21/10/19 : Brexit Live

Comme personne ne sait ce qui se passera aujourd’hui (voir 19/10/19 : Brexit Live), je saute immédiatement à mercredi.

Deux motions (amendments) seront soumises au vote, l’une qui conditionne un soutien à l’accord de M. Johnson avec l’Union européenne à la tenue d’un second referendum, l’autre qui conditionne un soutien à l’accord au maintien du Royaume-Uni dans l’union douanière européenne.

Si l’une ou l’autre passe, M. Johnson exaspéré préférera sans doute appeler à de nouvelles élections législatives mais il faut pour cela soit que le Premier ministre ait perdu la confiance de la Chambre, soit qu’il ait l’accord de deux tiers des députés.

Conclusion : brouillard persistant et épais sur Westminster.

16h40 : Le « Speaker », John Bercow, déclare que la motion de Brexit présentée par le gouvernement est essentiellement la même que celle qui fut soumise samedi, et qu’un vote serait par conséquent « contraire à l’ordre ».

Conditions atmosphériques inchangées donc.

18h41 : Confirmation que, dans les termes de l’accord négocié par Johnson, la circulation des marchandises d’Irlande du Nord vers d’autres régions du Royaume-Uni nécessiterait que soient remplis des formulaires signalant une « exportation ». Ouch !

Nigel Farage jubile, dénonçant un Johnson « prêt à naufrager le Royaume-Uni ». 

Partager :