173 réflexions sur « Je ne vais pas dire ce que j’en pense… »

  1. Comme quoi des idées explicables en trois phrases (deux non) deviennent des perturbatrices de nos hormones endocrines collectives quand elles se trouvent flotter sans une bonne grosse idéologie à quoi la rattacher.
    Mais là en gros, le bonhomme reprend des métaphores juste u cran au-dessus de la sociologie de cour de récré (il y des dominants et des dominés, et il y la morale, je joue 3 mn au jeu où j’enlève la morale pour me faire peur et dire que les dominants exterminent les dominés, puis je la remets (la morale) et je voudrais être le héros qui sauve tout le monde (en tenue gothique de Druillet en prime s’il vous plait).

    Donc en gros des gens qui ont déjà réfléchi à pourquoi la cour de récré est comme elle est et comment on pourrait la changer (en traquant les flux de capitaux au hasard), ça n’existe pas beaucoup chez notre star du jour.

    2
  2. Marrant ce blog en fait, hier soir en lisant un message de Dup, je crois, il y avait ce lien :

    https://www.youtube.com/watch?v=QS951xiGGvI

    Du même Laurent Alexandre que collé plus haut par Paul Jorion.

    Le gars est « rentré dans l’économie de la connaissance ». Les plus intelligents auront donc tout. Vu qu’il est libéral (libertaire ?) tout est logique dans son système. Sa solution ? ben augmenter la cognition de ceux qu’ils jugent défaillant.

    Toujours les mêmes conneries débiles sur l’Intelligence, les Génies, le QI, l’IA, qui normalement devrait vous faire rire. ====> Quand le mec explique sans rire lui qu’il faut « réduire les inégalités intellectuelles pour réduire les inégalités tout court ». Le gars ne se rend même pas compte de la bêtise abyssale de son propos et que dans ses conditions moi je propose plutôt qu’on greffe à tout le monde un chromosome en plus sur la paire 21, parce que son monde d' »intellos » à lui pitié , mais j’en veux pas du tout ! Ces cons se croient vraiment sortis de la cuisse de Jupiter, c’est pas possible d’avoir un tel melon, parfois on se demande si Pol Pot n’était pas un visionnaire en avance sur son temps par certain côtés…
    Dans son analyse on remplace, « cerveau, QI… » par Biceps, force brute, et on peut dérouler pareillement toute son argumentation minable et d’une misère intellectuelle sidérante.

    Ils ne sont rien sans tous les déficients neuronaux, tous les cancres, les neuneus qui pullulent sur ce caillou, l’Humanité est un ensemble, d’une diversité étonnante. Son monde d’élite augmentée ou de super QI c’est de la gnognote qui n’existe pas, et qu’on sera un bon paquet à lui faire comprendre si jamais l’idée lui venait d’aller plus loin que des conférences sur Youtube devant un parterre de connards cultivés.

    Mais au moins ce genre de vidéo permet de mettre en lumière qui pense quoi en fait ici même. Et la sortie de Julien Alexandre ne me surprend pas le moins du monde, c’est dans la droite ligne de toute une série de sorties qui ne trouvent d’explication que dans un problème de chevilles…trop gonflées.

    3
  3. Les enfants, calmez vos neurones reptiliens
    et écoutez la conférence de A à Z avant de déblatérer sur un montage de 6mn,
    https://www.suavelos.eu/laurent-alexandre-sur-le-transhumanisme-ca-netait-pas-mieux-avant-le-passe-etait-epouvantable/
    Certes il y a le contexte.. il caresse les politecniciens en herbe dans le sens du poil,
    M’enfin, perso j’ai trouvé cela interessant car je n’etais pas assez au courant de l’importance du croisement de ces tecniques IA Bio ADN NAno etc.. et ce caractère explosif, remis dans le contexte de concurrence du bloc sinoasiatique/USA ave cune europe absente est… interessante!

