Giuliani jette l’éponge !


J’ai bien peur qu’il n’y ait ceci sur ma pierre tombale : « Rudy Giuliani : Il a menti pour Trump ».
D’une certaine manière, je ne pense pas que ce sera ça. Mais si cela devait l’être, qu’est-ce que ça peut me faire ? Je serai mort. J’ai l’impression que je saurai l’expliquer à saint Pierre. Il sera de mon côté.

Rudy Giuliani, ancien maire de New York, avocat et porte-parole officieux de Donald Trump depuis avril 2018. Sa stratégie dans cette fonction a essentiellement consisté en une série de deux temps :

1° « Jamais M. Trump n’aurait pu faire une chose pareille ! »
2° « Il n’est pas impossible que M. Trump ait fait cela, mais, après tout, est-ce un crime ? Non ! »

Giuliani est aujourd’hui au bout du rouleau, et jette l’éponge : « Mes mensonges sont désormais une affaire entre saint Pierre et moi ! »

Peut-être pas la meilleure ligne de défense pour un avocat mais prenons-en acte, et voyons-y le signe salvateur que le dénouement est proche.

Partager :