistes » ils sont morts .

    Et ne nous insultez pas s’ il vous plait les insoumis sont seuls sur le terrain . Je vis en PACA dites nous merci nous avons gagné Marseille , Avignon , Montpellier etc .
    Sans l’ aide ni de Macron , ni du PS , ni des écolos totalement absents , nuls .

    1. Les insoumis font le buzz mais les sondages seront suffisants pour remettre de l’ordre dans les affaires courantes. Je ne vois pas un jeune mélenchoniste pas aussi insoumis que ça, ne pas craindre l’arrivée de M. Le Pen.
      Restons zen, Macron passera contre Le Pen, avec un score piloté à vue par ceux qui ne veulent pas qu’il massacre la pénienne, car ils ne pensent qu’aux législatives. Je pense aux petits stratèges LR qui ont réussi à faire exploser le LR. Les LR progressistes n’auront plus qu’à s’acoquiner avec Macron (Lemaire par ex). C’est trop fort pour Sarko, c’est sûr.

      1. Oui la campagne des législatives est commencée et nous sommes la cible de ceux qui devraient être vent debout contre le FN , qui nous accusent de ne pas l’ être !
        Les petits stratèges de tout bord aiment le FN .

    2. Les responsables de la venue du FN au second tour , c’est 21,4 % des votants exprimés .

      Les responsables de la venue de Macron au deuxième tour , c’est 24,1 % des votants exprimés.

      Les défaits sont responsables de leur élimination .

      Les regrets , on s’en fout .

      Pour les approbations , on les verra sur le terrain , aux assemblées , aux communales , et pourquoi pas au gouvernement .

      Elles restent toutes à venir , mais vous avez raison , elles ont besoin de présence sur le terrain . Tous les terrains .

  11. @François :

    ( je réponds là , car ça devient difficile de se repérer dans les « répondre » ).

    Liberté , Egalité , Fraternité , ça n’est pas un programme .

    C’est une règle de vie .

    Donc exigeante et difficile .

  12. Je vous propose de fermer les commentaires de ce billet car on patine dans la semoule. Nous ne sommes pas suffisamment sages pour débattre sereinement. On a des progrès à faire.
    Bonne nuit.

  13. Jean Jacques Goldman :

    si j’étais né en ..17 à ….

    https://www.youtube.com/watch?v=aasmFvu3KCE

    On saura jamais c’qu’on a vraiment dans nos ventres
    Caché derrière nos apparences
    L’âme d’un brave ou d’un complice ou d’un bourreau ?
    Ou le pire ou le plus beau ?
    Serions-nous de ceux qui résistent ou bien les moutons d’un troupeau
    S’il fallait plus que des mots ?

    …..

    Mélenchon en ne se prononçant pas bascule progressivement dans le nationalisme de gauche. Jean Marie Lepen hier l’a bien bien félicité de cette courageuse insoumission.
    Historiquement ce positionnement porte un nom : le national socialisme.
    Historiquement la France Insoumise installe la passerelle complice à l’avènement de MLP

    ……
    On saura jamais c’qu’on a vraiment dans nos ventres
    Caché derrière nos apparences
    …….
    Après le 1er tour : Un seul leader et un unique parti, nationaliste, se trouve en capacité de fonctionner : Marine Lepen et le FN, félicités par Trump et Poutine.
    En face : un mouvement, En Marche, un leader, internationaliste et patriote, Emmanuel Macron.
    ……..

    Et qu’on nous épargne à toi et moi si possible très longtemps
    D’avoir à choisir un camp

    Brave complice bourreau. Nous y sommes, il faut plus que des mots : collaborer ou résister.

    1. Le naufrage des alt-left de Bernie qui ont porté Trump où il est n’aura servi à rien. On n’apprend rien chez ces gens là, on ne bouge pas, on s’enlise, on s’enfonce, on s’étouffe dans la boue, on disparait, reste la boue.

      1. @ L

        Ce n’est pas une tare, c’est une orientation politique, le chauvinisme, étrangère au mouvement ouvrier.

        Staline a voulu construire le socialisme dans un seul pays, or l’URSS n’existe plus, donc vouloir rendre les travailleurs français heureux et repus, sur le dos et dans une misère ouvrière mondiale, c’est plus qu’une chimère, c’est un acte de haute trahison vis à vis de la cause.

        A bas le drapeau tricolore, vive le drapeau rouge !

