Exécutif contre législatif : US et UK

Jusqu’à ce matin 11h30 (10h30 à Londres), le Royaume-Uni et les États-Unis se trouvaient dans la même situation inédite d’un exécutif (Premier ministre, Président) déterminé à bafouer les droits du législatif (Parlement, Congrès) dans sa fonction de contre-pouvoir.

La décision de la Cour suprême du Royaume-Uni en jugeant ce matin à l’unanimité des 11 juges que le Premier ministre Johnson a commis un abus de pouvoir et que sa décision d’ajournement du Parlement est « nulle et non avenue », ne va pas donner des ailes qu’aux seuls parlementaires britanniques, m’est avis que les Congressistes américains vont s’en sentir eux aussi requinqués et que des événements dans le même sens ne tarderont pas à avoir lieu très prochainement aux États-Unis également.

Partager :