Une coïncidence, sans plus…

Le samedi 8, il y a douze jours, après notre débat, j’avais demandé à Barbara Debusschere, qui en avait été la modératrice et qui se trouve être Ostendaise, où aller déjeuner. Elle m’avait dit : “À la Brasserie du Parc. Vous en aimerez l’atmosphère.” Où je me rendis donc.

Une fois assis sur la banquette, je notai ce qu’il y avait derrière moi.

De gauche à droite : Stefan Zweig et Joseph Roth

La Brasserie du Parc à Ostende

De gauche à droite, le 8 septembre : Philippe Samek, Barbara Debusschere, Frank Vanaerschot. Le 4e orateur, Marco Van Hees n’est pas visible.

Partager :