        Mélenchon n’est pas le leader qu’il vous faut. Dès la première contrariété venue, et en politique on y échappe pas, comme Staline il se taire dans son bunker, et il se défausse sur vous, pauvre jeunesse ouvrière française qui avait tout à apprendre de la lutte des classes !

    2. Et voilà ça continue !
      « La passerelle complice  » ça va vous êtes à l’ aise là ? Sans le FN et le votutil Macron n’ a aucune chance de passer . Et même avec ça il est tellement nul qu’il est capable de rater l’ inratable .
      Les solfériniens sont responsables de l’ installation du FN .
      Nous nous le combattons et encore une fois je vous le dis : sur le terrain .
      Mélenchon c’ est la France Insoumise , un mouvement de 450 000 soutiens qui choisissent en ce moment sur la plateforme la consigne de vote . Comme prévu depuis l’ origine et ça s’ appelle la démocratie participative . Vous aurez le résultat vendredi soir .

      1. Vous aurez le résultat vendredi soir .

        Il me semble que ce sera plutôt mardi 2 mai. Mais je ne suis pas un soutien de Méluche, donc forcément ce que je dis est de la propagande dégueulasse de médiacrate conspirationniste sans doute pour faire croire au zinsoumis qu’ils peuvent voter jusqu’à mardi et les empêcher de peser sur le scrutin. CQFD

      2. J’espère qu’il y aura une large majorité d’ insoumis à l’intérieur des insoumis pour choisir le vote Macron , et que les insoumis brimés se soumettront sans barguigner et agiront en conséquence .

        Mais si la démocratie participative naît en prenant ce type de questionnement comme première application numérique , en prenant un temps que les miracles numériques rendent curieux , je crois que je n’ai pas cette conception , ni de la démocratie , ni de la participation .

      3. @Juan
        soit Mélenchon donne une consigne de vote et est immédiatement accusé d’ être un dictateur , soit nous décidons collectivement et la méthode ne peut pas être la bonne ?
        Vous proposez quoi ?

      4. Y’a un truc qui m’échappe chez Mélenchon. (façon de parler)

        Il a le verbe haut et fort pour clamer ses convictions sur un tas de sujets, et là, plaf, il ne sait plus, il donne sa langue chat, aux chats insoumis, il ne sait plus s’il doit faut appeler au vote contre Lepen ou pas.
        Pour un type supposé engagé, qui a toujours lutté contre le FN, c’est tout de même un peu fort de café, non ?!

        Moi, je dirais plutôt, c’est du foutage de gueule, et cela n’a rien à voir avec un quelconque souci de démocratie participative.
        J’appelle ça du leaderchip à géomatrie variable. C’est quand ça l’arrange de monter la voie.

        Tellement qu’Alexis Corbières vient de contredire la démarche du leader en appelant à battre Lepen. http://www.liberation.fr/direct/element/alexis-corbiere-pas-une-voix-pour-le-front-national_62606/

      5. L
        Ne tournez pas autour du pot, tout le monde a très bien compris, qu’en appelant pas à faire barrage contre Lepen, il laisse une place pour le doute, et donc par défaut encourage tous ceux qui auraient quelques velléités d’un vote Lepen parmi les insoumis.

        Et surtout c’est un très mauvais signal politique concernant la ligne sur laquelle se place le mélenchonisme, à savoir celle qui met sur un même plan Macron et Lepen, accréditant alors la thèse selon laquelle il existe de réelles accointances idéologiques entre FI et Front National.
        C’est tellement vrai que Lepen ne se prive pas de rattraper la perche tendue par le leader de la France insoumise pour aller à la pêche aux électeurs insoumis.

      6. @L :

        Je n’attends pas d’un leader de consigne de vote .Ni du PS, ni de LR , ni du NPA , ni de LO , ni de l’UDI , ni du Modem, ni du pape , ni de la FI .

        Je ne lui demande ( sans concession pour le coup) que de garder digne et préserver Liberté , Egalité, Fraternité .

        Et je ne comprendrai jamais qu’il faille voter sur une plateforme pour savoir si on doit et comment le faire .

      7. @Juan
        Vous pouvez ne pas le comprendre . C’ est sans doute parce que vous ne voyiez pas encore que FI est un mouvement avec des portes paroles et des coordinateurs , pas des chefs .
        Macron va être élu , ses  » réserves de voix  » – si il ne flambe pas tout d’ ici là en rigolades à la Rotonde et en  » je veux un vote d’ adhésion  » – sont bien supérieures à celles de Lepen .
        Pour plus de détails Juan je vous invite à écouter la conférence de presse dont je viens de mettre le lien plus haut .

