Vidéo – Les États-Unis au bord de la crise de nerfs

Ouvert aux commentaires.

* Je dis que Minneapolis est dans le Missouri, or elle est dans le Minnesota. Cela dit, je ne me trompe pas quand je dis qu’elle est située dans un état du Midwest à la frontière du Canada.

Pour vous donner une idée de l’ambiance (c’est tout récent : ça a été posté il y a 9 minutes) :

Partager :

16 réflexions sur « Vidéo – Les États-Unis au bord de la crise de nerfs »

  1. @Paul Jorion

    Minneapolis est une ville du Minnesota et non du Missouri. Le Minnesota fut un des États membres de l’Union durant la guerre de sécession, c’est à dire un État historiquement abolitionniste. Bien sur on est pas à l’abri de trouver des individus nostalgiques de la confédération dans n’importe quel État du pays, mais votre rappel historique semble assez peu opportun dans ce contexte.

    1. Je vais corriger : c’est le Minnesota, que j’ai situé correctement sur la carte (« un état du Midwest à la frontière du Canada »), malgré ma confusion. Cela dit, je n’ai pas suggéré qu’un état américain à la frontière du Canada aurait pu faire partie des états confédérés sudistes : le lapsus n’est pas allé jusque-là 😉

      1. @Paul Jorion

        Dont acte. Le billet « Etats-Unis: une nation qui n’a jamais su exorciser ses démons » m’aura induit en erreur…

  2. Vraiment un pb de recrutement et de méthode avec ces flics.
    Ils appliquent, sur leur propre territoire, à leur propre population, les techniques contre-insurrectionnelles apprises en opex par l’armée, à l’endroit des manisfestants/émeutiers comme techniques de « maintien de l’ordre ».
    Ils ont militarisé la police. Il n’y a qu’à voir l’équipement et les techniques d’intervention.
    C’est extrêmement dangereux.

    En France, on a eu:
    . des amateurs qui ont eu peur – c’est humain – et qui ne connaissaient rien aux techniques de maintien de l’ordre auxquelles ils n’ont jamais été formés.
    . un début de transformation de techniques de maintien de l’ordre en techniques contre-insurrectionnelles, pour ceux qui y avaient été formés.
    On a vu le résultat avec les GJ.

    Les USA sont capables de se créer leur propre Vietnam, tous seuls, comme des grands (et ces imbéciles ont importé les techniques d’intervention de l’armée, mais bien sûr, n’ont rien gardé de l’expérience de l’armée en matière de guerre de l’information, ce qui leur aurait déjà évité de jeter de l’huile sur le feu en arretant sans motiver l’arrestation, un journaliste noir! Je suppose que « motiver » c’est « se justifier » et que « se justifier » c’est « s’affaiblir »… sic).

    A bien des égards, l’achat de prestations de formation à des entreprises ou à des unités israeliennes, dont le contexte est complètement différent de celui des USA ou de la France, ne pouvait mener qu’à ce genre de résultat.
    Esperons que l’Etat français et US en tire les leçons avant que ça ne tourne définitivement très mal.

  3. C’est tout simplement hallucinant…après la vidéo sidérante et accablante de l’assassinat de George Floyd, c’est comme s’il nous était maintenant donner d’assister en direct à la transformation des Etat-Unis en Océania.

    C’est comme si cette crise sanitaire et économique avait réveillé dans la société Américaine un monstre terrifiant qui grandissait et sommeillait en elle depuis plus d’une centaine d’années dans les tréfonds de son âme. Désormais la bête est éveillée et elle est affamée.

    Le cauchemar d’Orwell est en train de se produire sous nos yeux médusés.

    1. Seulement 6 ans après le cauchemar Daech.

      Une connaissance d’origine syrienne que je connaissais depuis 15 ans m’avait dit vers 2011-2012 que non, c’était impossible que la Alep qu’il connaissait bascule dans la guerre civile. Daech est (presque) passé par là, peu importe le détail, montrant qu’on pouvait avoir des vagues de retournements des sociétés et des vagues scélérates économiques avec (lié aux instrumentalisations par des puissances régionales + un peu par le pétrole local).