    (et si timiotat peut exprimer tout cela en 3 phrases, bravo! Mais mon maigre petit cervelet a besoin de bien plus de phrases pour commencer a commencer a comprendre un poil…)

    1
    1. Roberto, nous avons posté presque en même temps un lien vers la même vidéo.

      Mais j’avoue que je préfère le lien direct YouTube. Le lien que vous avez donné rajoute comme intermédiaire un site à l’identité politique assez marquée.

      Je crois nécessaire d’être très ouvert en matière politique, du très à gauche au très à droite, mais là… « nationalisme blanc », ça va un peu loin pour moi quand même 🙂

      1
      1. Oui Jacquot, c’était le lien trouvé plus haut dans la liste, merci de ce lien plus neutre car je vais etre amené a le faire circuler : cette conférence est à mes yeux une excellente et bienvenue provocation concernant un futur… qui fait déja largement parti de notre présent, et qui se développe insidieusement de manière exponentielle.
        J’évolue dans le milieu des start up, l’I.A. est une source majeure d’innovation largement soutenue, et mon neveu est membre d’une start up de bio ingéniérie prometteuse utilisant allègrement le séquençage ADN comme une utilité presque « usuelle ». Et j’ai mis du temps à comprendre l’utilité potentielle et les implications que cela peut avoir, énormissime.

        Donc, en passant, message à tous ceux qui toisent le personnage du conférencier de haut le prenant pour un imposteur etc etc etc je les invite à prendre RDV avec P.J pour une séance d’analyse et un face à face avec leur éventuel déni. Nous y sommes vraiment et la complexité des nouveaux problèmes que cela crée dans nos société est vertigineuse. A titre de comparaison, la révolution industrielle et colonialiste du XIX s’est tout de meme soldée par 2 guerres mondiales. Alors que donnera cette révolution technologique du coktail AI+Biotech+nano+? etc??? (et si vous pensez pfff du vent, relire le paragraphe au debut, merci!)

  4. Je ne comprends pas comment il est possible de donner un tantinet crédit à ses propos. Les hommes sont des neurones en suspension pour ce type. Le cerveau est grand de quel(s) neurone(s) parle-t-il ?
    Le rapport entre la forme et le fond ? En tout état de cause, le langage corporel, la voix, les allers retours incessants sur ce plateau, cette morgue, ce ton professoral à enfoncer des clous dans le crâne, ici, relèvent du burlesque raté.

    1
  5. Deux livres critiques sur le Trans-posthumanisme (et donc aussi sur l’IA !) à lire de toute urgence : « Leurre et malheur du transhumanisme » d’Olivier Rey et « Le temps du post humanisme Un diagnostic d’époque » de Mark Hunyadi (sans oublier le dernier livre d’Eric Sadin (« L’intelligence artificielle ou l’enjeu du siècle : Anatomie d’un antihumanisme radical ») dont voici un extrait : https://sciences-critiques.fr/le-stade-incitatif-de-la-verite/ )

    Les livres de Rey et Hunyadi se complètent fort bien :

    Le premier permet de comprendre à quel stade en est arrivé l’inénarrable Laurent Alexandre dans la petite histoire racontée par Freud (l’emprunteur du chaudron) : « l’ultime défense de l’emprunteur du chaudron, accusé de l’avoir rendu troué, consiste à couper court à la discussion en niant la réalité du prêt. Ici, les opposants sont congédiés au nom du fait que, quoiqu’ils disent, le mouvement vers le transhumanisme est inéluctable. Tout s’énonce au futur de l’indicatif (…) ».

    Le deuxième, par l’emploi du terme « futurisme » partage la même critique : « Le futurisme est une manière de parler du futur au futur, sans jamais utiliser le conditionnel ; une manière de prophétiser l’avenir sans imaginer d’alternative possible. Pourtant (…), l’avenir nous est inconnu (…), on ne peut formuler à son égard que des hypothèses »
    On peut donc déjà dire qu’Alexandre est l’« anti-scientifique » par excellence, un pur idéologue, un « prédicateur » « au ton prophétique (…) péremptoire ».