      8. @L:

        Ce que vous ne comprenez pas de votre côté , et qui me désole , c’est que je ne vous parle pas de l’élection de Macron , je vous parle du rapport à la République et à sa devise .

        Et je n’ai pas besoin de conférence de presse pour ça .

      9. « L dit :
        26 avril 2017 à 11 h 13 min
        Et voilà ça continue !
        (…)
        Nous nous le combattons et encore une fois je vous le dis : sur le terrain . »

        On pourrait même dire: « sur le même terrain » !

        Celui de la défense inconditionnelle de la Nation, sans définition d’une appartenance à une classe sociale. Votre sixième république, elle devait être bourgeoise ou ouvrière ?

        Si vous êtes particulièrement dans la ligne de mire des moralistes d’En Marche, c’est qu’ils ne peuvent pas comprendre que les nationalistes de gauche de la France insoumise, ne se rallient pas à des patriotes en marche, pour faire rendre gorge à des nationalistes de droite.

        Nous, les communistes, avec notre principe de vote de classe, avec notre drapeau rouge, les bourgeois ne cherchent pas à nous rallier à leurs joutes électorales franco-française !

        Comme quoi avoir une conscience de classe ça a du bon !

        Un conseil de camarade à Méluche et ses amis, donc à toi:

        Dans la perspective d’une victoire électorale de la gauche aux législatives, ne cherchez pas à nous imposer le drapeau tricolore, le nationalisme c’est la guerre a dit le grand Jaurès, et rechercher des alliances sur les valeurs et la couleur de la gauche historique.

        Les deux leçons à retenir du premier tour des présidentielles c’est:

        1- il y avait l’électorat pour faire passer la gauche radicale au second tour. Les 19% et 6% de Mélenchon-Hamon le prouve.

        2- La quatrième place de Mélenchon prouve que la barre était trop haute pour un seul homme ambitieux, qui se montrait beaucoup moins démocrate et soucieux de l’opinion de sa base, lorsqu’il annonçait seul son aventure bleu blanc rouge sur le plateau de TF1.

        Pour les présidentielles, dites que vous ne votez pas pour les patrons français, qu’ils soient mondialiste ou protectionniste, dites que vous êtes des communistes !

        Pour les Législatives, abandonnez l’idée de vouloir rassembler -seul- l’ensemble des classes sociales dans un programme fourre-tout cocorico ! Travaillez à un front unique ouvrier électoral avec Hamon, Poutou et Arthaud.

        Travaillez à l’unité des exploités et des opprimés de tous les pays du monde, soyez des insoumis, non pas au nom de la France capitaliste, mais contre elle !

        Insoumis ouvriers du monde entier, unissez-vous !

      10. @ Eninel
        tu fais partie des communistes qui n’ ont pas voulu soutenir la candidature de JLM . Je sais que l’ ambiance est assez rock n ‘roll chez vous , mais tu n’ as pas besoin d’ accuser la FI de tares qu’ elle n’ a pas .

      11. @ L

        Ce n’est pas une tare, c’est une orientation politique, le chauvinisme, étrangère au mouvement ouvrier.

        Staline a voulu construire le socialisme dans un seul pays, or l’URSS n’existe plus, donc vouloir rendre les travailleurs français heureux et repus, sur le dos et dans une misère ouvrière mondiale, c’est plus qu’une chimère, c’est un acte de haute trahison vis à vis de la cause.

        A bas le drapeau tricolore, vive le drapeau rouge !

        Mélenchon n’est pas le leader qu’il vous faut. Dès la première contrariété venue, et en politique on y échappe pas, comme Staline il se taire dans son bunker, et il se défausse sur vous, pauvre jeunesse ouvrière française qui avait tout à apprendre de la lutte des classes !

      12. « ça va vous êtes à l’ aise là ? »

        Vous me posez la question en vrai ?
        La première complicité possible est celle que j’ai avec moi-même : elle est l’enfant de ma lucidité.
        Donc en vrai, sans tricher, en tentant la lucidité ?

