Le Brexit en direct

Je regarde bien entendu en direct le nouveau débat à la Chambre des Communes sur le Brexit.

Plusieurs amendements visant à sauver la situation échouent lamentablement.

Extrait d’un article récent :

The Digital Maginot Line

November 28, 2018 By Renee DiResta

« Certains trolls sont parrainés par l’État, ils déstabilisent la société dans certains pays et rendent dans d’autres tous les canaux d’information inutilisables, à l’exception des médias publics. Ils opèrent selon les souhaits des dirigeants, souvent par le biais de bureaux militaires ou du renseignement. […] D’autres fois, les trolls dépassent les frontières pour manipuler la politique à l’étranger, comme ce fut le cas avec le Brexit et l’élection présidentielle américaine de 2016. […]

Les combattants de la guerre de l’information visent sans aucun doute le changement de régime : il est raisonnablement permis de soupçonner qu’ils ont réussi dans quelques cas (Brexit) … »

Si l’on prend cet article au sérieux, le Royaume-Uni pourrait décréter qu’une part substantielle (« material  ») du vote Leave est la conséquence d’un « acte de de guerre ».

Le Premier ministre n’a pas gagné mais elle n’a pas été défaite. Elle tire la conclusion du débat que le « no-deal » est unanimement rejeté mais souligne qu’il ne suffit pas de le dire, il faut encore s’assurer que ce ne soit pas le cas. Elle a mandat pour renégocier avec Bruxelles mais on ne sait pas quoi ni comment.

6Shares