    Ceci dit, faut-il prendre Alexandre au sérieux quand il s’inquiète des effets dévastateurs du trans-posthumanisme (IA comprise), inquiétudes qu’il prend soin d’énoncer au conditionnel (si on ne fait pas ceci … alors il se produira cela) ?? Eh bien, absolument pas !! Et c’est ici que la lecture du livre de Hunyadi est précieuse, très éclairante, grâce à sa notion de « petites éthiques ». Voici un extrait de la présentation en 4ème page de couverture de son ouvrage antérieur :

    « La tyrannie des modes de vie Sur le paradoxe moral de notre temps » (dont son dernier livre est un prolongement-complément) : « c’est au moment où l’on assiste à une véritable inflation éthique, par la multiplication des comités, chartes, conseils, règlements, labels éthiques en tout genre, tous censés protéger les droits individuels, que les modes de vie de plus en plus contraignants étendent comme jamais leur emprise sur les individus. Ce qui veut dire que tout ce dispositif éthique sert en réalité à blanchir le système et les modes de vie qui en découlent, qui peuvent ainsi étendre leur emprise en étant éthiquement pasteurisés. Notre éthique ne sert donc pas à critiquer le système ni les modes de vie, mais à les accompagner dans leur marche triomphale ».

    Lire aussi l’entretien suivant : https://markhunyadi.files.wordpress.com/2017/09/zindignc3a9es-novembre-2015.pdf

    Conclusion : je ne crois pas qu’Alexandre soit un imbécile ; c’est un cynique de la pire espèce, qui jette en pâture au gogos hallucinés qui le suivent, des leurres (les « petites éthiques ») destinés à conforter leur individualisme forcené et leur foi (proprement religieuse !) dans Le Système ultra-néolibéral qui les fait vivre et s’enrichir sur le dos de l’immense majorité de l’humanité.

    2
    1. OK, alors c’est bien une logique de cour de récré, avec présentation sous l’angle des effets individuels, et négation ou déni des effets collectifs « de structure » . Au moins pour la partie qui a pu être montée en s’arrangeant pour faire fi de son côté « et si » de la posture hypothétique destinée à faire valoir l’ego (qui vous retient d’être le méchant). A mettre en parallèle (et en contraste) avec la video virale d’AOC se faisant confirmer devant le comité ad hoc de la Chambre des représentants que oui, si on veut être un gros salaud payé par les lobbies et faisant voter les lois pour s’enrichir avec des actions des sociétés gagnantes, aucune barrière règlementaire n’existe.

  6. La sélection sur le caractère  » cognitif » et  » performance  » entrainera logiquement une baisse sur ceux de « rusticité  » et de « résilience  » en général, un enfant sait cela :

    Pas de gain sans contre partie.

    Ce guignol, en plus de sa vision  » nous et eux  » pathétique, est aussi sur de lui que Hamon, le patron de Jurassic Park, une demi heure avant les premiers hurlements de panique…

    2
  7. étonnante cette place qu’on laisse à cet alexandre, genre de mengele 2.0 !

    Une courte émission de TV grand public permettait de se faire une idée de ce « sachant » 😉
    Pas besoin de beaucoup plus d’attention pour confirmer cette première impression !

    1
    1. Oui mais question du risque d’emprisonnement. Et là il me manque un neurone car je n’ai pas trouvé et donne ma langue au chat

  8. A ce stade sans avoir vu l’integralité de la video originale:
    premier bilan; on peut se faire piéger même sur le blog par une fake news qui a elle même piégé le taulier! a fortiori quand on écoute sans regarder la vidéo (par ce que les journées sont trop courtes).
    A retenir: calmer encore et toujours son cerveau reptilien et revenir aux sources .. pas facile

    Merci Julien. je vais me retaper l’intégrale ,pour avoir un avis clair.

    1. Mais oui mais oui, un fake bien sur ! On attend encore d’en voir la moindre justification étayée de la part de ceux qui disent ça. Mais rien, que dalle, nada.