        Personne ne parviendra à me convaincre que je suis pure.
        Personne ne parviendra à me faire avaler que je suis L’insoumission à la place d’ UNE insoumission.
        Personne ne rendra mon compliqué complexe et mon complexe compliqué pour m’inciter à reconnaître des ennemis ou des adversaires partout.
        Personne n’est en mesure de transformer un adversaire en ennemi sans mon consentement tacite : aucune consigne aucune non consigne aucune adhésion aucune indignation aucun alibi aucune trahison aucune accusation aucun vote.

        Le 1er tour est ter – mi- né. Mort.
        Ses obsèques n’en finissent pas alors que les cartes du 2ème tour sont déjà distribuées et que la partie a commencé : l’extrême droite raciste islamophobe antisémite négationniste élitiste corrompue guerrière machiste homophobe est en passe de prendre le pouvoir légalement.
        L’extrême droite historiquement s’est toujours chargé de qui peut vivre qui doit mourir. Ce n’est pas seulement une conviction politique, c’est d’abord une éthique a-humaine personnelle présentée morale commune : expatriation torture peine de mort exécution extermination. « Tu es comme moi : ou tu disparais de l’horizon ou tu meurs ».

        Puisque personne ne peut disparaître à ma place, mourir à ma place, ne peut être moi, cela implique que je suis seule avec des autres. Je ne peux donc pas compter sur des insoumis pour définir l’insoumission, je suis seule en mesure de le faire.
        Parce que je sais être seule, personne n’est donc en mesure de me faire des nœuds au ventre à l’insu de mon plein gré. J’en suis seule responsable.
        Parce que je suis seule moi-même, je ne suis ni pure, ni victime, ni coupable, je ne peux pas compter sur les votes des autres pour évacuer le FN afin d’être fidèle à d’autres autres pour rester pure …. alors que je ne le suis pas.

        Nous sommes le moment présent, une circonstances comme s’en présentent quelques unes dans une vie, inconditionnelles et irréversibles, celles où les éthiques personnelles et la morale commune se croisent pour mener une lutte intelligente et sensible pour la vie. Ou se ratent.

        Seule, je ne peux pas me confondre avec une situation : je suis donc seule responsable de ma seconde complicité découlant de la première qui induiront y compris à mon seul niveau le prochain croisement, la prochaine situation.

        Oui, je suis à l’aise.

    1. Cela date un peu, paix à son âme Henri Emmanuelli.
      Bien qu’il fut un employé des banques, il a toujours été à la gauche du parti socialiste et n’a jamais agit dans le sens où a pu agir le candidat Macron…..

      1. T’es pas Landais toi, t’as pas connu le grand trésorier de la gauche du PS en acte…
        « Employé des banques » ? Tu plaisantes ? 9 ans en haute estime chez Rothschild, c’est pas exactement la même carte de visite que caissier à la banque postale.

    1. Pour FO c’est une ligne de conduite permanente qui avait prévalu même en 2002 .

      Pour la CGT et la CFDT , les positions sont inversées depuis 2002 .

      1. FO… tu m’étonnes, le creuset de toutes les confusions, entre activistes trotsks et base à 25% proche du FN…

    2. @ Vigneron

      Décidément tu es indécrottable !

      Il y avait un peu plus de « vert de gris » dans la famille Renault par exemple (d’où la nationalisation de la Régie en 1945) … qu’à la Bastille et dans les faubourgs ouvriers !

      Bastille n’a pas attendu Staline pour se mettre en résistance contre Vichy (Et ça c’est ma mère, née en 1930 à St Antoine dans le XII qui me l’a dit !).

      Peut-on dire autant des patrons et de la bourgeoisie française ?

      Pourquoi veut-tu que nous participions à un front républicain qui laisse se présenter à des élections un parti non-républicain ?

      Que la bourgeoisie se démmerde avec leur monstre !

      La CGT, FO et solidaires ont bien raison d’appeler les ouvriers à ne pas voter pour des patrons, qu’ils soient comme ci ou comme ça, ça reste des patrons, des ennemi de classe !

      Et franchement si cette année ils ont du mal, c’est qu’en 2002 les ouvriers ont votés massivement pour Chirac, contre Lepen.

      Pour tout remerciement ils ont eu la Loi Raffarin-Fillon, et la casse de leur régime de retraite.

      Merci Patron ! Vive la république du CAC 40 !

      1. Eh Ninile, faudra t’plaindre à l’Aristide au purgatoire des rouges mon gars, c’est pas moi qui l’ai babillardée la Nini peau d’chien.

  14. Magnifique coopération entre les Péniens et les castors de Ruffin en ce moment à Amiens. Cas d’école de collaboration de classe entre fachos et gauchos.

