19/10/19 : Brexit Live

Le débat a lieu en ce moment à la Chambre des Communes sur l’accord de Brexit que M. Johnson a obtenu de l’Union européenne.

Pour un point sur la question : ce que j’en disais avant-hier. En résumé, si M. Johnson n’obtient pas la majorité, toutes les options sont à nouveau sur la table ; s’il obtient la majorité, il faudra alors déterminer les conditions et le calendrier combiné du Brexit et de nouvelles élections législatives.

Les dés seront-ils jetés d’une manière ou d’une autre aujourd’hui ? Uniquement si M. Johnson fait passer sa proposition sans qu’aucun des amendements qui seront soumis aux parlementaires ne soit voté. 

Si l’amendement Letwin (prolongement de l’ancien amendement Benn excluant un Brexit sans accord mais qui arrive à échéance à 23h aujourd’hui) est voté, la durée du processus de sortie de l’Union européenne redevient indéterminé (et ceci que M. Johnson obtienne ou non une majorité pour son accord). M. Johnson a concédé que dans ce cas-là la sortie de l’Union européenne serait à nouveau retardée sine die.

15h52 : L’amendement Letwin passe 322 vs. 306. Une défaite pour Johnson. Les manifestants anti-Brexit se réjouissent. 

Johnson déclare cependant qu’il ne négociera pas avec l’UE une extension et que la loi ne l’oblige pas à le faire.

Jeremy Corbyn souligne que le Premier ministre doit obéir à la loi – ce qu’il ne semble pas disposé à faire…

Les manifestants anti-Brexit sont nombreux. 

Devant la victoire de l’amendement Letwin, le Premier ministre est parti : il n’y aura pas de vote sur l’accord qu’il a négocié avec l’Union européenne.

Une députée exprime sa perplexité à propos du fait qu’il n’est pas clair ce qui se passera lundi.

Le « Speaker » John Bercow lui répond que l’attitude de l’exécutif est en effet extrêmement problématique.

16h41 : Déclaration officielle du Parti conservateur : « Le Parlement a voté un nouvel ajournement du Brexit. Le Premier ministre ne demandera pas un ajournement – il dira aux dirigeants de l’UE qu’il n’y aura pas de nouveaux ajournements et que nous devrions obtenir que le Brexit ait lieu le 31 octobre grâce à notre accord en sorte que le pays puisse aller de l’avant. »

Partager :