      Moi je dis pas du tout, bien au contraire, c’est une partie de la quintessence de son message qui en a été extraite, c’est juste un Zoom ! Le problème n’est pas le montage, mais la réalité des propos et des thèses que ce gars défends. Bien fait pour sa tronche à cet empaffé de se retrouver salit par ses propres propos mis en exergue.

      Et si ça permet d’en discuter, alors félicitations au montage, on s’en cogne de savoir qui commence à lui jeter des tomates, et avec quelles arrière pensées, car il les méritent.

      3
    2. Merci Arnaud. Ca fait au moins un sain d’esprit dans cette litanie de commentaires tous plus débiles les uns que les autres (j’exagère, il y au moins trois autres commentateurs qui ne sont pas d’une mauvaise foi crasse).

  9. Quelle lecture ! Quel foisonnement. Quelle richesse d’info, en particulier Adriaens Alain. Merci.

    Donc ma supposition était bonne : c’était un gag.
    Un gag, avec ce correctif : non l’extrait orienté, signalé par Paul, mais le type tout entier, ses pensées et ses obsessions. Et sa diction si tant en rapport. Le tableau m’a choqué et incité à des rapprochements entièrement justifiés. Question de glandes.

    Qu’il soit invité à déblatérer devant des auditoires censés représenter les meilleurs et le plus intelligents en devient encore plus inquiétant. Une objection : même les meilleurs et les plus intelligents ont besoin de détente. Une forme de distraction très particulière.

    Un clown, rien de plus qu’un clown. Juste pour tâter du pied nos fondations. Consternant. Parce que pas d’entartage final (Adriaens Alain) ou objections vigoureuses de l’auditoire.

    Finalement, je soupçonne un Paul malicieux, et pédagogique, nous soumettant à un révélateur ma foi efficace.

    @ à PYD : encore une fois, vous avez raison : les Gilets Jaunes font partie du décor. Ils se sont implantés dans la vie publique. L’ allusion du clown vaut reconnaissance de ce fait de société. Ils inquiètent les gonflés de certitudes. Un pas dans la bonne direction.

    2
  10. Laurent Alexandre aime bien provoquer,c’est sa façon de communiquer. Est-ce morale, éthique …pourvu que l’on soit vu et entendu ! Déjà on répétait (science sans conscience n’est que ruine de l’äme ) Nous avons évolué bien sûr. La question est plutôt, avons nous toujours une âme ? En fait …c’est quoi une âme?

  11. Le sens profond de l’exposé visionné en entier est identique à sa caricature.

    Le fond du propos de L. Alexandre est d’entériner le présupposé de deux classes, sociales l’une peu nombreuses avec un QI élevé, et donc payée plus cher, et séparée de la masse paupérisée avec un QI complètement dépassé par les technologies.

    Le mouvement des Gilets Jaune est donc bien la réponse à cette absurdité, puisqu’il se construit précisément sur l’abandon des hiérarchies statutaires (ici autojustifiées par la standardisation du QI, (lequel ne se définit précisément que par le type de test utilisé, selon la définition de Binet) c’est-à-dire un mode de fonctionnement du cerveau adapté à la création de technologies capables de concentrer du pouvoir dans les mains de leurs propriétaires.

    À l’inverse et radicalement, les Gilets jaunes instituent un mode d’organisation social basé sur la délibération du choix des hiérarchies fonctionnelles, adaptées à la solution des problèmes du moment. Par exemple le choix des délégués aux assemblées des assemblées.

    Accessoirement, l’opération est aussi de nous faire oublier que malgré l’augmentation de l’espérance de vie, la classe des ingénieurs nous a fabriqué une mégamachine ingérable et qui part en morceau comme à Fukushima (et tout le reste).

    Pour sauver notre espèce, l’intelligence des Gilets jaune est de très loin supérieure au deep learning ; elle est de plus déjà disponible sur la planète entière et dès aujourd’hui à l’oeuvre.