      1. Bof, Attali a toujours été un déplorable politique, i.e. il dit la vérité, appelle un chat un chat, une anecdote une anecdote.

      2. J’imagine Attali candidat et j’en ris encore. La vision de long terme et the big picture, c’est antinomique avec le serrage de pognes qu’est l’exercice présidentio-monarchique en France.

      3. Le problème d’Attali c’est qu’il se croit conseiller à vie.

        Le mieux que puisse faire Macron maintenant c’est d’essayer de prendre de la hauteur en désertant les terrains minés, seule manière de se forger une stature présidentielle.

        On croyait avoir tout vu dans cette campagne, mais non, c’est toujours plus « crash ».

      4. un truc pareil c’est pire que la position alambiquée de Mélenchon (stratégie uniquement pour les législatives) que certains ici qualifie d’immorale. D’autant que dit avec une telle spontanéité … le budget com’ va devoir y passer.
        L’intervention empressée de Lapine Marine prend tout d’un coup son poids et inverse l’intention au panache de Macron. La jambe gauche d’en marche prend un sacré départ.

      5. Quand on met les anecdotes bout à bout ça fait la « mondialisation heureuse ». Et ça c’est loin d’être anecdotique.

        Le type qui perd son job, désolé, il ne vit pas une anecdote. Puisqu’il faut appeler un chat un chat.

  15. Bonjour,

    Je viens de lire l’article « #PasMonPrésident », par Julien Alexandre. On se croirait revenu en 2002 !
    Et on avait déjà donné dans le vote plébiscite « pour signifier à Chirac qu’il devra prendre en compte nos voix s’il veut être « notre » président et pas simplement « le » président. »
    Et on avait manifesté. Et on avait eu Raffarin.
    P..in 15 ans et on n’a pas retenu la leçon
    Cette élection est la victoire des médias (comme chaque fois) qui a propulsé son candidat libéral en tête, en répétant ad nauseum que le FN serait obligatoirement au second tour, avec la complicité des sondages anxiogènes pour pousser au vote utile sur le meilleur candidat pour battre le FN au second tour. Du jamais vu dans le délire électoral.
    Toutes ces salades sur la fin du clivage gauche droite pour se retrouver avec un duel Capitalisme libéral – Extrème droite !
    Saluons aussi la belle complicité du PS qui a laissé Hamon porter le chapeau pour mieux faire gagner leur poulain du Hollandisme.

    Le vote utile, le barrage au FN, c’était au premier tour, que la gauche reste unie, que les électeurs de gauche puissent défendre leurs idées et leurs valeurs. Pour lutter contre la droite et l’extrême droite, il fallait soutenir le candidat de gauche le plus à même de se qualifier. Mélenchon pouvait très bien arriver devant le FN, mais on a la trouille, on se fait bourrer le crâne et on vote Liberal au premier tour pour pouvoir appeller à voter contre le FN au second !

    Vous savez où cela mène : ici dans le Var, la gauche est morte, les seconds tours sont toujours UMP-FN. Le FN perd sauf si la droite se divise et les électeurs de gauche qui croient encore au front républicain ne pèsent même pas dans le résultat.

    Arrêtons cette mascarade d’élection présidentielle pilotée par les sondages et les médias.

    Restons à gauche !
    De toute façon, voter Macron, c’est nourrir un peu plus le FN.

    1. Eh Michou, c’est en 2002 qu’il fallait allumer les warnings et voter blanc, là c’est trop tard ; ce luxe de petit merdeux plein aux as de bonne conscience insoumise n’est plus de mise.
      Perso j’avais fait 130 bornes aller-retour pour l’enfiler mon tout blanc, en bon tout p’tit con de première, alors c’est bon, vacciné.

    2. Souvenez-vous aussi que Raffarin célébrait « l’esprit de mai » quand Jacques Chirac allait battre Le Pen en 2002 au moment des manifestations. Cette fois, point d’indignation, pas de rassemblement place de la République : Le FN est alors dans les faits assimilé à un parti « républicain » comme les autres, 15 ans après le désastre, la gauche plurielle est définitivement éclatée façon « puzzle ».
      De l’autre bord, la droite en bande organisée vire sa dernière couche de vernis Gaulliste, un type comme Wauquiez (par exemple) pourra étoffer sa petite carrière comme entremetteur avec un Philippot, presque plus à gauche que lui (!), c’est dire où il en sont. L’électeur raisonnable devrait s’abstenir, là où d’autres iront voter par conviction en rendant l’assemblée de ce pays techniquement ingouvernable.

