11 réflexions sur « Heureusement, il n’y a pas que moi à me battre contre Trump ! ;-) »

  1. Bernie is my hero ! Et sérieusement, il faut lire son livre, il faut s’en inspirer. Le chance c’est qu’avec les US on a la démonstration grandeur nature des deux faces du populisme. Le populisme de droite c.a.d. démagogie et mensonge avec Trump, et le populisme de gauche c.à.d. authentiquement populaire avec Sanders. Homme de terrain, il l’a prouvé, il dit une chose à prendre au sérieux maintenant en Europe et en France : allez à la rencontre des personnes qui ont voté Trump (pour ceux qui n’on pas vu le film « Arizona », c’est à voir). La « gauchitude » de salon, sponsorisée par les milliardaires philanthropes, ceux qu’avait sollicité la candidate, a tout simplement perdue son âme, et fait élire Trump….

  2. Tout est dit en peu de mots, pour ce qui concerne les États-Unis : « …Nous avons besoin d’un gouvernement qui représente les familles de travailleurs et non un gouvernement qui représente les milliardaires…, l’accès aux soins de santé n’est pas un privilège mais un droit…, l’accès à l’enseignement doit être rendu moins coûteux pour les jeunes…,»
    Cette affirmation reste valable également pour les autres pays s’intitulant ‘démocratiques’…

  3. Alors j’ai une question très simple, en quoi Trump est notre problème ?
    Cette obsession m’interloque! Trump serait le grand Satan à la source de tous les problémes de la terre????
    J’ai juste envie de dire du calme! Trump est le énième président des USA, il est là pour défendre les intérêts de son pays. Il est pas pire qu’un Reagan ou un Clinton qui ont dé-régularisé la finance ou qu’un Bush-Junior qui a attaqué un pays sur des mensonges,etc,etc,etc….Quand allez vous arrêté de voir les USA comme une sorte de pays ami prés à aider son prochain????.Non et non, les USA sont une puissance comme les autres comme la Russie, la Chine, l’Inde, la France ou la Belgique (eh oui on n’est pas propre non plus). Il défende juste leur intérêts. Et le moins qu’on puisse dire, c’est que pour se faire , il dispose d’un administration sacrement efficace.
    Mais enfin Paul, les écoutes de la NSA, c’est pas Trump qui les a inventé. Les gouvernements renversés durant les dernières décennies, c’est Trump aussi???Même l’Iran dernièrement, le refus de cet accord reflète autant la décision de Trump que celle d’une administration qui était aussi en désaccord avec Obama quand il a poussé à un premier accord. Les États Unis ne sont pas nos amis, il faudrait peut être se réveiller!!!!
    Leurs problémes ne sont pas les nôtres et vice versa.
    Nous , pauvre pays Européen, construisons plutôt une nouvelle entité politique qui puisse nous protéger et arrêtons de se focaliser sur ce supposé allié. Au moins Trump , il aura servi à casser cette image de grand frère protecteur. Avez vous entendu le dernier discours de Merkel quand pour la première fois depuis la seconde guerre mondiale, un chancelier Allemand a remis en cause ce supposé protectorat Américain?
    Eh bien , vous voyez, moi je pense au contraire que Trump c’est du pain béni! Il saborde son pays et nous Européen on va pouvoir construire notre destin.
    Moi aussi, l’Amérique je l’aime, son cinéma, sa musique, sa liberté mais il faut aussi la voir avec lucidité. C’est aussi une puissance et pas une petite. Vous savez combien de portes avions ils disposent? 11!!!!
    Vous savez les méchants Chinois et Russes? 2 !!!! Et encore le porte avion Chinois, il fait pitié c’est de la récup Russe……
    Donc, si il y une guerre, je sais sur qui je vais miser!!!
    Pareil, pour les bases militaires, vous avez un quadrillage de la planète avec des bases Américaines. Bien souvent, elles sont disposé dans des endroits pour surveiller les couloirs commerciaux (détroit de Malacca, canal du Panama,etc…).
    Franchement, si vous regardez avec des yeux neutres, tout ceci ressemble furieusement au fonctionnement d’un Empire…Et je ne vous parle pas de la suprématie du dollar comme monnaie internationale, on se croirait du temps de la monnaie Romaine….

    Donc au final, les États Unis ont leurs problémes, ils ont parfois des répercussions chez nous, ok, mais pas de quoi s’affoler. Maintenant, si un jour on a tous la nationalité américaine alors je changerais mon discours mais jusque là….

    1. Votre politique du pire, c’est votre « Le renard et les raisins » : « je ne vois pas ce que je pourrais faire à propos de Trump, et donc il ne constitue pas vraiment un problème ! ».

