Bourses américaines : ouverture en berne

“The truth sinks in”, dit-on en anglais, littéralement “la vérité s’engloutit”, elle finit par s’imposer : cette pandémie est un désastre, et aux États-Unis en particulier, où le pays ayant un capitaine ivre à la barre, part à la dérive, elle prend le cap du cataclysme.

À peine le public avait-il digéré la nouvelle de “100.000 à 200.000 morts probablement”, assénée par le Dr Fauci, qu’il entendait dire ce matin : “Euh… plutôt 240.000”.

La clôture aura été du même acabit (x 2) que l’ouverture.

Partager :