      1. Non Vigneron, seulement les petits pois (le reste c’est pour le vieux folklore) : le jeunot il a suffisamment de réserve de voix à droite (de LR à feu le PS) pour y arriver sans peine (tout petit jeu de mot planqué ici, mais tout petit) et sans moi. Il sera donc (encore une fois, encore une nouvelle fois…) mal élu, ce dont il se fichera comme d’une guigne grâce à nos institutions, il aura tout le joujou entre les mains et en plus il a une « vision ». Quant à l’avenir de sa politique (sur la base de ce qu’on en devine plus qu’on en lit), elle se connait assez clairement dès maintenant. Et quant à ses conséquences plus lointaines dans le « paysage » politique qui est notre, tu les prévois aussi bien que moi, non?

    3. Je bisse Michel, dans 10 jours c’est affûtage de la faux, graissage du canon, accessoirement tuteurage des petits pois, parce que c’est précisément de cela dont il n’est plus possible.

      Nb : démonstration est donc faite que ce n’est pas le PS qui agonise, mais bien la V° (sans référence à l’autre, inutile de renvoyer la balle là-dessus).

      1. Tain, je voudrais bien te voir battre et aiguiser ta faux à couper du bourge toi… quant à trancher du bourge ou du pandore…

  16. Mais quelle litanie de pleurnicheries insoumises.
    Julien je te trouve bien œcuménique de proposer une consolation numérique aux chérubins déconfits.
    Égoïste bêtise que d’égaliser le vote Macro et Le Pen comme apparemment certains des Amis du blog le pensent et que tant d’autres se répandent ici.
    Voyez ce que donnent les gouvernements polonais et hongrois pour vous faire une idée a minima du risque qui guette, vu le « démarrage » en glissade pré-deuxième tour ».
    La gauche est par terre et il faudrait encore donner un coup de pelle en abandonnant la présidence a la fille de Jean Marie et la tante de Marion?
    Vous avez encore jusqu’au 7 pour dessaouler et après nous bouger pour les législatives et/ou la suite.
    Le FN ne fait que prendre un espace qu’on lui a abandonne.

    1. L’heure est à la conciliation Arnaud, pas à l’humiliation. Il y a des gens sincères qui auront du mal à le faire.
      Ça ne concerne évidemment pas les rouge-bruns assumés ou honteux et les péniens égarés. Eux savent ce qu’ils ont à faire.

      1. Mais je suis désolé il faut appeler un chat un chat. Si on veut un gouvernement Kachinsky/Orban en France que les électeurs s’abstiennent ou votent blanc.
        Que croient ils? Etre les seuls a avoir mal a voter Macron? Avec son passif au gouvernement, l’augmentation record du chômage ce mois-ci et l’absence totale de proposition en matière environnementale?
        Et bien oui il va falloir encore du militantisme et du travail de fond. Que ceux qui sont insoumis le restent et continuent a lutter, pas a s’abandonner a une mélancolie suicidaire. Et ça leur demandera un peu plus de courage, de temps et d’énergie que quelques tweets ou posts ici ou la.

  17. Julien, je te laisse le mot de la fin, tu peux remettre notre discussion dans la suite de ton article stp, je n’avais pas vu que les commentaires étaient ouverts. Bonne regulation notcurne.

  18. La politique c’est fantastique. C’est unique.

    C’est la seule « science » capable de tourner en rond sur elle même pendant des siècles. Étonnant, non ?

    Ben pas tant que ça. C’est simplement qu’une certaine classe d’individus (les gros proprios) s’oppose à toute évolution.

    Le plus étonnant néanmoins, est que des générations de spécialistes, économistes, politiques, journalistes, professeurs, philosophes, pondent des tonnes et des tonnes de littératures, qui le plus souvent ne font pas avancer le schmilblick d’un millimètre. (mais en vivent parfois très bien).
    Ah les bienheureux. Aucun risque pour eux d’être dépassés par l’avancée de leur science…

    Le secret c’est d’ignorer le fond du problème, à savoir la propriété privée des ressources premières!
    Quelle chance ils ont ces proprios, d’être si bien protégés par une ignorance si bien gardée.

    Bon, revenons aux choses sérieuses: Macron pourra t’il faire un bon président?

Les commentaires sont fermés.