      Bon, c’est évidemment un peu gros de prendre la transition en Syrie du régime El-Asad à Daech comme analogue à une transition Trump => Chaos, mais juste pour montrer que le ci-devant impensable se dépêche de ne plus l’être.

  4. Les USA sont décidément le pays des extrêmes, dans le pire comme dans le meilleur : un journaliste dans l’exercice de son métier arrêté par la police, ça c’est pour le pire, l’arrestation filmée et la vidéo librement diffusée, ça c’est pour le meilleur.

    Trump président, pour le pire, la Presse rendant compte de tous ces faits et gestes, pour le meilleur.

    L’ennui, c’est que tout ça n’a plus aucun sens. Et quand le sens s’évanouit, la violence a libre cours…

  5. Super Moui, no sé si ça deviendra viral mais je trouve ça excellent , grazie !

    Pour Mr Floyd, j’ai vu la vidéo, c’est assez effayant et très choquant de voir ce policier, « calme » les mains dans les poches, de fait, qui appuie avec son genou sur la trachée artère de G Floyd, il ne le regarde m^me pas il tourne la tête, l’horreur absolue, et qui dit à G Floyd de « se calmer », alors que G Floyd lui explique le souffle coupé et la voix haletante qu’il ne peut plus respirer et sans l’insulter…mais en le suppliant de cesser d’appuyer : non, le policier est complètement hermétique à sa détresse respiratoire : c’est un meurtre de sang froid en direct, et ce, malgré AUSSI l’intervention des témoins. Tous les policiers ne sont pas « dysfonctionnels ie des malades mentaux voire des nazis et/ou des fachos, certes, mais en voyant ce meurtre accompli aussi froidement, par ce policier, et ce, sans que son collègue « ne bouge » non plus et tourne le dos aussi à la scène violente sans m^me regarder ce que fait son collègue…alors que G Floyd SUPPLIE !!!

    Comment dire…

    Quelle est la peine pénale prévue à Minnéapolis pour un meurtre raciste ?
    Flic ou pas !!!

  6. Historical analysis shows that long spells of equitable prosperity and internal peace are succeeded by protracted periods of inequity, increasing misery, and political instability. These crisis periods–“Ages of Discord”–tend to share characteristic features, identifiable in many societies throughout history. Modern Americans, for example, may be disconcerted to learn that the US right now has much in common with the Antebellum 1850s and, even more surprisingly, with ancien régime France on the eve of the French Revolution.

    http://peterturchin.com/ages-of-discord/

  7. OUI c’est un meurtre !!!

    George Floyd protests spread nationwide
    By Ben Westcott, Brett McKeehan, Laura Smith-Spark and Ed Upright, CNN
    Updated 5:26 a.m. ET, May 30, 2020

    « What you need to know
    Protests have erupted in at least 20 US cities over the death of unarmed black man George Floyd at the hands of a police officer in Minneapolis, Minnesota.
    The former officer, seen in a video with his knee on Floyd’s neck, has been charged with murder and manslaughter.
    The wife of the accused former officer has filed for a dissolution of marriage in the wake of the controversy, according to her attorney.
    A tense standoff between police and protesters at the CNN Center in Atlanta, Georgia, ended after a window was smashed and a firework was thrown at officers inside the building. »
    https://edition.cnn.com/us/live-news/george-floyd-protests-05-30-20/index.html

  8. C’est la même indifférence qui est cultivée chez nos 180 000 forces de l’ordre , des banlieues aux Zads, des ZAD au gilets jaunes :
    Mépris de la vie, de la douleur de l’autre, établissement d’une notion de  » sous homme  » et nous savons tous comment cela finit.

    Seul élément positif, mais déterminant, ce n’est pas inéluctable.

Les commentaires sont fermés.