L’illusion gagne du terrain

Ouvert aux commentaires.

P.S. Pourquoi ma mauvaise humeur ? Parce que vouloir régler les comportements par l’illusion, c’est se fonder sur une théorie psychologique de bazar : « La conscience réalise l’intention par la volonté », alors que nous conduisons en pilote automatique, avec la conscience en inspecteur des travaux finis.

1Shares

10 réflexions sur « L’illusion gagne du terrain »

  1. L’affaire n’est pas nouvelle , et il me semble que les premières hérésies de ce genre ont déjà touché les USA , le UK , voire l’Asie -(en Inde et en Indonésie je crois ) , il y a une bonne dizaine d’années . Il y a eu un temps un PPt qui tournait sur internet qui faisait la compilation de ces habillages de passages piétons en 3D ( couplés autant que je me souvienne avec des réalisations de même technique de murs et façades peintes de thèmes en trompe l’œil ).

    Je suis un peu étonné que l’on tolère ce genre d’expériences chez nous , et j’y vois plutôt une dérive de la décentralisation sur la signalisation routière , que les élus locaux accaparent pour donner libre cours à leur exhibitionnisme racoleur ( « moi , j’innove et je suis moderne  » ). On a connu ça aussi avec un usage immodéré des ralentisseurs , très souvent réalisés de plus en dépit des normes règlementaires .

    Sur le fond , si j’adhère à la prévention contre le règlement des comportements par l’illusion , j’avais plutôt le sentiment que l’illusion s’adresse justement au corps , au « pilotage automatique « , comme dans celle présentée
    ( il y en a toujours eu d’autres éternelles , comme le bombement donné aux colonnes grecques pour donner le sentiment qu’elles sont bien uniformément verticales ).

    Et que le résultat ( freiner ) est souvent plus immédiat qu’avec des signaux plus rationnels ,qui font appel à une conscience théorique , tels que les panneaux annonçant un passage piéton .

    Mais j’ai peut être mal suivi la subtilité du raisonnement .

    Ou votre mauvaise humeur a une autre origine !

    1. Il y avait aussi des trompe l’œil sur trottoirs ou places publiques vertigineux .

      Depuis Père Borrel del Caso , ça a pas mal décollé .

      Octobre ou Hervé ou Thierry seront plus ferrés que moi sur le sujet .

  2. Au passage ( c’est le cas de le dire ) , je trouve que les jeunots qui traversent sur cette photo , font de sacrées enjambées , et , pris dans la même situation , j’aurais au moins un pied en lévitation .

  3. Et oui, à gérer le troupeau à coup de mensonge, peu de chance d’aller vers le haut…

    C’est la Foxisation des infos concernant le milieu naturel qui m’impressionne. Pas un jour sans une histoire où un animal est diabolisé, un fait divers agité pour garnir notre tête de toutes les peurs.

    Il y a même eu un article présentant les dangers de prendre un arbre dans ses bras, entre les lichens urticants, et les bêtes piquantes qui peuvent trainer par là…

    Si on ajoute le cinéma où la nuit, la forêt, les animaux sont des systématiques sources de danger et de mort….

    On obtient une population garnie de peur d’ un monde qu’elle ignore. Je le constate tous les jours.

    Ça prends un tour comique si on peut dire, avec la voiture, dont la nature est le pire enemi d’après nos journaux :

    « L’accident serai du aux mauvaises conditions meteo »
     » pluie meurtrière  »
     » le brouillard a encore tué  »
    Et tout ces braves gens qui affirment posément que sont DANGEREUX sur la route :
    Les voiturettes
    Les vélos
    Les vieux
    Les enfants
    Les animaux qui traversent
    Tandis que la seule chose qui pose problème n’est jamais mentionnée :
    la voiture et l’idiot qui la conduit.

    1. La nature et ses dangers : je ne donne pas cher des sorties scolaires, au nom du principe de précaution, avec ces histoires de maladie de Lyme transmise par les tiques.
      La nature et le cinéma : remarquez comme le cri des corvidés, pourtant la plus « intelligente » des espèces aviaires, ponctue systématiquement les ambiance sombres et dramatiques.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.