      Votre raisonnement peut être étendu : « Pourquoi critiquer Merkel, quand il y a eu Hitler ? Pourquoi critiquer Hitler, quand il y a eu Genghis Khan ? »

      1. Ce n’est pas que je me sente incapable de faire qqch contre Trump qui me ferait nier sa dangerosité mais je pense qu’il est illusoire de penser que l’éviction de Trump serait une sorte de guérison des maux de l’Amérique.
        C’est ce que j’ai essayé d’exprimer dans mon post. Trump n’est que le produit d’un système, il n’en est pas la cause. Vous pouvez couper la tête de Trump et je peux vous parier qu’il repoussera une tête plus hideuse.
        C’est là où je pense que nous avons un point de divergence. J’imagine que vous voyez encore l’Amérique avec des yeux plein d’amour du fait sans doute de votre vécu dans ce pays. Mais j’ai l’impression que vous occultez le côté « Empire » de l’Amérique avec tout ce que cela comporte comme effets négatifs. Le probléme de l’Amérique est au fond le destin de toutes les puissances du monde. Une fois au sommet, elles développent un complexe de supériorité qui s’exprime notamment pour les USA via une administration extrêmement brutale et autocentré dont les organismes les plus caricaturaux sont la CIA et la NSA….ces derniers étant remplis d’un bestiaire qui considère l’Amérique comme le modèle de développement humain le plus abouti depuis l’aube de l’humanité et tel des colons , ils cherchent à distribuer la bonne parole aux demeurés que nous sommes….L’Amérique , c’est aussi cela et vous ne pouvez pas le nier.
        « God bless America » et les autres ils comptent pour du beurre!!!!!Vous voyez, c’est le genre de phrase qui lorsque vous l’analysez calmement et objectivement, vous permets d’y voir l’idée qui s’y cache…..
        Ne perdez pas votre temps avec Trump de toute façon dans le pire des cas, il en a encore pour six ans……L’humanité a d’autres problémes beaucoup plus préoccupant. Vous êtes un anti capitaliste comme moi. Alors je préférais vous lire sur les solutions que vous préconiseriez pour le remplacer. On a besoin de solutions, d’alternatives…..çà c’est vraiment urgent!

      2. « Vous pouvez couper la tête de Trump et je peux vous parier qu’il repoussera une tête plus hideuse »

        Soyez gentil de la couper, je relève votre pari.

      3. J’ai fouillé au grenier, mais je n’ai pas trouvé de peau de lion de Némée , sinon j’aurais tenté le coup .

        Plus sérieusement , Pierre me semble avoir à la fois raison et tort : Trump n’est pas arrivé là par hasard ( comme tous ces homologues internationaux ) , mais la personnalisation du pouvoir voulue par nos sociétés et nos institutions , font qu’il faut bien aussi personnaliser les oppositions et combats , surtout quand celui que la mécanique du pouvoir a « choisi » est une pareille tache .

    2. Trump ist avant tout américain, un drôle de mélange de « middle-west » et du business pur et dur newyorkais. Etablir un système social à l’européenne aux Etats-Unis semble difficile. Obama l’a essayé timidement en créant « Obama-Care » qui ne marche pas – cette formule ne correspond pas au système américain. Le problème maintenant c’est l’économie et l’emploi dans des zones critiques, telles que rust belt. Trump continuera à jouer la carte nationaliste et protéctionniste. Les européens étaient/sont un peu naif en pensant que l’on peut profiter der la mondialisation de s’en enrichir sans prendre des risques – cette illusion s’est maintenue jusqu’à l’arrivée de Trump. On va vivre maintenant un accroissement de la concurrence sur les marchés mondiaux, une pression accrue sur l’Europe. La classe politique européenne se montre révolté face au spéctacle protectionnist livré par Trump, mais elle sait exactement de quoi il s’agit. Et que Trump n’est pas le fou ou le guignol souvent dessiné par la presse américaine et surtout européenne. Ce type est à prendre au sérieux, il sait ce qu’il fait.

      1. Trump joue le rapport de force comme sa carte maîtresse. Pas un hasard si les US continuent à sur-investir militairement. Mais d’un point de vu stratégique, pas sûr que se fâcher avec ses alliés paye longtemps. Peut être que Macron venu rendre visite en jouant au petit toutou docile a conforté Trump que sa tactique marchait, et que l’on allait s’aplatir devant lui…Mais face au fort, il y a l’intelligence et la ruse… vieux comme Ulysse…

  4. D’accord avec vous (et avec Bernie Sanders), il ne faut pas se focaliser uniquement sur la personne de Trump, et plutôt sur sa politique, et pour nous sur les conséquences concrètes – notez au passage que si une nouvelle guerre surgit au Moyen-Orient, Belgique, France ou Europe, on en subira les conséquences. Idem pour la finance, les catastrophes climatiques et le reste. Donc, que vous le vouliez ou pas notre destin est très lié à celui des USA. Là où je vous rejoins, c’est que l’attitude de soumission à toujours fait qu’aggraver les problèmes. Et mon autre objection, c’est que la trajectoire politique des USA est pleine d’enseignement pour nous européens… Enfin dernier point, c’est que le comportement d’un tel chef d’État peut être très contagieux dans le reste du monde….enfin, tout ça vous le savez….(!).

  5. Je voudrais aussi faire cette réponse à Pierre, peut être un peu plus philosophique : se désintéresser de ce qui arrive aux autres considérant que ce ne sont pas nos affaires, est à mon avis de très courte vue, voire irresponsable. C’est malheureusement et probablement une facette de l’individualisme mortifère, mélange d’égoïsme, de calcul personnel, de lâcheté et de narcissisme. Bref, justement le rêve de l’ultraliberalisme et du capitalisme actuel (!).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.