    4
      1. Perso ça me parait moins bavard et plein de discours d’assemblée nationale ou de penseurs géostratégiques , qu’un blog , que les gilets et que le deep-machin , depuis plus de 10 ans .

        On rencontre , on travaille , on mange pas cher, on boit pas cher ,on rigole , on dort pas cher , on réapprend des occupations simples via des fab-lab , on participe au réaménagement d’un quartier …

        Correct et positif ?

      2. Et pour illustrer le propos d’Emmanuel , je conclus que l’une des fondateurs , cheville ouvrière et encore co-gérante de cette aventure , est une polytechnicienne promo 92 .
        Les têtes bien faites ne sont pas que sur les blogs ,où j’aimerais être sur que les commentateurs sont aussi concrètement actifs et attentifs à l’autre que les épouvantails qu’ils se donnent en même temps qu’une bonne conscience facile à abuser .

    1. Jean-Luce Morlie 15 février 2019 à 13 h 09 min

      « Le sens profond de l’exposé visionné en entier est identique à sa caricature ».

      Il est identique ce n’était donc pas une caricature mais des extraits, un condensé.
      D’où la nécessité d’interpeller le « choix des hiérarchies fonctionnelles » inadaptées « à la solution des problèmes du moment » – je reprends vos mots.

      Attendu qu’il est établi qu’une hiérarchie fonctionnelle, à savoir le modérateur en chef de ce blog, a sciemment insisté pour égarer le public sur une question cruciale, à savoir que le dit montage était une caricature, qu’il a nié que le transhumanisme proposé était une version moderne de l’eugénisme, jusqu’au déni quand il le lui a été indiqué de façon précise et répétée,
      Attendu que le même contradicteur du modérateur a été traité « d’âne », dans une opération typique d’Argumentum ad personam, là où un argument de qualité lui faisait défaut,
      Attendu que cette posture a entraîné une culpabilité du propriétaire du blog, au point de se sentir obligé de présenter des excuses,
      Attendu qu’il est désormais établi qu’il n’était pas fautif,

      Je propose puisque vous faites votre miel de l’aspiration générale à la démocratie de faire un référendum révocatoire pour décider si le modérateur en chef a oui ou non failli à la mission de modération qui lui avait été confiée.

      C’est bien comme ça Jean Luce Morlie que vous imaginez que ça devrait fonctionner ?

      Ou vais-je me prendre un retour dénonçant un stalinien ou un facho clandestin qui veut faire des purges….

      1
      1. Décidément , nous n’avons finalement pas les mêmes ports , ni les mêmes « cartes » , mais vous n’avez besoin de personne pour déconsidérer vos préciosités narcissiques .

  12. Rosebud1871

    Vous confondez deux notions cardinales de toute approche sociologique :
    Llépreuve individuelle de milieu / l’enjeu collectif de société.

    Vous n’êtes pas contraint de ne pas quitter le blog, et personne n’est obligé de le subir ou de l’apprécier, de reconnaître ou pas pour Julien la fonction d’en être l’un des modérateurs.
    Un referendum ou une votation n’a pas pour but d’interdire l’expression d’une pensée, mais de choisir ou de rejeter les effets concrets d’une décision prise en vertu d’un type de pensée., lorsque ces effets sont, à l’échelle d’une société, collectifs, stables, extérieurs aux individus (institués) et contraignants (Durkeim).
    Le blog de Paul Jorion n’est pas une institution, il pourrait avoir une dimension instituante, comme ce fut le cas dans la proposition « d’une constitution pour l’économie », laquelle eut nécessairement débouché sur un referendum

    Le blog de Paul Jorion est assurément une assemblée, mais nous ne donnons pas mandat à Paul de nous représenter dans une « assemblée des assemblées », c’est-à-dire d’y parler en notre nom, auquel cas effectivement une délibération collective devrait prendre place sur ce blog. Le blog de Paul est son épreuve individuelle de milieu. Par ailleurs, « ja pots xiular si l’ase no vol beure» est un proverbe ; de plus, je suis bien trop libertaire (dans le sens de Henri Laborit) que pour craindre et dénoncer, ici , une quelconque position staliniste .
    §
    Historique, ! La deuxième Assemblée des Assemblées, Saint-Nazaire – 5, 6 et 7 avril 2019

    Allez allez communiquez… communiquez
    Nous sommes supers les humains

    « Après la 1ère Assemblée des assemblées qui s’est tenue les 26 et 27 janvier à Commercy, nous avons le plaisir de vous annoncer les dates de la prochaine, qui aura lieu à Saint-Nazaire les 5, 6 et 7 avril 2019 ! »

    https://www.facebook.com/272152786819209/videos/1295440130608226/UzpfSTIxNjM3OTI5NjA1Mzg0Njk6MjE5Mjg1NDA1NzYzMjM1OQ/

    1. Jean-Luce Morlie 15 février 2019 à 15 h 24 min
      Vous êtes contraint de quitter
      Vous n’êtes pas contraint de quitter
      Vous êtes contraint de ne pas quitter
      Vous n’êtes pas contraint de ne pas quitter
      Soit
      Reconnaître ou pas la fonction, il n’y a pas le choix, il l’occupe. Après il y a la façon d’occuper la fonction…
      Oui lors d’un vote pas d’interdit d’expression de propositions, (sous limites légales ex : Gayssot) mais attente des suites en acte. Oui pas une institution (même si règles de fonctionnement) Oui une assemblée, virtuelle de fait, mouvante, organisée en réseau instable, mais avec quelques ligne de force. Je sèche sur votre « ja pots xiular si l’ase no vol beure ».
      Je me suis amusé : je note que Jorion s’excuse là où il n’a pas de raison de le faire. Le modérateur ne s’excuse pas là où il est parfaitement en sortie de route. Dont acte, le débat est clos.

      1. Les résultats du référendum révocatoire (amis de la « démocratie » sauce stalinienne, bonjour !) sur la question « A-t-on le droit d’être bâté comme un âne et d’arborer fièrement ce trait ? » viennent juste d’arriver. Le « non » l’emporte avec une majorité écrasante. Que les concernés préparent leurs valoches, la purge est proche !

        Posons franchement la question : la modération n’est-elle pas une forme d’eugénisme ? Et d’ailleurs, le modérateur n’a-t-il pas déjà écrit le terme « eugénisme » dans un commentaire ?
        Faisons fi du contexte (quand bien même il aurait écrit « l’eugénisme est dégueulasse »), écrire le mot équivaut à être un eugéniste qui s’ignore.

  13. Bien sur qu’il s’agit d’eugénisme , faut pas croire qu’en vous implantant un microprocesseur dans le crane vous allez augmenter votre QI ( mieux vaut mettre une bonne vielle HP48 GX dans sa poche ) dans le meilleur des cas vous aurez juste un terrible mal de crane , au pire vous serez complétement lobotomisé , donc en effet l’affaire sera réglée pour la contestation

  14. Je répète, car comment savoir, si les précédents messages sont en attentes de validation ou bien ont été passés aux ciseaux d’Anastasie.

    Il n’y a aucune déformation dans la petite vidéo collée initialement mais un simple effet de zoom plutôt fidèle au déroulé de fond de tout l’exposé de l’auteur Laurent Alexandre. Donc ce n’est pas une vidéo tendancieuse.

    En revanche la prise de partie de défendre ce point de vue, que la vidéo est tendancieuse, l’est elle pour le coup à coup sûr ! On aimerait bien savoir pourquoi, sauf à démontrer que ce résumé de 6 mn est comme le dit Julien Alexandre un contre sens ou une manipulation.

    Je mets un an de financement du blog sur la table pour lire un exposé digne de ce nom en appuis de ton affirmation Julien. Mais je vais gagner, comme je vais gagner mon nom en haut du blog parce que Trump finira son mandat en fait. Je sais, le pouvoir reviens in fine toujours aux crétins dans mon genre, va bien falloir s’y faire moooonsieur Julien 😀

  15. Mouais…
    C’est penser que le capitalisme va continuer à se déployer sans contradictions.
    Il existe pourtant un mouvement réel de sortie du capitalisme, toujours à l’oeuvre, violemment combattu, mais qui continue, en silence.
    On était dans la start up nation et, soudain, les gilets jaunes !
    « Bien creusé, vieille taupe », disait Marx, citant Shakespeare…
    Je préfère écouter Bernard Friot:
    https://www.youtube.com/watch?v=UKSQzWShR3M

  16. Ce gars là, franchement, ne vaut pas autant de commentaires. En revanche, l’idée qui m’était venue en visionnant une précédente vidéo de lui, c’est le risque de plus en plus répandu, amplifié par l’importance donnée à IA, que l’intelligence serait objectivable et quantifiable, et donc que désormais on allait pouvoir classer les êtres humains de cette manière. Et d’ailleurs, ceux qui réussissent à gagner le plus d’argent, le mérite objectivement parce qu’ils sont plus intelligent. Voyez où mène un tel raisonnement, qui permet de justifier l’ordre établi de la société, et qui a toutes les chances d’obtenir un bon succès auprès d’un public d’une grande école, où une chose qu’on apprend est que si on y est, c’est parce que on est plus doué ou intelligent que les autres, et donc que ce soit normal que l’on soit d’office promu légitimement aux « hauts postes de responsabilité » ; façon d’auto-justifier l’élite actuelle, et pour « matcher » avec l’actualité, de reléguer les gilets jaunes, qui justement dénonce cette élite « déconnectée », au rang de bas du front, bref, d’abrutis. Pour avoir croisé quelques représentants de cette élite, on pourrait la diviser en deux catégories : celle qui porte en elle l’idée d’une sorte de supériorité innée (sur presque tout), et l’autre catégorie juste consciente d’avoir certaines qualités plus développée dans certains domaines et qu’il s’agit de mettre au service de certaines activités….Mais bon, élémentaire mon cher Watson….

    1
    1. Exactement Emmanuel, cette idée que l’intelligence soit prédéterminée essentiellement par un facteur génétique, faisant fi de l’environnement socio-culturel dans la transition de l’enfant à l’âge adulte, va à l’encontre de tout ce que l’on sait du fonctionnement du cerveau humain.

      2
    2. Merci, c’est également exactement ce que j’ai appelé le propos biaisé tendancieux et le « déterminisme » totalement hors sol de L. Alexandre lorsqu’il évoque une ou des intelligences « inférieures » pour « vendre » les dangers de l’IA corrélée au délire transhumaniste. Que l’on lise la fake ou l’intégrale, m^me si L Alexandre se présente comme celui qui nous « avertit » du futur « cauchemar »transhumaniste et des avancées des chinois en modification génétique, dans l’intégrale, il tient, hélas, le même propos et utilise le même argumentaire hors sol, que ceux dont il prétend dénoncer l’idéologie délirante.
      Non, tout n’est pas quantifiable et il n’existe pas « d’intouchables » qui se reproduisent comme des gremlins n’en déplaise à L Alexandre ! C’est effectivement du grand n’importe quoi, mais le pire c’est bien que des auditoires de soit disant intellos gobent ce genre de discours délirant, où L. Alexandre les galvanise et les présente comme ayant la « futur » lourde « responsabilité » d »être l’élite bien corpo, si si, pare-feux « consciente » qui peut « protéger » les pauv zabrutis gilets jaunes, entre autres, (d’ailleurs tout le monde sait très bien que le fait de vêtir un gilet jaune m^me si vous êtes un intello gilet jaune avocat ou autre, FAIT de vous un abruti, ah, comme le gremlin n’est pas micro-ondable !), mais il dit qu’il les aime bien hein quand m^me…mais bien sur, donc les protéger des vilains méchants transhumanistes….
      Alors ce chèr L. Alexandre que ce soit en fake ou en intégrale , son propos est imbitable et ses justifications élitistes déplacées, malsaines et hors sol, point barre !

      Bienvenue dans le monde insensé des humains génétiquement modifiés
      Jean-Yves Nau – 15 décembre 2018 à 14h44 – mis à jour le 17 décembre 2018 à 9h49

      L’annonce chinoise fracassante de la création de bébés «résistants au sida» démontre l’inanité des interdits éthiques et législatifs pour lutter contre le transhumanisme. Que va-t-il désormais se passer?
      http://www.slate.fr/story/170913/bebes-genetiquements-modifies-chine-immunite-vih-debat-bioethique-communaute-scientifique

      1. Merci de rappeler clairement ces faits -appuyons- positifs. Mais la cible n’est pas le gilet jaune, qui se ralliera s’il participe à la fête, c’est le zadiste, les gens de PMO, une nénette comme Annie Lebrun et tous les chimpanzées du futurs. Rien d’outside dans le giletjaunisme.

  17. Pour ceux qui, comme moi, ont eu à disposition la vidéo intégrale -et ont eu le courage de tout se taper- j’espère qu’ils n’ont pas raté l’intervention du rabbin qui s’est pris un malin plaisir à renvoyer L. Alexandre à la niche, et à son vrai rôle qui reste celui d’un clown, adulant son public, car il est là surtout pour gagner sa vie. Et vendre par avance sa prochaine conférence.
    C’était long, mais intéressant : merci !
    Et bonne nuit !

  18. (JLM, 15 février 2019 à 13 h 09 min )
    « Pour sauver notre espèce, l’intelligence des Gilets jaune est de très loin supérieure au deep learning ; elle est de plus déjà disponible sur la planète entière et dès aujourd’hui à l’oeuvre. »

    Conclusion d’une justesse imparable, comme le montre si bien a contrario le triste clown avec ses rêves démiurgiques. Ses rêves, nos cauchemars à venir si…
    //————————————————–
    Un peu d’humour contre cette brutalité insane.

    Gag vrai. Incomparable Brendan Kavanagh. « How To Get a Girl’s Phone Number » . Est-il permis de traduire par ‘ Comment emballer un fille’ ? Oui, car aucun doute, elle fait partie du coup monté et elle est emballée par la prestation, nous aussi.
    La fin est désopilante. Le boogie-woogie ne gâte rien . Lovely. (3mn43s)
    https://www.youtube.com/watch?v=3f_ThlfnBOo

    Un autre gag, du même :
    Un Bobby en jaune empruntant son accordéon, pour en jouer, à une pauvre joueuse de rue faisant la manche. Manquerait plus qu’elle lui glisse une pièce. Au contraire il lui donne un billet. Gag par inversion des valeurs incomplet et dure hiérarchie sociale préservée. Amendée? Ça viendra. Gilets Jaunes partout ! (3mn28s)
    https://www.youtube.com/watch?v=IdWjW7CErDM

  19. Bonjour le blog,
    Trop d’humains pour la planète ?==>https://www.lemonde.fr/planete/article/2019/02/16/trop-d-humains-pour-la-planete_5424231_3244.html
    « Face à la crise écologique, certains plaident en faveur d’une décroissance de la population. Les démographes soulignent pourtant que des pays tendent vers une stabilité démographique.  »

    Alors c’est l’histoire d’un mec qui pilote un bateau. D’un côté, il y a des Dieux et de l’autre des inutiles. Le bateau tangue méchamment. Il faut l’alléger. Alors les Dieux, il se disent: « Eh bien on n’a qu’a …..etcetcetc… »
    bon am

    1. Saviez-vous que, sur les gros porte-conteneurs (à plus forte raison les énormes) on n’arrime jamais au dessus d’un ou deux étages de conteneurs (containers :-).
      Tout le reste n’est qu’empilé !
      Ainsi, en cas de tempête, de roulis trop important, tout part à la flotte…
      C’est bien de ça que vous parliez, non ?
      Y’en a trop ? On balance ce qui dépasse, voilà tout !
      Cordialement,
      G. Maddalena

Les commentaires sont fermés.